Cathedrale Saint-Etienne de Toulouse

ÔĽŅ
Cathedrale Saint-Etienne de Toulouse

Cath√©drale Saint-√Čtienne de Toulouse

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cath√©drale Saint-√Čtienne.
Cathédrale
Saint-√Čtienne de Toulouse
Vue générale de l'édifice
Vue générale de l'édifice

Latitude
Longitude
43¬į 36‚Ä≤ 00‚Ä≥ Nord
       1¬į 27‚Ä≤ 01‚Ä≥ Est
/ 43.5999, 1.4504
 
Pays France France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Ville Toulouse
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattaché à Archidiocèse de Toulouse
D√©but de la construction XIIIe si√®cle
Fin des travaux XVIIe si√®cle
Style(s) dominant(s) Gothique et Roman

La Cath√©drale Saint-√Čtienne de Toulouse est la cath√©drale de Toulouse qui est situ√©e pr√®s du Grand-Rond. On ne conna√ģt pas les origines de la cath√©drale. Ses premi√®res traces datent de 1071, quand l'√©v√™que Isarn d√©cida de reconstruire l'√©difice, alors en ruine. Son architecture est particuli√®re car elle est compos√©e d'√©l√©ments architecturaux de diverses √©poques. La cath√©drale jouxte l'ancien palais √©piscopal, aujourd'hui, occup√© par la pr√©fecture.

Sommaire

Histoire

Ma√ģtre-autel autel du chŇďur gothique

D'apr√®s certains historiens, elle aurait √©t√© b√Ętie sur les fondations d'une chapelle construite par saint Saturnin, au IIIe si√®cle, et reconstruite par saint Exup√®re, cent cinquante ans plus tard. Il est difficile de juger aujourd'hui en l'absence de fouilles. L'histoire de cette √©glise est tellement √©maill√©e de modifications, de r√©novations et de reconstructions qu'on pourrait la surnommer la ¬ę cath√©drale inachev√©e ¬Ľ.

Jusqu'au XIIIe si√®cle, les plans de l'√©glise romane furent sans cesse modifi√©s. Ainsi, une r√©vision de la hauteur pr√©vue de l'√©difice est visible par la coupe des fen√™tres sur le mur sud, tandis que le mur nord, construit plus tard, ne pr√©sente pas cette anomalie. On reconna√ģtra sur le mur occidental une rosace, directement inspir√©e de celle Notre-Dame de Paris.

La principale originalit√© de l'√©difice est de pr√©senter deux parties tr√®s distinctes : une partie romane √† l'arri√®re du vaisseau, la nef raymondine, et une partie gothique, le chŇďur. Ces deux √©glises ont √©t√© reli√©es au XVIe si√®cle par Jean d'Orl√©ans. Le chŇďur est deux fois plus large que la nef romane, si bien que l'all√©e centrale est en ligne bris√©e. Le mur roman sud a √©t√© prolong√© par l'√©glise gothique. Ce projet gigantesque a d√©but√© en 1272, sous l'√©gide de l'√©v√™que Bertrand-de-L'Isle. √Ä l'instar de sa petite jumelle, l'√©glise gothique a subi de nombreux ajouts, et a donn√© lieu √† de nombreux projets, souvent abandonn√©s en cours de route.

En 1609, l'architecte Pierre Levesville se r√©sout √† mettre une vo√Ľte au chŇďur dont le toit venait de br√Ľler. Le projet initial pr√©voyait une hauteur de plafond de 40 m√®tres, la vo√Ľte n'est aujourd'hui que de 28 m√®tres, et n'en est pas moins impressionnante. On dote aussi la cath√©drale d'un nouveau mobilier mariant le baroque au gothique pour remplacer l'ancien mobilier br√Ľl√©.

En 1794, le bourdon majestueux de 12 ou 13 tonnes, la Cardailhac, fut jeté du haut du clocher, s'enfonça profondément dans la terre et se brisa, malgré plusieurs couches de paille disposées sur le parvis. Le clocher roman fortifié abrite un carillon[1] de 17 cloches au clavier et 5 en volée.

Comme toutes les cath√©drales, St. √Čtienne est le "si√®ge" de l'√©v√™que du lieu (√† Toulouse, c'est un archev√™que). Elle est aussi une paroisse[2] vivante, qui rassemble entre 200 et 500 paroissiens chaque dimanche, et environ 2000 chr√©tiens du dioc√®se pour les grandes c√©l√©brations (ordinations, accueil de l'√©v√™que...).

Architecture

La cath√©drale est la seule √©glise de Toulouse √† avoir conserv√© ses vitraux originaux datant du XIVe si√®cle pour les plus vieux. Elle poss√®de aussi un orgue dont les boiseries sont de B√©horri et Morisot et un retable de Pierre Mercier et Drouet de 1670[3].

L'orgue

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Cathédrale Saint-Etienne intérieur
panorama intérieur
Cathédrale Saint-Etienne intérieur
panorama int√©rieur 360¬į

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Carillon de la cath√©drale Saint-Etienne
  2. ‚ÜĎ Site officiel, Paroisse St Etienne, Toulouse
  3. ‚ÜĎ "La Haute-Garonne, encyclop√©die illustr√©e", √Čditions Privat, page 284, (ISBN 2-7089-5811-9)

Voir aussi

Liens externes


Commons-logo.svg

  • Portail de l‚Äôarchitecture chr√©tienne Portail de l‚Äôarchitecture chr√©tienne
  • Portail de Toulouse Portail de Toulouse
Ce document provient de ¬ę Cath%C3%A9drale Saint-%C3%89tienne de Toulouse ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cathedrale Saint-Etienne de Toulouse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cath√©drale Saint-√Čtienne De Toulouse ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Cath√©drale Saint √Čtienne. Cath√©drale Saint √Čtienne de Toulouse ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale saint-√©tienne de toulouse ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Cath√©drale Saint √Čtienne. Cath√©drale Saint √Čtienne de Toulouse ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Saint-√Čtienne de Toulouse ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Saint √Čtienne (homonymie).  Cette cath√©drale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Saint √Čtienne. Cath√©drale Saint √Čtienne de Toulouse ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Ma√ģtrise de la Cath√©drale Saint-√Čtienne de Toulouse ‚ÄĒ La Ma√ģtrise de la Cath√©drale Saint √Čtienne de Toulouse est une man√©canterie refond√©e en 1936 √† Toulouse par l abb√© Rey, ami de l abb√© Maillet, sur la volont√© du cardinal Sali√®ge ; elle reprend une tradition ancienne de plus de cinq si√®cles.… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Ma√ģtrise de la Cath√©drale Saint-√Čtienne de Toulouse ‚ÄĒ The Ma√ģtrise de la Cath√©drale Saint √Čtienne de Toulouse is a boys choir of several centuries of existence refounded in 1936 in Toulouse by George Rey. They have also been known by the name of Petits Chanteurs √† la Croix Potenc√©e. Today, the… ‚Ķ   Wikipedia

  • Cath√©drale Saint-√Čtienne d'Auxerre ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Saint √Čtienne (homonymie).  Cette cath√©drale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Saint √Čtienne. Cath√©drale Saint √Čtienne d Auxerre ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Saint-√Čtienne de Bourges ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Saint √Čtienne (homonymie).  Cette cath√©drale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Saint √Čtienne. Cath√©drale Saint √Čtienne de Bourges ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Saint-√Čtienne de Ch√Ęlons ‚ÄĒ  Cette cath√©drale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Saint √Čtienne. Cath√©drale Saint √Čtienne de Ch√Ęlons ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Saint-√Čtienne de Saint-Brieuc ‚ÄĒ  Cette cath√©drale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Saint √Čtienne. Cath√©drale Saint √Čtienne de Saint Brieuc ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Saint-√Čtienne de Sens ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Saint √Čtienne (homonymie).  Cette primatiale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Saint √Čtienne. Cath√©drale Saint √Čtienne de Sens ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.