Cathedrale Notre-Dame d'Embrun


Cathedrale Notre-Dame d'Embrun

Cathédrale Notre-Dame d'Embrun

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale Notre-Dame et Notre-Dame.
Cathédrale
Notre-Dame d'Embrun
Vue générale de l'édifice
Vue générale de l'édifice

Nom local Notre-Dame du Réal
Latitude
Longitude
44° 33′ 44″ Nord
       6° 29′ 42″ Est
/ 44.562222, 6.495
 
Pays France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Ville Embrun
Culte Catholique romain
Type Ancienne cathédrale
(aujourd'hui église paroissiale)
Rattaché à Diocèse de Gap
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XIIIe siècle
Style(s) dominant(s) Roman + Gothique
Classé(e) Monument historique (1840)

L'église Notre-Dame du Réal est l’ancienne cathédrale du diocèse d'Embrun.

Restaurée à plusieurs reprises depuis le XVIIe siècle[1], c'est l'un des plus beaux monuments des Alpes dauphinoises ; le porche est un spécimen de l'art lombard ; les vitraux du XVe siècle, les orgues de la fin du XVe, le retable du XVIIe, les fonts baptismaux du XIe siècle et le trésor sont également remarquables.

Depuis 1629, le titre de proto-chanoine de la cathédrale Notre-Dame d'Embrun est attribué au chef de l'État français. Il fut donné pour la première fois à Louis XIII. Ce titre honorifique ne devient effectif que lorsqu’il est venu prendre possession de sa stalle. La distinction n'apporte aucun avantage particulier. Le dernier président qui est venu recevoir ce titre est le général de Gaulle.

Sommaire

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes

Notes et références

Bibliographie

  • Jacques Thirion, Alpes romanes, Éditions du Zodiaque, La Pierre-qui-Vire (France), ISBN 2736900634, 1991.
  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
Ce document provient de « Cath%C3%A9drale Notre-Dame d%27Embrun ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cathedrale Notre-Dame d'Embrun de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cathédrale Notre-Dame d'Embrun —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame d Embrun …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame d'Amiens —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame d’Amiens …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame de Paris — Pour les articles homonymes, voir Notre Dame de Paris, Notre Dame et Cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame de Paris La façade de la cathédrale …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame de Rouen —  Cette primatiale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame de Rouen …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame du Havre —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame du Havre Façade principale de la cathédrale, et façade ouest de la tour …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation de Nancy —  Cette primatiale et basilique n’est pas la seule cathédrale Notre Dame de l Annonciation. Cathédrale Notre Dame de l Annonciation et Saint Sigisbert …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation du Puy-en-Velay —  Cette cathédrale et basilique n’est pas la seule cathédrale Notre Dame de l Annonciation. Cathédrale Notre Dame de l Annonciation du Puy en Velay …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption d'Ajaccio —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame de l Assomption. Cathédrale Sainte Marie de l Assomption …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Clermont —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame de l Assomption. Cathédrale Notre Dame de l Assomption de Clermont …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Lescar —  Cette ancienne cathédrale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame de l Assomption. Cathédrale Notre Dame de Lescar …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.