Casemate


Casemate
La plage de la Conche des Baleines, nord de l'Île de Ré - Charente-Maritime (a servi au tournage du film Le jour le plus long).
Porte blindée de bloc bétonné

Une casemate, également appelée bunker ou blockhaus, est un local, souvent partiellement enterré, d'une fortification ou d'un fort, qui est à l'épreuve des tirs ennemis. On peut classer les casemates en deux catégories : les casemates passives destinées à abriter la troupe ou du matériel, comme par exemple, dans un casernement de fort Séré de Rivières ou dans le Fuhrerbunker, le bunker protégant Hitler des ennemis et des tirs d'obus et les casemates actives protégeant ainsi des organes de tir (casemate d'artillerie ou d'infanterie).

Par extension, dans la Ligne Maginot et les fortifications du XXe siècle, une casemate peut être une construction isolée mais de taille assez importante.

La Casemate des Vernes construite par la STG (Section technique du génie) fait partie intégrante de la Ligne Maginot mais elle est dite du « nouveau front ». Ce type de construction n'est pas rare, bien que celle-ci soit particulière par son vaste étage inférieur. Elle est située dans le Haut-Rhin, Alsace, comme de nombreuses autres plus ou moins grandes mais construites sur le même modèle, ses casemates imitent plus ou moins bien les constructions de la CORF.

Sommaire

Autres appellations

Blockhaus

Fortin d'Amérique du Nord
Bunker de stockage provisoire d'armes nucléaires à l'usine Pantex.
Bloc d'artillerie de la ligne Maginot
Blockhaus de la pointe du Hoc
Blockhaus-observatoire du Mur de l'Atlantique

Blockhaus est la variante allemande du mot anglais blockhouse qui désigne à l'origine une maison forte, un fortin construit généralement avec des bois empilés, bruts ou facés, à la manière des fustes. C'est typiquement le fortin anglais d'Amérique du Nord.

Le terme est passé aux retranchements de campagne enterrés, d'abord blindés avec de gros troncs, puis en béton armé, utilisés massivement par l'armée allemande pendant la Première Guerre mondiale. Les poilus qui s'abritaient dans d'infâmes cagnas ont adopté le mot.

La langue allemande emploie toujours le mot blockhaus pour désigner une maison en rondin, une fuste.

En français courant, blockhaus est devenu un terme générique comme bunker ou casemate et désigne désormais tout type d'ouvrage militaire bétonné, a priori isolé ou de petite dimension. Son équivalent strict est tout simplement bloc, employé pour la Ligne Maginot. Les militaires du génie écrivent aussi bloc bétonné.Ils réservent le terme de blockhaus à:

  • En fortification de campagne, un retranchement protégé par des rondins et recouvert de terre, abritant des fantassins avec leur armement.
  • En fortification permanente en pierre (système Séré de Rivières), le réduit d'une position d'infanterie, souvent situé en montagne, parfois en bord de mer, peu susceptible d'être battu par l'artillerie adverse, et constitué soit d'une tour munie de meurtrières, de bretèches ou de mâchicoulis, soit d'un casernement pourvu de volets métalliques percés de meurtrières.
  • En fortification moderne (type Maginot), soit un petit ouvrage extérieur en béton équipé d'armes automatiques légères — les ouvrages de taille intermédiaire sont nommés casemates et les plus importants blocs — , soit un local intérieur pourvu d'un fusil-mitrailleur et placé à un coude d'un couloir de communication afin de le battre en cas d'intrusion de l'adversaire.

Bunker

La casemate est appelée bunker principalement dans les pays anglo-saxons. Bunker est un mot anglais qui désigne un coffre, une soute (à charbon) de navire puis un abri à l'épreuve des obus ou des bombes. Il semblerait qu'il ait pris ce dernier sens pendant l'entre-deux-guerres mondiales, la langue anglaise conservant au mot blockhouse le sens originel de fortin d'infanterie. En français, il fait double emploi avec blockhaus et peut pratiquement toujours être rendu par casemate ou fortin.

En français, on utilise souvent le terme de bunker (parfois aussi le terme de caveau) pour désigner une salle sécurisée et ventilée destinée à accueillir et à être utilisée pour le stockage de produits chimiques dangereux, dans les laboratoires de recherche et/ou d'enseignement en chimie.

Voir aussi

L'utilisation de bunker est généralement couplée à de solides lignes anti-char puisque tout deux ont pour but de défendre un lieu hautement stratégique.

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Casemate de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • casemate — [ kazmat ] n. f. • 1539; it. casamatta, d o. i., p. ê. de casa « maison », et matta « folle », ou du gr. kasma, atos « gouffre » ♦ Abri enterré, protégé contre les obus, les bombes. ⇒ fortin, blockhaus. Casemate de béton. Casemate servant d abri… …   Encyclopédie Universelle

  • Casemate — Case mate, n. [F. casemate, fr. It. casamatta, prob. from casa house + matto, f. matta, mad, weak, feeble, dim. from the same source as E. mate in checkmate.] [1913 Webster] 1. (Fort.) A bombproof chamber, usually of masonry, in which cannon may… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • casematé — casematé, ée (ka ze ma té, tée) part. passé. Rempart casematé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • casematé — CASEMATÉ. adject. Il n est guère d usage qu en cette phrase, Bastion casematé, pour dire, Un bastion où il y a des casemates …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • casemate — CASEMATE. s. f. Terme de Fortification. Cave, ou lieu voûté sous terre, pour défendre la courtine et les fossés. Faire des casemates. Des casemates à éventer la mine …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • casemate — CASEMATE. s. f. Une cave ou un lieu vouté sous terre en matiere de fortifications, pour defendre la courtine & les fossez. Faire des casemates. des casemates. des casemates à éventer la mine …   Dictionnaire de l'Académie française

  • casemate — [kās′māt΄] n. [Fr < It casamatta < Gr chasmata, pl. of chasma, opening, CHASM; altered by assoc. with It casa, house + matto, dim, dark] a shellproof or armored enclosure with openings for guns, as in a fortress wall or on a warship… …   English World dictionary

  • Casemate — A casemate, sometimes rendered casement, is a fortified gun emplacement or armored structure from which guns are fired [Webster s New Collegiate Dictionary] , originally a vaulted chamber in a fortress. The word comes from the Italian casamatta… …   Wikipedia

  • casemate — (kâ ze ma t ) s. f. 1°   Terme de fortification. Souterrain voûté à l épreuve de la bombe.    Autrefois, plate forme à loger du canon, qui était pratiquée dans la partie du flanc proche de la courtine, et qui faisait une retraite ou un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CASEMATÉ — ÉE. adj. Il n est guère usité que dans cette locution, Bastion casematé, Bastion où il y a des casemates …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.