Carfax (fanzine)

Carfax
Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Français
Périodicité trimestriel au début,
puis mensuel.
Format 21,5 x 28 cm ;
puis 13,5 X 21,5 cm
à partir du no 4
Genre fantastique ;
horreur ;
science-fiction.
Prix au numéro 3,00 $ CAN ; puis
2,00 $ CAN
à partir du no 4.
Diffusion abonnement par la poste ex.
Fondateur Pierre D. Lacroix et
Patrice Joubert.
Date de fondation mars 1984
Date du dernier numéro septembre 1988
Éditeur Hull

Propriétaire Pierre D. Lacroix
Directeur de publication Pierre D. Lacroix
Directeur de la rédaction Pierre D. Lacroix
Rédacteur en chef Pierre D. Lacroix
ISSN 0828-6655
Site web Archives de Carfax (site officiel)

Carfax est un fanzine québécois consacré aux littératures du genre fantastique et horreur publié trimestriellement à ses débuts, puis mensuellement à Hull au Québec (Canada) de mars 1984 à septembre 1988.

Carfax est sous-titré Les univers de l'étrange.

Sommaire

Description du contenu

Le contenu de Carfax est diversifié et hétéroclite. On y retrouve des nouvelles de fiction inédites illustrées par des dessinateurs, des bandes dessinées inédites, des illustrations inédites, des entrevues et des reportages en lien avec le fantastique, au Québec et ailleurs. Le fanzine publie aussi des critiques, des chroniques, des articles sur les littératures du fantastique, et un courrier des lecteurs.

Les collaborateurs sont majoritairement d'origine canadienne et sont francophones.

Historique

Le fanzine Carfax, créé au printemps 1984 par Pierre D. Lacroix et Patrice Joubert (édité par Pierre D. Lacroix), est publié parfois trimestriellement, parfois mensuellement au Québec de 1984 à 1988 pendant quarante-cinq numéros. Carfax porte en sous-titre l'expression Les univers de l'étrange, affirmant par cela la volonté de ses créateurs de s'afficher en faveur des littératures de l'imaginaire dans le difficile domaine de la publication de genre au Québec à l'époque. Son nom est une référence dans l'univers fantastique : Carfax est le nom même de la maison louée par le comte Dracula à Londres, dans le roman de Bram Stoker.

Il est la toute première publication au Québec à se spécialiser exclusivement dans les genres littéraires fantastique et horreur en publiant des nouvelles, des illustrations, des chroniques, des informations sur le milieu et quelquefois, des bandes dessinées.

Au départ de format 21,5 x 28 cm, il se transforme au numéro 4 suite au départ de Joubert, réduit son format à 13,5 X 21,5 cm et change même de nom temporairement pour Transit. Il revient à son nom Carfax au numéro cinq jusqu'à la cessation de la publication en 1988. Son tirage varie de 300 à 350 exemplaires.

De facture modeste, Carfax est mal perçu à ses débuts, à cause de sa mise en page brouillone et confuse (surtout pour les premiers numéros), ses nombreuses coquilles dans les textes et le tempéramment bouillant de son éditeur. Celui-ci fait d'ailleurs preuve d'une énergie peu commune en publiant autant de numéros en si peu de temps. On relève 13 numéros parus dans une seule année. Ceci expliquerait l'inégalité dans la qualité des numéros. Le fanzine est aussi diffusé en Europe francophone.

Carfax ouvre ses pages à plusieurs écrivains québécois des plus chevronnés : Jean-Pierre April, René Beaulieu, Joël Champetier, Daniel Sernine et Élisabeth Vonarburg. Plusieurs jeunes illustrateurs ont la chance de faire voir leur talent dans la publication : Serge Boisvert (connu plus tard sous le nom de Denevers pour sa participation au magazine Safarir), Benoît Joly, Marc Pageau, Robert Rivard, Éric Thériault, etc...

Les chroniques sont de longueur variable et n'apparaissent pas dans tous les numéros.

Le numéro 11 se veut un spécial bande dessinée, coordonné par Martin Cassista, qui en signe la couverture, la présentation et une courte histoire. On y trouve des BD de jeunes auteurs débutants comme Benoît Joly, Marc Pageau, Pierre Skilling, François Miville-Deschênes, et même un nom confirmé comme André-Philippe Côté (qui signe à l'époque André Côté). Tous, à l'exception de Cassista et Skilling, persévèrent et se font connaître dans le domaine de la BD et de la caricature, principalement au Québec.

Après l'abandon de la publication de Carfax, Pierre D. Lacroix multiplie les collaborations avec d'autres périodiques, tant européens que québécois, principalement comme illustrateur : CSF, Temps Tôt, Horrifique et autres...

Fiche technique

  • Éditeur : Éditions Carfax, (Hull) ;
  • Format : 21,5 x 28 cm jusqu'au numéro 3, puis 13,5 X 21,5 cm jusqu'au dernier numéro ;
  • Nombre de pages : variable (environ 30, jusqu'au numéro 3, puis environ 60 jusqu'au dernier numéro) ;
  • Type de papier : couverture en carton mat, intérieur mat ;
  • Impression : photocopie, couverture en noir et blanc sur carton couleur, intérieur noir et blanc ;
  • Périodicité : trimestriel au début puis mensuel ;
  • Numéro 1 : mars 1984 ;
  • Numéro 45 : septembre 1988 (dernier numéro).

Collaborateurs

Quelques-uns de ces collaborateurs travaillent sous un pseudonyme.

Auteurs de bandes dessinées

Chroniqueurs

Écrivains

  • John Flanders ;
  • Folias ;
  • Victor Frigerio ;
  • Philippe Gauthier ;
  • Isabel Gavra-bourthe ;
  • Marie-claire Gilles ;
  • Bernard Goorden ;
  • Jean-Marc Gouanvic ;
  • Valérie Guéret ;
  • Jean-Guy Harvey ;
  • Raymond Iss ;
  • Claude Janelle ;
  • Grégoire Joubert ;
  • Patrice Joubert ;
  • Patrick Labelle ;
  • Jean Lamer ;
  • Michel Lamontagne ;
  • Marc-Raoul Laroche ;
  • Leberg (Michel Bergeron) ;
  • Daniel Leduc ;
  • Fabrice Leduc ;
  • Gilles Legault ;
  • Maurice Limat ;
  • Claude Mac Duff ;
  • Carole Martel ;
  • Richard Matheson ;
  • Sylvie Mehier De Mathuisieulx ;

Illustrateurs

Distinction

Références

  • Carfax nº 1 à 4 bis, par l'équipe de L'ASFFQ, pages 180-182, dans L'Année de la SF et du Fantastique Québécois 1984, 1985, Éditions Le Passeur, Beauport ;
  • Carfax no 5 à 11, par l'équipe de L'ASFFQ, pages 205-206, dans L'Année de la SF et du Fantastique Québécois 1985, 1986, Éditions Le Passeur, Beauport ;
  • Carfax no 12 à 24/25, par l'équipe de L'ASFFQ, pages 248-249, dans L'Année de la SF et du Fantastique Québécois 1986, 1987, Éditions Le Passeur, Beauport ;
  • Carfax no 26/27 à 41, par l'équipe de L'ASFFQ, pages 294-295, dans L'Année de la SF et du Fantastique Québécois 1987, 1988, Éditions Le Passeur, Beauport ;
  • Les fanzines : Carfax, par le comité organisateur, page 27, dans Science-fiction et fantastique Boréal 10, 1988, programme du congrès Boréal 10, Chicoutimi ;
  • Carfax no 42 à 45, par l'équipe de L'ASFFQ, pages 245-246, dans L'Année de la SF et du Fantastique Québécois 1988, 1989, Éditions Le Passeur, Beauport ;
  • Carfax : une problématique de l'écriture et des fanzines, par Michel Lord, dans Les Cahiers des paralittératures, Actes du colloque «Les Mauvais genres» organisé au Centre culturel canadien de Paris du 23 au 25 novembre 1989, 1992, Éditions du C.L.P.C.F, CRELIQ, Ottawa ;
  • Commentaires de Claude Janelle sur l'étude de Michel Lord, par Claude Janelle, page 226, dans L'Année de la SF et du Fantastique Québécois 1992, 1997, Éditions Alire, Beauport.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Carfax (fanzine) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SFFQ — Science fiction et fantastique québécois classification de la catégorie Culture québécoise Architecture Architecte · Édifice · Monument …   Wikipédia en Français

  • Science-Fiction et Fantastique Québécois — classification de la catégorie Culture québécoise Architecture Architecte · Édifice · Monument …   Wikipédia en Français

  • Science-fiction du Québec — Science fiction et fantastique québécois classification de la catégorie Culture québécoise Architecture Architecte · Édifice · Monument …   Wikipédia en Français

  • Science-fiction et fantastique québécois — La science fiction et le fantastique québécois, communément désigné sous l acronyme SFFQ, rassemble les artistes ou les œuvres reliés de près ou de loin à ces domaines. Bien que cette généralisation soit abusive, on associe habituellement à la… …   Wikipédia en Français

  • Science-fiction québécoise — Science fiction et fantastique québécois classification de la catégorie Culture québécoise Architecture Architecte · Édifice · Monument …   Wikipédia en Français

  • Projet Québec — Projet:Québec Portail   …   Wikipédia en Français

  • Pierre D. Lacroix — Surnom Djada Naissance 18 avril 1950 Hull  Canada Nationalité Canadienne Profession …   Wikipédia en Français

  • Benoit Joly — Benoît Joly Benoît Joly Surnom(s) Benjo Naissance 10 juin 1963 Joliette  Canada Nationalité Canadienne Profession(s) …   Wikipédia en Français

  • Benoît Joly — Surnom Benjo Naissance 10 juin 1963 Joliette  Canada Nationalité Canadienne Profession …   Wikipédia en Français

  • Marc Pageau — Naissance 30 avril 1963 Québec  Canada Nationalité Canadienne Profession d …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.