6e corps d'armée

ï»ż
6e corps d'armée

6e corps d'armée (France)

6e Corps d'Armée
Pays France France
Branche Armée de Terre
Type Corps d'Armée
Garnison ChĂąlon-sur-Marne (1906)
Guerres Guerres napoléoniennes
PremiĂšre Guerre mondiale
Seconde Guerre Mondiale
Batailles Chemin des Dames

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 6e Corps d'ArmĂ©e
  • 20/06/1916: RenommĂ© Groupement E
  • 01/08/1916: RenommĂ© 6e Corps d'ArmĂ©e

Les chefs du 6e corps d'armée

Composition

À la mobilisation de 1914

Il est subordonné, au début de la PremiÚre Guerre mondiale à la IIIe armée.

12e Division d'Infanterie

40e division d'infanterie

EOCA

Changements au cours de la guerre

Reconstitution : Le 24 mars 1915, le Bataillon de Marche du 171e rĂ©giment d'infanterie vient complĂ©ter les effectifs du 132e rĂ©giment d'infanterie.

Le 1er mai 1915, un ordre venant du 6e C.A. ordonne de recomplĂ©ter au plus vite les effectifs des 54e, 67e et 106e R.I. qui ont Ă©tĂ© Ă©prouvĂ©s aux Eparges. Pour ce faire, des hommes vont ĂȘtre prĂ©levĂ©s sur les BM des 16e, 71e et 99e R.I.

BM 16e régiment d'infanterie Montbrison pour le 54e régiment d'infanterie CompiÚgne

BM 71e régiment d'infanterie Saint-Brieuc pour le 106e régiment d'infanterie Chùlons-sur-Marne

BM 99e régiment d'infanterie Vienne et Lyon)pour le 67e régiment d'infanterie.Soissons

Combats et Batailles

les Éparges

La 33e division de rĂ©serve allemande avait organisĂ© une grande redoute bastionnĂ©e et entourĂ©e de deux lignes de tranchĂ©es. Pendant l’hiver 1914-1915, les rĂ©giments du 6e corps d'armĂ©e lancent des attaques ponctuelles contre les positions allemandes. Le GĂ©nie intervient pour creuser une bonne douzaine de sapes sur tout le flanc nord de la crĂȘte des Eparges, pour permettre d'approcher, la tranchĂ©e allemande qui parcours toute la crĂȘte d’est en ouest et d'installer des fourneaux de mine. Le 6e Corps du gĂ©nĂ©ral Herr tenait, dans la vallĂ©e, le village des Eparges et, depuis le 9 fĂ©vrier, le village de Saint-Remy. S'il s'emparait de la colline, il menacerait les positions de Von Strantz dans la forĂȘt de la Montagne et, par suite, dans l'angle de Saint-Mihiel.

Le 6eCorps avait perdu, dans ces cinq jours de combats en mars, 7 officiers et 630 hommes[3].

seconde bataille de Champagne

Offensive de Champagne, (septembre 1915)

  • Le 25 septembre 1915, dans le cadre de la grande offensive de Champagne, le 2e Corps d'ArmĂ©e Colonial, aile droite de la IVe ArmĂ©e commandĂ©e par le GĂ©nĂ©ral de Langle de Carry, avait la redoutable mission, en partant de part et d'autre du village de SOUAIN, de faire tomber la premiĂšre position allemande sur un front de 5 kilomĂštres et sur une profondeur de plus de 3 kilomĂštres.

Des UnitĂ©s du 6e Corps sont engagĂ©es dans le secteur de la 10e D.I.C Ă  partir du 25 septembre au soir. DerriĂšre les troupes du 2e Corps Colonial se trouvait le 6e C.A. Ă  3 divisions :

L'ordre d'opĂ©ration de la 4e armĂ©e fixait ainsi la mission du 6e Corps: ... Le 6e C.A., placĂ© derriĂšre le 2e Corps Colonial du GĂ©nĂ©ral Blondat, et dont les Ă©lĂ©ments de tĂȘte sont Ă  hauteur de notre deuxiĂšme ligne de dĂ©fense (cote170 au Sud-Est de Souain...), suivre pas Ă  pas la progression du Corps Colonial pour exploiter les succĂšs de ce Corps, mais ne devra s’engager sous aucun prĂ©texte avant que le 2e C.A.C ait rempli intĂ©gralement sa mission : la prise des lisiĂšres des bois au Nord de la deuxiĂšme position Au cours de la journĂ©e du 25, le GĂ©nĂ©ral Blondat intervient Ă  plusieurs reprises pour provoquer l'engagement du 6e Corps. À 13 heures 15, le GĂ©nĂ©ral de Langle de Carry le rappelle pour lui prĂ©ciser: ... Engagez toutes vos rĂ©serves~ Je vous fais appuyer par le 6e Corps auquel j'adresse le message suivant: -suivez toujours pas Ă  pas le Corps Colonial, prĂȘt Ă  exploiter son succĂšs. Si ce Corps ne suffit pas Ă  faire la brĂšche aprĂšs avoir engagĂ© toutes ses rĂ©serves, aidez le Ă  la faire et passer
 Aucune troupe du 6e CA n'a franchi les positions occupĂ©es par les 19e et 20e Brigades au cours de la journĂ©e du 25 septembre

  • 26 septembre -Message 6e CA Ă  127e DI -12e DI -56e DI

le 26.9.1915 -3 heures du matin « ... La mission du 6e Corps est de continuer l'offensive en direction gĂ©nĂ©rale de Sommepy. -12e DI -, Ă  l'Ouest de la route de Somme-Py ; -127e DI -Une brigade immĂ©diatement Ă  l'Est de la route, Objectifs: ferme de Navarin tranchĂ©e de la Kultur, Grand bois P4 -Une brigade sur la route de Souain, Objectifs: LisiĂšre Nord du bois U25, tranchĂ©e des Saxons, Bois P6 et P12 Ă  l'est du Grand bois. -56e DI En deuxiĂšme Ă©chelon, se rassemblera de part et d'autre de la route Souain-Sommepy par brigades accolĂ©es, brigade de droite Ă  hauteur de la tranchĂ©e d’Eckmuhl..."

Notes et Références

  1. ↑ En captivitĂ© Ă  compter du 20/06/1940
  2. ↑ Marcel Yonque, "Le Saillant Saint-Mihiel et la RĂ©gion quatre ans de guerre 1914-1918" 
  3. ↑ La grande guerre vĂ©cue - racontĂ©e - illustrĂ©e par les combattants. Librairie Aristide Quillet 1922. vol 1 p.183

Liens internes

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « 6e corps d%27arm%C3%A9e (France) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 6e corps d'armée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Corps d'ArmĂ©e australien et nĂ©o-zĂ©landais — Pour les articles homonymes, voir ANZAC (homonymie). Le Corps d armĂ©e australien et nĂ©o zĂ©landais (Australian and New Zealand Army Corps, populairement appelĂ© ANZAC) Ă©tait Ă  l origine un corps d armĂ©e formĂ© de troupes australiennes et nĂ©o… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps D'armĂ©e — Pour les articles homonymes, voir Corps. Symbole standard de l OTAN dĂ©signant un corps d armĂ©e alliĂ©. Un corps d armĂ©e est une 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps d'ArmĂ©e — Pour les articles homonymes, voir Corps. Symbole standard de l OTAN dĂ©signant un corps d armĂ©e alliĂ©. Un corps d armĂ©e est une 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps d'armee — Corps d armĂ©e Pour les articles homonymes, voir Corps. Symbole standard de l OTAN dĂ©signant un corps d armĂ©e alliĂ©. Un corps d armĂ©e est une 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps D'ArmĂ©e Colonial — Sommaire 1 Les chefs du corps d armĂ©e colonial 2 Composition 2.1 À la mobilisation de 1914 2.2 Changements au cours de la guerre 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps d'Armee colonial — Corps d ArmĂ©e colonial Sommaire 1 Les chefs du corps d armĂ©e colonial 2 Composition 2.1 À la mobilisation de 1914 2.2 Changements au cours de la guerre 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps d'ArmĂ©e colonial — Sommaire 1 Les chefs du corps d armĂ©e colonial 2 Composition 2.1 À la mobilisation de 1914 2.2 Changements au cours de la guerre 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps d’ArmĂ©e Colonial — Corps d ArmĂ©e colonial Sommaire 1 Les chefs du corps d armĂ©e colonial 2 Composition 2.1 À la mobilisation de 1914 2.2 Changements au cours de la guerre 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps d’ArmĂ©e colonial — Corps d ArmĂ©e colonial Sommaire 1 Les chefs du corps d armĂ©e colonial 2 Composition 2.1 À la mobilisation de 1914 2.2 Changements au cours de la guerre 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps BlindĂ© (ArmĂ©e SoviĂ©tique) — Un corps blindĂ© est une formation blindĂ©e de l armĂ©e soviĂ©tique, apparue avant le dĂ©clenchement de la Seconde Guerre mondiale. Composition d un corps blindĂ© Mars 1942 Quartier gĂ©nĂ©ral du corps Compagnie de transmissions Section anti aĂ©rienne 2… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Corps blinde (armee sovietique) — Corps blindĂ© (armĂ©e soviĂ©tique) Un corps blindĂ© est une formation blindĂ©e de l armĂ©e soviĂ©tique, apparue avant le dĂ©clenchement de la Seconde Guerre mondiale. Composition d un corps blindĂ© Mars 1942 Quartier gĂ©nĂ©ral du corps Compagnie de… 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.