Campagne Franco-am√©ricaine Aux √Čtats-Unis (Fin 1781)

ÔĽŅ
Campagne Franco-am√©ricaine Aux √Čtats-Unis (Fin 1781)

Campagne franco-am√©ricaine aux √Čtats-Unis (fin 1781)

Campagne franco-am√©ricaine aux √Čtats-Unis (fin 1781)

Sommaire

Les troupes alliées se disposent à prendre leurs quartiers d'hiver

Article d√©taill√© : Capitulation de Yorktown.

Les troupes se dispersèrent pour aller prendre leurs quartiers d'hiver. Le 6 novembre, la milice de Virginie quitta son camp pour se porter dans le Sud, sous les ordres du général Green. Le 6, en même temps que Dumas détruisait les fortifications de Portsmouth, les ingénieurs faisaient détruire les parallèles tracées par les alliés devant York, et rétablissaient les défenses extérieures de la place en les rapprochant de son enceinte continue.

Le général George Washington, qui avait fait partir dans le Sud les milices de la Virginie, détacha encore de son armée le général La Fayette avec les troupes de Maryland et de Pensylvanie pour aller aussi renforcer l'armée du général Green. Il s'embarqua lui-même à York et ramena tout le reste des troupes américaines à Head-of-Elk, pour se diriger de là vers la rivière Hudson.

Le baron de Vioménil rentre en France

Le baron de Viom√©nil obtint de retourner en France, o√Ļ des affaires personnelles exigeaient sa pr√©sence. Son fr√®re, le vicomte de Viom√©nil, le rempla√ßa dans son commandement.

Du 15 au 18, les Fran√ßais entr√®rent dans leurs quartiers d'hiver et prirent les positions suivantes: La l√©gion de Lauzun, command√©e par M. de Choisy, √† Hampton Page d'aide sur l'homonymie. Le r√©giment de Soissonnais √† York, avec les grenadiers et chasseurs de Saintonge; le r√©giment de Saintonge entre York et Hampton, √† Half-Way-House; une compagnie d'artillerie et un d√©tachement de cinquante hommes √† Glocester ; le tout command√© par le vicomte de Viom√©nil.

Le quartier g√©n√©ral de M. de Rochambeau, o√Ļ se trouvait aussi M. de Chastellux, √©tait √† Williamsbourg. Le r√©giment complet de Bourbonnais et celui de Deux-Ponts y avaient aussi leurs cantonnements.

Trois compagnies de Deux-Ponts furent détachées à Jamestown sous les ordres d'un capitaine, et l'artillerie de siège fut placée à West Point, en Virginie, sous le commandement d'un officier de cette arme.

Rochambeau est placé de manière à pouvoir secourir les provinces les plus menacées par l'ennemi

De cette position intermédiaire entre l'armée du Nord et celle du Sud, de Rochambeau était en mesure de porter du secours aux provinces qui seraient le plus menacées par l'ennemi. Mais le coup décisif était frappé, puisqu'il ne restait plus aux Anglais que la ville de New York et les places de Savannah et de Charleston.

Pendant que La Fayette accourait √† marches forc√©es pour se joindre √† l'arm√©e de Green, celui-ci, craignant que le renfort arriv√© √† Charleston et celui de quatre mille hommes qu'on y attendait d'Irlande ne missent les Anglais en √©tat de reprendre l'offensive, sollicita vivement de Rochambeau de lui envoyer un fort d√©tachement de troupes fran√ßaises. Mais le g√©n√©ral fran√ßais, estimant que le g√©n√©ral Green se laissait influencer par les faux bruits que l'ennemi faisait r√©pandre, ne changea rien √† ses dispositions. Il laissa son infanterie dans ses quartiers d'hiver et se borna √† √©tendre ceux de la l√©gion de Lauzun, command√©e par M. de Choisy, jusqu'aux fronti√®res de la Caroline du Nord. Il chargea cependant l'adjudant g√©n√©ral Dumas de pousser des reconnaissances bien au del√† et de pr√©parer des ouvertures de marche dans le cas o√Ļ des circonstances qu'il ne pr√©voyait pas exigeraient qu'il f√ģt avancer une partie de son arm√©e. Dumas resta occup√© de ces fonctions pendant tout l'hiver, ne revenant √† Williamsbourg que rarement, pour rendre compte au g√©n√©ral de ses op√©rations et pour soigner son ami Charles de Lameth, toujours tr√®s-souffrant de ses blessures, et qui retourna en France aussit√īt qu'il fut en √©tat de supporter la mer.

La Fayette part pour la France

La Fayette partit aussi de Boston pour la France, sur l'Alliance, le 23 d√©cembre 1781. Il arriva en vingt-trois jours dans sa patrie, o√Ļ il se consacra encore au service de la cause des Am√©ricains, en y employant la faveur dont il jouissait √† la cour et les sympathies que sa conduite lui avait acquises dans l'opinion publique.

Notes


Source

Thomas Balch, Les Fran√ßais en Am√©rique pendant la guerre de l‚ÄôInd√©pendance des √Čtats-Unis 1777-1783, 1872 [d√©tail de l‚Äô√©dition]

  • Portail de l‚Äôhistoire Portail de l‚Äôhistoire
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail des √Čtats-Unis Portail des √Čtats-Unis
  • Portail de la R√©volution am√©ricaine Portail de la R√©volution am√©ricaine
  • Portail de l‚Äôhistoire militaire Portail de l‚Äôhistoire militaire
Ce document provient de ¬ę Campagne franco-am%C3%A9ricaine aux %C3%89tats-Unis (fin 1781) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis √† la licence CC-BY-SA. Source : Article Campagne Franco-am√©ricaine Aux √Čtats-Unis (Fin 1781) de Wikip√©dia en fran√ßais (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Campagne franco-am√©ricaine aux √Čtats-Unis (fin 1781) ‚ÄĒ Sommaire 1 Les troupes alli√©es se disposent √† prendre leurs quartiers d hiver 2 Le baron de Viom√©nil rentre en France 3 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • 1781 aux √Čtats-Unis ‚ÄĒ √Čph√©m√©rides Chronologie des √Čtats Unis : 1778 1779 1780 1781  1782 1783 1784 D√©cennies aux √Čtats Unis : 1750 1760 1770  1780  1790 1800 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √ČTATS-UNIS - Histoire ‚ÄĒ L‚Äôhistoire des √Čtats Unis est celle de l‚Äôascension extr√™mement rapide de colonies sous domination anglaise au stade de grande puissance mondiale. Les premiers colons d√©barquent en Virginie au XVIIe si√®cle, leurs descendants obtiennent leur… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Guerre d'ind√©pendance des √Čtats-Unis ‚ÄĒ Article principal : R√©volution am√©ricaine. Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis L‚ÄôEsprit de 1776 Informations g√©n√©rales Date 1775 1783 Lieu Est ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Guerre D'ind√©pendance Des √Čtats-Unis D'Am√©rique ‚ÄĒ Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis Article principal : R√©volution am√©ricaine. Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis L‚ÄôEsprit de 1776 Informations g√©n√©rales Date 1775 1783 Lieu Est de l‚Äô ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Guerre d'Ind√©pendance des √Čtats-Unis ‚ÄĒ Article principal : R√©volution am√©ricaine. Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis L‚ÄôEsprit de 1776 Informations g√©n√©rales Date 1775 1783 Lieu Est de l‚Äô ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Guerre d'Ind√©pendance des √Čtats Unis ‚ÄĒ Article principal : R√©volution am√©ricaine. Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis L‚ÄôEsprit de 1776 Informations g√©n√©rales Date 1775 1783 Lieu Est de l‚Äô ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Guerre d'ind√©pendance (Etats-Unis) ‚ÄĒ Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis Article principal : R√©volution am√©ricaine. Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis L‚ÄôEsprit de 1776 Informations g√©n√©rales Date 1775 1783 Lieu Est de l‚Äô ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Guerre d‚Äôind√©pendance des √Čtats-Unis ‚ÄĒ Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis Article principal : R√©volution am√©ricaine. Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis L‚ÄôEsprit de 1776 Informations g√©n√©rales Date 1775 1783 Lieu Est de l‚Äô ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Guerre d‚Äôind√©pendance des √Čtats-Unis d‚ÄôAm√©rique ‚ÄĒ Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis Article principal : R√©volution am√©ricaine. Guerre d ind√©pendance des √Čtats Unis L‚ÄôEsprit de 1776 Informations g√©n√©rales Date 1775 1783 Lieu Est de l‚Äô ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.