Calendrier Mésopotamien


Calendrier Mésopotamien

Calendrier mésopotamien

Carte du croissant fertile.

Parler de « calendriers mésopotamiens Â» est très imprécis. En effet, si, par exemple, on peut parler de « calendriers aztèques Â», c'est parce que, aux nombres de trois, ils furent simultanément utilisés par un même peuple. En Mésopotamie, la situation est toute différente.

Ainsi, se sont succédé pendant près de 4000 ans, entre autres :

Que de grands noms et d'empires dans le croissant fertile ! Et chacun possédait son calendrier, quand ce n'était pas chaque cité qui avait le droit de créer son propre calendrier. Nous avons donc 4000 ans d'histoire à couvrir...

Sommaire

Système sexagésimal

Dès les Sumériens, les Mésopotamiens comptaient en base 60. Ce système provenait de deux cultures antérieures, l'une utilisant la base 5, l'autre la base 12. Les Akkadiens possédaient également une numération décimale.

Ainsi, les Chaldéens divisaient les heures en 60 minutes, et les minutes en 60 secondes. Le jour comprenait 12 heures doubles, mais un système sexagésimal était également appliqué.

Pour terminer, signalons encore que ce sont les Chaldéens qui établirent un Zodiaque de 12 signes. En Mésopotamie, astronomie allait de pair avec astrologie.

Historique

Les Sumériens utilisèrent dès 2400 une année de 12 mois de 30 jours, avec des mois intercallaires pour tenir compte de la dérive par rapport à l'année tropique. À partir de 2100, le calendrier devient luni-solaire : les mois sont lunaires et l'année est solaire.

Les Assyriens utilisaient cette même année de 12 mois de 30 jours. Ce calendrier est toutefois très peu connu, même si l'on sait que les Assyriens accordaient beaucoup d'importance à la Lune (ils étaient capables de prévoir avec beaucoup de précision les éclipses). Probablement apparu vers 1900, il disparut vers 1100 au profit du calendrier babylonien.

Les années

Avant 2000, le début de l'année n'était pas standardisé ; certaines cités le faisaient correspondre à l'équinoxe d'automne. Finalement, le début de l'année fut fixé à l'équinoxe du printemps (qui correspondait au lever héliatique de Alpha du Bélier, "Hounga").

Les mois

Les mois
Babylone Sumer Assyrie
Nisanu Bar-zag-ga Mana
Ayaru Gu-si-sa Aiarum
Simanu Sig-ga Makranum
Duzu Shu-nummun Dumuzi
Abu Ne-ne-gar Abum
Ululu Kin-Ninni Tirum
Tashritu Du Niqmum
Arahsamnu Apin-du-a Kinunum
Kislimu Gan-gan Thamkhirum
Tebetu Ziz Nabrum
Shabatu Ab-ba-e Mamitum
Addaru She-gur-ku Adarum

Le début du mois fut, à l'origine, empirique : au 29e jour du mois, si le croissant de Lune était visible au coucher du Soleil, un nouveau mois commençait. Sinon, on attendait le lendemain pour voir s'il était visible. En cas de ciel nuageux, le Grand Prêtre déclarait le début du nouveau mois ce 30e jour.

Pour tenir compte de l'année solaire (et donc des saisons, pour l'agriculture), on ajoutait un mois intercalaire pour compenser. Ceci également de façon empirique : quand le lever de quelques étoiles témoins ne se faisait plus au bon mois, le roi ajustait... (lui seul avait ce pouvoir). Et ce n'est qu'à partir de Nabonassar (746) que toutes les villes intercalèrent ce mois supplémentaire de la même façon (avant, chaque cité procédait selon son bon plaisir).

Sous Artaxerxès II, les Babyloniens définirent un cycle standardisé. Il s'agit du Cycle métonique : 19 années solaires correspondent à 235 lunaisons. Les mois intercalaires furent alors placés avec précision, les années 1, 3, 6, 9, 11, 14 et 17 du cycle. Pendant l'an 1 du cycle, ce mois était Ululu II, et pour les autres années, il s'appelait Addaru II.

Les semaines et les jours

Les Chaldéens et les Assyriens créèrent des semaines de 7 jours, car cela correspondait aux 4 phases de 7 jours de la Lune. Au début, la première semaine commençait au premier jour du mois. Après le 28e jour, il y avait alors des jours « hors semaine Â», la semaine suivante ne recommençant que le premier du mois suivant.

Les jours (qui commençaient au coucher du soleil pour les Babyloniens) étaient désignés par le nom d'une divinité planétaire.

Les jours
Divinité Nom actuel
Soleil Dimanche
Lune Lundi
Mars Mardi
Mercure Mercredi
Jupiter Jeudi
Vénus Vendredi
Saturne Samedi

NB : Le dimanche resta le dies solis (le jour du Soleil) jusqu'à l'arrivée de la symbolique chrétienne, qui en fit un dies dominicus (le jour du Seigneur). En anglais, par exemple, le nom rappelle encore la symbolique mésopotamienne. Sunday, étymologiquement, signifie le jour du soleil.

Influence

L'influence de ces calendriers sur les calendriers plus modernes (égyptien, hébreu, musulman et grec) est extrêmement importante. Par exemple, l'année du calendrier romain commençait également le mois de l'équinoxe du printemps, mars (mais plus pour des raisons militaires - le retour du beau temps - qu'agricoles - le retour du printemps -).

Des calendriers mésopotamiens, le calendrier grégorien hérita :

  • du découpage des jours, des heures, des minutes et des secondes ;
  • du nom des jours ;
  • de la semaine de sept jours ;
  • du découpage d'une année solaire en douze mois de durée différente.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Ce document provient de « Calendrier m%C3%A9sopotamien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Calendrier Mésopotamien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Calendrier mésopotamien — Carte du croissant fertile. Parler de « calendriers mésopotamiens Â» est très imprécis. En effet, si, par exemple, on peut parler de « calendriers aztèques Â», c est parce que, aux nombres de trois, ils furent simultanément… …   Wikipédia en Français

  • Mésopotamien — Mésopotamie La Mésopotamie (du grec Μεσοποταμία / Mesopotamía, de μεσο / meso « milieu, entre Â» et ποταμός / potamós, « fleuve Â» : désigne le pays « entre deux fleuves Â») est une région du Moyen Orient située… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier de Coligny — (détail) Le calendrier de Coligny est une grande table de bronze du IIe siècle, trouvée à Coligny (Ain) dont les inscriptions constituent un calendrier en langue gauloise. C est un document capital pour la connaissance de l’Antiquité celtique,… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier hébraïque — pour l’an 5591 (1831) Le calendrier hébraïque est un calendrier luni solaire composé d’années solaires, de mois lunaires, et de semaines de sept jours commençant le dimanche et se terminant le samedi, jour du Chabbat. Il prend pour point de… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier tamoul — Calendrier solaire proche du calendrier sayana pour lequel l année commence le 14 avril. L année 2005 pour le calendrier grégorien correspond à la 5106e année dans le calendrier tamoul. Mois Un mois compte entre 29 et 32 jours. N° Mois (Tamil)… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier — Pour les articles homonymes, voir Calendrier (homonymie). Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Un tel système a été inventé par les hommes pour diviser et organiser le temps sur de longues durées. L observation …   Wikipédia en Français

  • Calendrier grégorien — Christophorus Clavius Grégoire X …   Wikipédia en Français

  • Calendrier julien — Le calendrier julien résulte de la réforme du calendrier romain introduite par Jules César en 46. Il est utilisé dans la Rome antique à partir de 45. Il reste employé jusqu à son remplacement par le calendrier grégorien à la fin du… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier musulman — Le calendrier musulman ou calendrier hégirien (hijri) est un calendrier lunaire, basé sur une année de 12 mois lunaires de 29 à 30 jours chacun (pour être précis : 29,53059 jours solaires). Une année hégirienne est donc plus courte qu’une… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier aztèque — Le calendrier aztèque était intimement lié à la mythologie aztèque. Il en existait trois : le tonalpohualli, calendrier divinatoire sacré de 260 jours, regroupés en 20 groupes (treizaines) de 13 jours auxquels correspondait un symbole (par… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.