Butters

Butters Stotch

Page d'aide sur les redirections « Butters » redirige ici. Pour les autres significations, voir Butters (homonymie).
Leopold Stotch
Personnage de 'South Park'
Alias Butters
Professeur Chaos
Naissance 11 septembre
Genre Masculin
Cheveux Blond
Activité(s) Écolier
Caractéristique(s) Catholique
Âge 9ans
Créé par Trey Parker et Matt Stone
Série(s) South Park
Première apparition Cartman a une sonde anale
Doublage Matt Stone (VO)
Christophe Lemoine (VF)

Leopold Stotch, ou Butters comme l'appellent ses camarades, est un personnage de la série télévisée d'animation South Park. Il est doublé par Matt Stone en VO.

Personnage de premier plan car récurent et possédant un bon nombre de répliques et de scènes, il a pendant un temps fait partie de la bande des quatre personnages principaux, en remplacement de Kenny suite à la mort de ce dernier, jusqu'à ce que ses trois "meilleurs amis" se lassent de sa présence et le remplacent par Tweek. C'est à cet occasion que, dégouté par les autres personnes, il développa son identité de super-vilain qu'il incarna dans de multiples épisodes, le Professeur Chaos.


Son surnom est un jeu de mot avec Butterscotch (une sorte de toffee).

Sommaire

Physique

  • « T'as un truc dégoutant là... » « C'est mon visage, Monsieur ! » (Asspen)

Butters a une grosse touffe de cheveux blonds au sommet de la tête et porte une veste bleu clair et un pantalon vert. Son personnage est vaguement inspiré du directeur d'animation de South Park, Eric Stough.

L'histoire du personnage

Butters est le plus doux, le plus innocent et le plus crédule des personnages de la série. Il est généralement plus gentil et plus naïf que les quatre personnages principaux ; à l'inverse de pratiquement tous les personnages, il jure rarement et utilise des euphémismes pour exprimer sa colère (« doux Jésus » , « crotte de bique » ou « nom d'une crotte de nez » par exemple). Les rares fois où il a utilisé des gros mots (épisodes Rock chrétien (709), Les Comptines du singe batteur (313), L'Épisode de Butters (514), Les Simpson l'ont déjà fait (607), Imaginationland - Episode 3 (1112) et Y'en a dans le ventilo (502))), il en a été vraiment choqué. Il est très ouvert et attentionné, (« pour rendre service il est toujours le premier, p'tit bonhomme qui partage tout ce qu'il a, ce p'tit bonhomme c'est Butters », L'Épisode de Butters (514)) bien qu'il soit rare que ses camarades le lui rendent. Il joue aussi le personnage du « Professeur Chaos », son alter ego maléfique qui lui permet de faire tout ce qu'il ne pourrait pas faire en tant que Butters (à la manière de Mr Hyde).

Il est fils unique et ses parents, Chris (Steven ou Stephen selon les épisodes) et Linda Stotch, sont vraiment autoritaires et stricts envers lui. De toute évidence, ça affecte énormément Butters et, lorsque ses parents ne sont pas là, il se reprend seul (« Pourquoi je fais des trucs comme ça ? Pourquoi j'arrive pas à bien me tenir ? »). Il a réellement peur de son père, qui le punit souvent, au contraire des autres enfants très indisciplinés, comme Cartman qui n'a aucun respect pour sa mère.

En dépit des vannes et des méchancetés qu'il reçoit de la bande (le plus souvent de Cartman) ou des maltraitances que ses parents lui font endurer, Butters garde en général une attitude optimiste. Cependant, Butters a ses moments de dépression et des sentiments humains. Sa crise la plus importante s'est sans doute passée dans l'épisode Raisins (714), dans lequel il connaît sa première « rupture » avec une fille lorsqu'il s'aperçoit qu'elle est juste en train de l'utiliser. Lorsqu'il rencontre par la suite Stan, qui, comme lui, a eu le cœur brisé par son premier amour Wendy, Butters dit à Stan (qui est entré dans une bande de gothiques et qui passe ses journées à pleurnicher sur son ancien amour) que c'est ça, l'amour et qu'il préfère être « un petit garçon qui pleure qu'une tarlouze de gothique ».

Butters fait également une apparition remarquée dans l'épisode Kit vidéo pour stupide pute trop gâtée lorsque Paris Hilton veut l'acheter en remplacement de son chihuahua Tinkerbell qui s'est suicidé (comme tous les animaux de Paris) d'une balle dans la tête.

Figuration

  • « C'est moi qui ai eu l'idée de Drôles de Dames alors c'est moi Jaclyn Smith !! » (Deux hommes tous nus dans un Jaccuzzi)

Butters est présent depuis le début de la série, mais initialement il n'est qu'un figurant et n'a aucune réplique (excepté dans l'épisode 212 La garçonnière où il dit « Fais passer »). Il est d'ailleurs dénommé dans les scripts comme « Puf Puf » et « Swanson », ainsi Stan l'appelle par ce nom au début de l'épisode 205 Le fœtus simio-maxillaire. Il est aussi proposé pour combattre Pip dans Muscle plus 4000 (102). Butters a ensuite été renommé et ré-introduit dans Deux hommes tous nus dans un jacuzzi (308). Il est apparu dans divers épisodes de la saison 3 à 5, en tant qu'exclus social (Deux hommes tous nus dans un jacuzzi (308)), que brute (Les comptines du singe batteur (313)), et en tant qu'enfant subissant les maltraitances psychologiques de ses parents (Comment manger avec son cul (510)).

Emergence dans South Park

  • « Oh nan c'est moi l'élu... Je veux pas être l'élu Morphéus, je peux ne pas l'être, dis ? » (Imaginationland II)

Dans l'épisode "Couillo-mentonite" (601), Butters est adopté par Stan, Kyle et Cartman comme le quatrième de la bande depuis que Kenny est « mort » à la fin de la cinquième saison. Aussi, les scénaristes ont écrit un épisode spécial pour préparer les fans à accueillir Butters en remplacement de Kenny dans la série. Cet épisode, intitulé L'Épisode de Butters (514), le plonge dans une situation compliquée dans laquelle son père avoue sa bisexualité et sa mère essaie de tuer Butters de la même façon que la meurtrière Susan Smith. Depuis, aucun des personnages de la série n'a fait allusion à ces faits (A l'exception du père lui même dans la saison 11, La photo), plus pour prétendre qu'il ne s'est rien passé que pour les démentir. Il semblerait donc que Chris réprime ses tendances homosexuelles qui étaient à l'origine du comportement psychotique de sa femme.

Il a eu de nombreux rôles d'envergure depuis la saison 5. Il a accompagné Kyle, Stan et Cartman dans la plupart de leurs aventures, les aidant à sauver des veaux (605, Le Veau c'est rigolo) ou étant victime de la cruauté des trois gamins réunis (602, Jared a le SIDA). Son rôle le plus marquant restera dans le Cliffhanger en deux parties Professeur Chaos et Les Simpson l'ont déjà fait. Il se crée en fait un alter égo maléfique, le Professeur Chaos et cherche à semer le trouble (cependant ça ne marche pas). Au terme de l'histoire il est remplacé par Tweek pour six épisodes. Le retour de Kenny à la fin de la saison fera passer un des deux au second plan : Tweek n'aura plus de répliques avant la saison 9 et Butters deviendra le 5ème de la bande, prenant peu à peu l'ascendant sur Cartman.

C'est dans Rock Chrétien (709) que Butters se venge enfin de Cartman pour ce qu'il a enduré durant la saison 6. Mais dans Casa Bonita (711), Cartman réalise une de ses pires blagues envers Butters en l'enfermant pour se substituer à lui à l'anniversaire de Kyle où ce dernier invite tous ses amis à la Casa Bonita. C'est d'ailleurs à partir de cet épisode que Butters commence à prendre la place de Cartman dans la bande. Dans Raisins (714) il sauve Stan du mouvement gothique en lui donnant une leçon d'humanité peu commune et réussit là ou Kyle avait échoué. Le pragmatisme de Butters est supérieur à celui des autres enfants car dans sa logique de rejet, Butters a appris à se connaître lui-même (Ce qui sera remis en relief dans "La photo"). Butters prend ensuite un rôle de plus en plus important. Sur les 14 épisodes de la saison 8, il est prééminent dans six épisodes. Victime ou héros, Butters a de nombreux fans dans la communauté South Park. Ses rôles dans la saison 9 ne seront pas en reste : Dans le truculent Marjorine (909), Butters s'introduit chez les filles en espion pour voler un appareil à prédire le futur, et dans la mort d'Eric Cartman (906), il pense être un médium qui peut communiquer avec Cartman qui se croit mort.

La saison 10 marque un pas pour Butters qui reste prééminent. Tsst ! montre que Butters a remplacé presque Cartman aux yeux des autres enfants lassés de ses frasques. L'enfer sur terre 2006 montre un Butters courageux (il est le premier de la bande à invoquer Biggie Smalls) et intelligent (Par la manière dont il résout l'affaire).

Dans la saison 11, Butters fait de nombreuses apparitions et a quelques grands rôles qui feront date : Le très fameux La photo (1102) l'impose comme un garçon tolérant qui sait ce qu'il vaut. On remarquera aussi dans cet épisode une nouvelle preuve de la sollicitude de Kyle envers Butters. Et surtout son incroyable rôle dans Imaginationland - Episode 1, Imaginationland - Episode 2 et Imaginationland - Episode 3 (1110, 1111, 1112) où le jeune garçon suit un destin tout tracé. Enfin dans La liste (1114), il ne passe assurément pas inaperçu avec son numéro 11...

Dans la saison 12, il aidera Cartman à s'introduire chez Kyle (Amygdales), se déguisera en écureuil (Le nouveau look de Britney), s'avèrera un soutien précieux pour Kenny (Planète Gros Nibards), deviendra une célébrité Internet (Canada en grève), aura une dispute avec son père au sujet du pénis de Mr Garrison (Ciel, une quéquette !) et surtout ne devra sous aucun prétexte lâcher la main de Cartman avant d'être rentré dans le bus (Un épisode chez les cow-boys). On remarquera d'ailleurs une forte récurrence de gags à son sujet à propos de son éventuelle homosexualité, bien que cela devienne moins fréquent qu'avec Cartman. Dans The China Probrem, il est le comparse de Cartman dans la lutte contre les chinois et n'aura de cesse de "tirer au pistolet dans le pénis des gens". The Ungroundable marque l'une des rares fois que Butters est seul pour un rôle central dans un épisode. Dans cet épisode, Butters devient un vampire et trouve enfin le courage de répondre à ses parents.

Entourage

  • « Putain vieux, ton père est gay et ta mère a voulu te tuer... Ça craint !! » (L'épisode de Butters)

Butters est un personnage intéressant par l'opposition qu'il marque avec les autres : Alors que dans les familles des autres, les parents ont un minimum de bon sens, les parents de Butters sont totalement illogiques et imprévisibles. Butters ne plaisante jamais en parlant d'eux : Quand il dit qu'il va être puni, il est puni. La seule fois où sa punition n'est pas exécutée se situe dans Mon futur moi et moi.

Butters sait la plupart du temps jusqu'où ses parents vont. Par exemple s'il est laid, ses parents le puniront (Comment manger avec son cul, La liste). Insulter ses parents revient à être battu (Jared a le SIDA). Il n'a pas le droit non plus de se faire liposucer dans le salon, ni de mentir, ni de s'absenter, encore moins de ne pas jouer dehors. Butters subit les mauvais traitements de ses parents mais en même temps c'est une famille aimante et unie.

Ils lui font aussi croire des choses erronées, par exemple que toucher ses hamsters lui donnera le Sida.

Phrases fétiches

  • "Oh... Oh lala..." (Quand il a peur ou lorsqu'il est surpris)
  • "Euuuuh...."
  • "Oui chef..." "A vos ordres" ou "Oui monsieur !" (A son père)
  • "Doux Jesus !" "Oh ben mince alors !" "Oh flûte !" "Nom d'une crotte de nez !" Jurons fréquents.
  • " Salut Papa, salut Maman" (Son père réplique souvent "Oh, pas de ça avec moi jeune homme")
  • " Salut les gars " (Hi fellows' ! en VO)

Notes

  • Butters est un des rares personnages récurrents dont la voix a changé en cours de série. En effet sur la saison 10, Christophe Lemoine a changé la voix de Butters et légèrement atténué la voix de Cartman probablement pour des raisons vocales. Les fans des Griffins ont pu apercevoir un changement similaire avec Chris Griffin dont la voix est sensiblement plus éraillée. Ce changement s'est effacé dans la saison 11 notamment pour Imaginationland où la voix de Butters est sensiblement plus claire.
  • Butters ne se désigne jamais par son prénom et ses parents non plus. On a appris son prénom de la bouche d'un policier, et il a été réutilisé par une serveuse des Raisins. Le seul personnage récurrent à avoir prononcé son prénom est Stan.
  • Il est surdoué en calcul mental et sait jouer de divers instruments. C'est également un très bon danseur comme il le prouve dans Asspen, On t'a niqué ta race, L'enfer sur terre 2006 et Canada en grève.
  • Dans l'épisode Génial-O, Butters prononce son propre nom de famille "Scott".
  • C'est le troisième personnage dont on connaît le groupe sanguin après Kyle et Cartman.
  • Son anniversaire serait le 11 septembre Génial-O.
  • Il est gaucher, comme on le voit dans Génial-O et dans La Mort d'Eric Cartman.
  • Butters se fait régulièrement punir par ses parents.
Personnages de South Park
Personnages principaux
Stan Marsh | Kyle Broflovski | Eric Cartman | Kenny McCormick | Leopold « Butters » Stotch
Membres des familles
Randy et Sharon Marsh | Marvin Marsh | Shelley | Jimbo Kern | Gerald et Sheila Broflovski | Ike | Liane Cartman | Stuart et Carol McCormick | Stephen et Linda Stotch
Personnel de l'école primaire de South Park et ses élèves
Personnel : Chef | M. Garrison
Personnages occasionnels
Jésus | Mr. Hankey | Saddam Hussein | Satan | Terrance et Philippe | Servietsky
Autres
Autres habitants | Personnages secondaires | Races fictives
Ce document provient de « Butters Stotch ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Butters de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Butters — Butters, NC U.S. Census Designated Place in North Carolina Population (2000): 261 Housing Units (2000): 119 Land area (2000): 1.297712 sq. miles (3.361058 sq. km) Water area (2000): 0.008831 sq. miles (0.022871 sq. km) Total area (2000): 1.306543 …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Butters, NC — U.S. Census Designated Place in North Carolina Population (2000): 261 Housing Units (2000): 119 Land area (2000): 1.297712 sq. miles (3.361058 sq. km) Water area (2000): 0.008831 sq. miles (0.022871 sq. km) Total area (2000): 1.306543 sq. miles… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Butters — Seriendaten Deutscher Titel: South Park Originaltitel: South Park Produktionsland: USA Produktionsjahr(e): seit 1997 Episodenlänge: etwa 22 Minuten Episodenanzahl …   Deutsch Wikipedia

  • Butters — This interesting and unusual name has two quite separate origins, which can be shown by the recordings of the surname and its subsequent development. The first of these is an English nickname for someone with some vocal characteristic similar to… …   Surnames reference

  • butters — Physically undesirable, repellent. Derived from butt ugly. What s Dave s new missus like hot? No, mate, absolutely butters …   Dictionary of american slang

  • butters — 1) butter adj British ugly. A term from black Caribbean usage that was adopted by UK adoles cents from the mid 1990s. It is proba bly related to buttocks . ► It s not surprising she got upset; they were calling out at her, Hey, butters! (Recorded …   Contemporary slang

  • butters — adjective Unattractive, ugly or repulsive …   Wiktionary

  • butters — but·ter || bÊŒtÉ™ n. solid fat substance derived from milk v. spread with butter, spread butter on …   English contemporary dictionary

  • butters — Adj. 1. Ugly. Orig. W.I. 2. Rubbish, useless, of no value. Orig. W.I …   English slang and colloquialisms

  • Butters — /ˈbʌtəz/ (say butuhz) noun Sir John Henry, 1885–1969, English born Australian engineer and businessman …   Australian English dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.