Bureau de change

Les bureaux de change sont des intermédiaires financiers dont le métier principal est le change manuel, c'est-à-dire l'échange immédiat d'une devise contre une autre. Ce sont donc des commerçants négociant des billets de banque. En France, l'activité de change manuel relevait du monopole bancaire jusqu'en 1987.

Aujourd'hui, malgré la baisse d'activité induite par la mise en place de l'euro, il reste plusieurs centaines de bureaux de change en France, dont l'activité est contrôlée par la Banque de France (175 sociétés agréées pour le change manuel au 25/06/2011)

Sommaire

Qu'est ce qu'un bureau de change ?

Les bureaux de change sont des commerçants qui achètent et qui vendent des devises, et pour beaucoup des pièces et lingots d'or. Certains proposent également d'autres produits, comme des cartes téléphoniques internationales, et parfois même des souvenirs. Ces bureaux sont soit des commerçants indépendants, soit des agences affiliées à des réseaux français ou anglo-saxons. Les bureaux de change de réseau sont généralement concentrés dans les gares, les aéroports et les endroits à haute fréquentation touristique, alors que les commerçants indépendants assurent une couverture géographique plus complète[1].

Réglementation

Ces commerçants doivent procéder à un immatriculation au registre du commerce et des sociétés et déposer un dossier de demande d'agrément auprès de l'Autorité de Contrôle Prudentiel.

Ils sont soumis à des règles spécifiques : ils doivent clairement annoncer leurs tarifs et conditions de vente (taux ou cours de change, commission ou frais éventuels), tenir un registre où figurent chaque transaction, etc...

Bureaux de change et blanchiment

Parce qu'ils sont le point de passage de sommes importantes en espèces, les bureaux de change sont tenus, comme les banques, les notaires, les assureurs, commissaires-priseurs, agents immobiliers, etc, à prendre des précautions afin de s'assurer qu'ils ne sont pas utilisés pour convertir de l'argent d'origine illicite. Pour répondre aux demandes de la Banque de France, les changeurs manuels -c'est leur appellation officielle- doivent s'assurer, en questionnant le client, de la nature de l'opération, de l'origine des fonds et de leur destination; de plus en plus les clients effectuant des opérations importantes ou fréquentes se verront demander des justificatifs -factures, relevés bancaires. Les sanctions pour les changeurs ne respectant pas ses dispositions peuvent aller jusqu'à l'interdiction d'exercer et de lourdes amendes, même si aucune opération de blanchiment n'a effectuée dans le bureau de change en question.

L'ordonnance 2009-104 citée ci-dessus transpose dans la loi française (précisément le Code Monétaire et Financier) la troisième directive européenne, et renforce de façon considérable les obligations des changeurs manuels (et de beaucoup d'autres professions).

L'offre de devises

Les bureaux de change ont bien sûr été affectés par l'apparition de l'euro. Le chiffre d'affaires réalisé avec les monnaies nationales - mark allemand, peseta espagnole, lire italienne, franc belge, florin hollandais - a disparu.

Les bureaux de change ont donc élargi leurs transactions à de nombreuses devises dites "exotiques". Souvent la clientèle n'imagine pas pouvoir acheter des devises avant son voyage. Pour peu que l'on ne s'y prenne pas au dernier moment, c'est souvent possible. C'est vrai pour des destinations touristiques classiques, comme la Tunisie (dinar), l'Afrique (franc CFA), le Brésil (real), le Mexique (peso), la Thailande (baht), etc.. Mais aussi, dans une moindre mesure, pour de très nombreux pays.

Calcul des transactions

Les bureaux de change sont des négociants: ils achètent une marchandise (les devises) à un prix pour les revendre à un autre, plus élevé, la différence constituant leur marge commerciale.

Les prix indiqués sur Internet, sur les sites spécialisés, correspondent à un cours indicatif pour de l'argent électronique, pour des montants très élevés. Ils vous donnent une idée de la tendance de la devise, mais vous ne pourrez pas changer vos devises à ce prix là.

Un bureau de change achète ses devises à un grossiste (généralement la CPR Billets) ou a des confrères à un prix plus élevé que celui de la bourse. Ensuite, suivant la rareté de la devise, le bureau de change décide de son cours de vente et de son cours d'achat. C'est la différence de ces deux prix qui lui permet de faire des bénéfices.

Certains bureaux prennent en plus des commissions ou des frais fixes.

Bureau de change en ligne

Un bureau de change en ligne doit répondre aux mêmes critères administratifs qu'un bureau de change "classique" (et la plupart on un ou plusieurs bureaux de change en ville) et permet l'achat, le paiement en ligne et livraison à domicile de devises étrangères depuis un site sécurisé.

Description

Le change de devises sur Internet permet au consommateur d'acheter des devises étrangères au moyen de sa carte bancaire (ou par virement bancaire ou mandat cash) sur un site sécurisé et de les recevoir à son domicile ou de les retirer en agence.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bureau de change de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bureau De Change — Les bureaux de change sont des intermédiaires financiers dont le métier principal est le change manuel, c est à dire l échange d une devise contre une autre. Ce sont donc des commerçants négociant des billets de banque. En France, l activité de… …   Wikipédia en Français

  • bureau de change — [ˌbjʊərəʊ də ˈʆɒndʒ ǁ ˌbjʊroʊ də ˈʆɑːndʒ] noun bureaux de change PLURALFORM [countable] FINANCE ORGANIZATIONS an office where people can change foreign money into local currency or buy other currencies * * * bureau de change UK US // noun [C]… …   Financial and business terms

  • bureau de change — [ˌbjuərəu də ˈʃɔndʒ US ˌbjurou də ˈʃa:ndʒ] n plural bureaux de change [ rəu US rou ] BrE [Date: 1900 2000; : French; Origin: office of exchange ] a shop where you can change foreign money →↑exchange …   Dictionary of contemporary English

  • bureau de change — ► NOUN (pl. bureaux de change pronunc. same) ▪ a place where one can exchange foreign money. ORIGIN French, office of exchange …   English terms dictionary

  • Bureau de change — A bureau de change is an organisation or facility which allows customers to exchange one currency for another. Although French in origin, the term is widely used throughout Europe, so that visitors can easily identify such facilities when abroad …   Wikipedia

  • bureau de change — UK [ˌbjʊərəʊ də ˈʃɒndʒ] / US [ˌbjʊroʊ də ˈʃɒndʒ] noun [countable] Word forms bureau de change : singular bureau de change plural bureaux de change UK [ˌbjʊərəʊz də ˈʃɒndʒ] / US [ˌbjʊroʊz də ˈʃɒndʒ] or bureaus de change a place where you can buy… …   English dictionary

  • bureau de change — [ˌbjʊərəʊ də ʃɒbureau de changeʒ] noun (plural bureaux de change pronunciation same) a place where one can exchange foreign money. Origin Fr., lit. office of exchange …   English new terms dictionary

  • bureau de change — bu|reau de change [ ,bjurou də ʃɒndʒ ] (plural bu|reaux de change [ ,bjurouz də ʃɒndʒ ] or bu|reaus de change) noun count a place where you can buy or sell foreign money …   Usage of the words and phrases in modern English

  • bureau de change — /byuu rddohdeu shahonnzh /, pl. bureaux de change /byuu rddohdeu shahonnzh /. French. an office where money can be exchanged. * * * …   Universalium

  • bureau de change — noun (C) French an office or shop where you can change foreign money …   Longman dictionary of contemporary English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.