Brest (Bielorussie)


Brest (Bielorussie)

Brest (Biélorussie)

Brest
Брэст
Blason de Brest
Héraldique

Administration
Pays Biélorussie Biélorussie
Voblast Bandera Oblast Brest.png Brest
Raïon Brest
Code postal BY 224000
Indicatif téléphonique +375 162
Maire Alexander Palichenko
Géographie
Latitude 52° 04′ 59″ Nord
       23° 42′ 00″ Est
/ 52.083, 23.7
Longitude
Altitude 281 m
Superficie 7 290 ha = 72,9 km²
Démographie
Population 298 329 hab. (2004)
Densité 4 092,3 hab./ km²
Localisation
Belarus location map.svg
City locator 14.svg
Brest
Internet
Site de la ville www.brest.by

Brest (en biélorusse : Брэст ; en russe : Брест) est une ville de Biélorussie et la capitale administrative de la voblast de Brest. Elle est située dans l'ouest du pays, tout près de la frontière polonaise, au confluent du Bug et du Mukhavets. Sa population s'élevait à 298 329 habitants en 2004.

Sommaire

Géographie

Le Mukhavets à Brest

Brest est située sur la route principale entre Berlin et Moscou, ce qui en fait un important centre de transport entre l'Est et l'Ouest, entre l'Union européenne et la Communauté des États indépendants. La ville était déjà un grand poste-frontière au temps de l'Union soviétique.

À cause des voies larges de chemin de fer utilisées en ex-URSS, les trains traversant la frontière entre la Biélorussie et la Pologne doivent transborder leur chargement vers un autre véhicule, aux normes différentes.

Brest possède un aéroport (code AITA : BQT).

Étymologie

L'origine du nom de la ville n'est pas bien établie et trois sources sont possibles. Tout d'abord, il pourrait venir du mot slave beresta, qui signifie "écorce de bouleau". Mais Brest pourrait aussi tirer son origine d'autre mot slave, berest, qui veut dire "orme". Enfin, Brest pourrait descendre de brasta, mot lituanien signifiant "gué".

La ville a été appelée de nombreuses façons depuis sa fondation ; selon les langues et les époques.

Les Lituaniens la baptisèrent d'abord Lietuvos brąsta, puis Brestas.

Les Biélorusses Бе́расьце et Бярэ́сьце (Bieraście et Biareście) et finalement Брэст (Brèst).

Les Russes l'appelèrent Брест-Литовський (Brest-Litovsk) jusqu'à la Première Guerre mondiale, et aujourd'hui Брест (Brést).

Les Ukrainiens l'appellent invariablement Брест ou Берестя (Brést ou Bréstya), les Polonais Brześć Litewski puis Brześć et en yiddish בּריסק. La ville était aussi parfois appelée Brest-sur-le-Bug (en polonais Brześć nad Bugiem, en biélorusse Брэст на Бугу.

Histoire

Naissance et destructions

Ancien blason de la ville

La ville fut fondée par les Slaves et citée la première fois en 1019, dans une chronique. Comme beaucoup de villes biélorusses, la première mention est souvent considérée comme la date de fondation, mais Brest existait sans doute avant 1019.

Au départ, la ville faisait partie de la Rus' de Kiev, mais elle fut ensuite conquise par le Royaume de Pologne puis par le Grand-Duché de Lituanie. Brest est envahie par les Mongols en 1241 et n'est pas reconstruite avant 1275. Plus tard, la ville est encore dévastée par les Chevaliers Teutoniques, qui la brûlent en 1379, le Khan de Crimée lui font subir le même sort au XVe siècle.

La domination polonaise

En 1569, Brest est incluse dans la République des Deux Nations, qui regroupe la Pologne et la Lituanie. C'est à ce moment que la ville devient Brest-Litovsk, c'est-à-dire « Brest-en-Lituanie ». En 1594 et en 1596, Brest est le théâtre de deux grands conseils entre les évêques catholiques et orthodoxes de la région, ces conseils établissent l'Église grecque-catholique ukrainienne.

La forteresse

La ville est prise par les Suédois en 1657 et en 1706, au cours de la Grande guerre du Nord. En 1794, Brest est le lieu de la victoire d'Alexandre Souvorov sur le général polonais Sierakowski. En 1795, après la troisième partition de la Pologne, Brest échoit à la Russie, comme le reste de la Biélorussie. Les Russes édifient à ce moment la forteresse, afin de protéger définitivement la ville.

De 1795 à 1945

Au cours du XIXe siècle, Brest connait la paix et se modernise rapidement. En effet, sa place aux confins de l'Empire russe en fait un grand centre commercial.

Le traité de Brest-Litovsk

Brest est prise en 1915 par l'Empire allemand, au début de la Première Guerre mondiale. Le 3 mars 1918, est signé le Traité de Brest-Litovsk, qui conclue la paix entre l'Empire allemand et la Russie soviétique. La ville resta allemande jusqu'en 1919, date à laquelle la Pologne en prit possession.

La ville changea ensuite deux fois de mains lors de la Guerre russo-polonaise de 1920 et redevint polonaise grâce au Traité de Riga, signé en 1921. Elle devint chef-lieu du Voïvode de Polésie et la forteresse accueilli le commandement de troupes.

Depuis 1945

Lors de l'invasion de la Pologne par les nazis en 1939, Brest fut défendue par quatre bataillons d'infanterie, dirigés par le général Konstanty Plisowski. La garnison dut plier face à la garnison allemande dirigée par le général Heinz Guderian au bout de quatre jours de combat intense, le 17 septembre.

Le Pacte germano-soviétique permit à l'Union soviétique d'occuper Brest peu de temps après. La ville et ses alentours furent incorporés à la République socialiste soviétique de Biélorussie. Le 22 juin 1941, les nazis attaquèrent Brest par surprise et mais la ville et sa forteresse ne tombèrent qu'au bout de six semaines , au cours desquels la quasi-totalité des défenseurs périrent (et devint le symbole de la résistance du peuple soviétique contre l'occupation allemande). Les Juifs de la ville furent rapidement exterminés en 1942.

Brest fut libérée par l'Armée rouge le 28 juillet 1944. Les accords de Yalta reconnurent Brest comme ville de la République socialiste soviétique de Biélorussie et les Polonais, qui formaient la majorité de la population, furent expulsés en échange du retour des Biélorusses qui vivaient en Pologne .

Depuis la guerre, Brest est devenue une ville biélorusse à part entière et fait aujourd'hui partie de la Biélorussie indépendante.

Population

Brest est, avec ses 300 000 habitants, la 6e ville du pays.

Lieux et monuments

L'église de la Résurrection du Christ est le plus grand édifice religieux de Biélorussie

Le monument le plus célèbre de Brest est le mémorial de la bataille de 1941, qui opposa nazis et Soviétiques. À proximité se trouve la forteresse, en partie reconstruite depuis la dernière guerre. Elle abrite plusieurs musées, dont le Musée de la Guerre et le Musée archéologique.

Les autres musées de la ville sont le Musée du Chemin de Fer et le Musée de l'Holocauste, sur l'emplacement de l'ancien ghetto.

la vieille synagogue était considérée au XVIe siècle comme la plus grande d'Europe, elle est aujourd'hui le siège des évêques catholiques Grecs et Arméniens.

Le Parc national de la Forêt de Białowieża se trouve à 70 km au nord de Brest. La forêt est une réserve naturelle exceptionnelle qui abrite notamment des bisons d'Europe.

Voir aussi

Article connexe

Lien externe


Armoiries de la voblast de Brest Villes de la voblast de Brest Drapeau de la voblast de Brest
Capitale administrative : Brest

Baranavitchy • Belaaziorsk • Biaroza • Davyd-Haradok • Drahitchyn • Hantsavitchy • Ivanava • Ivatsevitchy • Jabinka • Kamianets • Kobryn • Kossava • Liakhavitchy • Louninets • Malaryta • Mikachevitchy • Pinsk • Proujany • Stoline • Vyssokaïe

  • Portail de la Biélorussie Portail de la Biélorussie

Ce document provient de « Brest (Bi%C3%A9lorussie) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brest (Bielorussie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brest (Biélorussie) — Brest Брэст Géolocalisation sur la carte : Biélorussie …   Wikipédia en Français

  • Brest-Litovsk — Brest (Biélorussie) Brest Брэст Héraldique …   Wikipédia en Français

  • Brest-Litowsk — Brest (Biélorussie) Brest Брэст Héraldique …   Wikipédia en Français

  • Brest Litovsk — Brest (Biélorussie) Brest Брэст Héraldique …   Wikipédia en Français

  • Bielorussie — Biélorussie Pour les articles homonymes, voir Belarus (homonymie). Рэспубліка Беларусь[1] …   Wikipédia en Français

  • BIÉLORUSSIE (RÉPUBLIQUE DE) — La Biélorussie, qui se fait appeler république du Belarus depuis la proclamation de son indépendance en août 1991, fut un des États fondateurs de l’Union soviétique. Son espace, sa société et son économie en portent la marque, apparemment… …   Encyclopédie Universelle

  • Brest (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Cette page d’homonymie répertorie les différentes localités partageant un même nom. Toponymes Brest peut désigner : en …   Wikipédia en Français

  • BREST-LITOVSK (PAIX DE) — BREST LITOVSK PAIX DE (mars 1918) Au lendemain de la révolution d’Octobre, le 26 octobre (8 novembre) 1917, le Congrès des soviets promulgue un décret demandant l’ouverture immédiate de pourparlers de paix avec les puissances centrales, mais les… …   Encyclopédie Universelle

  • BREST — BRES Le long d’une rade de 150 kilomètres carrés, véritable mer intérieure, s’étend la ville de Brest. Un tiers de cette superficie offre des fonds de plus de 12 mètres aux plus basses eaux. L’inconvénient de ce golfe réside dans l’étroitesse de… …   Encyclopédie Universelle

  • Biélorussie — 53° 55′ 00″ N 27° 33′ 00″ E / 53.91666667, 27.55 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.