Bourree

Bourrée

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homophone, voir bourré.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir : Bourret.

À l'origine, la bourrée est une danse traditionnelle par couple. Originaire du centre de la France, elle apparaît au XVIe siècle et se distingue en deux variétés : la bourrée d'Auvergne et du Bourbonnais, et celle d'Anjou.

Sommaire

Forme « savante »

Bourrée d'Achille de Pécour notée par Feuillet (1700)

Au XVIe siècle, la bourrée est découverte par Margot de Valois lors de ses séjours en Auvergne, et c'est elle qui la rapporte à Paris pour en faire une danse de cour. Au XVIIe siècle, la bourrée développe une forme savante qui sera présente dans les bals et au théâtre : de Lully à Rameau, de nombreux opéras et ballets contiennent des bourrées. Sa grande vogue sera surtout due à l'intégration du pas de bourrée dans les contredanses du XVIIIe siècle.

Au XIXe siècle, le pas de bourrée se codifie et devient l'un des principaux pas du ballet classique.

Dans la suite de danses, à l'époque baroque, la bourrée fait partie des « galanteries » : danses d'allure populaire pouvant prendre place entre la sarabande et la gigue. Elle est fréquemment associée à la gavotte, au menuet ou au passepied (cf. J.S. Bach, Suites françaises n° 5-6, BWV 816-817). Comme les autres « galanteries », elle est fréquemment associée à une seconde bourrée, dans le ton homonyme (ex. do majeur - do mineur) ou, plus rarement, relatif (do majeur - la mineur). Cf. J.S. Bach, Suites anglaises n° 1-2, BWV 806-807). Elle peut être aussi suivie d'un double (variation ornementale). Cf. J.S. Bach, Ouverture [Suite] pour orchestre n° 1 en do majeur, BWV 1067.

La bourrée est en général écrite à 2 temps brefs (2/2), avec un départ précédé d'une levée brève (une croche). Son tempo est vif. Son rythme se caractérise fréquemment par la présence de syncopes.

A l'audition, la bourrée peut se confondre avec la gavotte, avec laquelle elle partage la mesure et le départ en levée. Elle s'en distingue cependant par la durée de celle-ci (plus brève dans la bourrée), par le tempo plus vif, et par la présence éventuelle de syncopes. En revanche, la bourrée se distingue plus difficilement du rigaudon (ou rigodon), auquel elle est identique pour certains (Quantz).

Définition selon l'Encyclopédie

Sous la plume de Louis de Cahusac, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers en donne la définition suivante :

« BOURRÉE : espèce de danse. Elle est gaie & on croit qu'elle nous vient d'Auvergne : elle est en effet toujours en usage dans cette province. Elle est composée de trois pas joints ensemble, avec deux mouvements. On la commence par une noire en levant.
Mouret a fait de jolies bourrées ; il a porté ce genre d'airs & de danse dans ses ballets.
On l'a peu suivi, cette danse ne paroissant pas assez noble pour le théâtre de l'opéra.
La bourrée est à deux temps, & composée de deux parties, dont il faut que chacune ait quatre mesures, ou un nombre de mesures multiple de quatre. Elle diffère peu du rigaudon ».

Formes traditionnelles

Bourrée à deux d'Auvergne (vers 1906)

Dans le Berry, on connaît actuellement de nombreuses danses chorégraphiées, issues des collectages de Pierre Panis : danses à deux partenaires vis-à-vis, danses en quadrette (bourrée carrée, carrée de La Châtre, carrée de Saint-Chartier, carrée-croisée), danses à 6, à 8, en ronde, bourrée droite d'Issoudun (alias bourrée en V).

Les bourrées bourbonnaises se dansent principalement à deux partenaires en vis-à-vis.

En Auvergne, les bourrées sont plus improvisées, les danseurs suivant ou non les phrases musicales, souvent à 4 mesures (mais parfois à 3 ou à 5).

On danse généralement les bourrées à deux temps en posant les pieds sur le rythme suivant :

Bourree 2t 1 gros.png

Pour les bourrées à trois temps, les pieds sont posés régulièrement, sur les trois temps de la mesure.

De nombreuses bourrées chorégraphiées sont aussi issues de groupes folkloriques : la crousade, la bourrée de Saint-Flour, la galinette, etc.

Jean-Michel Guilcher et Francine Lancelot en ont fait de nombreux collectages.

La bourrée est également présente au Limousin et, dans une moindre mesure, en Ariège.

Bibliographie

  • Daniel Bernard, « En place pour la première bourrée... », in Images et symboles du Berry, n° hors série de Berry Magazine, octobre 2001, pp. 12-16.
  • Daniel Bernard, « La bourrée en Berry : disparition, survivance ou renaissance ? », in Les champs de l’ethnologie. Du Berry à la Bretagne, de l'enquête de terrain à l'écomusée, actes du Colloque du 26 janvier 2002, organisé par le C.R.E.D.I. à Châteauroux, Châteauroux, C.R.E.D.I.-Éditions, novembre 2002, pp. 11-46.
  • Portail de la danse Portail de la danse
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Bourr%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bourree de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BOURRÉE — Danse française populaire, d’origine inconnue (l’étymologie est incertaine). Avec Marguerite de Valois, la bourrée est déjà danse de cour (1565), et fait partie de la suite après 1650. Elle est toujours d’allure alerte et joyeuse, avec un levé… …   Encyclopédie Universelle

  • Bourrée — zu zweit, Auvergne um 1906 Die Bourrée (franz.) ist ein Hoftanz des französischen Hofes des 16. Jahrhunderts, der im Laufe der nachfolgenden Jahrhunderte zu einem Volkstanz in Zentralfrankreich (Auvergne, Berry, Morvan Nivernais, Bourbonnais,… …   Deutsch Wikipedia

  • bourrée — BOURRÉE. s. f. Espèce de fagot de menues branches. Brûler une bourrée. Chauffer le four avec des bourrées. Et on dit proverbialem. et figurément, que Fagot cherche bourrée, pour dire, que Des gens de même sorte sont volontiers en commerce les uns …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bourree — BOURRÉE s.n. 1. Vechi dans popular francez, cu ritm vioi; melodie după care se dansează. 2. Un fel de fagot. [pr.: buré] – cuv. fr. Trimis de valeriu, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  BOURRÉE s.n. 1. Vechi dans popular francez, cu ritm vioi; melodia… …   Dicționar Român

  • Bourrée — Saltar a navegación, búsqueda Danza rápida de origen francés de ritmo binario. La bourrée se utilizó en la suite barroca y en los ballets y las óperas francesas del siglo XVII y el siglo XVIII. Empieza con una negra en anacrusa y su movimiento es …   Wikipedia Español

  • bourrée — BOURRÉE. s. f. Espece de fagot de menuës branches. Il faut brusler une bourrée. On appelle aussi, Bourrée, Une espece de danse. Danser la bourrée. faire un pas de bourrée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bourrée — (spr. bu ), altfranz. Tanz, dem Rigaudon nächstverwandt, von fröhlicher Bewegung im 4/4 Takt mit Auftakt von einem Viertel und bis zum dritten Viertel reichenden weiblichen Endungen bei den Einschnitten; stammt nach Rousseau aus der Auvergne und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bourrée — (spr. bureh), altfranz., der Gavotte verwandter Tanz im 4/4 Takt (auch bei Seb. Bach) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Bourrée — (frz. Burreh), eine eigene Art franz. Tanz und die Musik dazu …   Herders Conversations-Lexikon

  • bourree — bourrée (izg. burȇ) m DEFINICIJA glazb. 1. francuski brzi narodni ples karakterističan po brzim koracima i skokovima; plesači katkad plešu u drvenim klompama kako bi pojačali zvuk toptanja; misli se da je iz pokrajine Auvergne 2. jedan od stavaka …   Hrvatski jezični portal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.