Boulin (Maçonnerie)


Boulin (Maçonnerie)

Boulin (maçonnerie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulin.
Trous de boulin sur un mur de la Maison de la Coutume à Coulon (Deux-Sèvres)

Un boulin est une pièce d'échafaudage en bois, horizontale, engagée dans la maçonnerie par une ouverture nommée trou de boulin. Le boulin porte le plancher de l'échafaudage[1]. C'est une pièce en bascule soulagée à son extrémité opposée par des pièces de bois verticales nommée échasse[2].

Les trous de boulin sont présents dans l'architecture depuis la plus haute antiquité. Borgnes ou traversants, ils marquent les points où l'échafaudage était fixé, donnant ainsi de indications sur les techniques utilisées.

(Note : Dans la construction de mur avec des banches, de nombreux trous, les trous de clef sont laissés par les clefs. Celles-ci sont les pièces de bois posées pendant la construction en travers de mur pour maintenir les banches dans lesquelles va être coffré le matériau du mur.[3] Pour le pisé, ces trous sont fréquemment laissés apparents. Pour le béton ils sont rebouchés au mortier, mais ils restent très apparents pour le béton de mâchefer brut de décoffrage par différence de teinte. (édifices de la première moitié du XXe siècle.))

En Belgique et dans le Nord de la France au XIXe siècle

Élément d'architecture très commun au XIXe siècle dans l'architecture civile notamment en Belgique et dans le Nord de la France où il a été largement exploité comme élément de décoration.

Le boulin est généralement sous le niveau de la corniche dans les immeubles du XIXe siècle.
Le trou de boulin est souvent percé au niveau du plancher du grenier auquel le boulin lui-même peut être fixé par un étrier métallique.

Le trou de boulin est souvent refermé par une pièce d'ornement décorative avec par exemple un motif de tête de lion ou encore d'étoile. Cet ornement peut être fixé sur une pièce de bois courte qui s'enfonce dans la maçonnerie (circa 1830), ou être articulé sur un axe horizontal pour masquer le trou de boulin (circa 1870 et après).

Communément utilisé, avant l'avènement des plate-formes hydrauliques et des échelles motorisées, en frappant une poulie pour le déménagement des meubles aux étages des maisons.

Notes et références

  1. Jean de Vigan, le Petit Dicobat — dictionnaire général du bâtiment, Arcature, Paris, 2003, 957 p. (ISBN 2-9504805-7-8), p. 153 .
  2. Voir l'article « échafaud » du Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle d'Eugène Viollet-le-Duc.
  3. Jean-Marie Pérouse de Montclos, Architecture, méthode et vocabulaire, édition du patrimoine.
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Boulin (ma%C3%A7onnerie) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Boulin (Maçonnerie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boulin (maconnerie) — Boulin (maçonnerie) Pour les articles homonymes, voir Boulin. Trous de boulin sur un mur de la Maison de la Coutume à Coulon (Deux Sè …   Wikipédia en Français

  • Boulin (maçonnerie) — Pour les articles homonymes, voir Boulin. Trous de boulin sur un mur de la Maison de la Coutume à Coulon (Deux Sèvres) Un boulin est une pièce d …   Wikipédia en Français

  • Boulin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Boulin », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) En maçonnerie, un boulin est une pièce d… …   Wikipédia en Français

  • BOULIN — s. m. Trou pratiqué dans un colombier, afin que les pigeons s y retirent et y fassent leurs petits. Un colombier garni de boulins.   Il se dit également de Pots de terre faits exprès pour servir de retraite à des pigeons, pour attirer des pigeons …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • boulin — (bou lin) s. m. 1°   Pot de terre qui sert de retraite aux pigeons.    Trou pratiqué dans un colombier, pour que les pigeons y nichent et y pondent. •   Il y a des pigeons qui préfèrent les trous poudreux des vieilles murailles aux boulins les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BOULIN — n. m. Trou pratiqué dans un colombier, afin que les pigeons s’y retirent et y fassent leurs petits. Un colombier garni de boulins. Il se dit également de Pots de terre faits exprès pour servir de retraite à des pigeons, pour attirer des pigeons… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Trou de boulin — Boulin (maçonnerie) Pour les articles homonymes, voir Boulin. Trous de boulin sur un mur de la Maison de la Coutume à Coulon (Deux Sè …   Wikipédia en Français

  • Avancée — Glossaire de l architecture Cette page est une annexe de : Architecture Glossaire de l architecture Annexe de : Architecture Groupes thématiques  Mur Plancher Balcon Porte Fenêtre Escalier Charpente Toit Cheminé …   Wikipédia en Français

  • Coyau — Glossaire de l architecture Cette page est une annexe de : Architecture Glossaire de l architecture Annexe de : Architecture Groupes thématiques  Mur Plancher Balcon Porte Fenêtre Escalier Charpente Toit Cheminé …   Wikipédia en Français

  • Coyaux — Glossaire de l architecture Cette page est une annexe de : Architecture Glossaire de l architecture Annexe de : Architecture Groupes thématiques  Mur Plancher Balcon Porte Fenêtre Escalier Charpente Toit Cheminé …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.