Boule de Moulins


Boule de Moulins
Brevet de Delort pour sa « sphère sous-marine ».

Une boule de Moulins est un procédé de transport du courrier vers la ville de Paris employé lors du siège de la ville pendant la guerre de 1870. Comme le courrier empruntant ce moyen était au préalable centralisé à Moulins (Allier), ces boules furent appelées « boules de Moulins ».

Sommaire

Principe

Afin de continuer à correspondre avec la province dans une capitale totalement encerclée par les Prussiens, divers moyens avaient été employés, ballon monté ou pigeons voyageurs, mais surtout dans le sens Paris-province. Dans l'autre sens ceci était plus délicat et l'idée de faire voyager par le courant de la Seine des boules étanches contenant du courrier fut mis en œuvre.

Ce sont trois ingénieurs (Delort, Robert et Vonoven) qui mettent au point le système qui est basé sur la fabrication de cylindres en zinc étanches une fois refermés par soudure. Le cylindre a un diamètre de 12 cm, une longueur de 20 cm. et est pourvu d'ailettes destinées à le faire tourner sur lui-même dans le courant du fleuve. D'un poids d'un peu plus de 2 Kg, l'ensemble a la forme d'une sphère et peut renfermer 500 à 600 lettres qui ne doivent pas dépasser 4 grammes chacune.

Les boules sont mises à l'eau en amont de Paris, entre Bray-sur-Seine et Montereau et des filets tendus derrière les lignes ennemies, au niveau du Port à l'Anglais à Alfortville, devaient les récupérer. Malheureusement, envasées, arrêtées par des obstacles, ou passant à côté des filets, les boules ne furent pas très efficaces… si bien qu'aucune des 55 boules envoyées du 4 au 29 janvier 1871 ne fut récupérée pendant le siège. Certaines cependant purent être retrouvées ensuite : la première fut repêchée en mars 1871.

Aspect philatélique

Les plis qui étaient destinés à entrer dans Paris par l'intermédiaire des boules étaient envoyés de toute la France à Moulins et devaient être affranchis à 1 francs au lieu des 20 centimes du tarif normal. Les 80 centimes supplémentaires étaient destinés à la rétribution des trois concepteurs et opérateurs du système des boules, cependant aucune garantie n'était promise aux utilisateurs. On estime entre 30 et 35 000 le nombre des lettres concernées. Afin de ne pas renseigner l'ennemi, elles ne se distinguaient par aucun cachet spécial, seule la surprenante mention Paris, par Moulins (Allier) étant nécessaire.

En définitive, environ 25 à 30 boules ont été retrouvées, la majeure partie avant 1910. Mais une l'a été en 1942, une autre en 1952. Plus récemment une boule a été retrouvée par le conducteur d’un engin de dragage à Saint-Wandrille, (Seine-Maritime), le 8 août 1968. Chaque fois, l'administration postale cherche à remettre les lettres aux descendants des destinataires d'origine suivant le principe que la mission de distribution du courrier n'a pas de limite dans le temps. Le courrier confié à La Poste doit arriver coûte que coûte..

Bien sûr, les lettres ayant transité par les boules de Moulins ont une valeur marchande très importante et à l'occasion de la découverte de 1968, la Poste a décidé d'apposer au dos des lettres récupérées une griffe officielle les authentifiant. Une boule a encore été retrouvée Vatteville-la-Rue (Seine-Maritime) en 1982, puis une autre en 1988[1].

Bibliographie

  • Bulletin de l'Association internationale d'histoire postale de la guerre de 1870/1871, juin 1995, n° 2.
  • Brochure Philexfrance 99, n° 2, Bertrand Sinais, " Des agents très spéciaux ", pp. 66-71.
  • Le Patrimoine de la poste, éditions Flohic, 1996.
  • Les feuilles marcophiles, supplément au n° 253, Robert Boussac, Boules de Moulins

Tous les ouvrages et périodiques sont consultables à la bibliothèque du musée de La Poste.

Iconographie

  • Tableau de Hélène Vonoven, huile sur toile, signé et daté 1872, Paris, musée Carnavalet, don de M. J. Vonoven en 1899.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Boule de Moulins de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boules de Moulins — Boule de Moulins Une boule de Moulins est un procédé de transport du courrier vers la ville de Paris employé lors du siège de la ville pendant la guerre de 1870. Comme le courrier empruntant ce moyen était au préalable centralisé à Moulins… …   Wikipédia en Français

  • Vitry-sur-Seine — Pour les articles homonymes, voir Vitry. 48° 47′ 15″ N 2° 23′ 34″ E …   Wikipédia en Français

  • Pigeons de la guerre de 1870 — Durant la guerre de 1870, particulièrement à l occasion du siège de Paris des pigeons voyageurs ont été utilisés par les Français pour communiquer à l insu de l occupant prussien. Sommaire 1 Situation 2 Les pigeons 3 Les microfilms …   Wikipédia en Français

  • Timbres de France 1870 — Cet article recense les timbres de France émis en 1870 par l administration des Postes. France 1870 1869 1871 Sommaire Janvier Février Mars Avril …   Wikipédia en Français

  • Châlus — Pour les articles homonymes, voir Chalus. 45° 39′ 21″ N 0° 58′ 53″ E …   Wikipédia en Français

  • Châlus (Haute-Vienne) — Châlus Pour les articles homonymes, voir Chalus. Châlus Le Château de Châlus Chabrol dominant la ville …   Wikipédia en Français

  • Lageyrat — Châlus Pour les articles homonymes, voir Chalus. Châlus Le Château de Châlus Chabrol dominant la ville …   Wikipédia en Français

  • Rennes — Cet article concerne la ville bretonne. Pour les autres significations, voir Rennes (homonymie). 48° 06′ 53″ N 1° 40′ 46 …   Wikipédia en Français

  • Animal Farm — La Ferme des animaux La Ferme des animaux (Animal Farm) est un roman de George Orwell publié en 1945 (en 1947 pour la traduction en français), décrivant une ferme dans laquelle les animaux se révoltent puis prennent le pouvoir et chassent les… …   Wikipédia en Français

  • Animals farm — La Ferme des animaux La Ferme des animaux (Animal Farm) est un roman de George Orwell publié en 1945 (en 1947 pour la traduction en français), décrivant une ferme dans laquelle les animaux se révoltent puis prennent le pouvoir et chassent les… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.