Boro

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boro (homonyme).
Logo de l'écurie Boro

Boro était une écurie de Formule 1 fondée en 1976 par les frères Bob et Rody Hoogenboom et sponsorisée par la société hollandaise HB Bewaking (HB Securitee). Boro a participé à quelques épreuves de championnat du monde en 1976 puis en 1977 sans parvenir à inscrire de point. Le meilleur résultat d'une Boro est une 8e place décrochée par Larry Perkins au Grand Prix de Belgique 1976 tandis que la meilleure qualification a été obtenue lors du Grand Prix d'Italie 1976 à Monza, toujours grâce à Perkins.

Historique

En 1970, Mo Nunn, patron d'Ensign, crée sa première Formule 3, qui, aux mains notamment du pilote liechtensteinois Rikky von Opel héritier de la famille Opel, remporte 13 courses en deux saisons. Grâce aux généreux subsides de von Opel, Ensign peut s'engager en Formule 1 en 1973. Mais dès le début de saison 1974, von Opel, déçu du peu de compétitivité de sa monoplace, quitte l'écurie qu'il a contribué à lancer pour répondre à une offre d'engagement de Brabham. Mo Nunn perd alors son principal partenaire financier mais ne se décourage pourtant pas et trouve dans un premier temps le soutien de son ami Teddy Yip (futur patron de Theodore Racing) puis négocie un florissant contrat de sponsoring avec la firme hollandaise de fabrication de systèmes d'alarme HB Bewaking.

En 1975, HB Bewaking et Mo Nunn entrent en conflit pour non-respect de certaines clauses financières quant au contrat publicitaire : Nunn perd son procès et n'a pas d'autre moyen, pour dédommager son ex-sponsor, que de lui céder ses monoplaces. HB Bewaking hérite donc des Ensign N175 et décide de monter sa propre écurie de course, Boro. La N175, désormais Boro 001, est engagée au championnat du monde 1976 et confiée à l'Australien Larry Perkins, débutant en Formule 1 mais qui a fait ses preuves dans son pays en Formule Vee, Formule Ford, F3 et F2. Perkins parvient à se qualifier à cinq reprises, généralement en fond de grille sauf en Italie où il décroche une belle 13e place. Il termine 13e du Grand Prix d'Espagne à Jarama puis 8e à Zolder. L'écurie décide pourtant, à l'issue de l'épreuve italienne, de quitter le championnat après un troisième abandon consécutif.

En 1977, contre toute attente, Boro fait son retour en championnat. Mais elle ne s'aligne en fait que pour participer à son Grand Prix national à Zandvoort aux Pays-Bas. La monoplace n'a absolument pas évolué et reste une ex-Ensign vieille de deux ans qui n'avait déjà pas prouvé grand chose à l'époque. Brian Henton réussit l'exploit de se qualifier en 23e position sur 26 partants (tandis que huit autres concurrents n'ont pas réussi à décrocher leur ticket pour la course). En fin de course, il est victime d'un tête-à-queue et reçoit une aide extérieure pour reprendre la piste, ce qui provoque sa disqualification : Boro vient quitter le monde de la Formule 1.

Pendant ce temps, Ensign, l'écurie à l'origine de la naissance de Boro, aura marqué 2 points en 1976 et 10 en 1977 et poursuivra en F1 jusqu'à la fin de la saison 1982.

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Saison Ecurie Châssis Moteur Pneus Pilotes GP disputés Points inscrits Classement
1976 HB Bewaking Systems Boro 001 Cosworth V8 Goodyear Drapeau de l'Australie Larry Perkins 5 0 n.c.
1977 HB Bewaking Systems Boro 001 Cosworth V8 Goodyear Drapeau du Royaume-Uni Brian Henton 1 0 n.c.

Article connexe

Ensign


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Boro de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boro — Saltar a navegación, búsqueda Boro Berilio ← Boro → Carbono …   Wikipedia Español

  • Boro — has several meanings: *Boro, New South Wales, a locality in Australia *Boro (Formula One) was a Dutch Formula One constructor. *Boro, Togo is a village is the Kara region of Togo *Boro is a local nickname for English towns which end with the… …   Wikipedia

  • Boro — bezeichnet eine Sprache in Äthiopien, siehe Boro (Sprache) einen Fluss im Südosten Osttimors, siehe Irebere ein Volkes in Nordostindien und dessen Sprache, siehe Bodo (Volk) und Bodo (Sprache) ein britisches Formel 1 Auto von 1975, siehe Boro… …   Deutsch Wikipedia

  • boro — (B) Elemento no metálico, similar al aluminio. Su número atómico es 5; su peso atómico es 10,8. El boro elemental aparece en forma de cristales oscuros y como una masa amorfa amarillo verdosa. Ciertas concentraciones de este elemento son tóxicas… …   Diccionario médico

  • Borö — (Bordö), eine der kleinern Färöerinseln, zwischen den Inseln Osterö und Svinö gelegen, 94 qkm groß mit 530 Einw. und dem Hafenort Klaksvig an der Nordwestküste …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • boro — |ó| s. m. [Química] Elemento químico metaloide (símbolo B), de número atômico 5, de massa atômica 10,81, de densidade 2,4, sólido, duro e anegrado, que se aparenta com o carbono ou com o silício, mas trivalente …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • boró — s. m. 1.  [Brasil] Ficha. 2. Moeda divisionária emitida por particulares. 3. Contrabando. 4. Furto disfarçado …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • boro — sustantivo masculino 1. (no contable) Bo. Elemento químico metaloide de color oscuro que sólo aparece combinado en el bórax o el ácido bórico …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • boro — (De bórax). m. Elemento químico de núm. atóm. 5. Semimetal escaso en la corteza terrestre, aunque muy extendido, se encuentra como polvo amorfo o cristalizado en formas que recuerdan al diamante, en el ácido bórico y en el bórax. Se usa en la… …   Diccionario de la lengua española

  • boro- — or bor [bôr′ō, bôr′ə] combining form boron …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.