Bohdan Khmelnytsky


Bohdan Khmelnytsky
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bogdan.
Bohdan Khmelnytsky

Bohdan Khmelnytsky (en ukrainien : Богдан Зиновій Хмельницький), né le 27 décembre 1595, mort le 27 juillet 1657, fut hetman des Cosaques d'Ukraine lors du soulèvement qu'il organisa et qui porte son nom, soulèvement de Khmelnytsky en 1648 contre la noblesse polonaise. Bohdan Khmelnytsky deviendra après sa mort une véritable légende, symbole de la résistance cosaque et héros ukrainien.

Sommaire

Biographie

Frontières de l'État polono-lithuanien en 1648.
Frontières de l'État polono-lithuanien en 1686.

Lui-même d'origine noble, probablement né en Ukraine centrale à Tchyhyryne, son père servit sous l'hetman polonais Stanisław Żółkiewski. Ayant étudié chez les Jésuites à Léopol et sans doute à Cracovie, il prit part à la bataille de Cecora en 1620 contre l'armée du sultan au cours de laquelle son père mourut. Lui-même fut fait prisonnier, et il apprit le turc et le tatar au cours de sa captivité. En 1637, il devint secrétaire militaire des Cosaques enregistrés, puis commandant d'une centurie cosaque. Il avait déjà commencé une vie de noble ordinaire lorsqu'un violent conflit personnel l'opposa avec un staroste adjoint local qui se termina par la mort de son fils de dix ans.

Bohdan Khmelnytsky décida de se venger et se réfugia chez les Cosaques Zaporogues dont il devint hetman en 1648, avec l'aide des Tatars de Crimée. Il incita alors les paysans ukrainiens à la révolte, ceux-ci espérant échapper à la domination des nobles polonais. L'Ukraine avait déjà connu plusieurs révoltes, mais cette fois l'enjeu était la constitution d'un pays indépendant. Le succès de Bohdan Khmelnytsky fut tout d'abord énorme : il souleva en effet toute l'Ukraine, rassembla une armée plus de 80 000 hommes, battit les armées polonaises à plusieurs reprises et fit vaciller la puissante République aristocratique polonaise de l'époque.

De nombreuses batailles sanglantes et meurtrières l'opposèrent aux chefs polonais, entre autres le duc Jeremi Wisniowiecki, voïvode d'Ukraine.

De nombreux pogroms secouèrent l'Ukraine pendant ces années. Accusés d'être liés à la noblesse polonaise, les Juifs furent en effet également visés par les révoltés. Le nombre de juifs tués durant cette période varie selon les sources. Cinquante à 60 000 selon l'historien Henri Minczeles, de 80 à 100 000 selon l'historien Tcherikower[1].

Les révoltés furent battus à plusieurs reprises en 1651, mais la résistance cosaque ne fut pas définitivement matée. Bohdan Khmelnytsky se tourna alors vers le tsar de Moscovie et convainquit les Cosaques non sans mal de se mettre sous sa protection.

Le traité de Pereïaslav de 1654 entérina cette proposition qui donnait au tsar la rive orientale du Dniepr que les Cosaques contrôlaient encore (Hetmanat cosaque). La révolte cosaque se transforma alors en guerre russo-polonaise qui ne se termina qu'en 1667, à la signature du traité d'Andrusovo, au bénéfice de la Russie.

L'entrée en guerre de la Russie changea le cours de la guerre, et les nouveaux alliés repoussèrent rapidement les forces polonaises.

Le 22 Juillet 1657, Khmelnytsky fut touché par une hémorragie cérébrale qui le laissa paralysé[2]. Moins d'une semaine plus tard, Bohdan Khmelnitski mourut à 5 heures du matin, le 27 juillet 1657. Ses funérailles eurent lieu le 23 août à Subotiv.

Jugements historiques

Un billet de cinq Hryvnia ukrainien représentant l'hetman Bohdan Khmelnitski.
Monument de Bohdan Khmelnytsky situé au centre de Kiev, œuvre de Mikhail Mikeshin

Le rôle de Khmelnytsky dans l'histoire de l'Europe de l'Est est sans aucun doute important. Il a non seulement façonné l'avenir de l'Ukraine, mais a aussi considérablement modifié l'équilibre des pouvoirs en Europe orientale.

Du point de vue ukrainien moderne, il apparait comme le père de la nation, ayant ouvert la voie vers l'indépendance.

Du point de vue russe, il a permis la réunification des terres russes historiques, la Russie originelle étant née à Kiev, en Ukraine. Son rôle est donc également vue comme positif, mais d'une façon assez différente de la vision ukrainienne nationaliste moderne.

Du point de vue polonais, Khmelnytsky apparait comme l'homme ayant durablement affaiblis la puissance polonaise, qui passa de 1648 à 1667 du statut de plus grand état d'Europe (hors Saint Empire romain germanique) à celui d'un état beaucoup plus petit, ruiné, et à la population largement réduite. Dans la terminologie polonaise, cette période est appelée « le Déluge », et marque le début de l'affaiblissement de la Pologne, affaiblissement qui mènera à la division et à l'occupation de la Pologne au XVIIIe siècle.

Enfin, du point de vue juif, Khmelnytsky est la cause de l'un des plus grand pogrome anti-juif de l'histoire. Son rôle est donc avant tout vue comme négatif.

Littérature

Il sera le héros de plusieurs ouvrages de fiction dont la Trilogie de Henryk Sienkiewicz (volume Par le fer et par le feu) est le plus célèbre.

Hommage

Notes et références

  1. Histoire de la Lituanie. Un millénaire, sous la direction d'Yves Plasseraud, Édition Armeline, Crozon, 2009, p.194
  2. Hrushevsky, M. Illustrated History of Ukraine. "BAO". Donetsk, 2003. ISBN 966-548-571-7 page 330

Bibliographie

Annexes

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bohdan Khmelnytsky de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bohdan Khmelnytsky — Богдан Хмельницький Hetman of Ukraine In office 30 January 1648 – 6 August 1657 Preceded by …   Wikipedia

  • Order of Bohdan Khmelnytsky (Ukraine) — Order of Bohdan Khmelnytsky Order Bohdan Khmelnytsky Awarded by …   Wikipedia

  • Khmelnytsky Uprising — Part of The Deluge Battle of Berestechko …   Wikipedia

  • Khmelnytsky — or Khmelnitsky may refer to: Persons Bohdan Khmelnytsky – a hetman of the Zaporizhian Cossacks Or see Khmelnytsky Uprising Yurii Khmelnytsky – his son, also a hetman Boris Khmelnitsky – a Russian actor, known for his roles in many adventure films …   Wikipedia

  • Bohdan Chmelnyzkyj — Chmelnyzkyj Denkmal in Kiew Bohdan Chmelnyzkyj (ukrainisch: Богдан Хмельницький, wiss. Transliteration: Bohdan Chmel nyc kyj; russisch Богдан Хмельницкий, wiss. Transliteration …   Deutsch Wikipedia

  • Khmelnytsky, Bohdan — ▪ Cossack leader Ukrainian in full  Bohdan Zinoviy Mykhaylovych Khmelnytsky , Polish  Bohdan Chmielnicki , Russian  Bogdan Khmelnitsky  born c. 1595, , Chigirin, Ukraine died Aug. 6 [Aug. 16, New Style], 1657, Chigirin       leader (1648–57) of… …   Universalium

  • Bohdan Chmielnicki — Bogdan Khmelnitski Pour les articles homonymes, voir Bogdan. Bogdan Khmelnitski Bogdan Khmelnitski (27 décembre 1596 25 juillet (6 août) 1657), en ukrainien Богдан Зи …   Wikipédia en Français

  • Bohdan Khmelnytskyi — Bogdan Khmelnitski Pour les articles homonymes, voir Bogdan. Bogdan Khmelnitski Bogdan Khmelnitski (27 décembre 1596 25 juillet (6 août) 1657), en ukrainien Богдан Зи …   Wikipédia en Français

  • Khmelnytsky, Bohdan (Zinoviy Mykhaylovych) — born с 1595, Chigirin, Ukraine died Aug. 16, 1657, Chigirin Ukrainian Cossack leader (1648–57). Although he was educated in Poland and served with the Polish military, he fled to the fortress of the Zaporozhian Cossacks in 1648 and organized a… …   Universalium

  • Yurii Khmelnytsky — Hetman of Ukraine In office August 27, 1657 – October 21, 1657 Preceded by Bohdan Khmelnytsky …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.