Bodawpaya


Bodawpaya

Bodawpaya (littéralement Grand-père royal, 11 mars 1745 - Amarapura 5 juin 1819) fut le sixième roi de la dynastie Konbaung de Birmanie (1782-1819). Né Maung Shwe Waing, plus tard Badon Min, il était le quatrième fils d'Alaungpaya, fondateur de la dynastie. Il fut proclamé roi à Ava après avoir déposé son neveu Phaungkaza Maung Maung, (fils de son frère Naungdawgyi). Il déplaça la capitale à Amarapura en 1783.

Il portait le titre de Hsinbyumyashin (Seigneur des Éléphants blancs), mais est connu sous le nom de Bodawpaya, en référence à son successeur, son petit-fils Bagyidaw (Oncle Royal Aîné), qui reçut lui-même ce nom par rapport à son neveu Mindon Min. Il eut 62 fils et 58 filles d'environ 200 épouses[1].

Sommaire

Expéditions militaires

Il envoya en 1784 ses armées contre l'Arakan, sous les ordres de son fils et héritier présomptif, Thado Minsaw, Prince de Debayin (père des futurs rois Bagyidaw et Tharrawaddy Min). La capitale de l'Arakan Mrauk U fut prise le 2 janvier 1785[1]. Un important butin fut saisi, dont des images du Bouddha et des bronzes khmer, aujourd'hui encore visibles à Mandalay. 20 000 prisonniers furent attribués comme esclaves aux pagodes et à la noblesse d'Amarapura.

Avec l'annexion de l'Arakan, les frontières de la Birmanie atteignaient celles de l'Inde britannique. Les Arakanais se révoltèrent en 1794 et le gouverneur britannique John Shore (futur Lord Teignmouth) envoya le Capitaine Michael Symes en ambassade, avec mission de rassembler un maximum d'informations sur la Cour d'Ava, nom sous lequel le royaume était connu du monde extérieur[2],[3].

Bodawpaya tenta à deux reprises de s'emparer d'Ayutthaya, sans succès : 1785 et 1808[3],[2],[1]. Le gouverneur de Tavoy se révolta en 1791 avec l'aide des Thaïs, mais une expédition maritime punitive envoyée par Bodawpaya mit le siège devant la ville. Les négociations qui s'ensuivirent en 1793 se conclurent par l'attribution (définitive) de la côte du Tenasserim à la Birmanie[3].

Religion et culture

Le Mantalagyi, commencé en 1790
La Cloche de Mingun, 1808-1810

Bodawpaya se proclama le nouveau Bouddha or Maitreya (Areimmadeiya), mais cette prétention fut fermement repoussée par la Sangha[4],[5]. Le bouddhisme fut florissant durant son règne, grâce à la discipline et la stabilité apportée par l'institution d'un chapitre de Sangharajas (moines supérieurs), chargé de veiller sur la pureté de la Sangha. Bodawpaya avait tranché en faveur de l'orthodoxie dans la question du port de la robe monastique (c'est-à-dire les 2 épaules couvertes) et l'ordre des moines fut unifié par la secte Thudhamma. La Birmanie devint la gardienne du bouddhisme dans la région et l'ordination upasampada fut réintroduite au Sri Lanka (1800)[5].

En 1790 Bodawpaya commença la construction d'un gigantesque stûpa, le Mantalagyi (Grand Stupa Royal) à Mingun, près de Mandalay. Les travaux furent interrompus après le premier étage, car à une prédiction annonça que la ruine de la dynastie suivrait son achèvement. Il était prévu pour faire 150 m de haut, assez haut pour être vu de Shwebo, berceau de la dynastie Konbaung, et c'est encore aujourd'hui la plus grosse structure de briques du monde (plus de 100 millions de briques). Un tremblement de terre ouvrit en 1838 de grandes fissures dans la structure et précipita la tête de 2 énormes sculptures de lions dans l'Irrawaddy. Une énorme cloche destinée au stupa, la "cloche de Mingun", avait été fondue entre 1808 and 1810[6],[7]. C'est la plus grande cloche pouvant encore sonner dans le monde. (La Tsar Kolokol du Kremlin est fendue.)[8]

Bodawpaya fut aussi un protecteur de la musique et des arts dramatiques : il nomma un ministre nommé le Thabin Wun, et établit par décret des règles strictes (Ameintdaw)[9]. Il ordonna aussi une grande étude sur l'économie de son royaume en 1784[4].

Son héritier présomptif étant mort en 1808, c'est son petit-fils Sagaing Min (Prince de Sagaing) qui lui succéda en 1819 (Bagyidaw)[1].

Notes et références (en anglais)

  1. a, b, c et d Christopher Buyers, « The Royal Ark:Burma - The Konbaung Dynasty ». Consulté le 2007-03-14
  2. a et b D.G.E.Hall, Burma [lire en ligne], p. 93-95 
  3. a, b et c (en) Michael Symes, An Account of an Embassy to the Kingdom of Ava, sent by the Governor-General of India, in the year 1795, London [lire en ligne], p. 39-40 
  4. a et b Bodawpaya, Encyclopaedia Britannica Online
  5. a et b (en) Roger Bischoff, Buddhism in Myanmar - A Short History, Kandy, Sri Lanka [lire en ligne], p. 110-118 
  6. Mingun, Myanmar's Net Inc.. Consulté le 2007-03-14
  7. The Mingun Bell, Myanmar's Net Inc.. Consulté le 2007-09-30
  8. The World's Three Largest Bells, Blagovest Bells. Consulté le 2007-03-14
  9. Dr. Khin Maung Nyunt, « King Bodawpaya's Dramatic Performance Law », Perspective, 1998. Consulté le 2007-03-14

Liens externes


Précédé par Bodawpaya Suivi par
Phaungkaza Maung Maung
Flag of Burma (Alaungpaya Dynasty).svg
Dynastie Konbaung
1782-1819
Bagyidaw

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bodawpaya de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bodawpaya — Saltar a navegación, búsqueda Bodawpaya (1745 1819, Amarapura, Birmania) fue el rey de Birmania entre los años 1782 y 1819. Era el hijo de Alaungpaya, siendo el sexto monarca de la dinastía Konbaung. Bodawpaya depuso a su sobrino nieto para… …   Wikipedia Español

  • Bodawpaya — Infobox Monarch name=Bodawpaya title=King reign=Konbaung Dynasty:1782 1819 caption=Royal palace established by king Bodawpaya at Amarapura. Visit of the British Embassy of Michael Symes, in 1795. othertitles=Hsinbyumyashin, Badon Min… …   Wikipedia

  • Bodawpaya — born 1740/41 died 1819, Amarapura, Myanmar King of Myanmar (Burma) (r. 1782–1819). He was a son of Alaungpaya and the sixth monarch of the Alaungpaya dynasty. Bodawpaya deposed his grandnephew to become king. In 1784 he invaded the kingdom of… …   Universalium

  • Bodawpaya — (1740/41–1819, Amarapura, Myanmar). Rey de Myanmar (Birmania) (r. 1782–1819). Era hijo de Alaungpaya y fue el sexto monarca de la dinastía Alaungpaya. Depuso a su sobrino nieto para convertirse en rey. En 1784 invadió el reino de Arakan,… …   Enciclopedia Universal

  • Bodawpaya, King —    (r. 1781 1819)    Sixth monarch of the Konbaung Dynasty, he was the third and last of Alaungpaya s sons to occupy the throne and was one of Burma s most prominent kings. He is also known as Badon Min. During his reign, Burma enjoyed, for the… …   Historical Dictionary of Burma (Myanmar)

  • Bodawphaya — Bodawpaya Bodawpaya (littéralement Grand père Royal, 11 mars 1745 Amarapura 5 juin 1819) fut le sixième roi de la dynastie Konbaung de Birmanie (1782 1819). Né Maung Shwe Waing, plus tard Badon Min, il était le quatrième fils d Alaungpaya,… …   Wikipédia en Français

  • Nine Armies War — The Burmese–Siamese War (1785–1786) Part of Burmese–Siamese wars Date January 1785 – January 1786 Location Southern and western Siam, Lan Na Result …   Wikipedia

  • Maha Thiha Thura — For other uses, see Maha Thiha Thura (disambiguation). Maha Thiha Thura မဟာသီဟသူရ Born c. 1720s Mu valley, Kingdom of Myanmar Die …   Wikipedia

  • Buddha Yodfa Chulaloke — King Rama I King of Siam Reign 6 April 1782 – 7 September 1809 ( 1000000000000002700000027 years, 10000000000000154000000154 days) …   Wikipedia

  • Military history of Burma — History of Burma Prehistory 11,000–200 BCE Pyu city states 200 BCE–835 CE Mon kingdoms 825?–1057 Arakanese kingdoms 788?–1406 …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.