Zelman

Zelman (Zelman Otchakovsky) est un peintre originaire de Bessarabie né en 1905 et mort en 1945.

Sommaire

Biographie

Né dans une famille juive, Zelman vient, à pied selon ses confidences à ses amis, de Bessarabie à Paris. En 1935 il fréquente l'Académie RansonBissière a ouvert un atelier de fresque et où il se lie avec Jean Le Moal, Étienne-Martin et François Stahly mais aussi Jean Bertholle qui y fait de fréquentes visites.

Aux côtés de ses amis, Zelman participe en 1938 et 1939 aux deux expositions à Paris du groupe Témoignage animé à Lyon par Marcel Michaud.

Zelman obtient en 1939 une commande pour préparer à Paris le plafond d'un pavillon français à l’Exposition universelle de New York. Avec Le Moal et Bertholle il part à New York pour son installation[1] Sur la recommandation de Marie-Berthe Aurenche, compagne de Max Ernst, les trois peintres présenteront brièvement leurs peintures à la galerie Julien Lévy, ouverte au courant surréaliste[2].

Durant les années de guerre Zelman réside à Nyons : Le Moal, démobilisé, lui rend visite durant l'été 1940, Étienne-Martin, libéré, s'installe chez lui en 1941. La même année, en septembre, il participe à la décoration de l’Eden-Bar, à Marseille, avec Étienne-Martin, Hérold, Stahly et Bernard Zehrfuss. Il travaille en 1942 à Oppède dans la communauté animée par Zehrfuss, en compagnie d'Étienne-Martin et Stahly.

Pressentis pour la réalisation de fresques sur la façade de l'église d'Assy, construite par l'architecte Maurice Novarina, Zelman et Le Moal s'y rendent en 1943, accompagnés d'Étienne-Martin. Zelman se met rapidement au travail et réalise des esquisses à caractère symbolique dont Le Moal doit assurer la coloration[3]. Le projet[4] sera par la suite abandonné puis repris avec la collaboration d'autres peintres.

Zelman meurt de tuberculose en 1945. Une exposition est organisée en janvier 1946 par Marcel Michaud à la galerie Folklore et préfacée par Étienne-Martin.

Le cadet de ses deux fils est l'éditeur Paul Otchakovsky-Laurens (P.O.L), né en 1944.

Jugement

« Zelman né en Bessarabie en 1905 vint à Paris adolescent où il travailla l'architecture au milieu de mille difficultés qui ruinèrent irrémédiablement une santé robuste (…). Avec quel courage et patience il dompta et conduisit une imagination et une nature exceptionnellement pudique sur les voies d'une fin traditionnelle. Recherche qu'il poursuivait avec une inlassable ardeur parmi les traditions les plus hermétiques. (…) Il passa les terribles années de guerre à Nyons et à Grignan où il mourut à l'aube de cette année 1945 (…). Les Romans et les Catalans furent pour lui une source de découvertes dont il fouilla amoureusement le merveilleux équilibre. »

Zelman, 1905-1944, peintures et dessins, préface d'Étienne-Martin, Lyon, Galerie Folklore, 5-18 janvier 1946

Œuvres dans les collections publiques

Figure aux ballons, vers 1940, huile sur toile, 41,1 x 27,3 cm
Figure ésotérique, vers 1940, gouache sur papier, 22,8 x 12,8 cm

Réalisations murales

  • Morzine, fresques du châlet Sol i Neu, 1939 et 1942-1943[5]

Notes et références

  1. « Nous avons réalisé l'hiver, pendant deux ou trois mois, dans un atelier près de la gare Montparnasse, un plafond de 1400 m2 avec Bertholle et Zelman pour le bar du pavillon français des vins. C'était une commande faite aux architectes Paul Herbé et Bernard Zehrfuss avec qui Zelman collaborait pour la décoration. Nous avons fait à Paris tout le travail de préparation, puis tout a été roulé, transporté, pour être marouflé au plafond. Il n'y avait que deux places prévues pour le voyage, mais nous nous sommes arrangés et nous sommes partis tous les trois à New York où nous sommes restés un mois » se souviendra Jean Le Moal (dans Michel-Georges Bernard, Jean Le Moal, Éditions Ides et Calendes, Neuchâtel, 2001, p. 51).
  2. id., p. 51.
  3. id., p. 74. « Sa fin arrêta l'étude d'une grande fresque de façade d'église où chaque scène avait été longuement cherchée ; le thème était « Le Sermon sur la montagne » », précise Étienne-Martin (dans Zelman, 1905-1944, peintures et dessins, préface d'Étienne-Martin, Lyon, Galerie Folklore, 5-18 janvier 1946).
  4. Reproduction de la maquette de Zelman pour la façade de l'église dans Jean-Christophe Stuccilli, À l'image de Dieu. Marcel Michaud et l'art sacré (Le Poids du monde. Marcel Michaud (1898-1958), sous la direction de Laurence Berthon, Sylvie Ramond et de Jean-Christophe Stuccilli, Lyon, musée des Beaux-Arts, 22 octobre 2011 - 23 janvier 2012, Lyon, Fages éditions, 2011, p. 267).
  5. Reproductions de Frise zodiacale et David roi dans Jean-Christophe Stuccilli, À l'image de Dieu. Marcel Michaud et l'art sacré (Le Poids du monde. Marcel Michaud (1898-1958), sous la direction de Laurence Berthon, Sylvie Ramond et de Jean-Christophe Stuccilli, Lyon, musée des Beaux-Arts, 22 octobre 2011 - 23 janvier 2012, Lyon, Fages éditions, 2011, p. 265).

Bibliographie

Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article : source utilisée pour la rédaction de cet article

  • Zelman, 1905-1944, peintures et dessins, préface d'Étienne-Martin, Lyon, Galerie Folklore, 5-18 janvier 1946. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Groupe Témoignage, 1936-1943, Musée des Beaux-Arts, Lyon, 1976. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Bernard Gavoty, Marcel Michaud, personnalité mythique du milieu de l'art Lyonnais dans les années 1930-1950, Mémoire de maîtrise sous la direction de M. Mady Menier, Université Lyon II, 1989.
  • Marcel Michaud, Lyon, 1933-1958, Stylclair, Groupe Témoignage, Galerie Folklore, texte de Bernard Gavoty, Espace Lyonnais d'Art Contemporain, Lyon, 1989 (76 p.) [reproduction d'une peinture de Zelman p. 48] (ISBN 2906709271) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Françoise Thomas de Closmadeuc / Perrot, Témoignage un groupe d’artistes « lyonnais » entre 1936 et 1940, mémoire de maîtrise d'Histoire de l'Art sous la direction de Gilles Chomer, Lyon, Université Lumière Lyon II, 1998.
  • Michel-Georges Bernard, Jean Le Moal, Éditions Ides et Calendes, Neuchâtel, 2001 [L'Académie Ranson, 1935-1936, pp. 31-41; Témoignage : pp. 42-51] (ISBN 2825801801). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Alain Vollerin, Le groupe Témoignage de Lyon, Mémoire des Arts, Lyon, 2001 (120 p.) (ISBN 2952444165).
  • Laëtitia Blanchon-Gaudin, Regard sur Témoignage, mémoire de master I d'Histoire de l'art sous la direction d'Annie Claustres, Lyon, Université Lumière Lyon II, 2010.
  • Montparnasse années 30 - Bissière, Le Moal, Manessier, Étienne-Martin, Stahly… Éclosions à l’Académie Ranson, Rambouillet, Palais du roi de Rome, Éditions Snoeck, 2010, (96 p.) (ISBN 978-90-5349-796-8) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Le Poids du monde. Marcel Michaud (1898-1958), sous la direction de Laurence Berthon, Sylvie Ramond et de Jean-Christophe Stuccilli, Lyon, musée des Beaux-Arts, 22 octobre 2011 - 23 janvier 2012, Lyon, Fages éditions, 2011, 320 p. (ISBN 9782849752517) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Filmographie

  • Témoignage, réalisation de Daniel Le Comte, Production Compagnie Lyonnaise de Cinéma, 2002, 52 minutes.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zelman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zelman — ist der Vorname folgender Personen: Zelman Cowen (* 1919), ehemaliger Generalgouverneur Australiens Zelman ist der Familienname folgender Personen: Alberto Zelman (1874–1927), australischer Musiker und Dirigent Daniel Zelman (* 1967),… …   Deutsch Wikipedia

  • Zelman — See also Zelman (surname) Zelman, Zalman, or Zalmen is Jewish given name, and may refer to:*Zelman Cowen (born 1919), Governor General of Australia *Zelman Kleinstein (born 1910), chess master *Zelman Passov (1905 1940), Soviet foreign… …   Wikipedia

  • Zelman — /ˈzɛlmən/ (say zelmuhn) noun Alberto, 1874–1927, Australian musician; founder of the Melbourne Symphony Orchestra in 1906, now known as the Victorian Symphony Orchestra …   Australian English dictionary

  • Zelman (surname) — Zelman is a surname, and may refer to:*Alberto Zelman (1874 – 1927), Australian musician and conductor *Daniel Zelman (born 1967), American actor, screenwriter and television produceree also*Zelman Symphony, Melbourne, Australia * Zelman v.… …   Wikipedia

  • Zelman Cowen — Mandats 19e gouverneur général d Australie 8 décembre 1977 – 29 juillet 1982 Monarque …   Wikipédia en Français

  • Zelman Passov — Zelman Isaevich Passov Зельман Исаевич Пассов (1905, Staraya Russa, Russia 15 February 1940) headed the Soviet foreign intelligence service, then part of the NKVD from June to November 1938, when he was arrested. He was executed a year and a half …   Wikipedia

  • Zelman Kleinstein — (born 1910) was a Palestine/Israeli chess master.He played for Palestine (British Mandate) team in the 8th Chess Olympiad at fourth board (won 2, lost 6 and drew 2) at Buenos Aires 1939. [ [http://www.olimpbase.org/1939/1939id01.html OlimpBase …   Wikipedia

  • Zelman Cowen — Sir Zelman Cowen AK, GCMG, GCVO, KStJ, QC (* 7. Oktober 1919 in Melbourne) ist ein australischer Rechtswissenschaftler, Politiker und ehemaliger Generalgouverneur Australiens. Inhaltsverzeichnis 1 Biografie 1.1 …   Deutsch Wikipedia

  • Zelman Symphony — The Zelman Memorial Symphony Orchestra the Zelman Symphony is the longest running amateur orchestra in Melbourne, Australia.Founded by the amateur players of the Melbourne Symphony Orchestra (MSO) in 1933, the orchestra remembers the contribution …   Wikipedia

  • ZELMAN, Alberto (1874-1927) — musician was born at Melbourne on 15 November 1874. His father, Alberto Zelman, the elder, was born at Trieste, Austria, in 1832 of Italian parents. He was educated as a musician and made his mark as a conductor in Northern Italy. He then went to …   Dictionary of Australian Biography


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.