William Ferrel

William Ferrel
Image illustrative de l'article William Ferrel
Naissance 29 janvier 1817
Pennsylvanie (États-Unis)
Décès 18 septembre 1891
Virginie-Occidentale (États-Unis)
Champs Météorologie
Renommé pour Description de la circulation atmosphérique des latitudes moyennes

William Ferrel (1817 — 1891) est un météorologue des États-Unis qui a développé une théorie pour expliquer la circulation atmosphérique dans les latitudes moyennes de la Terre : la cellule de Ferrell.

Sommaire

Carrière

Né dans le sud de la Pennsylvanie, il est déménagé avec sa famille dans ce qui est maintenant la Virginie-occidentale en 1829. Grandissant dans un milieu rural, il a peu été à l'école primaire. Il est un autodidacte qui a lu abondamment la littérature scientifique du jour. Malgré sa faible condition financière, il a pu par la suite suivre les cours du Bethany College de la première classe de gradués duquel il fait partie en 1844.

Il est alors devenu enseignant au Missouri et au Tennessee jusqu'en 1858 tout en étudiant « Principia » d’Isaac Newton et Mécanique céleste » de Pierre-Simon de Laplace[1]. En 1856, il publie « Essay on the Winds and Currents of the Ocean » qui explique l'influence de la rotation de la Terre dans la circulation atmosphérique et océanique[1]. Il formulera sa théorie formellement en 1858. Ses travaux ont également portés sur les marées alors qu'il a démontré en 1853 que la théorie de Laplace était correcte mais ne tenait pas compte de la friction. En ajoutant cette force, il a démontré que les marées ralentissent très graduellement la rotation terrestre[2].

Il a été ensuite engagé au The American Ephemeris and Nautical Almanac de Cambridge (Massachusetts) avant de joindre l’Armée des États-Unis dans le corps des signaux en 1882 (ce service devenant le Weather Bureau en 1891 et maintenant le National Weather Service). En 1881-1882, il conçoit une calculateur mécanique pour prévoir les marées.

Il a pris sa retraite en 1887 et est mort en 1891 en Virginie-Occidentale.

Circulation atmosphérique

Ferrel a démontré que l'air chaud se dirigeant de l'équateur vers les pôles tout en s'élevant est dévié par la force de Coriolis. C'est cette courbure qui créé les circulations complexes autour des dépressions et anticyclones de la météorologie des latitudes moyennes de la Terre. Ferrel ajouta donc un important élément aux hypothèses antérieures de Hadley. Voici une citation de son premier article :

« La quatrième et dernière force provient de la combinaison du mouvement relatif vers l'est ou l'ouest de de l'atmosphère dans le référentiel en rotation qu'est la Terre. En conséquence, chaque parcelle de l'atmosphère ressent une force centrifuge qui peut être divisée en une composante verticale et une horizontale, cette dernière s'ajustant à la forme sphérique de la planète. Cependant, si le mouvement de rotation est plus rapide en un point rapide que celui de la Terre, c'est-à-dire que le mouvement vers l'est est plus rapide que celui que la surface, la force augmente et donne une déviation relative vers l'ouest. Ceci perturbe l'équilibre et la parcelle ne suit plus la surface terrestre ce qui cause une accumulation d'atmosphère à certaines latitudes et des manques à d'autres. C'est la différence de pression entre ces zones qui influence le mouvement de l'air. »[3].

La théorie de Ferrel corrigeait l'erreur de raisonnement de Hadley sur la conservation du mouvement linéaire des masses d'air du nord vers le sud, et vice-versa. Il a reconnu que la météorologie et l'océanographie devait tenir compte du mouvement de rotation de la Terre et de la conservation du moment angulaire des fluides.

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. a et b (en)William Ferrel set bar for hurricane predictions, Times & Transcript, 24 août 2009. Consulté le 2010-04-05
  2. (en)Simon Newcomb, « Ferrel's Early Astronomical Work », dans New England Meteorological Society Proceedings, NOAA, octobre 1891 [texte intégral (page consultée le 2010-04-05)] 
  3. (en)William Ferrel, « An essay on the winds and the currents of the Oceans », dans Nashville Journal of Medecine, no 4, octobre et novembre 1856 [texte intégral [PDF] (page consultée le 2010-04-05)] Ferrel, W. 'An essay on the winds and the currents of the Oceans', Nashville journal of medicine and surgery, 1856.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article William Ferrel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • William Ferrel — (* 29. Januar 1817 im Bedford , heute Fulton County, Pennsylvania, USA; † 18. September 1891 in Martinsburg, West Virginia) war ein US amerikanischer Meteorologe. Ferrel entwickelte Theor …   Deutsch Wikipedia

  • William Ferrel — This page is about the meteorologist; for the comedian, see Will Ferrell. William Ferrel (1817 ndash; 1891), an American meteorologist, developed theories which explained the mid latitude atmospheric circulation cell in detail, and it is after… …   Wikipedia

  • Ferrel's law — Ferrel s law, named after William Ferrel, is a natural law in physical geography and meteorology.If a body moves in any direction on the earth s surface, there is a deflecting force arising from the earth s rotation, which deflects it to the… …   Wikipedia

  • Ferrel cell — ▪ meteorology       model of the mid latitude segment of the Earth s wind circulation, proposed by William Ferrel (Ferrel, William) (1856). In the Ferrel cell, air flows poleward and eastward near the surface and equatorward and westward at… …   Universalium

  • Ferrel’s law — a body moving in any direction over Earth’s surface will tend to be deflected to right in Northern Hemisphere and left in Southern Hemisphere for American meteorologist William Ferrel …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Ferrel's law — /fɛrəlz ˈlɔ/ (say feruhlz law) noun the law that all bodies moving on the earth s surface are deflected to the right in the Northern Hemisphere and to the left in the Southern Hemisphere. {named after William Ferrel, 1817–91, US meteorologist} …   Australian English dictionary

  • ferrel's law — ˈferəlz noun Usage: usually capitalized F Etymology: after William Ferrel died 1891 American meteorologist, its formulator : a statement in meteorology: a wind in any direction tends to deflect to the right in the northern hemisphere and to the… …   Useful english dictionary

  • Ferrel — Ferrel, William, Meteorolog, geb. 29. Jan. 1817 auf einer Farm in Virginia, gest. 18. Sept. 1891 in Maywood (Kansas), war zuerst Lehrer in Tennessee, trat 1857 in die Redaktion des »Nautical Almanac«, wurde 1867 in die Küstenvermessungsbehörde zu …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ferrel —   [ ferəl], William, amerikanischer Meteorologe, * Fulton County (Pennsylvania) 29. 1. 1817, ✝ Maywood (Kans.) 18. 9. 1891; erforschte die physikalischen Gesetze der Luft und Meeresströmungen der Erde und den Einfluss der Erdrotation auf die… …   Universal-Lexikon

  • Ferrel , William — (1817–1891) American meteorologist Born in Fulton County, Pennsylvania, Ferrel moved with his family to farm in West Virginia in 1829. Receiving only the most rudimentary education, his early scientific knowledge was entirely self acquired.… …   Scientists

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.