Bion De Borysthène

Bion de Borysthène

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bion.

Bion de Borysthène, peut-être originaire d'Olbia sur le Borysthène, est un philosophe scythe du IIIe siècle avant J.-C.[1] Il appartenait à l'école des Cyniques, dont il fut l'un des grands représentants.
Esprit brillant, il excella surtout dans la satire, n'épargnant aucun lieu commun ni aucune des croyances ou superstitions de son temps. Ses contemporains le considéraient comme athée et Diogène Laërce le comptait parmi les Sophistes.
Il mourut à Chalcis, en Eubée.


Sommaire

Biographie

Écoles de l’Antiquité
École milésienne
École pythagoricienne
Atomisme
École éléatique
Sophistique
Académie
Lycée
Cynisme
Cyrénaïsme
École mégarique
École péripatétique
Scepticisme
Le Jardin d’Épicure
Stoïcisme
Nouvelle Académie
Néoplatonisme
École d'Alexandrie

Bion était le fils d'un citoyen libre et d'une prostituée lacédémonienne, mais tous les membres de sa famille furent vendus comme esclaves, sanction infligée suite à un manquement du père. Bion se trouva alors au service d'un rhétoricien, dont il hérita. Après avoir mis le feu à la bibliothèque de son ancien maître, il s'enfuit à Athènes, où il se tourna vers les enseignements de la philosophie.
Bion ne fut pas seulement séduit par la philosophie de l'école des Cyniques. Il fut d'abord Académicien suivant les leçons de Cratès, puis plus particulièrement celles du Cyrénaïque Théodore l'Athée, et enfin celles de Théophraste le Péripatéticien.
De ses nombreux ouvrages, n'ont été conservés que quelques fragments, dans les écrits de Jean de Stobée, et quelques maximes rapportées par divers auteurs.


Maximes et fragments

  • La route des enfers est facile à suivre : on y va les yeux fermés.
  • L'impiété est la compagne ordinaire de la superstition.
  • L'impiété est une mauvaise compagne de la sécurité, puisqu'elle la trahit toujours.
  • L'avarice est la métropole du vice.
  • Tu ne possèdes pas ta fortune, c’est elle qui te possède.
  • (à un riche avare) Je suis bien embarrassé, car je ne saurais dire s’il t’est arrivé un grand malheur ou s’il est arrivé un grand bonheur à ton voisin.
  • (à un envieux qui paraissait chagrin) Quand vous écouterez avec la même indifférence les injures et les compliments, vous pourrez croire alors que vous aurez fait des progrès dans la vertu.
  • Honorons la vieillesse, puisque c'est le but auquel nous tendons tous.
  • Doux Archytas, né des accords de la lyre, bouffi d’orgueil, Toi le plus habile homme en fortes querelles !
  • Le mal, c’est ne pouvoir supporter le mal.
  • Il est inutile de nous arracher les cheveux quand nous sommes plongés dans la douleur ; en pareil cas, la calvitie n'est point un remède efficace.
  • (propos rapporté par Cicéron) Dans le monde, celui qui veut être le plus heureux est celui qui a le plus de mal.
  • Si vous épousez une laide, vous serez peiné ; si vous épousez une belle, vous serez berné.
  • (réponse à la question posée aux sept sages et aux Socratiques : « Est-il bon de prendre femme ? ») S’il [Socrate] désirait Alcibiade et ne le toucha point, dit-il, il fut un sot, mais si au contraire il n’en avait réellement pas envie, il n’a rien fait d’extraordinaire.
  • Les avares prennent soin de leurs biens comme s’ils étaient bien à eux, mais ils évitent de s’en servir, comme s’ils étaient les biens d’autrui.
  • Alcibiade est coupable d’avoir, pendant sa prime jeunesse, détourné les hommes de leurs femmes, et, dans son adolescence, détourné les femmes de leurs maris.

Notes et références

  1. Ses dates de naissance et de mort sont incertaines.


Bibliographie

Fragments

  • J. F. Kindstrand, Bion of Borysthenes, Uppsala, 1976.

Études

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Diogène Laërce, Les Vies des plus illustres philosophes de l'Antiquité, trad. Robert Genaille, 1933; voir maintenant l'édition scientifique de Marie-Odile Goulet-Cazé, Vies et doctrines des philosophes illustres, Le livre de poche, 1999, 1398 p.; voir aussi trad. franç. sur le site Remacle.org
  • Dictionary of Greek and Latin Biography and Mythology, William Smith (dir.), 1844; rééd. complétée et augmentée en 1880, 3 volumes; trad. franç. de la biographie de Bion


  • Portail de la philosophie antique Portail de la philosophie antique
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
Ce document provient de « Bion de Borysth%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bion De Borysthène de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bion de Borysthène — Pour les articles homonymes, voir Bion. Bion est un philosophe cynique scythe du IIIe siècle av. J. C. [1]originaire de Borysthène (ville ainsi nommée du fleuve Boristhène sur les bords duquel elle est établie). Esprit brillant, il excella… …   Wikipédia en Français

  • Bion le Boryshénite — Bion de Borysthène Pour les articles homonymes, voir Bion. Bion de Borysthène, peut être originaire d Olbia sur le Borysthène, est un philosophe scythe du IIIe siècle avant J. C.[1] Il appartenait à l école des Cyniques, dont il fut l un des… …   Wikipédia en Français

  • Bion — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Personnalité Bion (poète tragique), fils d Eschyle. Bion le Tarsique, (Ier s. av. J. C.) poète tarsique. Bion d’Abdère, (IVe ou IIIe s. av. J. C.)… …   Wikipédia en Français

  • Télès — est un philosophe grec du IIIe siècle av. J. C. qui se rattache à la tradition des Cyniques. Ses écrits nous ont été transmis, sous forme de quelques fragments, grâce à l’Anthologie de Stobée. On ne sait pratiquement rien de sa vie en dehors de… …   Wikipédia en Français

  • Cynique — Cynisme Écoles de l’Antiquité École milésienne École pythagoricienne Atomisme École éléatique Sophistique Académie Lycée …   Wikipédia en Français

  • Cyniques — Cynisme Écoles de l’Antiquité École milésienne École pythagoricienne Atomisme École éléatique Sophistique Académie Lycée …   Wikipédia en Français

  • Cynisme — Le cynisme était une attitude face à la vie provenant d une école philosophique de la Grèce antique, fondée par Antisthène[1], et connue principalement pour les propos et les actions spectaculaires de son disciple le plus célèbre, Diogène de… …   Wikipédia en Français

  • Kunisme — Cynisme Écoles de l’Antiquité École milésienne École pythagoricienne Atomisme École éléatique Sophistique Académie Lycée …   Wikipédia en Français

  • Philosophe cynique — Cynisme Écoles de l’Antiquité École milésienne École pythagoricienne Atomisme École éléatique Sophistique Académie Lycée …   Wikipédia en Français

  • Theodore l'Athee — Théodore l Athée  Ne doit pas être confondu avec Théodore de Cyrène le mathématicien, qui est également natif de Cyrène Théodore de Cyrène dit l Athée, dit aussi Théodore le Divin Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.