Biodégradable

Biodégradation

La biodégradation est la décomposition de matières organiques par des micro-organismes comme les bactéries, les champignons ou les algues.

La biodégradabilité est la qualité d'une substance biodégradable. Elle s'apprécie en tenant compte à la fois le degré de décomposition d'une substance et le temps nécessaire pour obtenir cette décomposition Journal officiel du 12 avril 2009.

Une substance est dite biodégradable si, sous l'action d'organismes vivants extérieure à sa substance , elle peut se décomposer en éléments divers dépourvus d'effets dommageable sur le milieu naturel Journal officiel du 12 avril 2009.

Maison traditionnelle presque entièrement biodégradable.
Exemple de couverts en matière plastique biodégradable.

le terme "Autobiodégradabilité" désigne une action de décomposition spontanée par l'action des substances inhérantes. Les matériaux biodégradables (hors pigments minéraux et éventuelle charge) sont convertis en dioxyde de carbone, en méthane, en eau et en biomasse car les micro-organismes utilisent le matériau comme une source de carbone pour se développer. La biodégradation est souvent utilisée pour le traitement des déchets naturels.

Un matériau est biodégradable lorsqu'il peut subir une biodégradation totale. La plupart des sacs plastiques ne sont pas biodégradables, mais les sacs en papier le sont. Cela peut faire une différence importante dans le devenir des déchets, car les sacs plastiques abandonnés dans la nature resteront longtemps intacts, alors que les sacs en papier se décomposeront assez rapidement.

Dans un milieu anaérobie, c'est-à-dire sans dioxygène, la biodégradation est compromise car l'oxygène est nécessaire aux microorganismes aérobies. La biodégradation peut quand même avoir lieu par un procédé anaérobie qui produit du méthane dont la combustion dégagera du dioxyde de carbone.

Le compostage permet la biodégradation des matières organiques. Il requiert un équipement spécifique pour le broyage, le compactage, l’aération, le retournement puis le criblage. Avant tout, les matières à composter doivent être soigneusement triées des matières non biodégradables, c’est un exercice auquel chaque consommateur doit se former.

Il existe maintenant des matières plastiques hydrodégradables. Dans l’état actuel de la technique, elles ne peuvent convenir pour l’emballage des aliments car elles sont sensibles aux moisissures et microorganismes.

Il convient d’être attentif à la terminologie de la biodégradabilité. Un produit ne se biodégrade que s'il est en contact avec un environnement favorable en microorganismes. Un produit est photodégradable s’il y a dégradation sous l’effet des rayons ultraviolets. Les matériaux hydrosolubles se désagrègent sous l’effet de l’humidité. Certains matériaux sont dits oxobiodégradables : par oxydation des liaisons carbone-hydrogène, la masse moléculaire du matériau diminue et, aux environs de 5 000 daltons, certains microorganismes pourraient ensuite les dégrader. Cependant, ce mode de dégradation n’est pas conforme aux exigences de la norme actuelle EN 13432[réf. nécessaire].

Sommaire

Comportement du consommateur

Un article biodégradable ne doit pas être abandonné n’importe où. Une crotte de chien est parfaitement biodégradable, mais sur un trottoir ce n’est pas sa place. De même, un sac biodégradable qui flotte au vent sera une pollution visuelle durant plusieurs mois car les conditions nécessaires à son compostage ne sont pas réunies : 60° minimum et une humidité suffisante. Ceci est différent pour les oxo-biodégradables qui seront oxydés par les UV et la chaleur. La disparition visuelle du produit sera activée rapidement. L'étude de leur biodégradation et leur écotoxicité a été menée par plusieurs universités ; de plus une étude est publiée sur le site de l'ADEME.

L'acide polylactique est un exemple de matériau biodégradable. D'autre part, il ne faut pas systématiquement considérer qu’un matériau biodégradable est écologique. Certains sont issus de l’amidon des végétaux, qui sont parfois des maïs très gourmands en eau ou de variétés transgéniques comme l’acide polylactique, compostable mais non-biodégradable en dessous de 55 °C. Donc, bien que normé, il ne règle aucun problème environnemental. Il existe même des matériaux biodégradables issus du pétrole, ressource non-renouvelable.

Les principales applications industrielles de plastiques biodégradables et compostables sont les sacs distribués dans les supermarchés (38% de la consommation totale), le secteur de l'emballage (gobelets et récipients alimentaires, films, filets, mousses) ainsi que le secteur produisant des sacs plastiques pour la collecte et le compostage des déchets naturels.

Les acteurs clés du marché des plastiques biodégradables sont : Basf (Allemagne), NatureWorks LLC (États-Unis), Biotec (Allemagne, qui utilise de la fécule de pomme de terre), Novamont (Italie), Rodenburg Biopolymers (Pays-Bas), Vegeplast (France), Symphony Environmental (Angleterre), EPI (Canada) pour les oxo-biodégradables. À elles seules, ces entreprises totalisent plus de 90% du marché européen des plastiques biodégradables et leur part sur le marché mondial atteint des proportions du même ordre. L’association internationale des polymères biodégradables (International Biodegradable Polymers Association & Working Groups, IBAW) regroupe les fabricants de matière à bases végétales. Voir aussi le Biodegradable Products Institute.

Temps de dégradation de produits courants

Produit Temps de dégradation
Sac en amidon de maïs 3 semaines à 2 mois
Morceaux de coton 1 à 5 mois
Papier 2 à 5 mois
Corde 3 à 14 mois
Pelures d'orange ou trognon de pomme 1 mois
Chaussette en laine 1 à 5 ans
Mégot de cigarette (avec filtre) 1 à 2 ans
Brique de lait (plastique+carton) 5 ans
Chewing-gum 5 ans
Chaussures en cuir 25 à 40 ans
Tissu en nylon 30 à 40 ans
Boîte de conserve 50 à 100 ans
Canette en aluminium 200 ans
Sac plastique 450 ans
Emballage plastique d'un pack de 6 bouteilles 400 ans
Bouteilles en plastique 400 ans
Bouteilles Verre 4000 ans
Pile 7869 ans

Voir aussi


Liens externes

  • Biomatdev - Information sur l'industrie des matériaux bio-sourcés et/ou biodégradables, normes, évènements et annuaire.


  • Portail de l’écologie Portail de l’écologie
Ce document provient de « Biod%C3%A9gradation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Biodégradable de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • biodégradable — [ bjodegradabl ] adj. • 1966; angl. biodegradable (1961) ♦ Susceptible d être dégradé par des micro organismes. ⇒vx corruptible, putrescible. La plupart des détergents sont biodégradables. « une brassée de revues froissées, de périodiques… …   Encyclopédie Universelle

  • biodegradable — UK US /ˌbaɪəʊdɪˈgreɪdəbl/ adjective ► ENVIRONMENT able to decay naturally and in a way that is not harmful to the environment: »The company, which makes biodegradable waste bags, has manufacturing plants in Italy and Germany. »biodegradable… …   Financial and business terms

  • biodegradable — Capacidad natural de una sustancia química para ser degradada a compuestos menos complejos, o a compuestos que tienen menos átomos de carbono, por bacterias u otros microorganismos. Diccionario Mosby Medicina, Enfermería y Ciencias de la Salud,… …   Diccionario médico

  • biodegradable — also bio degradable, 1960, from BIO (Cf. bio ) + DEGRADE (Cf. degrade) + ABLE (Cf. able) …   Etymology dictionary

  • biodegradable — adjetivo 1. Área: química [Compuesto químico] que puede ser degradado o descompuesto en elementos poco o nada contaminantes por la acción natural biológica: Muchos envases actuales son biodegradables …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • biodegradable — adj. Quím. Dicho de un compuesto químico: Que puede ser degradado por acción biológica …   Diccionario de la lengua española

  • biodegradable — ► ADJECTIVE ▪ capable of being decomposed by bacteria or other living organisms. DERIVATIVES biodegradability noun biodegradation noun biodegrade verb …   English terms dictionary

  • biodegradable — [bī΄ōdi grā′də bəl] adj. [ BIO + DEGRAD(E) + ABLE] capable of being readily decomposed by microbial action, as some detergents: distinguished from DEGRADABLE biodegradability n. biodegradation [bī΄ōdeg΄rə dā′shən] biodegrade vt. biodegraded,… …   English World dictionary

  • biodegradable — 01. Some people feel it is better to use paper bags than plastic bags because paper bags are [biodegradable]. 02. Newspaper will generally [biodegrade] quite quickly if shredded and thrown in the compost. 03. Scientists are currently working on… …   Grammatical examples in English

  • biodegradable — ► adjetivo QUÍMICA Se aplica al compuesto orgánico que puede ser descompuesto por acción biológica: ■ plásticos biodegradables. * * * biodegradable adj. Se aplica a la sustancia que se descompone por la acción biológica: ‘Envase [o detergente]… …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.