Binche

ÔĽŅ
Binche

50¬į 24‚Ä≤ 45‚Ä≥ N 4¬į 09‚Ä≤ 59‚Ä≥ E / 50.4125, 4.166389

Drapeau communal Binche
La ville et son enceinte médiévale

G√©olocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique
Binche

G√©olocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative
Binche
Armoiries de la commune
Situation de la villedans la province de Hainaut
Géographie
Pays Drapeau de Belgique Belgique
R√©gion Drapeau de la R√©gion wallonne R√©gion wallonne
Communaut√© Drapeau de la Communaut√© fran√ßaise de Belgique Communaut√© fran√ßaise
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Thuin
Coordonn√©es 50¬į 25‚Ä≤ 00‚Ä≥ N 4¬į 10‚Ä≤ 00‚Ä≥ E / 50.416666666667, 4.166666666666750¬į 25‚Ä≤ 00‚Ä≥ Nord
       4¬į 10‚Ä≤ 00‚Ä≥ Est
/ 50.416666666667, 4.1666666666667
Superficie
‚Äď Surface agricole
‚Äď Bois
‚Äď Terrains b√Ętis
‚Äď Divers
60,66 km¬≤ (2005)
66,37 %
9,44 %
19,43 %
4,76 %
Données sociologiques
Population
‚Äď Hommes
‚Äď Femmes
Densité
32 675 (1er janvier 2008)
47,66 %
52,34 %
539 hab./km¬≤
Pyramide des √Ęges
‚Äď 0‚Äď17 ans
‚Äď 18‚Äď64 ans
‚Äď 65 ans et +
(1er janvier 2008)
20,22 %
61,58 %
18,20 %
√Čtrangers 10,33 % (1er janvier 2008)
√Čconomie
Taux de ch√īmage 19,03 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 11 807 ‚ā¨/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Laurent Devin (PS)
Majorité PS-MR-Indép.
Sièges
UNION
PS
MR
Indépendant
31
15
14
1
1
Sections de commune
Section Code postal
Binche
Battignies
Bray
Waudrez
Buvrinnes
√Čpinois
Leval-Trahegnies
Péronnes-lez-Binche
Ressaix
7130
7130
7130
7131
7133
7134
7134
7134
7134
Autres informations
Gentilé Binchois(e)
Zone téléphonique 064 et 065
Code INS 56011
Site officiel www.binche.be

Binche /b…õŐÉ É/ est une ville francophone de Belgique situ√©e en R√©gion wallonne dans la province de Hainaut. Elle est c√©l√®bre pour son carnaval et son patrimoine architectural. Binche est situ√©e dans la r√©gion du Centre sur l'axe reliant les villes de Mons et de Charleroi.

Sommaire

Histoire

Binche, l'enceinte médiévale.

Binche se d√©veloppe au Moyen √āge √† deux pas de la ¬ę chauss√©e Brunehault ¬Ľ qui reliait dans l‚Äôantiquit√© Bavay √† Cologne et restera longtemps un axe de communication important. Formes anciennes : 1124 Bincio. (Il existe une forme n√©erlandaise inusit√©e[1] Bing[2].) La ville a atteint son apog√©e en mati√®re √©conomique et de pouvoir lorsque la Belgique √©tait sous domination espagnole. Binche fut le lieu de r√©sidence de Marie de Hongrie, la sŇďur de Charles Quint. Elle a par ailleurs invit√© Charles-Quint √† Binche en 1549 et elle a, pour cette occasion, organis√© de magnifiques f√™tes. Aujourd'hui, ces f√™tes sont connues sous le nom des Triomphes de Binche. La section de Binche est le chef-lieu de l'entit√© binchoise qui regroupe plusieurs anciennes communes (Bray, Buvrinnes, √Čpinois, Leval-Trahegnies, P√©ronnes-lez-Binche, Ressaix et Waudrez). L'ancienne commune de Battignies fut annex√©e √† Binche d√®s 1881, les autres furent fusionn√©es avec Binche le 1er janvier 1977.

Folklore

Article d√©taill√© : Carnaval de Binche.
Binche, ¬ę Gilles portant leur masque de cire ¬Ľ.

Le carnaval de Binche est le plus c√©l√®bre de Belgique. Chaque ann√©e, il attire de plus en plus de visiteurs √©trangers, notamment gr√Ęce √† sa reconnaissance, en 2003, par l'UNESCO comme faisant partie du patrimoine mondial en tant que chef-d'Ňďuvre du patrimoine oral et immat√©riel de l'humanit√©.

Tous les Mardis gras, pr√®s d'un millier de Gilles arborant des habits chamarr√©s et des masques de cire envahissent la petite cit√© du Hainaut. Leur nom viendrait du pr√©nom espagnol ¬ę Gil ¬Ľ, tr√®s courant au XVIe si√®cle, lorsque l'Espagne occupait les Pays-Bas. Les Binchois se seraient alors inspir√©s √† la fois des conquistadors et des costumes des Incas pour cr√©er la tenue des personnages de leur carnaval.

Héraldique

Blason binche moderne.svg
Blason de Binche. Avant l'arrêté royal du 26 mai 1857, confirmé en 1980, la ville portait comme blason "d'argent à lion de sable armé et lampassé de gueules".
Blasonnement : D'azur au ch√Ęteau fort d'or, le mur d'enceinte cr√©nel√© perc√© de fen√™tres et d'une porte √† la herse lev√©e et surmont√©e d'un pignon muni de quatre tours √©galement cr√©nel√©es √† toit conique dont deux de part et d'autre de la porte, le troisi√®me angle, le toit de la quatri√®me apparaissant derri√®re un donjon aux fen√™tres de style gothique dont la chemin√©e est surmont√©e d'une cigogne. Le ch√Ęteau fort est adextr√© d'un √©cu √©cartel√© aux 1 et 4 d'or au lion de sable, arm√© et lampass√© de gueules, aux 2 et 3 d'or au lion de gueules, arm√© et lampass√© d'azur (Hainaut), et senestr√© d'un √©cu d'argent au lion de sable, arm√© et lampass√© de gueules (Binche)[3].
DC 5 mars 1977 - AR 12 f√©vrier 1980 - MB 11 juin 1980




Drapeau de Binche

Par arr√™t√© de la Communaut√© fran√ßaise du 17 juillet 2003, la ville de Binche poss√®de son propre drapeau, dont les motifs proviennent des anciennes armoiries : ¬ę Drapeau blanc charg√© d'un lion noir, les griffes et la langue rouges ¬Ľ.

Devise

La devise de la ville est ¬ę PLVS OVLTRE ¬Ľ (plus oultre, toujours plus loin), devise de Charles-Quint.


Jumelage

Politique

Résultats des élections communales

Résultats des élections et répartitions des sièges au conseil communal depuis la fusion des communes (1977). Le conseil communal de Binche, y compris le bourgmestre et les échevins, est actuellement composé de 31 membres (commune de 30 000 à 34 999 habitants). Le collège des bourgmestre et échevins de Binche comprend quant à lui le bourgmestre et 7 échevins.

Résultats des élections de 1976 Résultats des élections de 1982
Parti Votes (19.179) Sièges Parti Votes (18.975) Sièges
PS 9.657 (50,4 %) 18 PS 10.994 (57,9 %) 20
PSC 4.968 (25,9 %) 8 RC 5.598 (29,5 %) 10
PRL 2.134 (11,1 %) 3 UAC 1.490 (7,9 %) 1
RW 1.507 (7,9 %) 2 PCB 893 (4,7 %) 0
PCB 913 (4,8 %) 0
Résultats des élections de 1988 Résultats des élections de 1994
Parti Votes (18.850) Sièges Parti Votes (18.286) Sièges
PS 10.882 (57,7 %) 20 PS 10.350 (56,6 %) 21
PSC 3.228 (17,1 %) 5 NG 2.952 (16,1 %) 5
AGIR 3.036 (16,1 %) 4 OSER 2.214 (12,4 %) 3
ECOLO 1.577 (8,4 %) 2 ECOLO 1.394 (7,6 %) 1
PTB 127 (0,7 %) 0 GU 1.160 (6,3 %) 1
PTB 216 (1,2 %) 0
Résultats des élections de 2000 Résultats des élections de 2006
Parti Votes (19.129) Sièges Parti Votes (20.537) Sièges
UNION 9.131 (47,7 %) 16 UNION 9.432 (45,93 %) 16
PS 6.513 (34,0 %) 11 PS 8.154 (39,70 %) 14
PRL-MCC 2.287 (12,0 %) 3 MRB 1.367 (6,66 %) 1
ECOLO 1.198 (6,3 %) 1 ECOLO 844 (4,11 %) 0
MCB 579 (2,82 %) 0
DLC 161 (0,78 %) 0

Habitations sociales de Binche

Le 4 octobre 2005, le premier √©chevin de la ville, Albert Van Bastelaere (UNION) ainsi que le directeur g√©rant de la soci√©t√© Habitations sociales de Binche et environs, Philippe Gaillard, sont plac√©s sous mandat d'arr√™t. Les deux hommes sont inculp√©s d'abus de biens sociaux, de corruption active et sont √©crou√©s √† la prison de Jamioulx[4]. Quelques jours apr√®s cette arrestation, Van Bastelaere est priv√© de ses attributions scabinales[5].

√Člections du 8 octobre 2006

D'apr√®s les r√©sultats du scrutin, le parti UNION, cartel compos√© du Mouvement socialiste (Belgique) du bourgmestre sortant Andr√© Navez, du cdH, du parti local Oser et d'ind√©pendants, dispose de 16 si√®ges sur 31. Le Parti socialiste conduit par la ministre-pr√©sidente de la Communaut√© fran√ßaise de Belgique, Marie Arena, r√©colte 14 si√®ges, le dernier si√®ge revenant au Mouvement r√©formateur binchois men√© par J√©r√īme Urbain (25 ans). M√™me si, de chaque c√īt√©, on affirme qu'il n'y a pas eu de ¬ępratique de d√©bauchage¬Ľ, tant dans le parti UNION qu'au sein du PS binchois, la tentation de r√©cup√©rer l'un ou l'autre si√®ge du camp adverse en vue de conforter une majorit√© est grande. Le bourgmestre actuel de la ville de Binche est Laurent Devin.


Un v√©ritable coup de th√©√Ętre se produit lorsqu'une √©lue du parti UNION, Marie-Rose Tr√©zegnies, d√©cide de quitter le parti, de si√©ger comme ind√©pendante et de s'allier avec le PS et le MR binchois. La nouvelle coalition n√©goci√©e par Marie Arena (PS) et Olivier Chastel (MR) dispose donc de 16 si√®ges sur 31 et compte pr√©senter son pacte de majorit√© le 4 d√©cembre 2006[6].

Scandalisés, les élus d'UNION décident alors d'organiser une manifestation chaque vendredi sur la Grand-Place de Binche. La première manifestation rassemblera environ 1.500 personnes[7].

Le premier conseil communal de la nouvelle mandature tenu le 4 d√©cembre 2006 √† l'h√ītel de ville de Binche se d√©roule dans une ambiance √©lectrique et fait la une des journaux t√©l√©vis√©s le lendemain : Marie-Rose Tr√©zegnies est la cible des invectives d'une foule de partisans du bourgmestre sortant Andr√© Navez. Ce dernier cr√©e la pol√©mique lorsqu'il annonce qu'un √©lu PS, Philippe Labar, ne peut pr√™ter serment, √©tant donn√© qu'il occupe un poste d'enseignant dans cette m√™me commune. Labar d√©cide alors de remettre sa lettre de d√©mission en s√©ance, ce qu'Andr√© Navez refuse, demandant alors l'expulsion de Labar de l'h√ītel de ville par la police[8]. Le r√©sultat √©tant de 15 voix de chaque c√īt√©, un nouveau conseil communal est tenu le 15 d√©cembre 2006 pour r√©gler la situation. Ce jour-l√†, les membres de la nouvelle majorit√© PS-MR peuvent d√©sormais pr√™ter serment : Laurent Devin (PS), √©lu PS ayant remport√© le plus grand nombre de voix devant Marie Arena, devient bourgmestre de Binche[9].

Lieux et monuments

Binche, l'ancienne collégiale Saint-Ursmer (XV/XVIIe siècles).
  • Coll√©giale Saint-Ursmer.
  • Le beffroi de la ville qui figure au patrimoine mondial de l'UNESCO.
  • Chapelle Saint-Andr√©.
  • Reste du ch√Ęteau comtal, Palais de Marie de Hongrie
  • Mus√©e du Carnaval et du masque.
  • Centre sur la dentelle et le Fuseau.
  • √Čglise du Saint-sacrement
  • Couvent des R√©collets




Personnalités liées à Binche

Sports

  • La commune de Binche abrite aussi de nombreux club de sports dans des disciplines diverses. Les clubs de football y sont nombreux dans l'entit√© le club le mieux class√© est Leval (Provinciale 1).Les clubs de la Royale union sportive binchoise,Buvrinnes √©voluent dans la m√™me division (Provinciale 3).On doit √©galement citer le club de P√©ronnes.
  • Binche a toujours dispos√© d'une bonne √©quipe de volley-ball (VC Binche)
  • La ville dispose aussi d'un club de basket (BC Binche)qui √©volue dans la salle du DBM .Les sports de combat ont aussi une part importante dans la ville.

Sources

  1. ‚ÜĎ Binche dans les m√©dias flamands
  2. ‚ÜĎ Armorial du Royaume de Belgique et du Grand Duch√© de Luxembourg. 1931
  3. ‚ÜĎ Lieve Viaene-Awouters et Ernest Warlop, Armoiries communales en Belgique, Communes wallonnes, bruxelloises et germanophones, t. 1 : Communes wallonnes A-L, Bruxelles, Dexia, 2002, p. 174 
  4. ‚ÜĎ Article de La Libre Belgique du 06/10/2005
  5. ‚ÜĎ Article de La Libre Belgique du 29/10/2005
  6. ‚ÜĎ Article de La Libre Belgique du 17/10/2006
  7. ‚ÜĎ Article de La Libre Belgique du 10/11/2006
  8. ‚ÜĎ Article de La Libre Belgique du 05/12/2006
  9. ‚ÜĎ Article de 7 sur 7 du 16 d√©cembre 2006

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Binche de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Binche ‚ÄĒ Binche ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Binche ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Binche Bandera ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Binche ‚ÄĒ ¬† [b…õŐÉňź É], Stadt in der Provinz Hennegau, Belgien, √∂stlich von Mons, 32 900 Einwohner; Fabriken f√ľr Herrenkonfektion; mit ber√ľhmtem, seit dem 14. Jahrhundert nachgewiesenem Karneval sowie Karneval und Maskenmuseum; altert√ľmliche ummauerte… ‚Ķ   Universal-Lexikon

  • Binche ‚ÄĒ (spr. Bengsch), Stadt in der belgischen Provinz Hennegau; bedeutende Spitzen u. T√ľllstickerei, M√ľtzen , Schuh , Leinwand , Fayence u. Seifenfabrikation, auch Gerbereien u. F√§rbereien; 6300 Ew. Vor der franz√∂sischen Revolution bestand hier ein… ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon

  • Binche [1] ‚ÄĒ Binche (spr. b√§ngsch ), gekl√∂ppelte Spitze aus Belgien ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Binche [2] ‚ÄĒ Binche (spr. b√§ngsch ), Stadt in der belg. Provinz Hennegau, Arrond. Thuin, nahe der Haine, an der Staatsbahnlinie Braine le Comte Erquelinnes, mit Glasfabrikation, Schlo√üruine, Staats Knabenmittelschule und (1900) 11,350 Einw ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Binche ‚ÄĒ (spr. b√§ngsch), Stadt in der belg. Prov. Hennegau, an der Haine, (1904) 11.999 E ‚Ķ   Kleines Konversations-Lexikon

  • Binche ‚ÄĒ (spr. B√§ngsch), sehr gewerbsame Stadt in Belgien, Prov. Hennegau, mit 6000 E., Leinwand u. Fayencefabriken, vielen Gerbereien und F√§rbereien, besonders starker T√ľlle und Spitzenstickerei ‚Ķ   Herders Conversations-Lexikon

  • Binche ‚ÄĒ commune de Belgique (Hainaut); 34 200 hab. C√©l√®bre carnaval. Fortif. (XIIe s.); coll√©giale St Ursmer (XIIe s.); h√ītel de ville (XVe XVIe s.); mus√©e intern. du Carnaval ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Binche ‚ÄĒ Infobox Belgium Municipality name=Binche picture=Binche JPG01.jpg picture map arms= arms= region=BE REG WAL community=BE FR province=BE PROV HT arrondissement=Thuin nis=56011 pyramid date= 0 19= 20 64= 65= foreigners= foreigners date=… ‚Ķ   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.