Txomin Agirre


Txomin Agirre
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agirre.

Txomin Agirre, Domingo Agirre ou Domingo de Aguirre Badiola né le 4 mai 1864 à Ondarroa et mort le 14 janvier 1920 à Zumaia, est un prêtre, un écrivain et académicien basque espagnol de langue basque et espagnole. C'est le véritable créateur du roman basque[1].

Trois de ses livres sont des œuvres majeures dans la littérature basque. Auñemendiko Lorea (La fleur d'Auñemendi, 1898), Kresala (Eau de mer, 1906), et Garoa (La fougère, 1912). L'auteur frappe autant par son réalisme que par son côté moralisateur.

Txomin Agirre est né dans une famille modeste. Après avoir été ordonné prêtre, il est chapelain des Carmélites de la Charité de Zumaia. C'est aussi un ami du prêtre Resurreccion Maria Azkue, une des grandes figures de la réappropriation du basque; et grâce à qui, il devient membre académicien à l'Euskaltzaindia ou Académie de la langue basque.

Txomin Agirre est auteur de trois romans classiques majeurs. Auñemendiko Lorea, publié en 1898, suit le modèle des romans historiques du romantisme: il est souvent comparé avec Amaya o los vascos en el siglo VIII de Navarro Villoslada. C'est un roman historique qui raconte la vie de Sainte Rictrude, disciple de Saint Amand. En revanche, ses deux autres romans s'inscrivent plutôt dans la tradition costumbriste[2], et à quelques occasions, on les compare avec les œuvres de José María de Pereda. Selon López Gaseni[3], ils décrivent véritablement les façons traditionnelles de vie au Pays basque. Ce dernier soutient aussi la thèse selon laquelle « les modes de vie traditionnels du Pays Basque (la pêche, dans le premier cas, le pastoralisme, dans le second) sont les seuls éthiquement possible) »[4].

Auñamendiko Lorea et Kresala sont écrits en dialecte biscayen, alors que Garoa est écrit en dialecte guipuscoan.

L'Académie de la langue basque attribue chaque année un prix de roman avec le nom de l'écrivain.

Dans son village natal, à Ondarroa, une ikastola appartenant au Diocèse porte son nom. Il existe aussi une association et, dans les fêtes d'Ondarroa (15 août), une des tamborradas qui portent son nom.

Bibliographie

Textes narratifs

  • Ipuinak, 1990, Etor.
  • Leiendak, 1990, Euskal Editoreen Elkartea.

Nouvelles / Romans

  • Auñamendiko lorea, 1898, Euskalzalen Moldagintza.
  • Kresala, 1902-1905, Euskalerria aldizkaria.
  • Garoa, 1907-1912, RIEV aldizkaria.
  • Ni eta ni, 1917, Euskal-Esnalea aldizkaria.

Livre sur la religion

  • Sermoiak, 2000, BBK-Labayru.

Livre de collection

  • Gutunak, 2008, Euskaltzaindia / Labayru.

Notes et références

  1. Histoire littéraire basque par Jesús María Lasagabaster (Professeur Émérite de l'Université de Deusto)
  2. Cette opposition entre costumbrismo et existentialisme peut aujourd'hui être décrite comme un changement ou une substitution d'intertextualités.
  3. López Gaseni, José Manuel: Historia de la literatura vasca. Acento Editorial, 2002. ISBN 84-483-0683-X.
  4. "sostener la tesis de que los modos tradicionales de vida en el País Vasco (la pesca, en el primer caso; el pastoreo, en el segundo) son los únicos éticamente posibles"

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Txomin Agirre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Txomin Agirre — o moro Aguirre (Ondárroa, 1864 Zumaya, 1920) fue un sacerdote y escritor español en lengua vasca. Sus obras más importantes son la novela histórica Auñemendiko Lorea (La flor del Pirineo, 1898), y las costumbristas Kresala (Agua de mar, 1906),… …   Wikipedia Español

  • Julen Kerman Madariaga Agirre — Julen Madariaga Julen Madariaga Nom de naissance Julen Kerman Madariaga Agirre Naissance 1932 …   Wikipédia en Français

  • Domingo Aguirre — Txomin Agirre (Ondárroa, 1864 Zumaya, 1920) fue un sacerdote y escritor español en lengua vasca. Sus obras más importantes son la novela histórica Auñemendiko Lorea (La flor del Pirineo, 1898), y las costumbristas Kresala (Agua de mar, 1906) y… …   Enciclopedia Universal

  • Eusebio Erkiaga — Alastra aussi connu sous le nom d Erkiagarre[1], né le 4 septembre 1912 à Lekeitio et mort le 31 mai 1993 à Bilbao , est un écrivain, poète, bertsolari et académicien basque espagnol de langue basque. Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Blaise Adema — né en 1861 et mort en 1936, originaire de Saint Pée sur Nivelle[1], est un prêtre, écrivain et académicien basque français de langue basque et française. Au Labourd, à la fin du XIXe siècle, est fondé l « École Eskualduna » ou de… …   Wikipédia en Français

  • Luis Eleizalde — Brenosa ou Koldo Eleizalde, né le 9 juin 1878 à Bergara et mort le 24 juillet 1923 à Bilbao, est un écrivain, politicien, éducateur et académicien basque espagnol de langue basque et espagnole. Sommaire 1 Biographie 2 Académie de la langue basque …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Coyos — Etxebarne ou Battittu Coyos, né en 1952 à Mauléon Licharre, est un écrivain, enseignant et académicien basque français de langue basque et française. Sommaire 1 Biographie 2 Académie de la langue basque 3 Bi …   Wikipédia en Français

  • Consideraciones generales de la literatura en euskera — Contenido 1 Breve introducción 2 Características de la literatura escrita 3 División temporal de la literatura escrita 4 Div …   Wikipedia Español

  • Académie de la langue basque — L Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, est l institution académique officielle qui se consacre à la défense de la langue basque (euskara). Elle a, entre autres, pour objectifs de veiller sur les droits de la langue, d en établir les… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'écrivains basques — Sommaire 1 Navarrais 1.1 Écrivains de langue basque 1.1.1 Écrivains classiques 1.1.2 Écrivains contemporains …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.