Tour (échecs)

ÔĽŅ
Tour (échecs)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tour.

La tour est une pièce du jeu d'échecs.

Sommaire

Position initiale et déplacement

Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
La tour blanche peut se déplacer vers n'importe quelle case marquée d'un point blanc. La tour noire peut se déplacer vers n'importe quelle case marquée d'un point noir ou capturer le pion blanc.
Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
Position initiale des tours.

La tour peut se déplacer horizontalement ou verticalement. Cette pièce est à longue portée, c'est-à-dire qu'elle peut être déplacée d'autant de cases qu'on le souhaite, sans pouvoir sauter par dessus une autre pièce.

Chaque camp possède deux tours. Elles se positionnent sur les cases a1 et h1 pour les blancs et a8 et h8 pour les noirs.

Histoire

Gravue égyptienne représentant un char hittite.

À l'origine, la tour représentait un char. Le mot persan rukh signifie chariot, et les pièces correspondantes dans les jeux de xiangqi et shogi sont nommées char. Les chars de guerre perses disposaient de solides armures et d'un archer au moins.

Après l'arrivée en Occident, la tour est invariablement représentée par une tour crenélée. Une explication possible est que le mot rukh a été transformé en rocca (forteresse) quand le jeu fut introduit en Italie.

Stratégie

La valeur de la tour est généralement estimée à cinq pions, c'est donc la pièce la plus forte après la dame. La dame et les tours sont appelés pièces lourdes, par opposition aux pièces légères que sont les cavaliers et les fous.

Au début de la partie, les tours sont éloignées du centre et bloquées par les pièces voisines, elle n'entrent généralement en jeu qu'à partir du milieu de partie, après la mobilisation des cavaliers, des fous, des pions du centre et du roque, qui permet la centralisation d'une tour.


Alekhine-Yates 1922[1].
Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
Position apr√®s le 33e coup noir. Alekhine a domin√© la colonne c gr√Ęce √† ses tours. Il suit 34. Tf7 Rh7 35. Tcc7 et une attaque de mat victorieuse.
Capablanca-Tartakover 1924[2].
Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
Position après le 28e coup noir. Après 29. Th1 Rf8 30. Th7, Capablanca envahit la 7e rangée.
Alekhine - Nimzowitsch 1930[3].
Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
Position apr√®s 26.Dc1. Alekhine exerce une pression intense sur la colonne c gr√Ęce au placement de la dame et des deux tours en batterie.

La tour est id√©alement plac√©e sur une colonne ouverte ou semi-ouverte, c'est-√†-dire une colonne o√Ļ sa port√©e n'est pas limit√©e par un de ses propres pions. Les tours sont redoutables quand elles sont plac√©es en batterie, elle se prot√®gent alors mutuellement, et si elles parviennent √† la 7e rang√©e (ou la 2e pour les Noirs) elles peuvent cr√©er des menaces sur le roi adverse et les pions rest√©s sur leur case initiale.

La finale élémentaire roi et tour contre roi seul aboutit au mat sans difficulté technique, tout comme la finale avec deux tours contre un roi seul.


Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
√Čchec et mat avec deux tours.
Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
√Čchec et mat avec roi et tour.
Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
Le mat du couloir.

Les finales de tours avec et sans pions sont abondamment étudiées par la littérature des échecs. Certaines, comme la finale tour et fou contre tour, peut s'avérer complexe.

De façon générale, les tours sont le mieux placées derrière les pions passés, les siens comme ceux de l'adversaire (c'est la règle de Tarrasch).

Avec une tour et un pion contre une tour, le gain varie, certaines positions clés sont bien connues pour n'aboutir qu'à la nulle ou au contraire mener au gain.

Avec une tour et deux pions contre une tour, la finale est généralement gagnante, surtout si les pions sont liés.


Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
Nulle ind√©pendamment du trait (Pachman 1976, p. 91)
Position de Lucena
Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
Les Blancs gagnent (Pachman 1976, p. 96)
Zukertort-Steinitz 1883
Chess zhor 22.png
Chess zver 22.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 22.png
Chess zhor 22.png
Trait au Blancs. Dans cette position les Blancs auraient pu gagner avec 1. Th5 Rg6 2. Tf5 et après 3. Tf3 le roi se fraie un chemin pour soutenir l'avance des pions, mais ils choisissent une autre voie.

Tour et promotion

Dans les parties amateur, la tour renversée est parfois utilisée pour représenter une dame quand le jeu n'est pas pourvu d'une 2e dame et qu'un pion arrive à la promotion. Cette pratique est cependant proscrite en tournoi.

Notation

En notation algébrique en français, la tour est représentée par la lettre T. La tour est désignée par rook en anglais, Turm en allemand et torre en espagnol.

Le caract√®re unicode correspondant √† la tour blanche est U+2656 (‚ôĖ), celui de la tour noire est U+265C (‚ôú).

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tour (échecs) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Echecs ‚ÄĒ √Čchecs  Cet article concerne le jeu appel√© ¬ę les √©checs ¬Ľ. Pour d autres emplois du mot, voir √©chec ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Echecs aleatoires Fischer ‚ÄĒ √Čchecs al√©atoires Fischer  Ne doit pas √™tre confondu avec √©checs al√©atoires Capablanca ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čchecs al√©atoires fischer ‚ÄĒ  Ne doit pas √™tre confondu avec √©checs al√©atoires Capablanca ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √ČCHECS (JEU D‚Äô) ‚ÄĒ Au sein de la famille ‚Äď vaste, vari√©e et mal d√©finie ‚Äď des jeux, les √©checs peuvent √™tre rang√©s dans la cat√©gorie des jeux de combinaisons √† information compl√®te. Un pr√©jug√© tenace ne voit souvent en eux qu‚Äôune distraction convenant √† des… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Echecs aux jeux asiatiques de 2006 ‚ÄĒ √Čchecs aux Jeux asiatiques de 2006 Cet article traite des √©preuves d √©checs aux Jeux asiatiques de 2006. Ces √©preuves pendant les jeux asiatiques de 2006 ont eu lieu du 2 au 14 d√©cembre 2006 au Al Dana Indoor Hall, √† Doha, au Qatar. Trois… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čchecs aux jeux asiatiques de 2006 ‚ÄĒ Cet article traite des √©preuves d √©checs aux Jeux asiatiques de 2006. Ces √©preuves pendant les jeux asiatiques de 2006 ont eu lieu du 2 au 14 d√©cembre 2006 au Al Dana Indoor Hall, √† Doha, au Qatar. Trois √©preuves d √©checs figuraient au programme… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čchecs circulaires ‚ÄĒ jeu de soci√©t√© √Čchiquier circulaire {{{licence}}} Format plateau M√©canisme ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Echecs Capablanca ‚ÄĒ √Čchecs Capablanca  Ne doit pas √™tre confondu avec √©checs al√©atoires Capablanca ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Tour (jeu d'echecs) ‚ÄĒ Tour (jeu d √©checs) Pour les articles homonymes, voir Tour. Une tour du jeu de pi√®ces Staunton ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Tour (jeu d'√©checs) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Tour. Une tour du jeu de pi√®ces Staunton ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.