Sport à Avignon

ÔĽŅ
Sport à Avignon
Article principal : Avignon.

Avignon est une ville de France impliqu√©e dans de nombreuses disciplines sportives. Le doyen des clubs de la cit√© des Papes est le Sporting olympique avignonnais XIII fond√© en 1916 en tant que club de rugby √† XV avant de passer au rugby √† XIII en 1944. Plusieurs clubs de la ville cotoyent ou on cotoyer l'√Člite de leur sport, comme l' Athl√©tic Club Arles-Avignon et l'Avignon Football 84 en football, le Sporting olympique avignonnais XIII en rugby √† XIII, l' ES Avignon en basket-ball ou l'Avignon Volley-Ball en volley-ball.

Sommaire

Histoire


Installations sportives

Cosec Moretti

Comme toutes les villes d'une certaine importance, Avignon possède de nombreux équipements sportifs (plusieurs stades et piscines municipales, patinoire, bowling, golfs, dojos, etc.). Qu'elles soient publiques ou privées, d'accès libre ou règlementé, toutes ces installations permettent la pratique de nombreuses activités sportives. Les plus gros équipements sportifs de la ville sont le Parc des Sports, le Stade de Saint-Ruf, le Cosec Moretti, le Palais Omnisports Champfleury, Palais de la Glace, l'Hippodrome Roberty[1]

Gymnases

  • Centre ville : Aubanel (multisport) et Bouquerie/Ortolans (gymnastique).
  • Quartier est : Jean Brunet (badminton, multisport), Andr√© Gimard (handball, multisport), Cosec St-Chamand (tennis de table, halt√©rophilie, basket-ball, G√©rard Philipe (gymnastique, multisport).
  • Quartier sud : Barbi√®re (basket-ball, multisport), Chevalier de Folard (badminton, multisport) et Roumanille (volley-ball, gymnastique, multisport).
  • Quartier ouest : Dojo Champfleury(judo), Omnisports exposition (volley-ball, multisport), Salle d'armes (escrime), G√©nicoud (gymnastique), Paul Gi√©ra (escalade, multisport), Philippe de Girard (multisport) et Roland Scheppler (gymnastique).
  • Montfavet : Martelle (gymnastique, judo, basket-ball, multisport)

Stades

  • Quartier est : Gorlier (football), Malpeign√© (football) et le Parc des Sports (football, rugby, tennis, multisport)
  • Quartier sud : L√©on Dulcy (football) et Roumanille (handball, basket-ball, football
  • Quartier ouest : Pierre Baizet (rugby, football) et Gillardeaux (athl√©tisme)
  • Montfavet : Pierre Manen (football), Martelle (basket-ball, football, handball) et Souvine (basket-ball, football, tennis, rugby, parcours de sant√©)
  • Barthelasse : Bagatelle : football

Clubs sportifs

Clubs professionnels et amateurs de niveau national

Football

Athlétic Club Arles-Avignon
Sébastien Piocelle, capitaine de l'ACA en 2009

L'Athl√©tic Club Arles-Avignon, couramment abr√©g√© en AC Arles-Avignon ou ACA a √©t√© fond√© le 12 d√©cembre 1912 sous le nom d'Athl√©tic Club Arl√©sien, il est issu de la fusion de trois clubs omnisports bas√©s dans diff√©rents quartiers d'Arles, la P√©dale Joyeuse, Arles Auto-V√©lo et Arles Sports, cr√©√©s quelques ann√©es auparavant. Le club est pr√©sid√© depuis 2010 par Marcel Salerno, actionnaire du club depuis 2009. Les Lions, surnom attribu√© aux joueurs √©voluant sous le maillot du club, sont entra√ģn√©s depuis le 1er octobre 2010 par Faruk HadŇĺibegińá et √©voluent en deuxi√®me division. En 2010/2011 ils montent pour la premi√®re fois dans l'√©lite, mont√©e qui se soldera par une saison rat√©e o√Ļ les Ac√©istes finissent derniers, ce qui les renvoie en L2.

L'ACA acc√®de √† la Division d'honneur de la Ligue du Sud-Est en 1933 et s'y maintient jusqu'√† la guerre. En 1939 et pendant l'int√©gralit√© de la Seconde Guerre mondiale, le club est rebaptis√© en ¬ę Athletic Club arl√©sien de guerre ¬Ľ suite √† une fusion entre le ¬ę Club ouvrier ¬Ľ et les ¬ę Sports cheminots ¬Ľ. Les ¬ę Lions ¬Ľ acc√®dent au CFA en 1954 sous la direction de l'entra√ģneur Louis Pons. En 1960, le club fusionne une nouvelle fois, avec la ¬ę Jeunesse sportive arl√©sienne ¬Ľ qui √©tait entrain√© par Honor√© Autier, ancien joueur du FC S√®te. Trois saisons de rang, Arles remporte la poule Ouest de DH, mais √©choue en finale de promotion en CFA face aux vainqueurs de la poule Est. Il faut attendre 1965 pour revoir Arles en CFA o√Ļ il se maintient cinq saisons en CFA. Rep√™ch√© en 1970 pour prendre part au premier championnat de D2 open, l'ACA se maintient dans l'antichambre de l'√©lite pendant sept saisons, entre 1970 et 1979 (D3 de 1974 √† 1976.

En 2006, apr√®s cinq saisons pass√©es en CFA 2, le club se hisse en CFA en se pla√ßant 3e du groupe D juste derri√®re les r√©serves professionnelles de Gueugnon et N√ģmes. En 2007, l'AC Arles gagne le match face au Gap FC (1-0) ce qui est synonyme de mont√©e en National. Les Arl√©siens termineront √† la 1re place du groupe B avec 96 points en devan√ßant Croix de Savoie 74.√Ä l'issue de la saison 2008-2009 acc√®de pour la huiti√®me fois de son histoire en Ligue 2.

Le 16 juin 2009, l'Athl√©tic Club arl√©sien est rebaptis√© ¬ę Athl√©tic Club Arles-Avignon ¬Ľ du fait que le club doit √©voluer au Parc des Sports d'Avignon pour pouvoir jouer en Ligue 2. Cependant, contrairement aux id√©es re√ßues, il n'y a pas de fusion entre Arles et Avignon, cette derni√®re ville conservant son club de football (Avignon foot 84). C'est simplement l'√©quipe d'Arles qui joue √† Avignon d'o√Ļ le nom du club Arles-Avignon pour remercier la mairie d'Avignon de leur investissement pour mettre le parc des sports aux normes de la Ligue 2. Le 7 ao√Ľt 2009, l'AC Arles-Avignon dispute son premier match de Ligue 2 depuis la saison 1978-1979 face √† Clermont et s'impose 2 buts √† 1 au Stade Gabriel-Montpied. La saison 2009-2010 est exemplaire et le club monte pour la premi√®re fois de son histoire en Ligue 1. La mont√©e en Ligue 1 est officialis√© par la DNCG quelques semaines plus tard[2]. Quelques semaines apr√®s le renvoi de Jean-Marc Conrad, Michel Estevan est confirm√© √† son poste apr√®s de longues tergiversations de la direction du club[3]. Le club, ayant un budget limit√©, engage comme √† son habitude des joueurs ¬ę revanchards ¬Ľ tels que Camel Meriem, Elamin Erbate, Alvaro Perez Mejia, Yann Kermorgant, deux champions d'Europe grecs, Angelos Basinas et Angelos Charisteas et l'espoir montpelli√©rain R√©my Cabella. Suite √† la d√©mission de Robert Duverne, alors entra√ģneur-adjoint, Michel Estevan est finalement d√©mis de ses fonctions en raison de nombreux diff√©rents avec le pr√©sident, Marcel Salerno[4]. Le 1er octobre 2010, Faruk HadŇĺibegińá est nomm√© entra√ģneur. Mais √† la fin de la saison le club est bon dernier et est r√©trograd√© pour disputer le Ligue 2 pour la saison 2011-2012.

Avignon Football 84
Laurent Paganelli joueur à l'Olympique avignonnais de 1989 à 1991 (ici en 2007)

Le club acc√®de au statut professionnel d√®s 1942 et le conserve jusqu'en 1948. Le club est rebaptis√© ¬ę Olympique Avignonnais ¬Ľ apr√®s une fusion avec le club du quartier de Saint-Jean. L'OA rejoint alors les clubs professionnels en 1965.

Avignon acc√®de en Division 1 au printemps 1975. La saison 1975-1976 est catastrophique : 20e et dernier avec 38 matches jou√©s, pour 20 points, 7 victoires, 6 nuls, 23 d√©faites, 30 buts marqu√©s et 80 buts encaiss√©s. R√©trograd√© en D2 en 1976, le club se retrouve en difficult√© financi√®re grave en 1981 et doit abandonner son statut professionnel[5].

Malgr√© un court passage en Division 4 (1983-1984), le club refait surface et retrouve la D2 de 1989 √† 1991. Cette embellie ne dure pas, et apr√®s de gros probl√®mes financiers, le club est de nouveau rel√©gu√© par la DNCG. Sa longue descente aux enfers commence alors. Il se retrouve en Division d'Honneur en 1994, puis tombe en PHB de District √† la fin des ann√©es 1990, flirtant m√™me avec la descente en 1re division de District, ne devant son salut qu'√† la fusion entre les clubs de S√©nas et Orgon lib√©rant une place en Promotion d'Honneur B, pour se maintenir √† ce niveau. Le club est rebaptis√© ¬ę Sporting Club Olympique avignonnais ¬Ľ en 1992 suite √† la fusion avec le Sporting Club avignonnais mais en 1996 le SCO Avignon d√©pose le bilan, le club est rebaptis√© Football Club Avignon. En 2003, le club adopte le nom d'¬ę Avignon Foot 84 ¬Ľ suite √† la fusion avec le club de jeunes de la MJC Avignon, un des meilleurs clubs amateurs fran√ßais dans les cat√©gories de jeunes, qui a vu passer dans ses rangs de nombreux joueurs professionnels.

En 2009, Avignon Football 84 est fortement concurrenc√© par l'Athl√©tic Club Arles-Avignon le soutien de la mairie d'Avignon y est moins fort. Le club se trouve plong√© dans une nouvelle crise financi√®re et sportive (dernier de DH). Le 11 mai 2010, le quotidien La Provence annonce le prochain d√©p√īt de bilan du club qui a une dette de 358 000‚ā¨ [6] et repart au niveau PHA du District Rh√īne-Durance, c'est-√†-dire le niveau de l'√©quipe r√©serve. Suite √©galement √† la mont√©e de l'AC Arles-Avignon en Ligue 1, le club d'Avignon Foot 84 doit abandonner le Parc des Sports pour jouer ses matchs √† domicile dans le stade synth√©tique L√©on-Dulcy, l'antre des anciennes √©quipes de jeunes de la MJC Avignon. C'est √©galement dans ce stade (qui s'appelait Stade des Rotondes) qu'√©voluait l'Olympique avignonnais avant sa mont√©e en Division 1 et la construction du Parc des Sports en 1975.

Le 22 juin 2010, le d√©p√īt de bilan est ent√©rin√© par le tribunal[7]. Le club est radi√© quelques semaines plus tard[8]. L'Avenir Club avignonnais prend alors le relais.

Rugby à XIII

Le Sporting olympique avignonnais XIII est le club semi-professionnel de rugby √† XIII de la ville d'Avignon. C'est de doyen des clubs sportifs avignonais : il a √©t√© cr√©e en 1916[9]. Il √©volue pour la saison 2011-2012 en Championnat de France √Člite 1[10]. Le club a remport√© quatre coupes de France en 1955, 1956, 1982 et 1986 et particip√© √† quatre finales en 1947, 1958, 1959 et 1998. Le club a particip√© et perdu la finale du championnat de France de premi√®re division nationale en 1957. L'√©quipe junior du SOA √©volue √©galement dans le championnat √©lite 2011-2012[11]. L'ensemble des √©quipes √©volue au stade de Saint-Ruf. Avignon a son joueur cl√© pour le rugby √† XIII : Tony Gigot.

Basket-ball

L'ES Avignon (basket-ball) a √©volu√© pendant douze saisons en Nationale 1 et Nationale 1 A (de 1977 √† 1979, et de 1980 √† 1990). Son meilleur classement est une sixi√®me place lors de la saison 1980-1981[12]. Le club a aussi particip√© √† la Coupe Korac (coupe d'Europe). Le club a d√©pos√© le bilan et a disparu au tout d√©but des ann√©es 1990. Actuellement l'Union Sportive Avignon-le Pontet √©volue en Nationale 2 (4e division).

Rugby à XV

L'autre club de rugby (rugby √† XV) de la ville est l'Union sportive Avignon Le Pontet Vaucluse (USAP 84) qui √©volue en 2011-2012 en F√©d√©rale 2 (4e division)[13]. Un autre club de rugby (disparu depuis) s'est autrefois fait remarquer : l'Entente Sportive Avignon Saint-Saturnin avec un quart de finale de championnat de France de premi√®re division en 1975.

Volley-Ball

Avignon Volley-Ball évolue en Ligue B en 2011-2012[14]. Le club a longtemps fait l'ascenseur entre la première et la deuxième division nationale. Il a participé à la Coupe de la CEV (coupe d'Europe) en 1996-1997 et a également été champion de France Pro B en 1999 et 2000.

Hockey sur glace

L'Olympique Hockey Club d'Avignon (club de hockey sur glace) jouait en Division 1 (2e division) quand le tribunal d'Avignon a prononc√© sa liquidation judiciaire[15]. Le club a √©t√© champion de France de Division 2 en 2003 et a fini quatri√®me en 2005-2006 (meilleur classement). Finalement le club (les nouveaux castors d'Avignon obtient son affiliation √† la f√©d√©ration fran√ßaise de hockey le 13 septembre 2011 et repart en division 4.

Football américain

Les Warriors de Vaucluse[16] (football américain) évolue pour la saison 2011-2012 en Division 3[17].

Tableau d'honneur du sport avignonnais

Clubs

Individuels

Jean Alesi

Jean Alesi ¬ę l'Avignonnais ¬Ľ.
Jean Alesi au Grand Prix du Canada 1995
Jean Alesi (DTM, 2006)

Jean Alesi[18], n√© Giovanni Alesi le 11 juin 1964 √† Avignon, est un pilote de course fran√ßais d'origine sicilienne. Il a notamment particip√© durant 12 saisons au Championnat du monde de Formule 1, remportant 1 victoire et 32 podiums.

Le 11 juin 1995 (pour ses 31 ans) au Grand Prix du Canada, les soucis m√©caniques de Michael Schumacher lui permettant de signer son unique victoire en Formule 1. √Ä partir de 2002, Alesi participe en effet au DTM avec Mercedes et signe plusieurs victoires.

Il annonce en f√©vrier 2007 sa participation √† un tout nouveau championnat, les Speedcar Series. Se d√©roulant en Asie et au Moyen-Orient, cette comp√©tition met aux prises des stock cars inspir√©es de la NASCAR. Lors de la premi√®re saison Speedcar, Alesi se montre comme l'un des pilotes les plus v√©loces. Il remporte deux courses et fr√īle le titre. Pour la seconde saison, il d√©croche de nouveau deux victoires mais des d√©boires m√©caniques l'√©cartent une nouvelle fois de la course au titre. La s√©rie Speedcar n'est finalement pas reconduite pour une troisi√®me saison.

Le 23 septembre 2011 √† l'occasion du Grand Prix de Singapour de Formule 1, il annonce sa participation aux 500 miles d'Indianapolis en 2012 avec Lotus Cars dans le championnat IndyCar Series[19].

Il est sur les circuit depuis pr√®s de trente ans. En 1981 et 1982 championnat de France de Karting, 1983 : Coupe Renault 5 Alpine Turbo France, 1984 et 1985  : Formule Renault, 1986 et 1987 : Formule 3 (Vice-Champion 1986 et Champion 1987), 1988 Formule 3000 avec Oreca, 1989 : Formule 3000 avec Jordan (Champion) 1989 et 1990 : Formule 1 avec Tyrrell-Cosworth, 1991 √† 1995 : Formule 1 avec Ferrari, 1996 et 1997 : Formule 1 avec Benetton-Renault, 1998 et 1999 Formule 1 avec Sauber-Petronas, 2000 et 2001 : Formule 1 avec Prost-Peugeot, 2002 √† 2006 : DTM avec Mercedes (5 victoires), 2008 et 2009 : Speedcar Series (5 victoires)

√Čvenements sportifs avignonnais

Annuels

Exceptionnel

Tour de France

Avignon a été ville étape du Tour de France à cinq reprises entre 1951 et 1987.

Année Etapes Vainqueurs (équipe) Leader (équipe)
1951[20] Montpellier - Avignon (17e √©tape - 224 km) Drapeau de France Louison Bobet (FRA) (France) Drapeau de Suisse Hugo Koblet (SUI) (Suisse)
1952[21] Aix-en-Provence - Avignon (14e √©tape - 178 km) Drapeau de France Jean Robic (FRA) (France) Drapeau d'Italie Fausto Coppi (ITA) (Italie)
1955[22] Marseille - Avignon (11e √©tape - 198 km) Drapeau de France Louison Bobet (FRA) (France) Drapeau de France Antonin Rolland (FRA) (France)
1960[23] Millau - Avignon (14e √©tape - 217 km) Drapeau de Belgique Martin Van Geneugden (BEL) (Belgique) Drapeau d'Italie Gastone Nencini (ITA) (Italie)
1987[24] Millau - Avignon (17e √©tape - 239 km) Drapeau des Pays-Bas Jean-Paul van Poppel (NED) (SUPERCONFEX) Drapeau de France Charly Mottet (FRA) (SYSTEME U)

La ville √© √©t√© √©galement deux fois ville de d√©part :

Autres sportifs célèbres nés ou liés à Avignon

Naissance à Avignon

Liens externes

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Les √©quipements sportifs √† Avignon sur Ville d'Avignon. Consult√© le 4 octobre 2010
  2. ‚ÜĎ Jean-Pierre Lupi, ¬ę DNCG: L'ACA officiellement en Ligue 1 ¬Ľ sur acarles.fr], 24 juin 2010. Consult√© le 24 juin 2010
  3. ‚ÜĎ Estevan reste finalement, 7 juillet 2010. Consult√© le 7 juillet 2010
  4. ‚ÜĎ D√©part d'Estevan : Marcel Salerno s'explique, 17 septembre 2010. Consult√© le 21 septembre 2010
  5. ‚ÜĎ Histoire du championnat de France de Football depuis 1932 sur M4ever. Consult√© le 21 ao√Ľt 2009
  6. ‚ÜĎ L'Avignon foot 84 en passe de d√©poser le bilan, La provence, 11 mai 2010
  7. ‚ÜĎ La Provence, √©d. Arles, 23 juin 2010, p. 6.
  8. ‚ÜĎ Club radi√©, fff.fr, 8 juillet 2010
  9. ‚ÜĎ Historique du SO Avignonais sur Sporting olympique avignonnais XIII. Consult√© le 20 octobre 2011
  10. ‚ÜĎ √Čquipe du championnat √©lite 1 saison 2011-2012 sur F√©d√©ration fran√ßaise de rugby √† XIII, 13 mai 2011. Consult√© le 20 octobre 2011
  11. ‚ÜĎ R√©sultats junior championnat √©lite saison 2011-2012 sur F√©d√©ration fran√ßaise de rugby √† XIII. Consult√© le 20 octobre 2011
  12. ‚ÜĎ ES Avignon sur Site de basket archives. Consult√© le 20 ao√Ľt 2009
  13. ‚ÜĎ Calendrier 2011-2012 Poule 5 sur itsrugby.fr. Consult√© le 20 octobre 2011
  14. ‚ÜĎ Calendrier 2011-2012 Ligue B sur Ligue nationale de volley-ball. Consult√© le 20 octobre 2011
  15. ‚ÜĎ Justice : le club de hockey est KO sur La Provence, 29 juin 2011. Consult√© le 20 octobre 2011
  16. ‚ÜĎ Site des Warriors sur warriors-avignon.com. Consult√© le 20 octobre 2011
  17. ‚ÜĎ Championnat de D3 sur F√©d√©ration Fran√ßaise de Football Am√©ricain. Consult√© le 20 octobre 2011
  18. ‚ÜĎ Fiche de Jean Al√©si sur L'√Čquipe. Consult√© le 28 octobre 2011
  19. ‚ÜĎ Alesi aux 500 Miles sur L'√Čquipe, 23 septembre 2011. Consult√© le 28 octobre 2011
  20. ‚ÜĎ Tour 1951 sur memoire-du-cyclisme.net
  21. ‚ÜĎ Tour 1952 sur memoire-du-cyclisme.net
  22. ‚ÜĎ Tour 1955 sur memoire-du-cyclisme.net
  23. ‚ÜĎ Tour 1960 sur memoire-du-cyclisme.net
  24. ‚ÜĎ Tour 1987 sur memoire-du-cyclisme.net
  25. ‚ÜĎ Tour 1974 sur memoire-du-cyclisme.net
  26. ‚ÜĎ Tour 2000 sur memoire-du-cyclisme.net

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sport à Avignon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sport in Avignon ‚ÄĒ findet in organisierter Form als Breitensport in rund 120 Vereinen statt.[1] Inhaltsverzeichnis 1 √úbersicht 2 Fu√üball 3 Rugby 4 ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Avignon ‚ÄĒ Avignon ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Avignon Volley-Ball ‚ÄĒ Avignon Volley Ball ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Avignon Football 84 ‚ÄĒ Avignon Foot 84 G√©n√©ralit√©s Nom complet Avignon F ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Avignon football 84 ‚ÄĒ Avignon Foot 84 G√©n√©ralit√©s Nom complet Avignon F ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Avignon ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Avignon (homonymie). 43¬į 57‚Ä≤ 00‚Ä≥ N 4¬į 49‚Ä≤ 01‚Ä≥ E ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Avignon 13 ‚ÄĒ Sporting olympique avignonnais XIII SO Avignon XIII G√©n√©ralit√©s ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Avignon XIII ‚ÄĒ Sporting olympique avignonnais XIII SO Avignon XIII G√©n√©ralit√©s ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Avignon Football ‚ÄĒ 84 ist ein franz√∂sischer Fu√üballverein aus Avignon, der Hauptstadt des franz√∂sischen D√©partements Vaucluse (Ordnungszahl 84). Historisches Logo des Olympique Avignon (1970er Jahre) Gegr√ľndet wurde er 1931 als Association Sportive Avignonaise.… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Sport a Limoges ‚ÄĒ Sport √† Limoges Si le nom de Limoges n est actuellement, en 2008, pas vraiment associ√©, notamment depuis la chute du Limoges CSP, et en l absence de clubs m√©diatiques, au sport de haut niveau, la qualit√© des infrastructures, des animations… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.