Poutre de gloire


Poutre de gloire

Une poutre de gloire ou tref (du latin trabes doxalis, « poutre de gloire ») est une poutre placée transversalement entre les sommiers d'un arc triomphal (arc de maçonnerie séparant la nef et le chœur d'une église).

La poutre de gloire est ainsi désignée parce qu'elle porte toujours un crucifix, accompagné ou non de statues ou d'ornements en lien avec la Crucifixion (Marie et saint Jean, instruments de la Passion). La poutre peut avoir diverses formes et ornementations : simple poutre rectiligne, ou présentant des courbes et contre-courbes comme à l'époque baroque.

La poutre de gloire est à l'origine du jubé. Quand elle était d'une assez grande longueur, à partir du XIIe siècle, on la fit reposer sur des piliers ou des colonnes, qui en vinrent à constituer une nette séparation entre la nef réservée aux fidèles, et le chœur où officiaient les prêtres. Après le concile de Trente, et surtout à partir du XIXe siècle, on a progressivement supprimé les jubés. Les poutres de gloire n'ont donc souvent subsisté que dans des petites églises. À Tréméven, près de Quimperlé, la poutre en bois fut remplacée au XIXe siècle par une structure en fonte sur laquelle on replaça les sculptures en bois[1].

En Allemagne et en Suède, on trouve des croix triomphales de grandes dimensions (de:Triumphkreuz).

Références

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Poutre de gloire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Poutre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Poutre », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Poutre est un mot qui désigne en français  …   Wikipédia en Français

  • Arc triomphal — Église de Champ le Duc : arc et poutre de gloire Dans l architecture religieuse, un arc triomphal (à ne pas confondre avec un arc de triomphe) est un arc qui sépare la nef et le chœur d une église. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Martin de Breuil-le-Vert — Pour les articles homonymes, voir église Saint Martin. Église Saint Martin l église Saint Martin …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Laurent d'Éclaron — Présentation Nom local Saint Laurent Type église paroissiale Début de la construction 1506 Fin des travaux 1857 Style(s) dominant(s) gothique flamboyant Protection …   Wikipédia en Français

  • Arc Triomphal — Église de Champ le Duc : arc et poutre de gloire Dans l architecture religieuse, un arc triomphal (à ne pas confondre avec l arc de triomphe) est un arc qui sépare la nef et le chœur d une église, principalement dans les basiliques.… …   Wikipédia en Français

  • Glossaire de l'archéologie — Glossaire de termes relatifs à l archéologie. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Abaque syn …   Wikipédia en Français

  • Notre-Dame de Cocherel — Pour les articles homonymes, voir Église Notre Dame et Notre Dame. Notre Dame de Cocherel Prés …   Wikipédia en Français

  • Notre-dame de cocherel — Pour les articles homonymes, voir Église Notre Dame et Notre Dame. Notre Dame de Cocherel Vue générale …   Wikipédia en Français

  • Église Notre-Dame de Lampaul-Guimiliau — Vue de l église Notre Dame et de son enclos paroissial. À droite, l arc de triomphe qui sépare la vie profane de l espace religieux. À gauche, le clocher …   Wikipédia en Français

  • Glossaire De L'Histoire De Art Religieux/Catholicisme — Glossaire de l histoire de l art religieux, catholicisme. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.