Berthe

ÔĽŅ
Berthe
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Berthe est un nom propre. Il est utilisé comme prénom et comme patronyme.

Sommaire

Origine

Le nom BERTHE doit son origine √† un anthroponyme germanique BEHRT qui signifie brillant, c√©l√®bre, noble. De nos jours, il garde encore ce sens dans l'inconscient des peuples germaniques. Dans les tribus al√©maniques Cates du haut Moyen Age, le nom Behrt/Bert d√©signait les chefs et les personnes ayant accompli des exploits guerriers. Aux VIe, VIIe, VIIIe et IXe si√®cles, ce nom fut associ√© √† un autre nom, souvent comme suffixe, pour lui apporter sa charge s√©mantique.

Dans la lign√©e m√©rovingienne : Dagobert 1er (+639), Caribert II (+632), Sigebert III (+656), Childebert III (+711). L'utilisation de cette suffixation est mise en lumi√®re notamment par la comparaison de Childeric/Childebert. Ce qui signifie dans les deux cas : {l'enfant/l'h√©ritier/le continuateur} -- {du puissant/du chef/de l'illustre}. Dans la famille des Pippinides, par exemple, nous en avons √©galement la d√©monstration dans le nom du fils de P√©pin II Norbert, dans ceux du comte palatin Hugobert (Hugue + Bert) et de son petit-fils Heribert (Eric+Bert). Dans ce dernier nom, on voit que deux noms ayant un sens voisin ont √©t√© associ√©s.

Toujours √† la m√™me √©poque, ce nom d'homme Berht/Bert a √©t√© peu utilis√© pour les femmes puisqu'on le retrouve seulement dans Behrtrade/Bertrade. Nous voyons accol√© √† la racine anthroponymique Behrt le suffixe f√©minisant trade/ade. L'orthographe Behrtrade est la seule attest√©e dans les √©crits d'Eginhard. Ce n'est que plus tard, √† partir des Xe/XIe si√®cle, que le nom sera peu √† peu transform√© en Berthe dans la langue romane. Ainsi Berthe dite au grand pied, s'appelait Behrtrade, fille du Comte de Laon H√©ribehrt/Heribert, lui-m√™me petit-fils de Hugobehrt, s√©n√©chal du royaume de P√©pin de Herstal.

De même Robert Ier, roi de France (+923), grand-père de Hugues Capet, était le fils de Robert le Fort (+886), originaire de Rhénanie. Son nom est composé de la même façon Rot-Behrt.

Plus tardivement, Gillius Bertus, tailleur de pierre, statuaire et un des architectes de Notre-Dame de Paris, gravait dans la pierre du monument son nom romanis√©; aujourd'hui, en l'appelant Gilbert ou Gillebert, on ne fait que d√©naturer son nom : Gilles Bert(e).

De nombreux toponymes portent la marque de ce nom √† travers les propri√©taires de domaines ou de fermes : Bethencourt, Bettancourt d√©rivent du domaine ou de la ferme de Behrt. Behrt+court, court ayant le sens de ferme ou domaine. Bertrix en Belgique, de m√™me Berthenicourt, et la liste n'est pas close. Dans l'Aveyron, le nom du village Berthol√®ne vient √©galement de Behrt + lenne; ce suffixe se retrouve dans le nom d'autres villages voisins, Saint-Martin-de-Lenne et Saint-Saturnin-de-Lenne.

Il existe, essentiellement dans la moiti√© nord de la France, et dans les pays germaniques de nombreuses familles portant le patronyme Berthe, Bert, Berth, Baert, Bart. Ces familles n'ont pas une femme √† leur origine mais les propri√©taires de ces domaines et de ces fermes dont le nom romanis√© - et souvent d√©form√© - a travers√© les si√®cles jusqu'√† nous tels aussi Berthelot, Berthelet, Berth√©, Berthier, Berte... Quant √† la pr√©fixation ou suffixation -bert- dans l'anthroponymie familiale, et dans la toponymie, il y a pl√©thore. Ce sont des noms anciens compos√©s √† une √©poque o√Ļ ce terme avait du sens. Ainsi, Berthomme et Prud'homme - et leurs d√©riv√©s - sont deux noms, de formation contemporaine aux parlers pr√©-romans, qui ont le m√™me sens, bert = prud = preux, vaillant.

Prénom

Berthe est un pr√©nom f√©minin venant du germanique "berth" signifiant brillant. En tant que pr√©nom f√©minin, cet anthroponyme romanis√© a √©t√© finalement assez peu port√©, m√™me tr√®s peu port√©, et ce n'est qu'√† partir du XIXe si√®cle qu'il connut une certaine vogue jusqu'√† l'entre-deux-guerres. Les Berthe sont f√™t√©es le 4 juillet, en hommage √† Berthe de Blangy.

En tant que prénom masculin, Bert/Burt continue à être donné en Allemagne et dans des pays à peuplement ou à culture germaniques et anglo-saxons.

Saintes et bienheureuses chrétiennes

Par ordre chronologique du d√©c√®s :

Autres personnalités portant ce prénom

Personnalités portant ce patronyme

  • Anna Berthe, ancienne musicienne du groupe T√©tard.
  • Denis Berthe (1768-1847), maire de la petite commune de Saint-Marc-Jaumegarde de 1835 √† 1847.
  • Fr√©d√©ric Berthe, r√©alisateur et sc√©nariste fran√ßais.
  • Jean-Pierre Berthe, chercheur, professeur, ancien directeur de l'Institut des Hautes √Čtudes de l'Am√©rique Latine. Nombreux ouvrages.
  • L√©on No√ęl Berthe, abb√© et historien.
  • Louis Berthe (1927-1968), ethnologue fran√ßais
  • Michel Georges Berthe (1945-), dit Micberth, √©diteur et pamphl√©taire fran√ßais
  • Nicolas Berthe, compositeur, arrangeur et enseignant fran√ßais.
  • Philippe Berthe (mort en 2008), danseur sur glace fran√ßais.
  • Richard Berthe, cur√© de Meudon, Fran√ßois Rabelais lui succ√©da en 1550.
  • Sekou Berth√© (1977-), footballeur malien.
  • Thomas Berthe (1620-1697), pr√™tre lazariste, assistant g√©n√©ral de la Congr√©gation. Saint-Vincent-de-Paul le d√©signa dans son testament comme son possible successeur.

Divers

Références

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Berthe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • berthe ‚ÄĒ [ b…õrt ] n. f. ‚ÄĘ 1847; de Berthe, nom de la m√®re de Charlemagne 1 ‚ô¶ Vx Large col arrondi ou petite p√®lerine de femme. 2 ‚ô¶ Anciennt Vase de m√©tal pour transporter le lait. ‚óŹ berthe nom f√©minin (du nom de la reine Berthe) Garniture d un d√©collet√©… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Berthe ‚ÄĒ Berthe, Berth√®s Berthe est le plus souvent un anthroponyme de l est de la France (Marne, Ardennes), nom de personne d origine germanique form√© sur berht (= brillant). Cependant, dans le Sud Ouest, il peut aussi √™tre une variante de Barthe (voir… ‚Ķ   Noms de famille

  • Berthe ‚ÄĒ (franz.), Berta; auch Art Damenkragen (Spitzenstreifen um Brust und Schultern bei ausgeschnittenen Kleidern) ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Berthe ‚ÄĒ (frz. spr. b√§rrt), kleiner Kragen, Besatz am Leibchen eines Frauenkleides ‚Ķ   Kleines Konversations-Lexikon

  • berthe ‚ÄĒ (b√®r t ) s. f. 1¬į¬†¬†¬†Locution proverbiale : Au temps o√Ļ Berthe filait, c est √† dire il y a tr√®s longtemps. 2¬į¬†¬†¬†Esp√®ce de garniture ou petite p√®lerine qui se met comme ornement en haut d un corsage d√©collet√©, ou bien sur un corsage montant √† la… ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • Berthe ‚ÄĒ BeŐ£r|the, die; , n [frz. berthe, nach Berthe (= Bertha), der Mutter Karls d. Gr., die f√ľr ihre Sittsamkeit bekannt war]: (in der Damenmode um die Mitte des 19. Jh.s) kragenartige Einfassung des Halsausschnittes ‚Ķ   Universal-Lexikon

  • Berthe ‚ÄĒ (Berta) ‚ÄĘ Berthe, n√©e en Champagne, au milieu du VII√®me si√®cle, elle fit un mariage blanc avec saint Gombert, et fonda l abbaye d Avenay, pr√®s de Reims, dont elle fut la premi√®re abbesse. Elle mourut assassin√©e par ses neveux d√©sh√©rit√©s, vers 680 ‚Ķ   Dictionnaire des saints

  • Berthe ‚ÄĒ Recorded in various spellings including Barth, Bart, Barts, Berth, Berthe, Birth, Borthe, Burth, and Byrth, this unusual surname is medieval, and generally English, although recorded in similar spellings in Scotland and throughout Europe. It is,… ‚Ķ   Surnames reference

  • Berthe ‚ÄĒ Bertha, Berthe althochdeutscher Ursprung, Bedeutung: die Gl√§nzende. In Deutschland seit dem Mittelalter verbreitet. Namenstr√§gerin: Bertha von Suttner, √∂sterreichische Pazifistin und Friedensnobelpreistr√§gerin ‚Ķ   Deutsch namen

  • Berthe ‚ÄĒ Provenance. Vient du germain berhrt Signifie : brillant Se f√™te le 4 juillet. Histoire. M√®re de cinq filles, dont trois seront canonis√©es (Emme, Gertrude et D√©otille), Sainte Berthe prend le voile √† la mort de son mari dans le couvent qu elle a… ‚Ķ   Dictionnaire des pr√©noms fran√ßais, arabes et bretons


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.