Passe de poitrine

Passe de poitrine réalisée par Enrique Ponce.
Passe de poitrine (de la droite) réalisée par El Cordobés.

Dans le monde de la tauromachie, la passe de poitrine - ou « pase de pecho » - désigne une passe de muleta exécutée soit de la main droite, soit de la main gauche. Elle sert à achever une série de naturelles ou de derechazos. Elle est considérée comme fondamentale[1], et elle fait partie de la catégorie des remates.

Il en existe plusieurs variétés, mais, en principe, la passe de poitrine est d'abord une passe de muleta de la gauche, même si certains toreros l'utilisent en série de la droite.

Présentation

Passe de poitrine réalisée par José Ignacio Uceda Leal.
Joselito effectuant une variante de passe de poitrine

Le nom « passe de poitrine » vient de la courbe que décrit la corne du taureau autour de la poitrine du matador[1]. L’homme est placé de profil. Il reçoit la charge du taureau sur le flanc gauche et quand l’animal arrive sur l’étoffe, il élève la muleta au dessus des cornes, pendant que tout le corps du taureau passe devant sa poitrine[2]. La passe est dite « changée » parce que le taureau est cité d’un côté mais que sa sortie se fait de l’autre, aussi bien dans une passe de poitrine de la gauche que de la droite[3].

La passe est dite « forcée » lorsqu’à la suite d’une série de passes, le taureau se serre de plus en plus contre le matador, l’obligeant à exécuter une passe de poitrine pour se libérer.

La pase de pecho « préparée » est tout aussi élégante si elle est effectuée après une série de passes « en rond », au moment où le taureau, fatigué, semble vouloir arrêter sa charge. La passe de poitrine le « relance[1] ».

Le matador peut parfois enchaîner des passes de poitrine fort élégantes en début de faena, ce qui est assez peu orthodoxe, sachant que la pase de pecho est d’abord une passe de remate (« fin », « arrêt »)[1].

La même type de passe peut se donner à genoux[4].

Notes et références

  1. a, b, c et d Paul Casanova et Pierre Dupuy, Dictionnaire tauromachique, Jeanne Laffitte, 1981, p.  122 (ISBN 2862760439)
  2. Auguste Lafront - Paco Tolosa : « Encyclopédie de la corrida », éditions Prisma, 1950, p. 172
  3. Jean Testas, « La Tauromachie», PUF, Que sais-je, Paris, 1974p. 103 (ISBN 2130468829)
  4. Jean Testas, p. 104

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Passe de poitrine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • passe — 1. passe [ pas ] n. m. • 1850; abrév. de passe partout ♦ Fam. Passe partout (1o). Ouvrir une porte avec un passe. passe 2. passe [ pas ] n. f. • 1383 « but, au jeu de javelines »; de passer I ♦ Action de passer. 1 ♦ (1669) Escr. Action d avancer… …   Encyclopédie Universelle

  • passé — 1. passe [ pas ] n. m. • 1850; abrév. de passe partout ♦ Fam. Passe partout (1o). Ouvrir une porte avec un passe. passe 2. passe [ pas ] n. f. • 1383 « but, au jeu de javelines »; de passer I ♦ Action de passer. 1 ♦ …   Encyclopédie Universelle

  • Passe (corrida) — Pour les articles homonymes, voir Passe. Rafaelillo réalisant une rebolera …   Wikipédia en Français

  • Passe aidée — Naturelle exécutée en passe aidée Passe aidée de Cu …   Wikipédia en Français

  • Passe à l'estribo — Joselito, passe à l estribo Dans le monde de la tauromachie, la passe à l estribo (« passe à l étrier ») désigne une passe de muleta, avec laquelle le matador entame le plus souvent sa faena de muleta en citant le taureau, assis sur le… …   Wikipédia en Français

  • poitrine — [ pwatrin ] n. f. • peitrine « cuirasse, harnais » XIe; lat. pop. °pectorina, de pectus, pectoris→ 1. pis 1 ♦ Partie du corps humain qui s étend des épaules à l abdomen et qui contient le cœur et les poumons. ⇒ thorax; buste, torse; fam. caisse …   Encyclopédie Universelle

  • Naturelle (passe) — Naturelle effectuée aux arènes de Las Ventas de Madrid Dans le monde de la tauromachie, la naturelle (de l espagnol : natural) désigne une passe de muleta considérée comme une des deux manœuvres essentielles dans le toreo classique, la… …   Wikipédia en Français

  • Trinchera (passe) — Pour les articles homonymes, voir Trinchera. Dans le monde de la tauromachie, la trinchera (« tranchée ») est une passe de muleta. C est un derechazo avec sortie changée[1]. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Remate (passe) — Pour les articles homonymes, voir Remate. Dans le monde de la tauromachie, un remate est une passe de muleta ou de cape, terminant une série. Le mot remate signifie en espagnol « terminaison », « achèvement »,… …   Wikipédia en Français

  • Farol (passe) — Farol de rodilla de El Cordobés Dans le monde de la tauromachie, le farol (de l espagnol lanterne) désigne une passe de cape que le torero effectue en élevant la cape au dessus de sa tête. Il peut aussi la faire à genoux, ou avec un seul genoux… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.