Nummus

Nummi de la fin du règne d'Anastase Ier : une pièce de 40 nummi (ou follis) et une pièce de 5 nummi ( ou pentanummium).

Nummus (pluriel nummi) est un mot latin signifiant « pièce de monnaie ». Il désigne essentiellement une série de pièces de monnaie de faible valeur en cuivre émises par les empires romain et byzantin pendant l'Antiquité tardive.

Vers 294, pendant la tétrarchie, une nouvelle pièce de monnaie en bronze, pesant dix grammes et mesurant trois centimètres de diamètre, apparaît. Son nom officiel est, semble-t-il, nummus, mais elle est connue des numismates modernes sous le nom de follis[1]. Le terme nummus est donc le plus souvent réservé aux pièces byzantines émises entre le cinquième et le septième siècle. Celles-ci sont petites, mal frappées, pèsent moins d'un grammes et constituent la plus petite dénomination de la monnaie byzantine. Leur valeur valeur est officiellement de 17200 d'un solidus en or, mais plus usuellement échangées à 16000 ou 112000[1]. Le nummus porte en général le profil de l'empereur régnant sur l'avers et le monogramme impérial sur le revers. Cependant, certaines pièces de Justinien Ier (527-565) affichent leur valeur à l'aide du chiffre grec A[1].

En 498, l'empereur Anastase Ier (491-518) réforme la monnaie en introduisant des multiples du nummus, avec des dénominations de quarante nummi (aussi connue sous le nom de follis), vingt nummi (semifollis) et dix nummi (decanummium, δεκανούμμιον). Ces pièces sont également marquées de chiffres grecs : M pour le follis, K pour le semifollis et I pour le decanummium. D'autre part, l'écoulement du simple nummus est interrompu[2]. En 513, les poids de ces pièces sont doublés, le pentanummium (πεντανούμμιον, de cinq nummi marqué d'un E) est créé et le nummus n'est plus frappé[3] .

En 538/539, Justinien modifie le follis pour augmenter son poids à vingt-cinq grammes. Il passe à 22,5 g en 541/542 et d'autres réductions suivent jusqu'à la fin du siècle. À ce moment, une nouvelle pièce de trente nummi (maquée d'un Λ ou avec XXX) est introduite. Le follis n'est plus frappé à Constantinople mais perdure dans l'exarchat de Carthage jusqu'au septième siècle[1],[4]. Pendant le septième siècle, les différentes crises militaires et financières mènent à une réduction de la masse des pièces et à une perte de qualité de la frappe des monnaies de bronze. Sous Constant II (641-668), un follis ne pèse que trois grammes. Il s'ensuit que les dénominations inférieures au semifollis sont, en pratiques, impossibles à frapper et abandonnées[5]. Par la suite, le terme nummus reste en usage notionnel pour désigner un six-millième de solidus et, dans le langage familier, désigne de la menue monnaie[1].

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b, c, d et e Kazhdan 1991, p. 1504
  2. Grierson 1999, p. 17–18
  3. Grierson 1999, p. 18
  4. Grierson 1999, p. 18–19
  5. Grierson 1999, p. 19

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nummus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nummus — (Numus, lat.), 1) Münze, s.d., z.B. Nummi missĭles, so v.w. Missilia 1). Daher Nummariae leges, römische Gesetze, welche auf das Münzwesen Bezug hatten, so Cornelia nummaria lex, gegen das Verfälschen der Münzen; u. Nummularii in den Münzstätten… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Nummus — (Numus, lat.), Geld, Münze; insbes. soviel wie Sestertius (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Nummus — (lat.), Geldmünze, insbes. der Sestertius (s.d.) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • nummus — index money Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • Nummus — Nummi coins of the late reign of Anastasius I: in the right a 40 nummi coin (follis) and in the left a 5 nummi coin (pentanummium) Nummus (Greek: νουμμίον, noummion), plural nummi (νοῦμμοι) is a Latin term meaning …   Wikipedia

  • TERNARIUS Nummus — seu Ternio, nummus aureus ternos simplices pendens, sub Heliogabalo in usu fuit. Ael. Lamprid. in Alex. Severo, c. 39. Formas binarias, ternartas etc. quas Heliogabalus invenerat, resolvi praecepit, neque in usu cuiusquam verari. Vide Notas… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Quinarius nummus — Quinarius mit Wertzahl V Der Quinarius nummus (Silberquinar) war eine Römische Münze. 211 v. Chr. wurde er als zweite Münze neben dem Denar eingeführt. Der Wert eines Silberquinars mit der Wertzahl V betrug 1/2 Denar bzw. 5 Asse und nach der… …   Deutsch Wikipedia

  • Uncialis nummus — Uncialis nummus, so v.w. Dickgroschen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Centenionālis nummus — (röm. Ant.), nach Ein. unter Heliogabalus Abgabe, die ein Centenarios gibt, nach And. Goldmünze von 100 Pfund …   Pierer's Universal-Lexikon

  • AEREOLUS Nummus — vide infra Chalcus. it. Obolus …   Hofmann J. Lexicon universale

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.