Tranquility (station spatiale internationale)

ÔĽŅ
Tranquility (station spatiale internationale)
Tranquility en cours d'assemblage
Tranquility apr√®s assemblage : l'√©quipage y installe les √©quipements, certaines des baies au premier plan sont vides
Mise en place des liaisons électriques et informatiques entre Tranquility et Unity
Tranquility dans la soute de la navette spatiale
Tranquility

Tranquility (√©galement appel√© nŇďud 3 Node 3 en anglais) est un √©l√©ment de la station spatiale internationale (ISS) qui reprend en partie le r√īle du module d'habitation pr√©vu √† l'origine et dont la r√©alisation a √©t√© annul√©e. Il permet gr√Ęce √† ses 6 ports d'assurer la liaison avec 6 autres modules. Son r√īle principal est de servir de quartier d'habitation et d'abriter le poste d'observation, la Cupola, √† partir duquel le bras Canadarm2 pourra √™tre t√©l√©command√©. Le syst√®me de support vie de la partie am√©ricaine est r√©install√© dans ce module. Tranquility a √©t√© r√©alis√© par Thales Alenia Space dans son usine de Turin pour le compte de la NASA. Il a √©t√© install√© en f√©vrier 2010 dans le cadre de la mission STS-130 de la navette spatiale am√©ricaine Endeavour.

Sommaire

Historique

La construction de Tranquility par Thales Alenia Space et l'agence spatiale europ√©enne r√©sulte d'un accord de troc pass√© en 1997 avec la NASA : la construction de deux modules am√©ricains, Tranquility et Harmony est r√©alis√© et financ√© par l'Europe en √©change du transport du laboratoire europ√©en Columbus par la navette spatiale am√©ricaine. Les sp√©cifications de Tranquility se sont complexifi√©es √† la suite de l'abandon du Module d'Habitation dont Tranquility a repris certaines fonctions[1].

Caractéristiques

Comme tous les modules de la partie am√©ricaine de la station internationale, Tranquility a la forme d'un cylindre d'un diam√®tre de 4,48 m√®tres. Il est long de 6,7 m√®tres comme le module Harmony d√©j√† en place dont il partage les caract√©ristiques. Sa structure est en alliage d'aluminium et il p√®se 15,5 tonnes au lancement (19 tonnes tout √©quip√©) [2]. Comme les deux autres modules de type nŇďud il poss√®de 6 ports d'amarrage au format Common Berthing Mechanism qui permet d'y accoupler un autre module ou un vaisseau utilisant une √©coutille du m√™me type[3]. Un des deux ports d'extr√©mit√© est utilis√© pour relier Tranquility √† la station via le module Unity. Deux autres ports sont occup√©s[3] :

  • par un module d'accouplement de type PMA (PMA-3) qui permet aux vaisseaux porteurs du syst√®me d'amarrage APAS, telle que la navette spatiale, de s'amarrer.
  • par la coupole d'observation Cupola dans laquelle est install√©e une des stations de contr√īle du bras Canadarm2

Les trois autres ports ne devraient pas être utilisés.

La coque pressuris√©e du module est recouverte d'un rev√™tement multi-couches qui assure l'isolation thermique et de panneaux en alliage d'aluminium, compl√©t√© par un rev√™tement en Kevlar et en Nextel, qui doivent prot√©ger le module des microm√©t√©orites et des d√©bris spatiaux. La r√©gulation thermique √† l'int√©rieur du module est prise en charge par un circuit d'eau qui √©vacue, gr√Ęce √† un √©changeur de chaleur situ√© √† l'extr√©mit√© du module, la chaleur exc√©dentaire dans un deuxi√®me circuit ext√©rieur dans lequel circule de l'ammoniac[3].

Tranquility dispose de 8 baies internes permettant d'accueillir des armoires amovibles au format standardis√© ISPR hautes de 2 m√®tres de haut pour 1,05 cm de largeur et 85,4 cm de profondeur. Ces rangements doivent recevoir des √©quipements actuellement dispers√©s dans d'autres modules de la station : ce sont le syst√®me de contr√īle environnemental (ECLSS), qui comprend un syst√®me de reg√©n√©ration de l'atmosph√®re, un g√©n√©rateur d'oxyg√®ne et un syst√®me de recyclage de l'eau, un cabinet de toilettes et un tapis roulant utilis√© pour faire de l'exercice. Deux baies doivent √™tre utilis√©es par l'avionique propre au module[1].

Installation

Le module Tranquility a √©t√© livr√© au centre spatial Kennedy, par Thales Alenia Space, le 16 mai 2009[4]. La mise en orbite de Tranquility est r√©alis√©e par la navette spatiale Endeavour le 8 f√©vrier 2010 au cours de la mission STS-130 [5],[6] Tranquility a √©t√© lanc√© avec Cupola attach√©, pour des raisons d'encombrement, √† un port d'extr√©mit√© qui n'est pas celui qu'il devrait utiliser . Trois sorties extrav√©hiculaires sont effectu√©es pour connecter le module √† la station et installer la coupole d'observation Cupola √† sa place d√©finitive.

Choix du nom

La NASA avait organis√© un sondage en ligne pour nommer le nŇďud 3. Les internautes pouvaient choisir parmi quatre noms (¬ę Earthrise ¬Ľ, ¬ę Legacy ¬Ľ, ¬ę Serenity ¬Ľ et ¬ę Venture ¬Ľ) ou bien en sugg√©rer d'autres[7]. Lors de son √©mission t√©l√©vis√©e ¬ę The Colbert Report ¬Ľ, l'animateur Stephen Colbert demanda √† ses t√©l√©spectateurs de sugg√©rer ¬ę Colbert ¬Ľ comme nom pour le nŇďud 3, dans le sondage en ligne[8]. La NASA chosit finalement ¬ę Tranquility ¬Ľ, nom √©galement pr√©sent dans le peloton de t√™te des suggestions dues aux internautes[9]. Le nom Tranquility doit √™tre vu comme un hommage rendu, pour son quaranti√®me anniversaire, √† la mission Apollo 11, qui se posa sur la Lune en juillet 1969, dans la mer de la Tranquillit√©.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ a et b Agence spatiale europ√©enne : European-built Node 3 says farewell to Europe
  2. ‚ÜĎ Agence spatiale europ√©enne : pr√©sentation du module Tranquility
  3. ‚ÜĎ a, b et c NASA : description de la mission STS-130
  4. ‚ÜĎ ¬ę Le Node 3 a quitt√© l‚Äôusine de Thales Alenia Space pour rejoindre Cap Canaveral ¬Ľ, communiqu√© de presse Thales Alenia Space, Cannes, 18 mai 2009, en ligne sur www.thalesgroup.com.
  5. ‚ÜĎ NASA - Consolidated Launch Manifest, NASA.
  6. ‚ÜĎ Jean-Pierre Largillet, ¬ę Thales Alenia Space : une "chambre de l'espace avec vue sur terre"! ¬Ľ, dans WebTimeMedia, 5 f√©vrier 2010, en ligne www.webtimemedias.com.
  7. ‚ÜĎ Help NASA Name Node 3! - Contest Rules, consult√© le 23 mars 2009.
  8. ‚ÜĎ Name the NASA Module After Stephen, consult√© le 3 mars 2009.
  9. ‚ÜĎ NASA names space module for moon base ...not Colbert.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tranquility (station spatiale internationale) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Station Spatiale Internationale ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir ISS. Station spatiale internationale ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Station spatiale internationale ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir ISS. Station spatiale internationale Assemblage ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cupola (station spatiale internationale) ‚ÄĒ Le Sahara photographi√© √† travers la coupole ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Rassvet (Station spatiale internationale) ‚ÄĒ MRM1 Rassvet vu depuis le module Cupola pendant la mission STS 132 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Columbus (station spatiale internationale) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir COF et Columbus. Le module cylindrique Columbus, en place sur l‚ÄôISS. Le laboratoire europ√©en Columbus (ou Columbus Orbital Facility, plus souvent appel√© simpl ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Poisk (station spatiale internationale) ‚ÄĒ Poisk √† poste sur la station spatiale. Poisk (russe : –ü–ĺ–ł—Ā–ļ; en fran√ßais Cherche), est un module russe de la station spatiale internationale destin√© √† l arrimage des vaisseaux spatiaux qui est entr√© en service en novembre 2009. P ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Poutre (station spatiale internationale) ‚ÄĒ √Čl√©ments de la station en juin 2008 La poutre de la Station spatiale internationale est une structure m√©tallique de plus de 100 m√®tres de long qui porte les radiateurs qui dissipent l exc√®s de chaleur de la station et les panneaux solaires qui… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Zvezda (station spatiale internationale) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Zvezda. ISS Zvezda ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • KibŇć (station spatiale internationale) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Jem et KibŇć. Vue d artiste du JEM termin√© ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Quest (station spatiale internationale) ‚ÄĒ Le module Quest en cours d assemblage au cours de la mission STS 104 L int√©rieur du m ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.