Bernard Diu


Bernard Diu

Bernard Diu est un physicien français, né en 1935.

Ancien élève de l'Ecole normale supérieure, il a été pendant toute sa carrière professeur à l'université Paris Diderot. Il a été directeur de recherche au CNRS, et a aussi travaillé quelques années au ministère de la Recherche.

Il est l'auteur de nombreux ouvrages : manuels universitaires, ouvrages de vulgarisation ou de réflexion scientifique ; il a aussi écrit une autobiographie où il évoque sa tentative de suicide du haut d'une tour de Jussieu en 1991.

Ouvrages

  • (physique quantique) Mécanique quantique (avec Claude Cohen-Tannoudji et Franck Laloë), Hermann 1997.
  • (physique statistique) Éléments de physique statistique (avec Claudine Guthmann, Danielle Lederer, Bernard Roulet), Hermann 1996.
  • (vulgarisation) Traité de physique à l'usage des profanes, Odile Jacob 2000.
  • (vulgarisation) Les atomes existent-ils vraiment?, Odile Jacob 1997.
  • (vulgarisation) La physique mot à mot, avec Bénédicte Leclercq, Odile Jacob 2005.
  • (épistémologie) Les théories meurent aussi, Odile Jacob 2007.
  • (autobiographie) La constellation de la vierge, Hermann 2008.
  • (vulgarisation) La Mathématique du physicien, Odile Jacob 2010.

Lien externe

  • L'autobiographie de Bernard Diu analysée sur un site canadien ([1])

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bernard Diu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Physique — Pour les articles homonymes, voir Physique (homonymie). La physique est une science exacte de la nature. Elle correspond à l étude du monde extérieur et des lois de sa variation et de son évolution dans l espace et dans le temps. La modélisation… …   Wikipédia en Français

  • Équipartition de l'énergie — Agitation thermique d’un peptide avec une structure en hélice alpha. Les mouvements sont aléatoires et complexes, l’énergie d’un atome peut fluctuer énormément. Néanmoins, le théorème d’équipartition permet de calculer l’énergie cinétique moyenne …   Wikipédia en Français

  • Paradoxe de Gibbs — Le paradoxe de Gibbs est un pseudo paradoxe en thermodynamique et physique statistique. Il intervient lors du calcul de l entropie de mélange de deux gaz parfaits. Il a été nommé d après le physicien Willard Gibbs, pour sa découverte en 1861.… …   Wikipédia en Français

  • Physique statistique — La physique statistique a pour but d expliquer le comportement et l évolution de systèmes physiques comportant un grand nombre de particules (on parle de systèmes macroscopiques), à partir des caractéristiques de leurs constituants microscopiques …   Wikipédia en Français

  • Entropie — Pour les articles homonymes, voir Entropie (homonymie). En thermodynamique, l entropie est une fonction d état introduite en 1865[1] par Rudolf Clausius dans le cadre du deuxième principe de la thermodynamique, d après les travaux de Sadi Carnot[ …   Wikipédia en Français

  • Thermodynamique — Pour les articles homonymes, voir Dynamique. On peut définir la thermodynamique de deux façons simples : la science de la chaleur et des machines thermiques ou la science des grands systèmes en équilibre. La première définition est aussi la… …   Wikipédia en Français

  • Claude Cohen-Tannoudji — Claude Cohen Tannoudji. Claude Cohen Tannoudji (* 1. April 1933 in Constantine, Algerien) ist ein französischer Physiker. Für das Kühlen und Einfangen von Atomen mit Laserlicht erhielt er zusammen mit Steven Chu und William D. Phillips 1997 den …   Deutsch Wikipedia

  • Cohen-Tannoudji — Claude Cohen Tannoudji. Claude Cohen Tannoudji (* 1. April 1933 in Constantine, Algerien) ist ein französischer Physiker. Für das Kühlen und Einfangen von Atomen mit Laserlicht erhielt er zusammen mit Steven Chu und William D. Phillips 1997 den… …   Deutsch Wikipedia

  • Destruktive Interferenz — Interferenz zweier Kreiswellen: Wellenlänge von oben nach unten zunehmend, Abstand der Zentren zunehmend nach rechts. In den dunklen Bereichen (um die Interferenzminima) liegt destruktive und in den hellen (Maxima) konstruktive Interferenz vor …   Deutsch Wikipedia

  • Interferenz-Abbildung — Interferenz zweier Kreiswellen: Wellenlänge von oben nach unten zunehmend, Abstand der Zentren zunehmend nach rechts. In den dunklen Bereichen (um die Interferenzminima) liegt destruktive und in den hellen (Maxima) konstruktive Interferenz vor …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.