Max Sainsaulieu


Max Sainsaulieu
Max Sainsaulieu
Présentation
Naissance 17 juillet 1870
Péronne
Décès 21 février 1953 (à 82 ans)
Paris
Nationalité française
Formation Edmond Duthoit
école des Beaux-Arts : Constant Moyaux, Paul Boeswillwald
Œuvre
Réalisations Bibliothèque Carnegie, Reims
Entourage familial
Famille Alphonse Gosset (beau-père)

Max Sainsaulieu est un architecte français né le 17 juillet 1870 à Péronne et mort le 21 février 1953 à Paris, âgé de 82 ans.

Sommaire

Biographie

Max Sainsaulieu a été formé par Edmond Duthoit, inspecteur des monuments historiques en Algérie[1], avant d'entrer à l'école des Beaux-Arts en 1891. Là, il a suivi les cours de Constant Moyaux et de Paul Boeswillwald. En 1898, il reçoit son diplôme pour une étude sur la restauration de l'abbaye de Saint-Wandrille de Fontenelle.

Il se rendit à Reims pour l'achèvement de la basilique Sainte-Clotilde. Là, il épousa la fille de l'architecte local Alphonse Gosset.

En 1903 il est nommé architecte des monuments historiques à Soissons. En 1909, il rentre à Reims pour reprendre les affaires de son beau-père Alphonse Gosset. Au début de la Première Guerre mondiale, il quitte Reims pour y revenir après la première bataille de la Marne.

Le 15 janvier 1915, il est nommé architecte ordinaire des monuments historiques en charge de la cathédrale de Reims en remplacement de Léon Margotin ; Henri Deneux devenant architecte en chef.

Max Sainsaulieu doit prioritairement s'occuper de la protection du portail nord de la façade occidentale où se trouve la statue de l'Ange au Sourire et de l'installation d'une couverture provisoire. Durant toute la guerre, il relève les destructions consécutives aux bombardements de la cathédrale, s'occupe de la protection de la statuaire et des vitraux et prend des mesures d'urgence de consolidation des superstructures.

Le 12 janvier 1918, Paul Léon propose, au ministre de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts, d’élever Max Sainsaulieu au rang de chevalier de la Légion d’honneur en soulignant « la haute conscience professionnelle et le mépris absolu du danger dont ce fonctionnaire fait preuve »[2].

Constructions

Publications de Max Sainsaulieu

  • Reims avant la guerre, coll. Images Historiques, Le Mémorial des cités ravagées, Paris, H. Laurens, 1916, 16 p.
  • Labeur d’architecte 1910-1936, Strasbourg, Les Editions d’Art Batimod, 1938, 50 p.

Annexes

Notes et références

  1. Bibliothèque de Reims, « Plus d'informations sur la bibliothèque Carnegie et son histoire » sur www.bm-reims.fr. Consulté le 18 septembre 2011.
  2. Yann Harlaut, « Max Sainsaulieu et la cathédrale de Reims durant la Première Guerre mondiale », La Vie en Champagne, n°41, janvier / mars 2005, p.17-24.

Bibliographie

Anne Jacquemart, Max Sainsaulieu (1870-1953). La découverte d’un architecte rémois, mémoire de maîtrise sous la direction de Marie-Claude Genet-Delacroix, Université de Reims, 1998, 115 p.

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Max Sainsaulieu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Max Sainsaulieu — Born July 17, 1870(1870 07 17) Péronne Died February 21, 1953(1953 02 21) (aged 82) Paris Nationality French …   Wikipedia

  • Gare De Contrexéville — Localisation Pays  France Ville Contrexéville Adresse Rue du Roi Stanislas …   Wikipédia en Français

  • Gare de Contrexeville — Gare de Contrexéville Gare de Contrexéville Localisation Pays  France Ville Contrexéville Adresse Rue du Roi Stanislas …   Wikipédia en Français

  • Gare de Contrexéville — Localisation Pays  France Ville Contrexéville Adresse …   Wikipédia en Français

  • Gare de contrexéville — Localisation Pays  France Ville Contrexéville Adresse Rue du Roi Stanislas …   Wikipédia en Français

  • Paul Boeswillwald — Paul Louis Boeswillwald Portrait par lui même Présentation Naissance 22 octobre 1844 Paris Décès …   Wikipédia en Français

  • 1870 en architecture — Années de l architecture : 1867 1868 1869 1870 1871 1872 1873 Décennies de l architecture : 1840 1850 1860 1870 1880 1890 1900 …   Wikipédia en Français

  • Carnegie-Bibliothek (Reims) — Glasdach des Leseraums Die Carnegie Bibliothek ist die Stadtbibliothek von Reims. Der Baubeginn fand im Jahr 1921 statt, die Einweihung 1928. Als Mäzen und Namensgeber fungierte der schottische Industrielle und Stahlmagnat Andrew Carnegie, der… …   Deutsch Wikipedia

  • 1953 en architecture — Années de l architecture : 1950 1951 1952 1953 1954 1955 1956 Décennies de l architecture : 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1980 …   Wikipédia en Français

  • Ange au Sourire — L Ange au Sourire L Ange au Sourire, dénommé aussi Sourire de Reims , est une statue dont l original avait été sculpté entre 1236 et 1245[1]. Cette statue se trouve au portail nord de la façade occidental de la cathédrale de Reims. Son no …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.