Maison de Grasse

La maison de Grasse a été fondée par Rodoard, chevalier, qui a participé à la libération de la région des Sarrasins, et devient seigneur d'Antibes et de Grasse au Xe siècle.

Sommaire

Branche aînée

Rodoard

En récompense de son aide dans sa guerre contre les Sarrasins, les comtes d'Arles devenus comtes de Provence, partagèrent les terres conquises en fiefs. Rodoard reçut en 960 la moitié du diocèse d'Antibes qui correspondait approximativement à la rive droite du Var se trouvant dans l'actuel département des Alpes-Maritimes. Il est qualifié en 993 de comte d'Antibes dans plusieurs chartes (princeps Antipolitanus ad domino Guillelmon secundo comites Arlatensis creutus). Il est marié à Alayarde, fille du comte d'Arles, dont il a :

- Gauceran, comte d'Antibes,
- Guillaume-Gruette, religieux à l'abbaye de Lérins en 990. Mais il avait eu d'un mariage deux enfants :
- Pierre, qui a été moine à l'abbaye de Lérins puis évêque d'Antibes,
- une fillequi avait fait don à l'abbaye de Lérins de sa dot sur la terre de Vallauris.
- Oda, mariée à Pierre Signerius.

Gauceran

Qualifié de prince du comté d'Antibes. Marié à Belieldis de Gameron. Il est nommé avec sa femme dans plusieurs chartes de donations. Il donne à l'abbaye de Lérins les terres de Pierrefeu, une partie de celles qu'il possède à Sartoux et et de Mougins. Il a eu de sa femme :

- Guillaume ou Guillaume-Gauceran, comte d'Antibes,
- Aldebert de Grasse, évêque d'Antibes (1026-ca 1050) qui a donné Vallauris à l'abbaye de Lérins et Clausonne à l'abbaye Saint-Victor de Marseille,
- Maxime, mariée à Bertrand del Podio.

Guillaume ou Guillaume-Gauceran

C'est le premier à prendre le nom de "de Grasse". Comte d'Antibes. Le nom de la ville de Grasse apparaît dans un texte daté de 1040 et cette même année Guillaume de Grasse construit son château sur le puy. En 1078, une première église est construite sur le puy de Grasse. Il a souscrit aux donations de son père et de son frère. Il a ajouté une portion de la terre de Mougins en donation à l'abbaye de Lérins. Il a eu de sa femme, Phidia :

- Rambaud de Grasse,
- Geoffroi Ier, évêque d'Antibes, en 1058. Il donne l'église Sainte-Marthe de Grasse à l'abbaye de Lérins.
- Aldebert, abbé de Lérins (1044-1088), puis évêque d'Antibes (1089-1093).

Rambaud de Grasse

Il est qualifié de prince d'Antibes. Il est présent aux donations faites par son père. Il est présent à l'accommodement fait en 1113 entre Mainfroi Grimaldi, évêque d'Antibes (ca 1100-ca 1135), et son cousin Pierre Ier, abbé de Lérins.
La réforme grégorienne avait conduit à l'élection du moine Mainfroi comme évêque d'Antibes. Pendant le XIe siècle, le siège épiscopal d'Antibes était revenu à un membre de la famille de Grasse. Cette élection a été vécue comme un affront par les princes d'Antibes. La cathédrale d'Antibes est incendiée en 1125 par les Sarrasins obligeant l'évêque à se réfugier à Grasse où il va pousser les habitants à ne plus être des vassaux de la famille de Grasse. De sa femme dont on ignore le nom, il a eu :

- Bertrand,
- Raymond de Grasse, auteur de la branche de Grasse-Cabris. En 1138, le comte Raymond de Grasse a perdu son autorité sur la ville de Grasse qui est exercée par le Consulat.
- Guillaume, qui fit la croisade et qui a été pris en Terre Sainte par les Sarrasins,
- Fulco, racheté ainsi que son frère par les religieux de Lérins. Il fut excommunié par le pape Honorius II pour avoir pris par les armes des terres données par ses pères à l'abbaye de Lérins. Il a été absous en 1125, en présence de Raymond-Bérenger, comte de Provence.

Bertrand de Grasse

Prince d'Antibes. Il a partagé tous ses domaines avec ses frères ce qui diminua sa puissance. Il pris le partie de prêter hommage au comte de Provence. Le pape Innocent II ayant terminé les différends opposant l'évêque d'Antibes et l'abbaye de Lérins, il l'exhorta ainsi que son frère Raymond de Grasse, d'interposer leur autorité pour maintenir ce accord. Dans le bref, le pape leur accorde les mêmes qualifications que celles que les papes de ce temps accordaient aux souverains Rescripto misso nobilibus & inclytis viris Bertrando de Grassa &, Raymondo, fratribus. En 1147, il donne à l'abbaye de Lérins, avec sa femme et ses quatre enfants, tout ce qu'il possédait encore à Mougins, et jura de ne plus l'inquiéter comme il l'avait fait en 1130 quand il avait pénétré les armes à la main sur les terres possédés par l'abbaye. Il transigea le 29 septembre 1176 sur des différends avec Bertrand Ier, évêque d'Antibes. Entre 1155 et 1181, les évêques d'Antibes ont obtenus, avec l'appui des comtes de Provence, la suzeraineté sur tous les biens tenus par la famille de Grasse[1].
Il a eu de sa femme Ayadenne :

- Rambaud,
- Guillaume,
- Hugues,
- Gauceran, religieux à l'abbaye de Lérins.

Les cadets ont vendu à l'évêque d'Antibes les biens qu'ils possédaient dans cette ville.

Rambaud II de Grasse

Il est seigneur d'une partie d'Antibes, chevalier banneret. Il est caution de la paix accordée par Idelsonde, roi d'Aragon et comte de Provence, aux habitants de Nice. Dans un acte de 1178, Raimond-Bérenger III de Provence, frère d'Alphonse, confirma les dons faits par la maison d'Antibes aux évêques d'Antibes ainsi que leurs acquisitions malgré l'opposition de Raymond de Grasse. En 1190, il partagea avec ses frères ce qu'ils possédaient encore à Antibes. Il a eu trois fils :

- Isnard,
- Hugues, mort en Terre Sainte,
- Gui, dit Dampus, qualifié de chevalier.

Isnard de Grasse

Co-seigneur d'Antibes. Il se croisa en 1208 pour lutter contre les Vaudois. Il fit partie des seigneurs qui luttèrent contre eux en Provence. Il a été marié à Tiburge de Caillan dont il a eu :

- Rambaud III,
- Geoffroy, chevalier du Temple. Il transigea en 1247 avec l'évêque d'Antibes.

Rambaud III de Grasse

Il fut un des principaux seigneurs qui aidèrent Raimond Bérenger IV de Provence dans ses guerres contre les villes de Marseille et de Nice et qui s'étaient révoltées pendant sa minorité. En 1235, il échangea avec le comte de Provence sa seigneurie d'Ampus contre celles de Gourdon et de Bar. Il fit plusieurs actes dans lesquels il est qualifié de seigneur d'Antibes, Magagnosc, Movans, Sartoux, la Roque, Flayole, Ampus, Ville-haute, Caillan, Saint-Paul, Roquefort et Rovert. Il épousa Étiennette de Boglio dont il eut :

- Isnard II,
- Bertrand, religieux à l'abbaye de Lérins,
- Pierre, dit de Rochas, dont le fils, Gautherius, fut sénéchal de Piémont,
- Maxime, mariée à Raymond de Ferris.

Isnard II de Grasse

Co-seigneur d'Antibes. Charles Ier d'Anjou, comte de Provence, fur reconnu roi de Sicile par le pape Urbain IV. Charles d'Anjou ayant fait exécuter Conradin, Pierre III d'Aragon, gendre de Manfred Ier de Sicile, appuya la révolte des Siciliens à partir des Vêpres siciliennes. Charles d'Anjou lui proposa de régler le différent par un combat en champ clos entre 100 chevaliers de chaque nation qu'ils auraient commandé en persone. Isnard de Grasse fut choisi pour être un des 100 chevalers qui devaient le seconder dans ce combat. Mais à la date du rendez-vous, le 1er juin 1283, seuls les chevaliers de Charles d'Anjou sont présents à Bordeaux. En 1270, il avait suivi dans son expédition d'Afrique, pour la huitième croisade.
Il a été marié à Alasie, fille de Guillaume de Marseille, seigneur de Fos, dont il eut :

- Rambaud IV,
- Isnard, commandeur de Saint-Jean-de-Jérusalem, prieur de Capoue, Grand sénéchal de Provence. Il a reçu de la reine Jeanne en récompense de ses services les terres du Mas et d'Aiglun, le 7 juillet 1348. Il a fait donation de la terre d'Aiglun à son cousin Pons des Ferres, le 18 mai 1349. Le fief du Mas est revenu à Bertrand II de Grasse. La famille de Grasse perdit la seigneurie du Mas au moment de la dédition de Nice car elle est restée fidèle aux comtes de Provence.
- Bertrand,marié à Béatrice des Baux, gouverneur viguier de Marseille en 1321, mort sans postérité

Rambaud IV de Grasse

Chevalier banneret il commanda un corps de troupe de l'armée de Robert Ier de Naples, comte de Provence et roi de Naples, en guerre contre Louis de Bavière au moment des affrontements entre guelfes et gibelins. Il a été gouverneur viguier d'Aix-en-Provence et de Marseille.
Il a épousé le 11 janvier 1310, Agnès de Pontevès de Carces, fille de Barral de Pontevès, seigneur de Pontevès, de Carces, de Cotignac,..., dame de Silans, dont il a eu :

- Isnard, marié en 1331 à Philippine d'Esclapons, mort sans postérité,
- Montregal, chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem, grand-prieur de Hongrie et d'Esclavonie, vicaire et général de Louis, roi de Hongrie, conseiller d'État, maréchal de Sicile et vice-roi de Naples,
- Bertrand II,
- Rambaud,
- Maxime, mariée à d'Esparon, seigneur d'Esparon,
- Rosoline, mariée à Jacques d'Aube,
- Gibeline, mariée à Albert de Blacas.

Bertrand II de Grasse

Maréchal de Naples et de Sicile., conseiller, chambellan de la reine Jeanne. En récompense, il reçut par lettres-patentes du 28 mai 1351, l'îles de Sainte-Marguerite (îles de Lérins), les terres et châteaux d'If, de Saorge, de Sospel, de Peille, d'Èze et autres. En 1361, il avait prêté hommage pour la terre de Matalone, dans les Pouilles, passée ensuite dan la maison de Garaffe. Il s'était marié à Naples avec Marguerite Stendardo, mais sans enfant. Il se maria ensuite en Provence avec Saure d'Aube de Roquemartin dont il eut :

- Bertrand III,
- Rambaud, bailli de Manosque,
- Maxime de Grasse, mariée à Henri d'Agoult.

Bertrand III de Grasse

Conseiller et chambellan du roi René. Il a été employé dans sa jeunesse contre Raymond de Turenne. Il a été ambassadeur auprès du duc de Bourgogne et du pape Nicolas V. Gouverneur viguier de Marseille en 1411. Il commanda sur toutes les côtes de Provence en 1420. Pour l'indemniser des dépenses qu'il avait faites pendant les guerres menées par les comtes de Provence pour contrôler le royaume de Naples, il a obtenu de lever à son profit, pendant dix ans, les tailles et les gabelles dans toutes ses terres dont il obtint les régales en 1439.
Il a épousé en première noce Marguerite de Grimaldi, de la famille des princes de Monaco, dont il eut :

- Bertrand, mort jeune,
- Charles
- Catherine, mariée à Bertrand de Marseille de la famille des comtes de Vintimille.

Il épousa en seconde noce Meteline de Simiane, par contrat passé le 16 décembre 1425, dont il eut :

- Pierre de Grasse, qui fonda la branche de Bormes, gouverneur viguier d'Arles, dont sont issus Pierre et Pierron de Grasse, grands prieurs de Toulouse et de Saint-Gilles, et Pompée de Grasse, qui s'opposa au Ligueurs de Hubert de Vins et perdit la vie dans la prise de son château, en 1589;

Il se maria en troisième noce avec Sillone des Ferres, nommée dans son testament du 13 février 1348, dont il eut :

- Georges de Grasse a été seigneur du Mas en 1472 après Isnard. Marié à Françoise de Savoie, descendante des princes d'Achaïe, dont il eut :
- Louis de Grasse, seigneur du Mas et de Callian, chevalier de l'ordre du roi et lieutenant général de la Provence en avril 1516 (commission enregistrée le 7 avril 1519). Il a assuré la défense de Marseille au moment de l'invasion de la Provence par les troupes du duc de Savoie. François Ier lui écrivit le 10 février 1524 pour arrêter Barthelemy Doria meurtrier de Lucien Grimaldi. Son fils, Henri de Grasse, a été le dernier seigneur de la famille de Grasse, seigneur du Mas. Il avait prêté hommage au roi de France pour sa terre en 1537. Il est mort sans postérité[2]
- Isnard de Grasse (ou Jacques), est devenu en 1451 seigneur du Mas. Il est ensuite évêque de Grasse (1451-1483), premier abbé commendataire de l'abbaye de Lérins en 1464 et référendaire en la cour de Rome.

Par son testament, Bertrand de Grasse divisa ses biens :

- à Charles : les terres de Bar, Valette, Rouret, Saint-Paul, Magagnosc, Courmettes, Roquefort, Briençon, Canaux, Gars, Amirat, Salegriffon, Ubraye, Verraillon et Soleilhas,
- à Pierre, les terres de Bormes, Mouans, Sartoux, Saint-Julien, Seillans, Puibresson et le Colle de Narbonne.

Charles 1erde Grasse, baron du Bar

Gouverneur des vigueries de Grasse et de Saint-Paul. Il a eu le commandement des côtes de Provence, par commission du 18 mai 1480.
Il a épousé par contrat du 20 octobre 1441 Honorade d'Oraison, baron de Cadenet, dont il eut :

- Jacques,
- Jean, auteur de la branche de Grasse-Briançon,
- Gilbert, chambellan du duc de Bretagne, gouverneur de Vannes,
- Jeannette, mariée, le 15 janvier 1542,à Andronic de Villeneuve, baron des Tourrettes.

Jacques de Grasse, baron du Bar

Il a servi sous Louis XI, au moment de la réunion de la Provence au royaume de France. Au siège de Nuits, en 1474, il est un des cent gentilhommes de la maison du roi. Par la suite il a préféré être un jurisconsulte. Il assista aux États de Provence de 1487.
D'une première union avec Polixène de Rodulphe de Limans il eut une fille mariée à Pierre de Villeneuve, baron de Vence. D'une seconde union avec Sibylle de Quiqueran, fille de Gaucher, baron de Beaujeu et de Louis de Castellane, par contrat du 11 avril 1499, il eut :

- Claude,
- Jacques, chevalier de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem,
- Gaspard,
- Maxime, religieuse au monastère Saint-Étienne de Nice,
- Jacobite, mariée à Philippe des Stars, baron de Laudun, mestre de camp de cavalerie,
- Anne, mariée à Jean de Pontevès, seigneur du Muy.

Claude 1er de Grasse, baron de Bar

Chevalier de l'ordre du roi (il était déjà chevalier de l'ordre de Saint-Michel le 9 mars 1536)[3] et colonel des légionnaires de Provence, troupe qui a été levée pendant la guerre opposant François Ier t Charles Quint.
Il a épousé, par contrat du 9 mars 1535, Marthe de Foix, fille de Jean, comte de Gurson et de Meilles, et d'Anne de Villeneuve, marquise de Trans. Ce mariage l'allia aux principales maisons d'Europe. Marthe de Foix était la cousine germaine d'Anne, reine de Bohème et de Hongrie, fille de Ladislas de Pologne et d'Anne de Foix Candale, qui avait épousé l'empereur Ferdinand d'Autriche. Elle était la nièce de Catherine de Foix, reine de Navarre, mariée à Jean duc d'Albret, dont la petite-fille Jeanne d'Albret épousa Antoine de Bourbon, père du roi Henri IV. Il mourut jeune et eut de sa femme :

- Claude,
- Henri, capitaine des chevau-légers. Il fonda la branche des seigneurs de Saint-Tropez et de Malijai qui est éteinte. Il s'était marié à Françoise de Renaud d'Allein dont il eut :
- René de Grasse, marié à Diane de Villeneuve, fille de Christophe de Villeneuve, seigneur de Vaucluse et de Bargemont, et de Françoise Marguerite de Grasse, dont il a :
- François, chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem,
- Christophe, chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem,
- Balthazard, chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem,
- Anne, mariée en 1625 à Jacques de Laurens (1603-1660), seigneur de Vaugrenier.

Claude II de Grasse, comte du Bar

Chevalier de l'ordre du roi en 1573, chambellan du duc d'Alençon, frère du roi, gouverneur d'Antibes. Il a été assassiné dans son château du Bar.
Il est marié, par contrat du 17 février 1560, à Jeanne de Brancas, fille de Gaspard, des comtes de Forcalquier, et de Françoise d'Ancezune. Il a eu pour enfants :

- Annibal,
- Henri, auteur de la branche de Mouans, qui épousa Catherine de Grasse, fille de Pompée, baron de Bormes et de Suzanne de Villeneuve, dame d'honneur de la reine Marguerite. Quand, en 1590, le duc de Savoie et ses troupes se retirèrent de la Provence, Suzanne poursuivit le duc et exigea qu'il paya les 4 000 écus promis pour réparer les dégâts que ses troupes avaient faits au château de Mouans[4]
- Gaston, tué à la bataille de Coutras,
- Charles, attaché au parti d'Henri IV en Provence,
- Achille, attaché au parti d'Henri IV en Provence,
- Jeanne, mariée à Nicolas du Mas,
- Isabeau, mariée à Jean-Baptiste de Glandevès, seigneur du Cannet

Annibal de Grasse, comte du Bar

Mestre de camp et gouverneur d'Antibes. Commandeur en l'absence du gouverneur de la Provence sur la frontière du Var. Un des chefs du parti d'Henri IV en Provence, il s'est distingué au combat d'Allemagne, en 1586, où il fit prisonnier le seigneur de la Molle, un des chefs de la troupe du seigneur Hubert de Garde, seigneur de Vins. Détaché avec un corps de cavalerie du corps d'armée de Lesdiguières, il s'est distingué au combat d'Esparron contre le duc de Savoie, le 15 avril 1591.
Il épousa, par contrat du 11 février 1592, Claire d'Allagonia, fille du seigneur de Meyrargues et de Jeanne de Risse, dame d'Astouin. Il en eut :

- Charles,
- Honoré, auteur de la branche de Grasse-Vallette,
- Gaspard, chevalier de Malte, capitaine de gendarmerie,
- Pierre, chevalier de Malte, major du régiment des Galères,
- Antoine, tué à Aix-en-Provence à la sédition contre le comte d'Alais, en 1649,
- Marie, mariée à Jean de Sablon, baron de Baudinar,
- Marthe, mariée à André de Grimaldi, comte de Beuil,
- Anne, mariée à Jean-Henri de Grimaldi (1604-1651), marquis de Corbons, baron de Cagnes,
- Lucrèce, mariée à César de Villeneuve, seigneur de Carros,
- Maxime, religieuse à Périgueux,
- Charlotte, religieuse à Grasse,
- Claire, religieuse au même couvent.

Charles II de Grasse, comte de Bar

Maréchal des camps et armées du roi, par commission du 21 juillet 1649.
Il épousa, par contrat du 22 juillet 1618, Marguerite de Grimaldi, fille d'Annibal de Grimaldi, souverain comte de Beuil, et de Anne François Provana. Il en eut :

- Annibal,
- François, chevalier de Malte, colonel d'un régiment d'infanterie de son nom,
- Maxime, religieuse.

Annibal II de Grasse, comte du Bar

Colonel du régiment de Provence.
Il épousa, par contrat du 22 janvier 1648, Jeanne de Fortia, fille de Paul, marquis de Pilles, maréchal des camps et armées du roi, gouverneur viguier de Marseille, et de Marguerite Couet. Il eut de cette union :

- Paul-Joseph,
- Léon, chevalier de Malte en 1675, capitaine des galères du roi et commandeur de Valence,
- Jean, chevalier de Malte, mort à Malte,
- Pierre, officier des vaisseaux, tué au cours d'un combat naval pendant la guerre de succession d'Espagne, en 1704,
- Maxime, religieuse à Hyères.

Pierre-Joseph de Grasse, comte du Bar

Capitaine de cavalerie dans le régiment de Saint-Sylvestre. Il épousa, par contrat du 29 octobre 1704, Marguerite de Villeneuve, fille de Pierre, sénéchal de Grasse, seigneur de Séranon, et de Rosoline de Villeneuve-Trans. Il naquit de cette union qu'une seule fille, Marie-Véronique de Grasse, mariée, le 21 janvier 1725, à Charles-Joseph de Grasse, seigneur de Valette. Elle lui apporta les biens de sa branche.

Branche Grasse-Cabris

Raymond de Grasse

Fils de Rambaud Ier de Grasse. Seigneur de Cabris. Il est présent avec son frère aîné, Bertrand de Grasse, à une donation faite par le comte de Provence, Raymond-Bérenger, à l'abbaye de Lérins. Il est présent en 1178 à la paix qu'accorde le comte de Provence, Alphonse, aux habitants de Nice et la ratifia en son nom. Il eut pour enfants :

- Bertrand de Grasse, seigneur de Cabris,
- Targue de Grasse, vivant en 1216,
- Nicole de Grasse.

Bertrand Ier de Grasse, seigneur de Cabris

En 1216,il fit un échange de biens avec son frère Targue. Il eut comme enfant Bertrand.

Bertrand II de Grasse, seigneur de Cabris

Il changea de blason et prit d'or à trois chevrons de gueules. Il épousa Béatrix et eut pour enfant :

- Guyonnet de Grasse.

Guyonnet de Grasse, seigneur de Cabris

Il vivait encore en 1280. Il eut pour enfants :

- Bertrand,
- Raymond, dit Raimondet de Grasse, chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem. Vivant en 1280.

Bertrand III de Grasse, seigneur de Cabris

Il rédige son testament en 1280 dans lequel il lègue aux chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem le grand palefroi dont il se servait essentiellement pour les expéditions de guerre, avec son riche caparaçon, poitrail et chanfrein, son harnais complet et ses armes, en voulant que tout fut envoyé outremer pour le secours de la Terre Sainte. Il fait d'autres legs, à Guyonnet de Grasse, son père, et Guigues de Clumans, son consanguin. Il demande pour l'exécution ce ce legs l'accord de son frère, Raymond de Grasse. En 1282, il modifie dans son testament l'héritage à Guigues de Clumans. Il épousa Marthe dont il eut :

- Raymond.

Raymond de Grasse, seigneur de Cabris

Il eut pour enfants :

- Pons,
- Hugues de Grasse, seigneur de Châteauneuf, auteur de cette branche :
- Raymond de Grasse, co-seigneur de Cabris, seigneur de Châteauneuf,
- Marguerite de Grasse de Cabris, mariée vers 1320 à Bertrand de Marseille de Signe, co-seigneur d'Eveaunes et d'Ollioules, de la famille des comtes de Vintimille et de Marseille.
- Cette branche c'est éteinte avec Louis de Grasse, seigneur de Châteauneuf, dont la fille unique, Marguerite de Grasse, dame de Châteauneuf, s'est mariée, vers 1400, avec Guy Lascaris de Vintimille et de Tende, fils de Louis Lascaris de Vintimille et de Tende. Fait son testament en 1431.
- Rambaud de Grasse

Pons de Grasse, seigneur de Cabris

Damoiseau. Il est témoin de la donation faite par Philippe le Bel de la partie de la terre de Roussillon ayant appartenu à Imbert d'Agoult, et la seigneurie de Rians, à Isnard d'Agoult d'Entravennes, chevalier, seigneur de Sault, faite par acte notarié à Grasse, en 1294. Marié à Alarsette, dont il eut Jean de Grasse.

Jean de Grasse, seigneur de Cabris

Père du suivant.

Bertrand IV de Grasse, seigneur de Cabris

Il rend hommage, en 1435, à Isabelle, femme du roi René. Il épousa Dauphine de Cormie, dont il eut :

- Balthazard,
- Isnard de Grasse de Cabris, prévôt du chapitre de l'église métropolitaine d'Aix-en-Provence.

Balthazar de Grasse, seigneur de Cabris

Il a fait son testament en 1505. Il est le père du suivant.

Louis de Grasse, seigneur de Cabris

Il est le père de :

- Jean,
- Jeanne de Grasse, mariée à René de la Tour, seigneur de Romoules.

Jean II de Grasse, seigneur de Cabris

Il épousa Antoinette de Réquiston d'Escragnolle, dont il eut :

- Honoré,
- Claude, qui a fondé la branche des seigneurs de Montauroux,
- Honorée de Grasse, mariée, par contrat du 24 février 1544, avec François de Réquiston, seigneur d'Alons et de Vaucluse,
- Françoise de Grasse, mariée avec Guillaume de Renaud, seigneur d'Alein.

Honoré Ier de Grasse, seigneur de Laval et de Cabris

Il épousa en première noce Louise de Berne de Cologne, dont il eut :

- Honoré,
- Martine de Grasse, mariée à Jacques Chabaud, seigneur de Tourette, fils d'Honoré Chabaud, seigneur de Tourettes, et Dorothée de Giraud du Broc.

En seconde noce, il se maria avec Delphine Olovier dont il eut:

- Honoré de Grasse de Cabris, marié, vers 1590, avec Barthélemine de Girame du Broc dont il eut :
- Philippine de Grasse, mariée avec César Grimaldi, seigneur de Levens, la Tourette, le Revest, ..., fils de Jean Grimaldi et de Françoise de la Baume.
- Sibylle de Grasse, mariée à N. de Villeneuve, de la branche des seigneurs de Saraine.

Honoré II de Grasse, seigneur de Taveron, de Laval et de Cabris

Il a épousé Lucrèce de Renaud d'Alein, fille de Guillaume de Renaud, seigneur d'Alein, et de Françoise de Grasse d'Escragnolle. Ils ont eu pour enfants :

- Honoré de Grasse de Cabris, reçu chevalier de Malte en 1601,
- César,
- Jean de Grasse de Cabris, reçu chevalier de Malte en 1620.

César de Grasse, seigneur de Laval et de Cabris

Il a épousé Marthe de Barras de Mirabeau, fille d'Antoine de Barras, seigneur de Mirabeau, et d'Honorée de Rochas-Aiglun. De ce mariage sont issus :

- César de Grasse, reçu chevalier de Malte en 1620,
- Alexandre,
- Charles de Grasse, reçu chevalier de Malte en 1620,
- Jean de Grasse, abbé de l'Enfourchure, puis nommé à l'évêché de Grasse. Évêque de Grasse (1625-1628), il en reçoit les revenus pendant dix ans sans être sacré.
- Honoré de Grasse-Cabris, reçu chevalier de Malte en 1621,
- Marguerite de Grasse, mariée à Gaspard de Villeneuve, baron de Tourrettes,
- François de Grasse mariée, le 1er avril 1634, avec Annibal de Grasse, baron de Mouans, son cousin,
- Catherine de Grasse, mariée à César de Villeneuve, baron de Vence,
- Marguerite de Grasse, mariée, par contrat du 22 décembre 1619, avec François II de Lombard, seigneur de Gourdon et de Courmes, fils de Louis de Lombard, seigneur de Cuebris, lieutenant-général au siège de Grasse, et d'Honorée de Dole.

Alexandre de Grasse, seigneur de Cabris

Capitaine d'une galère du roi. Il épousa Madeleine-Diane de Glandevès, fille de Gaspard de Glandevès, conseiller au parlement de Provence et de Véronique de Russan. Il eut deux filles de cette union :

- Véronique de Grasse, mariée, par contrat du 3 août 1658, avec Alexandre de Clapiers, baron de Gréoulx, fils d'Esprit de Clapiers, seigneur du Sambuc (d'un castrum près de Vauvenargues), baron de Gréoux, et d'Anne de Gaspari. Le fief de Cabris passa alors dans la famille de Clapiers-Cabris. La famille de Clapiers est originaire d'Andalousie avant de s'établir en Provence où il possédait la seigneurie de Vauvenargues érigée en marquisat en mars 1722[5].
- Diane de Grasse, mariée à Jean-Baptiste-François de Glandevès, marquis de Cuges, fils de François de Glandevès, seigneur de Cuges, et de la marquise Paulo de Geronimo.

Branche de Grasse-Vallette

Le château des Valettes ainsi que les vestiges de celui des Courmettes se trouvent sur le territoire de la commune de Tourrettes-sur-Loup.

Honoré de Grasse, seigneur de Vallette

Fils d'Annibal Ier de Grasse, il était destiné à l'état ecclésiastique. Mgr Étienne Le Maingre de Boucicault, évêque de Grasse (1604-1624), se démit de son évêché en suppliant le roi de nommer Honoré de Grasse, mais le roi le trouvant trop jeune, il désigna son cousin Jean de Grasse-Cabris (1625-1628) qui était le seul membre de sa maison alors dans le clergé. Il fut maréchal des camps et armées du roi. Il commanda en 1635 sur toute les côtes de Provence. Il fut fait gouverneur de Péronne, le 17 septembre 1639. Il a servi au siège de Rose et dans les guerres du règne de Louis XIII. Il épousa, le 24 mai 1645, Marguerite de Flotte d'Agoult, fille de Christophe de Flotte d'Agoult, seigneur de Saint-Auban, et d'Isabelle de Glandevès. Il y eut :

- Pierre-Charles,
- Suzanne de Grasse, mariée, par contrat du 8 avril 1678, avec François de Lile, seigneur de Taulanne, de Garron et d'une partie du Bourget, fils de Guillaume III de Lile, seigneur de Taulanne, capitaine au régiment de Courbons, et de Jeanne d'Emeric de Sartoux.

Pierre-Charles de Grasse, seigneur de Vallette

Il épousa le 26 avril 1676 Angélique de Roussel, fille de Jean-Baptiste de Roussel, seigneur de Bois-Roussel, et de Marie de Rousselet-Rouville. Il eut :

- François,
- Étienne capitaine d'infanterie dans Saint-Vallier, auteur de la branche de Limermont, en Picardie,
- Joseph, capitaine au régiment de Bourgogne, tué à la bataille de Luzzara,
- Jean-François, capitaine de dragons dans Prie,
- Marc-Antoine, capitaine d'infanterie dans le régiment de Richelieu, marié à Catherine de Chappuis, sans postérité.
- Thérèse, religieuse au couvent de la Visitation de Grasse, mort en 1750.

François de Grasse-Rouville, seigneur de Vallette

Marquis de Grasse. Capitaine dans le régiment de dragons de Villegagnon. Il a épousé, le 6 février 1709, Véronique de Villeneuve-Trans. Il est mort le 3 octobre 1723. Il a eu :

- Charles-Joseph de Grasse, comte du Bar,
- Joseph de Grasse, chevalier de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, capitaine de vaisseaux en 1762,
- François Joseph Paul de Grasse, comte du Bar
- Suzane Rossoline de Grasse, née le 14 janvier 1715, mariée le 14 janvier 1731 avec François de Cresp, seigneur de Saint-Césaire et du Mauvans,
- Marie-Élisabeth-Thérèse-Victoire de Grasse, mariée à Joseph de Capello, seigneur de Châteauneuf,
- Marguerite de Grasse, mariée à N. de Canuby-Toriselle.

Charles-Joseph de Grasse, comte du Bar, seigneur de Vallette

Né le 29 avril 1710. Il a épousé le 21 janvier 1725 Marie-Véronique de Grasse, dame du Bar, sa cousine, fille unique de Paul-Joseph de Grasse, comte du Bar, et de Marguerite de Villeneuve de Séranon. Ils ont eu :

- Pierre-François de Grasse, comte du Bar,
- Pierre-Marie de Grasse, né le 24 mai 1744, chevalier de Malte,
- Véronique de Grasse, née le 24 mai 1734,
- Célère de Grasse, mariée en 1756 à Joseph-César de Villeneuve, seigneur de Vence, fils de Scipion-Joseph de Villeneuve, seigneur de Tourettes-lès-Vence, et de Marie de Raimond d'Eoux

Pierre-François de Grasse, comte du Bar

Né le 22 novembre 1727. Il servit dans le régiment des Gardes-Françaises en 1743. Il épousa en 1753 Marie-Françoise de Covet de Marignane, fille de Joseph-Marie de Covet, marquis de Marignane et des îles d'Or, seigneur de Vitrolles, ..., lieutenant-général des armées du roi, commandeur de Saint-Louis, et de Marguerite d'Orcel de Bessaure.

François Joseph Paul de Grasse de Rouville

Comte de Grasse, marquis de Tilly lieutenant-général des armées navales, commandeur de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, chevalier de l'ordre de Cincinnatus et de Saint-Jean-de-Jérusalem, non-profès. Il épousa par contrat du 28 février 1764, signé du roi et de la famille royale, le 29, demoiselle Antinette-Rosalie Accaron, fille de Jean-Augustin Accaron, écuyer, commissaire de la marine, et premier commis des colonies, et de dame Catherine-Rosalie Roydot. Il eut de son mariage :

- Alexandre François Auguste,
- Amélie-Rosaline-Maxime, morte sans enfants,
- Adélaïde de Grasse, mariée à ...
- Maxime de Grasse, chevalier de Malte, mort en 1773,
- Mélanie-Véronique-Maxime, morte sans enfants,
- Sylvie de Grasse, mariée à ...

Alexandre François Auguste de Grasse-Rouville

comte de Grasse, marquis de Tilly, seigneur de Flins, Mondreville, le Chambrier, Saint-Laurent-les-Jonchères, de Laval, la Boulaye, Présonnet, la Geneste et autres lieux. Né à Versailles, le 14 février 1765, il entra au service comme sous-lieutenant au régiment du roi-infanterie, caitaine de réforme au régiment Royal-Pologne en 1784. Il fut présenté au roi et à la famille royale en 1788. Il passa capitaine en pied dans le régiment Royal-Guyenne cavalerie en 1789. À cette époque il passa à Saint-Domingue puis à Charlestown, dans la Caroline, en 1793. Il fut nommé ingénieur des deux Carolines et de la Géorgie par le président Washington, sous le ministre secrétaire d'État de la guerre, le général Knox Il fut fait chevalier de Saint-Louis à Saint-Domingue et chevalier de Cincinnatus à Charlestown. Il a été breveté chef d'escadron en 1802. Il a été fait officier de l'ordre royal de la Légion d'honneur par le roi, à prendre date le 14 juin 1815. Il a suivi de roi Louis XVIII le 20 mars comme officier supérieur agrégé des gardes de la porte du roi. Il a alors fait partie de l'armée royale en Belgique sous les ordres du duc de Berry. Il a été licencié avec cette compagnie le 1er janvier 1816.
Il a épousé en 1792 Anne-Sophie de la Hogue, fille de M. de la Hogue, conseiller a conseil supérieur de Cap-Français à l'île de Saint-Domingue Il a eu de ce mariage :

- Caroline de Grasse,
- Sophie de Grasse,
- Appoline de Grasse,
- Maie-Antoinette de Grasse.


Branche de Grasse-Montauroux

Claude Ier de Grasse, seigneur de Montauroux

Second fils de Jean II de Grasse, seigneur de Cabris. Il est seigneur de Séranon et de Montauroux. Il a épousé Anne de Brandis d'Auribeau et d'Antoinnette de Barre dont il eut Antoine de Grasse.

Antoine Ier de Grasse, seigneur de Montauroux

Il a épousé Honorée d'Andrea, fille de Mathieu d'Andrea et de Marthe de Beat d'Aiglan. De ce mariage il eut :

- Claude,
- Paul de Grasse, seigneur de Montauroux,qui épousa Marguerite de Rodulh, fille de Balthazard de Rodulh, seigneur de Châteauneuf et de Fumeau, et de Claire de Martin de Puylobier. Il eut pour enfants :
- Jean Paul de Grasse, reçu chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem en 1637,
- Claire de Grasse, mariée, le 18 avril 1638, avec Jean-Baptiste d'Isoard de Chenerilles, second consul d'Aix, fils de Clude d'Isoard, seigneur de Chenerilles, et d'Honorade de Triburtiis de Sainte-Marguerite,
- Honoré de Grasse, reçu chevalier de Malte en 1601,
- Michel de Grasse, reçu chevalier de Malte en 1603,
- Jean de Grasse, reçu chevalier de Malte en 1607,
- Henri de Grasse, reçu chevalier de Malte en 1608.

Claude II de Grasse, seigneur de Montauroux

Il épousa Marguerite de Rodulh, fille de Balthazard de Rodulh, seigneur de Châteauneuf et de Fumeau, et de Claire de Martin de Puylobier. Il eut pour enfant Antoine de Grasse.

Antoine II de Grasse, seigneur de Montauroux

l a épousé Anne de Caissan, fille de Joseph de Caissan, seigneur de la Garde, avocat au parlement et de Marguerite de Michaëlis. Ils eurent pour enfants :

- Jean-Joseph de Grasse, reçu chevalier de Malte en 1666,
- Blaise de Grasse de Montauroux, reçu chevalier de Malte en 1669.

Cette branche s'est éteinte en 1740, mais il y eut encore deux chevaliers de Malte, Louis de Grasse de Montauroux, reçu en 1689, Jean-Baptiste de Grasse de Montauroux, reçu en 1706.

Branche de Grasse-Limermont

Étienne de Grasse, seigneur de Limermont

Fils de Pierre-Charles de Grasse, seigneur de Vallette, et d'Angélique de Roussel. Capitaine d'infanterie dans Saint-Vallier. Il épousa Louise-Étiennette d'Alancourt, dame de Limermont. Il eut de ce mariage :

- François, lieutenant du régiment des Gardes-Françaises,avec comission de colonel,
- Jacques, évêque de Vence, sacré 23 mars 1755, puis évêque d'Angers (1758-1782), et abbé de Fontfroide (1754-1790 : Jacques III de Grasse),
- Étienne-Louis, lieutenant des vaisseaux du roi marié, en 1756, à N de Ricard, des seigneurs de Tourtou, et trois filles sans alliance. Il a commandé le Protecteur.

Branche de Grasse-Briançon

Jean de Grasse, seigneur de Briançon

Jean de Grasse était le second fils de Charles 1er de Grasse, baron du Bar, et d'Honorade d'Oraison. Seigneur de Briançon, Soleilhas, Gars, Salegrison, Mont-Blanc, Veraillon, Thorène, et autres lieux. Il épousa, le 14 janvier 1487, Catherine de Villemurs, fille d'Antoine de Villemurs, baron de Villemurs, et de Louise de la famille des comtes de Forcalquier. Il prêta hommage pour ses terres, le 27 mars 1499. Il eut pour enfants :

- Antoine,
- Charles de Grasse, chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem, bailli de Manosque,
- Jérôme de Grasse, chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem, reçu avec son frère en 1547,
- Maxime de Grasse, religieuse.

Antoine de Grasse, seigneur de Briançon

Mort en 1572. Chevalier de l'ordre du roi en 1569, capitaine de cent hommes d'armes de ses ordonnances, il eut le commandement de la Haute Provence avec un corps de troupe pendant les guerres contre l'empereur Charles Quint. Marié en 1540 avec Nicaise de Russan, fille d'Antoine de Russan, seigneur de Thorène (Thorenc) et de Saint-Cezere. Antoine de Russan avait partagé, par acte du 26 août 1520, les terres de Thorenc avec Antoine de Villeneuve. Antoine de Russan avait gardé les terres de Bas-Thorenc. Les descendants d'Antoine de Grasse en avaient hérité. Il eu de ce mariage :

- Jérôme,
- Charles de Grasse,
- Claude de Grasse, seigneur de Saint-Césaire, chevalier de l'ordre du roi, qui épousa Marguerite de Villeneuve de Trans; dont il eut :
- Claude de Grasse, seigneur de Saint-Césaire, marié à Isabelle de Baschi d'Estoublon, fille de Thadée de Baschi, seigneur d'Estoublon, et de Sara du Mas, dont il eut :
- Marie de Grasse, mariée à Joseph Bruni de Castellane,
- Isabelle de Grasse, mariée à Marc-Antoine de Reillanne
- Françoise de Grasse, mariée, le 18 juin 1622, avec Gaspard de Fabri, seigneur de Fabrègues.
- Françoise de Grasse, mariée le 14 mars 1565, à Christophe de Villeneuve, seigneur de Vaucluse et de Bargemont. Décédée en 1621.
- Honorade de Grasse, mariée, le 20 mars 1566, à Paul Léon de Castillon, seigneur de Beynes.

Jérôme de Grasse, seigneur de Briançon

Il épousa Jeanne de Calur, d'une famille originaire de Gênes, substituée aux noms et armes de celles de Reillanne. Il eut :

- Charles,
- Jean, qui fonda la branche de Grasse de Veirrayon (ou Verraillon), éteinte, dont descendait Barbe de Grasse, alliée à Joseph-Henri de Perussi, seigneur du Baron,
- Jean, chevalier de Malte,
- Honoré, auteur de la branche des Colettes, éteinte,
- Alexandre, auteur de la branche de Gars, éteinte,
- Lucrèce-Marguerite de Grasse, alliée à Charles Durand de Blacas, seigneur de Carros,
- Hercule, mort dans l'état ecclésiastique.

Charles de Grasse, seigneur de Briançon

Il épousa Élisabeth de Villeneuve, fille de Gaspard, baron des Arcs, et de Marguerite de Bouillers, dont il eut :

- Jean-François,
- Henri, chevalier de Malte,
- Lucrèce, mariée à Christophe de Flotte d'Agoult, seigneur de Seillans,
- Maxime-Marie, alliée à Gaspard de Flotte.

Jean-François de Grasse, seigneur de Briançon

Il épousa Marie de Guey, dont il eut :

- François,
- René, docteur de orbonne, prévôt de Glandèves,
- Raymond mort jeune,
- Marie, religieuse,
- Antoinette, religieuse.

François de Grasse, seigneur de Briançon

Il épousa Marguerite de Brun de Castellane, dont il eut :

- François-René,
- Jean, prévôt de Glandèves.

François-René de Grasse, seigneur de Briançon

Il épousa Marie de Chailan, fille de N. de Chailan, seigneur de Mouriez, et de Françoise de Flotte d'Agoult, dont il eut :

- Joseph,
- Honoré-Augustin, chevalier de Malte, officier des vaisseaux du roi, mort jeune,
- trois filles, dont une mariée à N. de Cambis, gouverneur d'Entrevaux,et une autre religieuse à l'abbaye Saint-Sauveur de Marseille.

Joseph de Grasse, seigneur de Briançon

Lieutenant de la compagnie des gardes de la marine, chevalier de Saint-Louis. Il a épousé, en 1750, N. de Castellane, flle de Toussaint, marquis de Grimaud, et d'Anne de Félix-Creisset.

Branche de Grasse-Bormes

Pierre de Grasse, seigneur de Bormes

Fils de Bertrand III de Grasse et de Meteline de Simiane. Il a été gouverneur viguier d'Arles. Il a été marié à Isabelle de Rodulf, fille de Pierre de Rodulf(mort en 1484) et de Polixène d'Albissi, dont il eut :

- Georges, mort en 1525,
- Pierre, Commandeur du Pouet Laval, mort en 1521,
- Nicolas,
- Catherine de Grasse, mariée, le 1er novembre 1484, à Durand de Pontevès (1429-1492), fils de Gauthier de Pontevès, seigneur de Flassans, et de Meteline de Pontevès.

Nicolas de Grasse, seigneur de Bormes

Marié, le 28 avril 1495, à Jeanne de Russan, dont il eut Renaud.

Renaud de Grasse, seigneur de Bormes

Marié en 1517 avec Maie de Pontanier, dont il eut Roland.

Roland de Grasse, seigneur de Bormes

Marié à Claudine de Villeneuve-Vence, dont il eut Pompée. Décédé le 28 avril 1572.

Pompée de Grasse, seigneur de Bormes et de Mouans

Il a été assassiné lors de la prise de son château de Bormes par les Ligueurs commandés par le comte de Carcès, en 1589. Marié, le 5 septembre 1575, avec Suzanne de Villeneuve des Arcs, fille de Gaspard de Villeneuve (mort en 1586) et de Marguerite de Bouliers, dont il eut :

- Catherine de Grasse, mariée en 1593 à Henri de Grasse, baron de Mouans et de Sartoux, fils de Claude II de Grasse (1538-1580) et de Jeanne de Brancas,
- Lucrèce de Grasse, dame de Bormes, mariée à Jean-Baptiste de Couët, fils de Jean de Couët(1526-598), seigneur de Marignane, et de Marguerite de Monier.

Quand le duc de Savoie se retira de la Provence, en 1590, Suzanne de Villeneuve constatant que le duc n'avait pas tenu sa promesse de lui payer 4 000 écus pour la dédommager des dégâts faits par ses troupes au château de Mouans, elle vint le voir alors qu'il était en marche au milieu de son armée, lui demanda de se souvenir de sa parole et saisit la bride de son cheval pour l'arrêter en lui disant : "Ecoutez-moi, s'il vous plaît; Dieu qui est plus grand que vous, nous écoute quand nous le prions, et nous exauce quand nos prières sont justes. Vous connaissez la justice de la mienne : faites-y attention, et considérez combien il importe à un grand Prince comme vous, d'être inviolable dans sa parole". Le duc lui fit payer immédiatement les 4 000 écus[6]

Branche de Grasse-Mouans

Henri de Grasse, baron de Mouans et de Sartoux

Second fils de Claude II de Grasse et de Jeanne de Brancas dont il fut l'héritier. Il épousa, en 1619, Catherine de Grasse, fille de Pompée de Grasse, baron de Bormes, et de Suzanne de Villeneuve des Arcs. Il soutint le parti du roi de France en Provence et soutint le siège, pendant trois jours, dans son château de Mouans, contre les troupes du duc de Savoie. Il eut de son mariage :

- Annibal,
- Claire de Grasse, mariée à Antoine de Castellane, seigneur de Rogon,
- Jeanne de Grasse, mariée à Guillaume Lascaris-Vintimille de Tende,
- Marthe de Grasse, mariée à Gaspard de Blacas, seigneur de Carros,
- Françoise de Grasse, mariée à Guillaume de Villeneuve,
- N... de Grasse, religieuse à Tarascon.

Annibal de Grasse, baron de Mouans

Gouverneur et viguier de Marseille en 1646. Il épousa, le1er avril 1624, Françoise de Grasse, fille de César de Grasse, seigneur de Cabris, et de Marthe de Barras. Ils ont eu :

- Alexandre,
- Catherine de Grasse, mariée à Antoine de Tabarel, seigneur de la Baume,
- Anne de Grasse, mariée, le 24 janvier 1673, à Jean-François de Gaufredi, baron de Trets, auteur de l' Histoire de Provence qui porte son nom, fils de Jacques de Gaufredi et de Françoise de Rabasse de Vergons.
- Isabeau de Grasse, marié à Jean-Baptiste le Noble, seigneur du Revest.

Notes et références

  1. Jacques Thirion, Alpes romanes, p. 47, Éitions Zodiaque (collection "la nuit des temps" n°54), La Pierre-qui-Vire, 1980
  2. Commune du Mas : Les de Grasse, seigneurs du Mas
  3. Jean Pierre Papon, Histoire Générale De Provence dédiée aux États, Volume 4, p. 827 [1]
  4. Jean Pierre Papon; Histoire Générale De Provence dédiée aux États, Volume 4, Paris, 1786 [2]
  5. François Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois,Badier, Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire & la chronologie des familles nobles de France, tome IV, Paris, 1772 [3]
  6. Jean Pierre Papon, Histoire Générale De Provence, dédiée aux États, Volume 4, p. 735 [4]

Voir aussi

Bibliographie

  • Louis Moreri,Claude-Pierre Goujet,Etienne-François Drouet, Le grand dictionnaire historique, ou Le mélange curieux de l'histoire sacrée et profane qui contient en abrégé l'histoire fabuleuse des dieux & des héros de l'Antiquité païenne ..., Tome dixième, Paris 1759 [5]
  • Nicolas Viton de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France ou recueil général des généalogies des maisons nobles de ce royaume avec les armoiries de chaque famille, Tome 15, Paris, 1818 [6]
  • François Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois,Badier, Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire & la chronologie des maisons nobles de France ..., Tome VII, Paris, 1774 [7]

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maison de Grasse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maison a colombage — Maison à colombages Pour les articles homonymes, voir Maison (homonymie). Maisons à colombages à Pont Audemer …   Wikipédia en Français

  • Maison à pans de bois — Maison à colombages Pour les articles homonymes, voir Maison (homonymie). Maisons à colombages à Pont Audemer …   Wikipédia en Français

  • Maison de François Coignet — Présentation Période ou style XIXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Grasse — Cet article concerne la commune française appelée Grasse. Pour l adjectif grasse, voir Gras.  Pour les articles homophones, voir Grâce et Grass …   Wikipédia en Français

  • Maison à colombages — Pour les articles homonymes, voir Maison (homonymie). Maisons à colombages dans le centre d Ochsenfurt (Allemagne) …   Wikipédia en Français

  • Maison du Cloz de Bonne — Cette page explique l histoire ou répertorie les différents membres de la famille de Cloz de Bonne. Armes des comtes de Bonne La Maison du Cloz de Bonne est une …   Wikipédia en Français

  • Maison de Sade — La Maison de Sade est une famille noble française d origine provençale. Elle a eu un rôle important dans l exercice de hautes fonctions temporelles et spirituelles en Provence et Comtat Venaissin et en France (hommes de lettres, magistrats,… …   Wikipédia en Français

  • Histoire De Grasse — Article principal : Grasse. Grasse (en occitan provençal : [ˈgʀasɔ], écrit Grassa selon la norme classique ou Grasso selon la norme mistralienne) est une commune française, située dans le département des Alpes Maritimes et la région …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Grasse — Article principal : Grasse. Grasse (en occitan provençal : [ˈgʀasɔ], écrit Grassa selon la norme classique ou Grasso selon la norme mistralienne) est une commune française, située dans le département des Alpes Maritimes et la région …   Wikipédia en Français

  • François Joseph Paul de Grasse — Pour les articles homonymes, voir De Grasse. François Joseph Paul de Grasse Comte de Grasse Naissance …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.