Les Tilkin

Les Tilkin (ou la Famille infernale) est un feuilleton humoristique radiophonique écrit par Marc Moulin, anciennement diffusé dans l'émission La Semaine infernale (RTBF La Première), et joué par les membres de l'équipe.

Sommaire

Synopsis

Les Tilkin raconte les (més)aventures de la famille Tilkin, une famille de la classe moyenne bruxelloise.

Personnages

  • Marc Moulin : Émile Tilkin, le papa, employé chez l'assureur Pletinckx Prévoyance
  • Philippe Geluck :
    • Lucienne Tilkin, la maman
    • Bobonne, Henriette, la mère de Lucienne Tilkin[1]
  • Virginie Svensson : Valérie Tilkin, la fille
  • Jean-Pierre Hautier :
    • Olivier Tilkin, le fils
    • Monsieur Georges Pletinckx, patron de M. Tilkin
    • Monsieur René Bovesse, ami de la famille
  • Jacques Mercier :
    • Whisky, le chien de la famille
    • Oncle Jean, frère de Lucienne et prêtre
  • Jules Metz : Monsieur Teteux, voisin des Tilkin
  • Jean-Jacques Jespers :
    • Arsène Depauw, le plombier, amateur de « la dernière bien bonne »
    • Confrontación, la bonne espagnole des Pletinckx
  • Soda :
    • Madame Marie-Louise Pletinckx[2]
    • Madame Raymonde Bovesse
  • Pierre Guyaut :
    • Kevin, prétendant de Valérie, Amaury, le fils Pletinckx étant cité nommément, mais n'apparaissant pas dans la saga.
    • Umberto Baresilla, un amour de jeunesse de Lucienne.
  • Hugues Dayez
    • Elliot Pirlez, un ancien client d’Émile, bête et gaffeur, qui deviendra son associé après la perte de son emploi.
  • Éric De Staercke
    • Le baron Gontran de Quincy, membre du prestigieux Elite Club

Personnages muets

Ces personnages sont régulièrement cités dans l'histoire même si on n’entend jamais leur voix.

  • Madame Germaine Teteux, voisine des Tilkin, si l'on excepte quelques "hmmmm" émis par Virginie Svensson.
  • Monsieur Raymond Bultinckx, patron du restaurant Le Homard d'Or et gros client de Pletinckx Prévoyance

Autres personnages

  • Marcello, le mainate qui ne sait dire que René, du nom d'un autre mainate qu'il a perdu de vue.

Résumé des épisodes

La série comporte au total 146 épisodes[3]. La liste des épisodes est incomplète et non exhaustive. Pendant les premiers mois de la série, un gag était que tous les épisodes étaient le « 4e épisode ». Par la suite, les épisodes sont annoncés à l’antenne par leur numéro chronologique.


Les Tilkin aux sports d'hiver

Les Tilkin sont partis aux sports d'hiver en Suisse accompagnés des Bovesse. Malheureusement, la neige ne se décide pas à tomber et Lucienne propose alors de manger une délicieuse fondue valaisannne.

Le Homard d'Or est toujours debout

Monsieur Tilkin vient d'être récompensé comme Employé de l'Année de chez Pletinckx Prévoyance. Il est donc invité au restaurant par son patron. Pas de chance, il a rencontré 17 clients pendant la journée et espérait aller dormir.

Tilkin Channel

Émile est très fier de son nouveau caméscope. Il montre à Lucienne l’émission Le journal des Tilkins qu’il a réalisée. Présentée par le plombier, l’émission couvre des reportages palpitants, comme l’intoxication alimentaire des invités chez les Bovesse, l’avis de Georges Pletinckx sur l’ouverture des marchés européens dès 1993 ou encore les cours de lambada par correspondance que suit Lucienne.

Pardonnez aux pauvres pécheurs

Les ronflements d’Émile empêchent Lucienne de dormir. Quittant le lit à 5 heures du matin, elle découvre que le plombier a été enfermé dans la cave. Elle met de la dance music comme fond musical pour qu’il puisse téléphoner à sa femme et lui faire croire qu’il a passé la nuit en ville avec un ancien ami de régiment. C’est alors que les Pletinckx débarquent pour partir à la pêche, que le chien Whisky hurle à la mort, tandis que monsieur Teteux, réveillé par le bruit anormal, débarque avec son fusil. Le quiproquo est total.

Le répondeur

Monsieur Tilkin vient d'acheter un répondeur téléphonique. Toute la famille se casse la tête pour installer l'appareil incongru et pour enregistrer le message de réponse.

Le répondeur 2

Pour être sûr de l'efficacité de son répondeur téléphonique, Monsieur Tilkin se rend à la cabine téléphonique du coin pour appeler chez lui.

Le répondeur 3

Lucienne est agacée de voir Émile en permanence occupé à tester son nouveau répondeur. Les appelants successifs sont surpris quand quelqu'un décroche, habitués à faire face systématiquement au répondeur. Lorsque son patron appelle pour demander de venir en urgence accueillir des clients japonais, Émile simule un message de répondeur pour se défiler.

Les travaux

Le moral est au plus bas chez les Tilkin : les travaux n'en finissent pas et Olivier ne retrouve même plus son atlas pour chercher la capitale du Honduras.

La lettre

Monsieur Tilkin doit absolument écrire à son contrôleur fiscal pour obtenir une réduction d'impôts. Mais toute la ville semble s'être liguée pour que la lettre ne soit jamais écrite.

Un boyfriend n'est jamais perdu

Invité chez les Pletinckx, Émile apprend de Lucienne que leur fille Valérie entretient une relation avec Amaury, le fils Pletinckx.

Les Bovesse en Amérique

Les Bovesse reviennent des États-Unis et sont invités chez les Tilkin pour leur montrer les diapositives de leur voyage. C'est à nouveau le branle-bas de combat : on cherche le projecteur de diapositives et les toilettes sont toutes les deux en panne.

Les WC étaient fermés de l'intérieur[4]

Monsieur Tilkin a cassé la clef des toilettes alors qu'il y était enfermé. Madame Tilkin supplie le plombier de faire quelque chose pour sortir son mari de là quand les Pletinckx arrivent pour le dîner.

Télé-prévoyance

Lucienne a organisé un brunch et invité les amis pour assister au reportage sur Pletinckx Prévoyance sur la chaîne télévisée RTL. Tout le monde déchante lorsqu'il s'avère que le reportage est en luxembourgeois.

Un coup de four

En rangeant la cuisine, Lucienne reçoit le four micro-ondes sur la tête. Elle perd complètement la mémoire et ne reconnait plus ses proches ni qui elle est. Tout le monde s’efforce de lui parler pour lui faire retrouver la mémoire mais sans succès. C’est par hasard alors que le plombier évoque le WC qu’il est venu réparer que ce mot lui fait subitement retrouver ses esprits.

Au plus haut niveau

Incompréhension totale pour Émile lorsque Lucienne et Madame Pletinckx entament une discussion scientifique et littéraire de haut niveau où elles citent sans hésitation l’étymologie des mots employés ou encore des citations ou références historiques précises. Se sentant dépassé et vexé, il s’en confie au plombier, espérant pouvoir avoir une conversation simple, mais ce dernier lui répond en lui récitant la biographie de Leibniz.

Le retour du plombier

Le plombier et Émile ont eu des mots. Invité chez les Pletinckx, Émile se retrouve enfermé dans l’ascenseur. Le plombier, qui travaillait précisément chez les Pletinckx ce jour-là, est appelé à la rescousse. Mais pour libérer Émile, il impose ses conditions : Émile devra remplacer les « À bas le plombier » qu’il a écrit dans les WC par des inscriptions « Vive le plombier ».

Fin de parcours

Malgré les efforts de madame Pletinckx pour lui remonter le moral, Lucienne se déclare « au bout du rouleau », alors que les vacances familiales à Torremolinos approchent. Le plombier a, quant à lui, apporté un cadeau de réconciliation à Émile, un magnifique cigare, qu’il a confisqué à son fils. Le cigare explosera finalement après qu’Émile l’a allumé.

Un come-back retentissant

Lucienne raconte à Marie-Louise l’accident d’Émile pendant les vacances à Torremolinos, où il a reçu un scooter marin sur la tête. Ayant perdu la mémoire, Émile se prend désormais pour l'Émir du Kahadab en exil, qui anonne des phrases dans un sabir incompréhensible. À la surprise générale, monsieur Teteux comprend le dialecte utilisé.

Mazani Gonga Ghini

(suite de l’épisode Un come-back retentissant)

L’état d’Émile ne s’améliore pas. Il essaie d’étrangler son patron Georges Pletinckx, ayant pris celui-ci pour un traître. C’est monsieur Teteux qui parviendra à lui faire lâcher prise en lui récitant, en langue locale, ce vieux dicton de l’État de Kahadab qui signifie « Mange ce que tu tues ».

Le concours Reine Élisabeth

Bobonne, la maman de Lucienne, débarque dans la famille. Son magnétoscope est en panne et elle veut regarder les six cassettes des finales du Concours Reine Élisabeth.

La mère Molly

La mère Molly (interprétée par Jean-Pierre Hautier), parente éloignée d’Émile, s’est installée chez les Tilkin et distribue sans scrupules tous leurs biens aux pauvres du quartier. La famille abrite également Barbara, une jeune fille au pair britannique (interprétée par Soda). Pendant ce temps, Émile reçoit une lettre lui annonçant un héritage à recevoir de son oncle d’Argentine.

Retour

La mère Molly est décédée, laissant son mainate aux mains des Tilkin ainsi que son fils adoptif, Radovan Neonažić (interprété par Jacques Mercier). Émile a perdu son travail à Pletinckx Prévoyance[5] et travaille à présent comme veilleur de nuit dans un supermarché.

Blagues par téléphone

Émile a monté avec Elliot un service de blagues par téléphone. Successivement, Elliot, Émile, Lucienne et madame Bovesse essayeront vainement de faire rire une cliente qui appelle en lui racontant la même blague éculée.

Le spectacle pour enfants

Ayant renoncé à son business de blagues par téléphone, Émile envisage à présent de créer un spectacle pour enfants intitulé Ronron et Nonosse au pays de la maison, dans lequel Elliot, Valérie, Lucienne et monsieur Teteux seraient costumés en animaux. Lucienne prédit l’échec cuisant de cette initiative.

Les dettes

Dialogue au lit entre Lucienne et Émile. Ce dernier, incapable de rembourser ses dettes à la banque, ne veut pas voir la réalité en face et fait semblant de ronfler pour éluder les questions trop directes de Lucienne.

Goutte à goutte

Dialogue au lit entre Lucienne et Émile. Ce dernier rechigne à se lever pour aller fermer le robinet de l’étage en bas qui goutte et dont le bruit empêche Lucienne de dormir. Ce n’est qu’au bout de deux tentatives, dont une avec une chute dans l’escalier, qu’Émile s’apercevra que c’est en réalité le mainate qui simule un bruit de robinet qui goutte.

The Elite Club

Émile essaie à présent d’intégrer le très prestigieux Elite Club pour se faire des contacts qui lui permettront de retrouver un travail. Il a invité à la maison le baron Gontran de Quincy et son épouse (interprétée par Béa Hercolini), dont il peine à se souvenir le prénom (c’est par hasard grâce au mainate qu’on s’aperçoit que son prénom est Renée). Le contraste de classe sociale est saisissant. À l’heure de l’apéritif, Émile et Lucienne doivent piteusement avouer à leurs invités du jour qu’ils n’ont que de la bière, du coca ou de la sangria à offrir au lieu des boissons raffinées qui leur avaient été demandées.

Le surgélateur de Bobonne

Émile espère savourer calmement une soirée seul à la maison. C’était sans compter sur Valérie, qui revient en pleurs après une dispute avec Kevin, sur le plombier, de retour de plusieurs mois d’absence[6], sur Bobonne dont le surgélateur est en panne et qui rapatrie ses fishsticks chez eux, de clients qui appellent pour une blague par téléphone et du technicien de Belgacom qui vient installer une ligne téléphonique supplémentaire. Bobonne fait un malaise, lié à l’ingestion de fishsticks restés 48 heures hors du surgélateur.

Le lancement de Radio Rigolade

Ayant monté un petit studio dans le salon, Émile s’apprête à lancer une nouvelle station de radio, avec l’aide d’Elliot. Émile a déjà choisi son pseudonyme de Renard argenté. Lucienne prédit déjà l’échec de cette nouvelle tentative, qui devrait les amener une fois de plus « droit dans le mur ». Si les premières minutes d’antenne sont assez ratées, c’est heureusement sans conséquences, Elliot ayant oublié d’installer l’émetteur.

La maîtresse de Maurice

Poursuivant toujours son activité sur Radio Rigolade, Émile doit néanmoins faire le constat que l’audimat n’est pas au rendez-vous. Bobonne débarque, assez énervée. Elle commence par un long monologue sur ses mésaventures au supermarché pour comparer, sans ses lunettes, les prix de marques différentes de fishsticks ou de cassettes vidéo. De plus, elle a trouvé une lettre d’amour écrite par l’ancienne maîtresse de son défunt mari, « Fernande, celle qui est si vulgaire ». Le micro de la radio s’est malencontreusement enclenché et Bobonne lit sans s’en apercevoir la lettre à l’antenne. Dans les minutes qui suivent, de nombreux auditeurs appellent le studio pour exprimer leur satisfaction sur cette nouvelle émission.

Fini la télévision

Lucienne raconte au plombier la dernière comment Émile a décidé de renoncer à la télévision, « l’opium du peuple ». Pour ce faire, il a enfermé la télécommande dans une vieille armoire du grenier (dont il a mis la clé dans un coffre à la banque dont il a oublié exprès la combinaison), jeté les piles de la télécommande au fond du jardin, changé les présélections des canaux, brouillé les réglages de couleur et de luminosité, dénudé le câble antenne, démonté la fiche électrique et cimenté la fiche murale. Mais il n’aura pas tenu plus de quelques minutes à lire un livre et a entrepris dans la précipitation de réinstaller la télévision et de récupérer la télécommande et les piles.

Essayage

L’épisode se déroule dans une teinturerie. Bobonne, ayant confondu l’endroit avec un magasin de vêtements, souhaite acheter les vêtements qu’elle y aperçoit, et se déshabille pour les essayer, en dépit des protestations de la caissière (interprétée par Virginie Svensson).

Eurovision

Émile entreprend des transformations dans le salon, pour changer le téléviseur de place. Il a en effet invité, sans concertation avec Lucienne, les copains du club de basket d’Elliot à venir regarder le Concours Eurovision de la chanson dans le salon. En l’aidant, Elliot parvient uniquement à briser un vase, une lampe, un plat chinois et la table basse en verre. C’est en trop pour Lucienne qui décide alors de mettre fin à cette mascarade en brisant le poste de télévision tout en annonçant triomphalement « Lucienne, twelve points ».

Le privé

Émile lance une nouvelle émission sur Radio Rigolade où les auditeurs peuvent appeler pour poser des questions à Bobonne. Elliot s’étant trompé dans les branchements téléphoniques, les amis de la famille qui appellent le numéro privé des Tilkins se retrouvent à l’antenne, tandis que Bobonne, complètement sourde, dispense ses conseils sur le bon choix d’une prothèse capillaire pour hommes.

Voir aussi

Après la fin des Tilkin, Marc Moulin en a écrit un produit dérivé, Les soupers de Bobonne, mettant en scène Bobonne Tilkin (interprétée par Philippe Geluck) et son amant François Dartevelle, conseiller communal à Wezembeek-Oppem (interprété par Marc Moulin).

Les noms propres ne prenant pas d's au pluriel, l'article devrait s'intituler "Les Tilkin".

Musique

Le morceau Les Demoiselles de Province extrait de la bande originale du film Clérambard (Yves Robert, 1969) composée par Vladimir Cosma sert de générique à la saga.

Notes et références

  1. Dans l’épisode Le concours Reine Élisabeth, qui signe la première apparition de Bobonne, le rôle est interprété par Jean-Pierre Hautier
  2. Dans l’épisode Au plus haut niveau, Soda a été exceptionnellement remplacée par Christine Pinchart, l'assistante de l'émission.
  3. Aurelia Dejond, Le jeu des dictionnaires & La semaine infernale, p. 41, La Renaissance du Livre, 2003
  4. Le titre de cet épisode est évidemment inspiré du film Les vécés étaient fermés de l'intérieur réalisé par Patrice Leconte, d'après Marcel Gotlib.
  5. Cette évolution de la série fait suite au départ de Jean-Pierre Hautier de l’émission
  6. Arsène évoque « un assez gros chantier en province » pour justifier sa longue absence. En réalité, Jean-Jacques Jespers travaillait pendant ce temps sur une autre émission produite par le centre de production de la RTBF Charleroi, et qui l’a empêchée de participer aux enregistrements hebdomadaires de la Semaine infernale.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Les Tilkin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Les Tilkins — Les Tilkin (ou la Famille infernale) est un feuilleton humoristique radiophonique écrit par Marc Moulin, anciennement diffusé dans l émission La Semaine infernale (RTBF La Première), et joué par les membres de l équipe. Sommaire 1 Synopsis 2… …   Wikipédia en Français

  • Les Délices du Pays de Liège — Les délices du Païs de Liège, 1738 Les Délices du Pays de Liège ou Description des monuments sacrés profanes de cet évêché principauté, édité à Liège en cinq volumes in folio, par Everard Kints de 1738 à 1744. Si ce document qui comporte de… …   Wikipédia en Français

  • La Famille infernale — Les Tilkins Les Tilkin (ou la Famille infernale) est un feuilleton humoristique radiophonique écrit par Marc Moulin, anciennement diffusé dans l émission La Semaine infernale (RTBF La Première), et joué par les membres de l équipe. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Mercury 1948 — Mercury est une marque de stylographie belge née en 1948. Pendant les trente premières années d existence c est son fondateur, Louis Dammaerts qui préside aux destinées de la marque. Louis Dammaerts naît en 1919 et entre dans le monde de la… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Lambert de Saumery — Les délices du Païs de Liège, 1738 Pierre Lambert de Saumery, dit Saumery est un écrivain calviniste, né en France vers 1690 et décédé à Utrecht peu après 1767, est un écrivain surtout connu pour avoir rédigé en partie les cinq volumes des… …   Wikipédia en Français

  • Tramway de Villiers-le-Bel — Ligne de Gare de Villiers le Bel Gonesse Arnouville à Église de Villiers le Bel Une rame à vapeur dans la Grande rue d Aval, avant 1903 Pays …   Wikipédia en Français

  • Contemporary African Art — is an expression commonly used to defined the sum of styles and national productions of the African continent, the production of African artists, the production of Africa analyzed as a hole, the artistic, cultural and institutional dynamics of… …   Wikipedia

  • Crisnee — Crisnée Crisnée …   Wikipédia en Français

  • Crisnée — Géolocalisation sur la carte : Belgique …   Wikipédia en Français

  • Encyclopédie — Page de couverture de l Encyclopédie de Diderot et D’Alembert, éd. 1751 1772 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.