Parti communiste d'Autriche


Parti communiste d'Autriche
Kommunistische Partei Österreichs
Image illustrative de l'article Parti communiste d'Autriche
Logo officiel
Présentation
Porte-Parole Mirko Messner, Melina Klaus
Fondation 1918 (Parti communiste de l'Autriche allemande)
Siège Vienne
Président de groupe en Styrie Ernest Kaltenegger
Idéologie Communisme, Socialisme démocratique, Gauche, Altermondialisme
Affiliation internationale Solidnet.
Affiliation européenne Parti de la gauche européenne
Couleurs Rouge
Site web www.kpoe.at
Président de groupe
Conseil national aucun
Parlement européen aucun

Le Parti communiste d'Autriche (en allemand Kommunistische Partei Österreichs, ou KPÖ) est un parti politique basé en Autriche. Fondé en 1918, il a été interdit entre 1933 et 1945, d'abord sous le régime « austrofasciste », puis lorsque l'Autriche a été sous contrôle allemand. Il a joué un rôle important dans la résistance autrichienne contre les Nazis et le fascisme pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 1927, les communistes anti-staliniens créent le Kommunistische Partei Österreichs-Opposition (KPÖ-O), avec Joseph Frey et Kurt Landau.

Il ne compte plus de député au Nationalrat depuis 1959, mais a obtenu récemment des résultats très élevés en Styrie.

Sommaire

KPÖ de Styrie

En 2005, aux élections régionales en Styrie, la liste du KPÖ menée par Ernest Kaltenegger obtient 6.3% des voix. C'est la première fois depuis 1970 que le KPÖ est représenté à un Landtag[1]. Selon les analystes, les succès du KPÖ en Styrie tiennent largement à la personnalité de Kaltenegger : sous sa conduite, le parti passe de 4.2% aux municipales à Graz en 1993 à 20.75% en 2003. Entretemps, Kaltenegger, devenu en 1998 adjoint à l'urbanisme après que le KPÖ a obtenu 7.9%, a mené une politique centrée sur la question des loyers et du logement social[2]. En 2008, sans lui, le KPÖ est retombé à 11.2%. La stratégie de Kaltenegger, ancien membre des Jeunesses Socialistes, est d'investir les secteurs traditionnels de la sociale-démocratie et délaissés par elle. Cette stratégie est donc différente de la ligne nationale d'alignement sur les positions du Parti de la gauche européenne. Ce désaccord explique selon certain que le parti n'ait pas accordé à Kaltenegger la tête de liste nationale en 2006 ni en 2008. Le KPÖ-Styrie n'est pas non plus représenté à la direction nationale. Le 30 mars 2009, Ernst Kaltenegger ainsi que le président du KPÖ de Styrie Ernst Parteder ont annoncé leur prochain retrait de la vie politique afin de renouveler les générations au sein du parti[3]

Personnalités

  • Mirko Messner, président du parti
  • Ernest Kaltenegger, président du groupe KPOe à la Diète de Styrie

Notes et références

  1. Wiener Zeitung - klarer Sieg für die KPÖ [1]
  2. Wiener Zeitung[2]
  3. Kaltenegger nimmt Abschied.[3]

Liens internes

  • Robert Jan Verbelen (SS flamand qui participa après guerre au projet Newton d'infiltration du Parti communiste d'Autriche)

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parti communiste d'Autriche de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parti communiste —  Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant d un même sujet en fonction du pays ou de la juridiction.  Cette page d’homonymie répertorie différents partis politiques partageant un même nom. Le nom de parti communiste a été… …   Wikipédia en Français

  • Parti communiste autrichien — Kommunistische Partei Österreichs Porte Parole Mirko Messner, Melina Klaus …   Wikipédia en Français

  • Parti Communiste —  Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant d un même sujet en fonction du pays ou de la juridiction. Un parti communiste est un parti politique qui se réclame de la théorie communiste (sous sa forme politique marxiste, mais en… …   Wikipédia en Français

  • Parti communiste francais pendant la drole de guerre — Parti communiste français pendant la drôle de guerre Le Parti communiste français pendant la Drôle de Guerre est la tranche d histoire de l Histoire du parti communiste français pendant la Drôle de guerre, entre le 3 septembre 1939, date de la… …   Wikipédia en Français

  • Parti communiste français pendant la drôle de guerre — Le Parti communiste français pendant la Drôle de Guerre est la tranche d histoire de l Histoire du Parti communiste français pendant la Drôle de guerre, entre le 3 septembre 1939, date de la déclaration de guerre de la France à l Allemagne et le… …   Wikipédia en Français

  • XXe Congrès du Parti Communiste d'Union Soviétique — XXe congrès du Parti communiste de l Union soviétique Le XXe congrès du Parti communiste de l Union soviétique (PCUS) s est tenu à Moscou du 14 au 25 février 1956 et a réuni des délégués venant de toute l URSS ainsi que des délégués des… …   Wikipédia en Français

  • XXe congres du Parti communiste de l'Union sovietique — XXe congrès du Parti communiste de l Union soviétique Le XXe congrès du Parti communiste de l Union soviétique (PCUS) s est tenu à Moscou du 14 au 25 février 1956 et a réuni des délégués venant de toute l URSS ainsi que des délégués des… …   Wikipédia en Français

  • XXe congrès du Parti communiste d'Union soviétique — XXe congrès du Parti communiste de l Union soviétique Le XXe congrès du Parti communiste de l Union soviétique (PCUS) s est tenu à Moscou du 14 au 25 février 1956 et a réuni des délégués venant de toute l URSS ainsi que des délégués des… …   Wikipédia en Français

  • XXe congrès du Parti communiste de l'Union soviétique — Le XXe congrès du Parti communiste de l Union soviétique (PCUS) s est tenu à Moscou du 14 au 25 février 1956 et a réuni des délégués venant de toute l URSS ainsi que des délégués des « partis frères » venus d autres pays. Ce congrès est …   Wikipédia en Français

  • Xxe congrès du parti communiste de l'union soviétique — Le XXe congrès du Parti communiste de l Union soviétique (PCUS) s est tenu à Moscou du 14 au 25 février 1956 et a réuni des délégués venant de toute l URSS ainsi que des délégués des « partis frères » venus d autres pays. Ce congrès est …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.