Bedarrides

ÔĽŅ
Bedarrides

Bédarrides

Bédarrides
Carte de localisation de Bédarrides
Pays France France
R√©gion Provence-Alpes-C√īte d'Azur
Département Vaucluse
Arrondissement Arrondissement d'Avignon
Canton Canton de Bédarrides
Code Insee 84016
Code postal 84370
Maire
Mandat en cours
Jo√ęl S√©rafini
2008-2014
Intercommunalit√© Communaut√© de communes des Pays de Rh√īne et Ouv√®ze
Latitude
Longitude
44¬į 02‚Ä≤ 29‚Ä≥ Nord
       4¬į 53‚Ä≤ 55‚Ä≥ Est
/ 44.0413888889, 4.89861111111
Altitude 20 m (mini) ‚Äď 119 m (maxi)
Superficie 24,79 km²
Population sans
doubles comptes
5 077 hab.
(2006)
Densité 205 hab./km²

B√©darrides est une commune fran√ßaise, situ√©e dans le d√©partement de Vaucluse et la r√©gion Provence-Alpes-C√īte d'Azur.

Sommaire

Dénominations

Le nom officiel de la commune, d√©fini par le Code officiel g√©ographique de l'INSEE, est B√©darrides. Toutefois, il est √©galement usage, d'une appellation (sans caract√®re officiel) ¬ę B√©darrides-en-Provence ¬Ľ, que l'on retrouve d'ailleurs traduite dans une appellation proven√ßale ¬ę Bedarrido-en-Prouven√ßo ¬Ľ.

Géographie

La ville de B√©darrides est situ√©e √† une douzaine de kilom√®tres d'Avignon, de Carpentras et d'Orange, √† l'est de la nationale 7 et de l'autoroute A7 (E714), au nord de Sorgues. On y acc√®de par la ¬ę route d'Entraigues ¬Ľ.

Hydrographie

Confluence de la Sorgue et de l'Ouvèze à Bédarrides

B√©darrides est arros√© par les sept rivi√®res suivantes : l'Ouv√®ze, la Seille, la Sorgue de l'Entraigues, la Sorgue de Velleron,, la Vallat-Miant, le R√©al et l'Auzon. Cette commune est ainsi surnomm√©e la ¬ę ville aux rivi√®res ¬Ľ ou ¬ę la ville aux sept rivi√®res ¬Ľ.

Le canal de Pierrelatte passe aussi sur la commune.

Sismicité

Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis sont class√©s en zone Ib (risque faible). Tous les autres cantons du d√©partement de Vaucluse sont class√©s en zone Ia (risque tr√®s faible). Ce zonage correspond √† une sismicit√© ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de b√Ętiments[1].

Histoire

Préhistoire et antiquité

Les premiers habitants seraient les Voconces et les Cavares.

En 912, la villa Bittorita est donnée à l'évêque Rémi par l'empereur Louis III l'Aveugle. À compter de cette date elle fut sous l'égide des évêques d'Avignon. En 1210, l'évêque d'Avignon accorda une charte à la bourgeoisie locale afin qu'elle puisse elle-même élaborer les règlements communaux. La ville de Bédarrides voyait le jour.

Moyen √āge

Renaissance

1560-1589, Les guerres d'Italie et les guerres de religion touchent le Comtat Venaissin.

21 ao√Ľt 1616, la commune est touch√©e par de fortes inondations.

La commune est touch√©e par les diff√©rentes √©pid√©mies de peste : 1639 / 109 victimes, 1650 / 145 victimes, 1720 / 308 victimes (1/3 de la population).

Période moderne

Au XVIIIe si√®cle, B√©darrides fut le si√®ge de la secte des ¬ę Illumin√©s du Mont-Thabor ¬Ľ.

L'√©glise Saint-Laurent de B√©darrides o√Ļ Avignonnais et Comtadins vot√®rent le 18 ao√Ľt 1791 leur rattachement √† la France

1709, les habitants de Bédarrides souffrent d'un hiver très rude.

L'Assembl√©e Nationale, par deux fois les 27 ao√Ľt et 20 novembre 1790 avait refus√© de d√©cr√©ter l'annexion d'Avignon et du Comtat Venaissin[2] Les ¬ę patriotes ¬Ľ des deux √©tats pontificaux √©lirent leurs repr√©santants qui se rassembl√®rent √† B√©darrides, dans l'√©glise Saint-Laurent, le 18 ao√Ľt 1791 et ils vot√®rent leur rattachement √† la France[3] √† une forte majorit√© puisque le d√©compte des mandats s'√©leva √† 101 046 voix favorables sur un total de 152 919[4].

Cet acte est consid√©r√© comme le premier exprimant le ¬ę droit des peuples √† disposer d'eux-m√™mes ¬Ľ. Le 14 septembre, mise devant le fait accompli, la Constituante proclama que les √Čtats d'Avignon et du Comtat faisaient d√©sormais ¬ę partie int√©grante de l'Empire fran√ßais ¬Ľ[5].

4 d√©cembre 1851 insurrection des r√©publicains qui, √† cause du prince Louis-Napol√©on qui veut imposer son pouvoir, s'empar√®rent de la mairie et s'y installent. √Čtienne Daillan (1808-1859), dit le Docteur Daillan, m√©decin et maire de B√©darrides (1848-1849), fut le seul officier municipal de Vaucluse √† s'opposer au coup d'√©tat de Louis-Napol√©on Bonaparte en d√©cembre 1851[6]. La r√©pression fut f√©roce et le docteur Daillan, sorti de prison, passsa en proc√®s √† Lyon avec Alphonse Gent[7].

Les 26 et 27 octobre 1886, la commune est une fois de plus touchée par de fortes inondations.

Période comtemporaine

L'Ouvèze et la Sorgues, les deux principales rivières de la ville sont en crue également en 1992. Sur la place de la mairie et de l'église, une plaque rappelle que les eaux ont atteint deux mètres, soit le premier étage des habitations.

√Čtymologie

Bédarrides devrait son nom au nom latin Bitturritae, deux tours construites près de la grande place du village après la victoire des Romains sur les Allobroges (bataille de Vindalium, 120 avant J.C.). Elles devinrent ensuite une villa nommée Villa Bittorita.

Jumelage

Bédarrides est jumelée à la ville allemande de Grasellenbach.

Héraldique

Blason ville fr Bédarrides (Vaucluse).svg

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
Mars 2008 Jo√ęl S√©rafini
Mars 1989 Mars 2008 André Tort
1977 1989 Robert Mandrou
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

√Čvolution d√©mographique
(Source : Ehess[8] et INSEE[9])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 704 1 658 1 780 2 101 2 215 2 352 2 420 2 609 2 793
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 847 3 003 3 066 2 860 2 672 2 487 2 185 2 015 2 049
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 062 2 181 2 130 1 816 1 890 1 900 1 881 1 841 2 031
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
2 615 2 986 3 816 4 238 4 816 5 110 5 077 - -

Nombre retenu √† partir de 1962 : population sans doubles comptes


Rang national (population) : 1767e.(1999)

Vie locale

Un marché hebdomadaire se déroule chaque lundi

Lieux et monuments

Le pont sur l'Ouvèze
Le ch√Ęteau d'eau

On d√©nombre √† B√©darrides trois monuments class√©s historiques :

Le pont ¬ę romain ¬Ľ

Le pont √† l'origine de celui-ci √©tait effectivement romain, mais il fut emport√© par une importante crue en 1620. Un pont en bois fut alors √©tabli mais celui-ci aussi fut emport√© par une nouvelle crue en ao√Ľt 1622 qui emporta une arche, le rendant inutilisable. Un bac √† traille fut install√© mais comme il fut insuffisant, le pont en pierre d'origine fut reconstruit. Les travaux dur√®rent sept ann√©es (1640-1647). Aujourd'hui il est encore utilis√© pour le passage de l'Ouv√®ze en voiture.

L'église

Cette √©glise fut √©rig√©e sur l'emplacement d'une ancienne √©glise romane, existante depuis fort longtemps et tombant en ruine. Les travaux commenc√®rent en 1677 et se poursuivirent jusqu'en 1684. Elle fut inaugur√©e la veille de No√ęl. Elle fut sujette depuis √† de nombreuses modifications. Pour commencer, le clocher ne fut termin√© qu'en 1689. Ensuite, en 1714, l'√©glise fut dall√©e. En 1719 une balustrade y fut construite ainsi que deux b√©nitiers en 1725. √Ä l'int√©rieur un total de huit chapelles ont √©t√© faites.

Le ch√Ęteau d'eau

Un cimeti√®re √©tait install√© autrefois √† l'emplacement de ce ch√Ęteau d'eau. Il fut d√©plac√© pour se conformer √† la loi selon laquelle les cimeti√®res doivent √™tre construits en dehors de l'enceinte de la ville.

Personnalités liées à la commune

√Čconomie

  • Artisanat
  • Chasse
  • P√™che

Tourisme

Située dans la plaine du Comtat Venaissin, avec sa situation à proximité d'Avignon et de son riche patrimoine, de Caprentras et du mont Ventoux, avec la présence de la Sorgue, la commune voit le tourisme occuper directement ou indirectement une place non négligeable de son économie.

Vie locale

  • Tous commerces sur place.
  • Une cr√®che, quatre √©coles et un coll√®ge, ainsi qu'une √©cole de peinture et une de musique.
  • Nombreux √©quipements sportifs dont un stade municipal.
  • Le tissu associatif compte cinquante associations.
  • Acc√®s √† une d√©ch√®terie

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Zonage sismique r√©glementaire de la France, classement des cantons (d√©coupage fin 1989) de la r√©gion PACA, page 48
  2. ‚ÜĎ J. Girard, √Čvocation du vieil Avignon, op. cit., p. 87.
  3. ‚ÜĎ J. Girard, √Čvocation du vieil Avignon, op. cit., p. 88.
  4. ‚ÜĎ Marc Mayn√®gre, op. cit., p. 179.
  5. ‚ÜĎ J. Girard, Avignon. Histoire et Monuments, op. cit., pp. 39.
  6. ‚ÜĎ Alain Sicard, B√©darrides (Vaucluse) : La r√©action du Docteur Daillan et des r√©publicains de B√©darrides face au coup d‚Äô√Čtat du 2 d√©cembre 1851
  7. ‚ÜĎ 16-17 ao√Ľt 1851 Compte-rendu dans le Journal de Toulouse du proc√®s de Lyon intent√© contre √Čtienne Daillan et Alphonse Gent
  8. ‚ÜĎ http://cassini.ehess.fr/ Population par commune avant 1962 (r√©sultats publi√©s au journal officiel ou conserv√©s aux archives d√©partementales)
  9. ‚ÜĎ INSEE : Population depuis le recensement de 1962

Bibliographie

Les ouvrages utilisés pour rédiger l'article sont indiqués par Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article.

  • Joseph Girard, Avignon. Histoire et Monuments, √Čd. Dominique Seguin, Avignon, 1924. Ouvrage utilis√© pour la r√©daction de l'article
  • Joseph Girard, √Čvocation du vieil Avignon, 1958 - r√©-√©dit√© √Čd. de Minuit, Paris, 2000, ISBN 2-7073-1353-X Ouvrage utilis√© pour la r√©daction de l'article
  • Marc Mayn√®gre, De la Porte Limbert au Portail Peint, histoire et anecdotes d‚Äôun vieux quartier d‚ÄôAvignon, Sorgues, 1991, pp. 178 √† 197, ISBN 2 9505549 0 3 Ouvrage utilis√© pour la r√©daction de l'article

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de ¬ę B%C3%A9darrides ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bedarrides de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.