Juan Giuliano

Juan Giuliano, né le 26 décembre 1935 à Córdoba en Argentine. Il est également un danseur étoile des théâtres nationaux (Opéra de Paris, Théâtre national de l'Opéra-Comique).

Sommaire

Biographie

Danseur

Juan Giuliano est né le 26 décembre 1935 à Córdoba en Argentine. Il se passionne pour la danse classique et gravit rapidement les échelons de l'école de danse du théâtre Colon de Buenos Aires. Il est engagé à l'age de 15 ans dans le corps de ballet du théâtre Sodre à Montévidéo en Uruguay. Dès lors sa carrière de soliste démarre. Brillant danseur, il accédera très rapidement au rang de danseur étoile en 1954 au théâtre de Rio de Janeiro (Brésil).

Il fait la connaissance de Rosella Higthover en 1956, elle le présentera au marquis de Cuevas, qui l'engagera pour sa compagnie de ballet. Cette rencontre marque son arrivée en Europe. En 1957, il part aux États-Unis à la demande de Jeannine Charrat pour être son partenaire. Sa soif de rencontres et de voyages le mène[réf. nécessaire], comme artiste invité, dans les compagnies les plus prestigieuses de son époque sur les cinq continents.

En 1963 Georges Auric, alors directeur des Théâtres lyriques et de l'Opéra Comique, l'invite comme danseur étoile pour cette maison. Il est le premier danseur Sud Américain à y être danseur étoile. Serge Lifar lui octroie le prix Nijinski en 1965 pour son interprétation du ballet Icare, en Suède. Sa carrière de danseur s'arrête sur un accident en 1973.

Chorégraphes avec qui l’interprète a travaillé[réf. nécessaire]
Argentine Michel Borowski, Marguerita Wallman, Aurelio Milloss, A.Sakaroff
Uruguay Tamara Grigorieva, Roger Fenonjois, Lia Dell'Ara, Rugiero Brinatti
Chili Ernest Uthoff, Octavio Cintolesi
Brésil Aurelio Milloss, Nina Verchinina, Tatiana Leskova, Igor Swezzoff, William Dollar
Marquis de Cuevas John Taras, Nicolas Beriossof, Bronislava Nijinska, Georges Balanchine, Leonidas Massine, David Lichine, Georges Skibine,

Anna Ricarda, Edward Kayton, Wladimir Skouratoff, Enrique Martinez, Anton Dolin, Paul Gaubé, Antony Tuddor, Janine Charrat

Italie Aurelio Milloss, Franca Bartolomei, Walter Zappolini
Belgique Maurice Béjart, Janine Charrat, Jérôme Robbins, Herbert Ross
Paris Michel Rayne, Flemming Flindt, Claude Bessy, Brian Macdonald, John Buttler, Milko Sparembleck,

Victor Gsowsky, Wladimir Orlikowski, David Lichine, Joseph Lazzini, Michel Descombay, N. Svereff, William Dollar, Serge Lifar

USA Georges Balanchine, Leonidas Massine, Herbert Ross, Jose Limon, Vera Kokina, Fererick Franklin,

Teddy Shaw

Chorégraphe

Malgré une formation académique il a su utiliser différents styles pour ses créations, affirmant un langage qui lui est propre, mis au service des ouvrages. Il a matérialisé dans sa carrière une centaine de ballets dont les plus importants sont : Les Indes galantes (Opéra Ballet), Boléro, Puccinella, Les créatures de Prométhée, La Symphonie des Psaumes (prix de la meilleure production française de l'année), Le Sacre du printemps, Coppélia, Le Mandarin Merveilleux, Carmina Burana, Histoire du Soldat, etc.

Metteur en scène d'Opéra

Entre 1973 et 1982, Juan Giuliano met en scène La Dame blanche, Les Pêcheurs de perles, Carmen, Falstaff, Samson et Dalila, Aida, Rigoletto, Herodiades, Faust, Tannhäuser, Goyescas… Mais il met également en scène des Opérettes, ainsi que d'autres ouvrages, dans lesquels les trois disciplines (musique, chant, danse) se mêlent.

Directeur de ballet

En 1964, Juan Giuliano crée sa première compagnie à Paris. De 1973 à 1983, il restructura et dirigea successivement le Ballet national du Venezuela, le ballet du Théâtre des Arts de Rouen, le Ballet royal de Wallonie (Belgique) et enfin principalement le ballet du Théâtre du Capitole de Toulouse. En 2006, il crée sa deuxième compagnie, le Ballet théâtre de Wallonie.

Pédagogue et formateur de professeurs

Comme formateur, il est invité dans les plus grands théâtres et compagnies de ballet, pour sa connaissance dans les différentes méthodes qu'il maîtrise (Vaganova, Cecchetti et Bournonville). Il est également plébiscité par les conservatoires de Toulouse et de Strasbourg.

Il formera plus d'une centaine d'élèves sur Paris et la Province, pour l'obtention du diplôme d'état et du certificat d'aptitude à l'enseignement de la danse classique[réf. nécessaire].

Récompenses et nominations

Bibliographie

À travers ses vidéos Juan Giuliano a cherché à transmettre un enseignement clarifié, aidant ainsi l'ensemble du professorat classique ainsi que les jeunes élèves se destinant à la pratique de cette discipline.

Son programme se développe sur 12 vidéos qui couvrent :

  • depuis l'initiation à la danse... jusqu'à la vie professionnelle
  • en passant par comment bâtir des variations
  • comment corriger et pourquoi ?
  • la résonance du mouvement dans le corps du danseur.[réf. nécessaire]


Il écrit son premier ouvrage au mois de mai 2011, Souvenances de demain.

Il y retrace son histoire et sa passion. Toujours tourné vers l’avenir il travaille à préserver la danse et son héritage, pour revenir aux fondements de celle-ci…

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Juan Giuliano de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giuliano Bugiardini — Giuliano Bugiardini, según las Vite de Vasari …   Wikipedia Español

  • Giuliano Finelli — Retrato del escultor Nombre de nacimiento Giuliano Finelli Nacimiento 1602 …   Wikipedia Español

  • Juan de Torquemada (cardinal) — Juan de Torquemada (1388 September 26, 1468), or rather Johannes de Turrecremata, Spanish ecclesiastic, was born at Valladolid, and was educated in that city.At an early age he joined the Dominican Order, and soon distinguished himself for… …   Wikipedia

  • Juan Antonio Rubio — (n. Zaragoza, 17 de junio de 1947) es un actor español. Juan Antonio Rubio estudió económicas y finanzas, y tras su paso por la banca, comenzó su carrera cinematográfica, al ir en busca de un trabajo digno, fuera de España. Se instaló en… …   Wikipedia Español

  • Juan de Castro — (* 22. März 1431 in Valencia; † 29. September 1506 in Rom) war ein italienischer Kardinal der katholischen Kirche. Seit 1479 Bischof von Girgenti (seit 1927 Agrigent), erhob ihn Papst Alexander VI. am 19. Februar 1496 zum Kardinal und machte ihn… …   Deutsch Wikipedia

  • Giuliano Vangi — «El encuentro», de Giuliano Vangi Giuliano Vangi (nacido en Barberino di Mugello (Florencia) en 1931) es un escultor y pintor italiano. Estudió en el Instituto del Arte y en la Academia de Bellas Artes de Florencia. Giuliano Vangi ha realizado… …   Wikipedia Español

  • Anexo:Discografía de Juan Carlos Baglietto — A continuación se detalla la discografía del cantante argentino de Juan Carlos Baglietto. Contenido 1 1982: Tiempos difíciles 1.1 Lista de canciones 1.2 Créditos y personal 2 …   Wikipedia Español

  • Die Borgias — Seriendaten Deutscher Titel Die Borgias – Sex. Macht. Mord. Amen. AT (bei ATV): Die Borgias Originaltitel The Borgias …   Deutsch Wikipedia

  • Méthode Balanchine — Une arabesque selon Balanchine. Le haut du corps est très droit, la hanche de la jambe de derrière est ouverte pour allonger la ligne de la pose, qui est plus dynamique et élancée que celle traditionnelle. Les bras sont allongés au maximum le… …   Wikipédia en Français

  • Ballet Royal De Wallonie — Le Ballet royal de Wallonie est une compagnie de ballet fondée par Hanna Voos en 1966 à Charleroi. Son spectacle inaugural a été donné au Palais des Beaux Arts de Charleroi le 30 septembre 1966, avec le concours de l Orchestre philharmonique de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.