José Javier Arizkuren Ruiz

José Javier Arizkuren Ruiz
José Javier Arizkuren Ruiz
José Javier Arizkuren Ruiz

Nom de naissance José Javier Arizkuren Ruiz
Surnom Kantauri
Naissance 13/11/1958
Bandera Pamplona.svg Pampelune
Navarre Navarre
Drapeau d'Espagne Espagne
Nationalité Espagne
Autres activités ex-Dirigeant d'ETA

José Javier Arizkuren Ruiz, alias Kantauri est membre de l'organisation ETA depuis 1981, et dirigeant de son appareil militaire entre 1993 et 1999, année où il a été arrêté à Paris. Condamné par l'Audiencia Nacional pour appartenance à un groupe terroriste et comme responsable de nombreuses actions violentes qui ont causé la mort de 19 personnes et des dizaines de blessés, ainsi que pour sa participation à plusieurs enlèvements et d'autres infractions. Il ne sortira pas de prison avant 2036.

Sommaire

Au sein d'ETA

En 1981 il intègre le commando légal Baratza en prenant part à des attentats avec des explosifs contre des tours et transformateurs électriques en Navarre. En 1982 il a pris part dans l'attentat manqué contre la relève de la Police Nationale que était en service dans la station électrique proche du Club de Natation de Pampelune.

En 1984 il intègre le commando des liberados de Arava avec lequel il a pris part aux attentats suivants[1] :

  • Meurtre du sous-comissaire de Police Pedro Ortiz d'Urbina à Vitoria-Gasteiz le 1er mars 1984
  • Mitraillage d'une patrouille de la Police Nationale à Mendizorroza le 10 mars 1985
  • Attentat à la bombe manqué contre un garde civil, à Llodio, (Alava), le 11 avril 1985
  • Explosion d'une voiture piégée contre une garnison de la Garde Civile à Llodio, (Alava), le 2 mai 1985
  • Meurtre d'un policier national en faisant exploser une charge dans son véhicule particulier à Vitoria-Gasteiz le 14 mai 1985
  • Attentat manqué, à la voiture piégée, contre des membres de la Police Nationale à Mendizorroza le 19 mai 1985
  • Meurtre du facteur Estanislao Galíndez Llanos à Amurrio, (Alava), le 26 juin 1985
  • Meurtre d'un garde civil, par la mise en place d'une charge explosive à Luyano, (Alava), le 3 août 1985.
  • Meurtre de deux policiers, par l'explosion d'une bombe au passage d'un véhicule du CNP à Vitoria-Gasteiz le 16 août 1987

En 1987 s'enfuit en France avec Maria Soledad Iparraguirre, Amboto, aussi membre du commando Arava. En 1992, on retrouve sa présence dans le commando Madrid, auquel on attribue les attentats suivants :

  • Meurtre de quatre militaires et un fonctionnaire, en faisant exploser une voiture piégée à Madrid le 6 février 1992.
  • Meurtre du fils d'un Colonel de l'Armée en faisant exploser une charge placé sous sa voiture, à Madrid le 23 mars 1992.
  • Meurtre du Colonel retraité Joaquin Vasco Álvarez par l'explosion de paquet-piégé, à Madrid le 31 mars 1992.
  • Explosion d'une voiture piégée au passage d'un camion de la Police à Madrid le 24 mai 1992.
  • Meurtre du Sous-lieutenant de la Garde Civile Miguel Mirador par explosion d'une voiture piégée, en Madrid le 30 novembre 1992.

En 1993 il s'enfuit avec Amboto en France après avoir été détecté que les Forces de Sécurité étaient après eux. Après la détention de Félix Alberto López de la Calle Gauna, Mobutu, on le situe comme responsable des commandos illégaux. En 1996 il devient le chef principal de l'appareil militaire de ETA. Depuis la France, il a planifié et a ordonné aux différents commandos les actes suivants :

  • Meurtre du sergent de la police municipale Alfonso Morcillo Calero, tué à Lasarte le 15 décembre 1994.
  • Meurtre du parlementaire populaire Gregorio Ordoñez, abattu dans un restaurant de Saint-Sébastien le 25 janvier 1995.
  • Enlèvement du fonctionnaire des prisons José Antonio Ortega Lara à Burgos le 17 janvier 1996, libéré par la Garde Civile à Mondragón le 1er juillet 1997 après 532 jours de captivité.
  • Meurtre du dirigeant socialiste Fernando Múgica à Saint-Sébastien le 6 février de 1996[3].
  • Enlèvement du chef d'entreprise basque Cosme Delclaux le 11 novembre 1996 à Zamudio, retenu 232 jours et finalement libéré après que sa famille ai payé 500 millions de pesetas[4].
  • Meurtre du conseiller municipal populaire Alberto Jiménez Becerril et son conjoint, trioteados à Séville le 30 janvier 1998.

En 1998 il est condamné pour rebellion en France à six années de prison et interdiction de résidence définitive pour association de malfaiteurs et préparer un attentat terroriste.

Détention

Kantauri a été arrêté le 9 mars 1999 à Paris avec trois des ses lieutenants par la Policier française en collaboration avec la Garde Civile. Ce coup de filet s'est déroulée en pleine trêve d'Estella, un jour avant que la Police Nationale démantèle à Saint-Sébastien le nouveau commando Donosti. Un des lieutenants qui est tombé avec le chef de l'appareil militaire était José María Puy Lecumbery, le représentant chargé de l'acquisition d'armes sur le marché noir international[5].

Bibliographie

  • (fr) ETA: l'enquête, Jean Chalvidant, Éditions Cheminements, ISBN 2-84478-229-9
  • (fr) ETA histoire secrète d'une guerre de cent ans, Jacques Massey, Éditions

Flammarion enquête, ISBN 978-2-08-120845-2

Notes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article José Javier Arizkuren Ruiz de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francisco Javier García Gaztelu — Pour les articles homonymes, voir Gaztelu (homonymie). Francisco Javier García Gaztelu …   Wikipédia en Français

  • Francisco Javier García Gaztelu — Francisco Javier García Gaztelu, Txapote (n. Galdácano, Vizcaya, 12 de febrero de 1966) fue jefe militar de ETA. Miembro dirigente de la banda terrorista ETA condenado judicialmente por su participación en diversos crímenes, como los asesinatos… …   Wikipedia Español

  • Kantauri — José Javier Arizkuren Ruiz, alias Kantauri (n. Pamplona, Navarra, 13 de noviembre de 1958). Miembro de la organización terrorista ETA desde 1981, y dirigente de su aparato militar entre 1993 y 1999, año que fue detenido en París. Condenado por la …   Wikipedia Español

  • Historia del Partido Nacionalista Vasco — Artículo principal: Partido Nacionalista Vasco El Partido Nacionalista Vasco, fundado por Sabino Arana, fue constituido oficialmente el 31 de julio de 1895. Desde la instauración de la democracia hasta mayo de 2009 formó parte del Gobierno Vasco …   Wikipedia Español

  • Euskadi Ta Askatasuna — Saltar a navegación, búsqueda Euskadi Ta Askatasuna (ETA) Pintada con el anagrama de ETA Operacional 1959 presente Objetivos La creación de un estado independi …   Wikipedia Español

  • Mikel Gotzon Zubimendi Berastegui — Mikel Zubimendi Mikel Zubimendi Nom de naissance Mikel Gotzon Zubimendi Berastegui Surnom Mikelon …   Wikipédia en Français

  • Irene Villa — Nombre real Irene Villa González Nacimiento 21 de noviembre de 1978 (32 años) Madrid, España Medio Cadena COPE Irene Villa González (Madrid, 21 de noviembre de …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.