Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble

45° 11′ 39″ N 5° 45′ 42″ E / 45.194158, 5.761594

Bâtiment principal de l'IPAG

L'Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble (IPAG) est né en janvier 2011. Il résulte de la fusion de deux laboratoires: le Laboratoire d'AstrOphysique de Grenoble (LAOG) et le Laboratoire de Planétologie de Grenoble (LPG). Ce nouveau laboratoire rassemble l'essentiel des recherches en astrophysique et planétologie sur le campus Grenoblois.

Sommaire

Statut

L'IPAG est une unité mixte de recherche du CNRS et de l'UJF. Il est l'un des laboratoires de INSU et de OSUG.

Compositions

L'IPAG compte environ 150 personnes. Il est composé de chercheurs, d'astronomes, d'ingénieurs et techniciens et de personnels administratifs. L'ensemble de ces personnes est réparti en 5 équipes de recherches et d'un groupe technique.

  • Sherpas
  • Astromol
  • Fost
  • Planéto
  • Cristal
  • Groupe Technique

Recherche scientifique

La recherche scientifique effectuée au sein de ce laboratoire suit plusieurs axes de recherche:

  • La formation stellaire et planétaire (équipe Fost) depuis l'effondrement du nuage interstellaire jusqu'à la physique et la chimie (équipe Astromol) des disques circumstellaires.
  • Les phénomènes d'accrétion et d'éjection des objets stellaires jeunes et des objets compacts (équipe sherpas) où les énergies mises en œuvre sont énormes.
  • Les sciences planétaires avec l'étude des interactions Soleil-Terre, les sub-surfaces planétaires, les astéroïdes et la chimie sur la matière primitive (équipe planéto).
  • Une recherche instrumentale de pointe pour répondre aux besoins de la communauté scientifique en termes d'instrumentation pour l'exploration de l'univers proche et lointain (équipe cristal). Cela va de la haute résolution angulaire (optique adaptative et interférométrie), aux développements de nouvelles technologies (spéctromètre intégré , capteurs).

L'IPAG abrite aussi le centre Jean-Marie Mariotti qui développe des logiciels de traitement du signal interférométrique.

Développement Instrumentaux

Fort de sa recherche instrumental, l'IPAG est un acteur majeur européen impliqué dans bon nombre d'instruments dédiés à la recherche astronomique.

Instrumentation sol

Nom Année de mise en service Domaine Lieu
NAOS 2002 Optique adaptative de NACO VLT - Chili
AMBER 2004 Interférométrie infrarouge à 3 télescopes VLTI - Chili
WIRCAM 2005 Caméra grand champ infrarouge CFHT - Hawaï
PIONIER (VLTI) 2010 Interférométrie à 4 Télescopes VLT - Chili
SPHERE 2012 Spectro-imageur infrarouge avec optique adaptative VLT - Chili
GRAVITY 2014 Interférométrie 4 télescopes VLTI - Chili

Instrumentation spatiale

Nom Année de mise en service Mission Instrumentation
Rosetta 2004 Comète 7P/Churyumov-Gerasimenko in 2014 RADAR
ASSERT RADAR

Voir aussi

Liens internes

  • LAOG: Ancien Laboratoire d'astrophysique de Grenoble.
  • INSU: Institut National des Sciences de l'Univers.
  • CNRS: Centre national de la Recherche Scientifique.
  • UJF: Université Joseph Fourier.
  • ESO: Observatoire européen de l'hémisphère sud.

Liens externes

  • Portail des sciences de la Terre et de l’Univers Portail des sciences de la Terre et de l’Univers
  • Portail Grenoble Métropole Portail Grenoble Métropole

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Laboratoire d'Astrophysique de Grenoble — 45° 11′ 39″ N 5° 45′ 42″ E / 45.194158, 5.761594 …   Wikipédia en Français

  • Institut Supérieur De L'aéronautique Et De L'espace — Pour les articles homonymes, voir ISAE. ISAE Localisation Localisation …   Wikipédia en Français

  • Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace — Pour les articles homonymes, voir ISAE. Institut supérieur de l aéronautique et de l espace Devise L excellence, passionnément Informations …   Wikipédia en Français

  • Astrophysique — Les Pléiades sont un amas ouvert d’étoiles jeunes situées dans la constellation du Taureau. L’astrophysique (du grec astro = astre et physiqui = physique) est une branche interdisciplinaire de l astronomie qui concerne principalement la physique… …   Wikipédia en Français

  • IPAG — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.   Sigles d’une seule lettre   Sigles de deux lettres   Sigles de trois lettres > Sigles de quatre lettres …   Wikipédia en Français

  • ASTRONOMIE —  Ne doit pas être confondu avec Astrologie. L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle ne doit pas être confondue avec la… …   Wikipédia en Français

  • Astronomique — Astronomie  Ne doit pas être confondu avec Astrologie. L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle ne doit pas être confondue avec …   Wikipédia en Français

  • Astrophysicien — Astrophysique Les Pléiades sont un amas ouvert d’étoiles jeunes situées dans la constellation du Taureau. L’astrophysique est une branche interdisciplinaire de l astronomie qui concerne principalement la physique et l étude des propriétés des… …   Wikipédia en Français

  • Isae — Institut supérieur de l aéronautique et de l espace Pour les articles homonymes, voir ISAE. ISAE Localisation Localisation …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.