Giuseppe Giordani

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giordani.
Giuseppe Giordani
Naissance 19 décembre 1751
Naples, Flag of the Kingdom of Naples.svg Royaume de Naples
Décès 4 janvier 1798 (à 46 ans)
Fermo
Activité principale compositeur
Style musique baroque
Lieux d'activité Naples, Fermo
Famille Tommaso Giordani

Giuseppe Giordani dit Giordanello, né à Naples le 19 décembre 1751 et mort à Fermo le 4 janvier 1798, est un compositeur italien.

Son frère, Tommaso Giordani, (1730 ; † 1806) est également compositeur.

Sommaire

Sa vie

Né à Naples le 19 décembre 1751, fils de Domenico Giordani et d’Anna Maria Tosato, il y étudie la musique au conservatoire de Santa Maria di Loreto. Il reçoit l’enseignement de Gennaro Manna(it), Antonio Sacchini, Pietro Antonio Gallo et Fedele Fenaroli(it). Parmi ses compagnons d’études, il côtoie Domenico Cimarosa et Niccolò Antonio Zingarelli. En 1774, il est nommé maestro soprannumerario della cappella de la cathédrale de Naples[1] en remplacement de Manna. Dans cette période, en sus de la composition de musique sacrée, il s’occupe aussi d’enseigner. Il épouse la chanteuse Emanuela Cosmi le 25 mai 1779, et à l’automne de cette même année, il crée son premier opéra avec le drame L’Epponina qui inaugure le Teatro della Palla a Corda, à Florence. Dès lors et jusqu’en 1796, il écrit quelque quarante œuvres, parmi lesquelles des operas serias, opéras-bouffes et oratorios. En 1780, Giordani entre à l’Académie philharmonique de Modène, et par la suite dans celle de Parme.

La distruzione di Gerusalemme (La Destruction de Jérusalem), sur un livret de Carlo Sernicola, est en 1787 la première œuvre sacrée à être représentée dans un théâtre : le Teatro San Carlo de Naples.

Le succès est grand, et l’écrivain Johann Wolfgang von Goethe qui a assiste à la représentation, mentionne l’opéra dans son essai Voyage en Italie[2]. L’année suivante, il inaugure le théâtre municipal de Faenza avec l’œuvre Cajo Ostilio.

Après le succès remporté par La disfatta di Diaro (La Défaite de Diarus) donnée au théâtre de la Scala à Milan, il devient maestro di cappella de la cathédrale de Fermo, le 14 février 1789. Le 4 août, il obtient également le poste d’organiste et le 4 novembre 1791, il occupe ces deux fonctions à la fois aussi pour l’église du Saint-Esprit.

Intérieur du théâtre de l’Aquila, Fermo

Avec la représentation de La morte di Abele (La Mort d’Abel) et de La distruzione di Gerusalemme, il inaugure le théâtre de l’Aquila(it) de Fermo. Son opéra Ines de Castro, joué à Venise en 1793, comporte déjà les canons des operas serias de la fin du XVIIe siècle, que caractérisent l’unité scénique plus articulée et complexe et l’introduction des passages choraux. Ses dernières années passées dans la région des Marches, Giordani s’attache principalement à la composition de musique sacrée et d’oratorios.

En son temps, Giordani jouit d’une réputation élevée. Ses œuvres sont représentées, outre les théâtres italiens, à Lisbonne, Dresde et Madrid.

Le célèbre aria Caro mio ben, est généralement attribué à Giordani, à tort, celui-ci lui étant antérieur de près de cinquante ans[réf. nécessaire].

Œuvres

Œuvres instrumentales

Œuvres vocales profanes

Notes et références

  1. Le duomo de Naples, est célèbre pour refermer le Trésor de saint Janvier.
  2. Reise italienische de Goethe, publié en 1816-1817, est le récit du voyage en Italie qu’il a effectué de 1786 à 1787, d’après son journal et la correspondance.

Sources de Wikipédia

Cet article est partiellement issu d’une traduction des articles de Wikipédia, en italien Giuseppe Giordani (voir la page de discussion)(it) et en anglais Giuseppe Giordani (voir la page de discussion)(en).

Sources et bibliographie

Liens externes

Partitions gratuites


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giuseppe Giordani de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giuseppe Giordani — (december 19 1751 ndash; January 4 1798) was an Italian composer, mainly of opera. He was born in Naples, where he studied music with Domenico Cimarosa and Nicola Antonio Zingarelli. In 1774 he was appointed as music director of the chapel of the …   Wikipedia

  • Giuseppe Giordani — Giuseppe Tommaso Giovanni Giordani (Giordano) (* 19. Dezember 1751 in Neapel; † 4. Januar 1798 in Fermo) war ein italienischer Komponist der Klassik, sein wichtigster Schaffensbereich war die Oper. Giuseppe Giordani war ein Schüler des… …   Deutsch Wikipedia

  • Giordani — ist der Familienname folgender Personen: Aldo Giordani (* 1914), italienischer Kameramann Aldo Giordani (Sportjournalist) (1924–1992), italienischer Sportjournalist Brando Giordani (* 1931), italienischer Fernsehregisseur Claudia Giordani (*… …   Deutsch Wikipedia

  • Giordani — is a surname and may refer to:* Giuseppe Giordani baroque composer of mainly operas * Ivan Giordani bobsledder * Pietro Giordani writer, classical literary scholar * Tommaso Giordani composer …   Wikipedia

  • Giordani — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Giordani est un patronyme italien, porté par plusieurs personnalités, de nationalité italienne ou d origine italienne (ordre alphabétique)  …   Wikipédia en Français

  • Nitteti (Giordani) — Para otros usos de este término, véase Nitteti. Nitteti Forma Ópera seria Actos y escenas Tres actos Idioma original del libreto Italiano Libretista Pietro Metasta …   Wikipedia Español

  • Tommaso Giordani — (Giordano) (* um 1730 in Neapel; † 23. Februar 1806 in Dublin) war ein italienischer Komponist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 3 Literatur 4 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Tommaso Giordani — (b. Naples around 1738; d. Dublin, Ireland, February 1806) was an Italian composer. He came from a musical family; his father was Carmine Giordani (or Giordano), who was born around 1695 in Naples, died after 1762, probably in London. A younger… …   Wikipedia

  • Pietro Giordani — (January 1 1774 – September 2 1848) was an Italian writer, classical literary scholar, and a close friend of, and influence on, Giacomo Leopardi. Biography Born in Piacenza, Giordani originally set out to become a monk. But after having entered… …   Wikipedia

  • Marcello Giordani — (birth name Marcello Guagliardo; born 25 January 1963) is an Italian operatic tenor who has sung leading roles in opera houses throughout Europe and the United States. He has had a distinguished association with the New York Metropolitan… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.