Éric Borel

Éric Borel
Nom de naissance : Éric Borel
Naissance : 11 décembre 1978
Décès : 24 septembre 1995
Cuers
Cause du décès : Suicide par une balle dans la tête
Meurtres
Nombre de victimes : 15 tués, 4 blessés
Pays : France


Éric Borel (11 décembre 1978 au 24 septembre 1995) était un étudiant français et un Spree killer qui, à l'âge de 16 ans, a assassiné sa famille à Solliès-Pont dans l'arrondissement de Toulon le 23 septembre 1995 et a ensuite marché plusieurs kilomètres jusqu'au village de Cuers, où le lendemain, il a continué ce massacre en abattant douze autres personnes et en blessant quatre autres à travers les rues pendant une demi-heure. La fusillade n'a pris fin que lorsque la police est arrivée sur les lieux, après quoi Borel se suicide.

Sommaire

Biographie

Enfance

Éric Borel était le fils de Marie-Jeanne Parenti et Jacques "Jacky" Borel, qui travaillaient tous deux dans l'armée au moment de sa naissance. Cependant, leur liaison a été assez courte, et après, Éric fut envoyé chez parents de Jacky à Limoges, où il est resté jusqu'à ce qu'il aie cinq ans. Lorsque sa mère, qui n'avait rendu visite à Éric qu'occasionnellement jusque là, a commencé à cohabiter avec Yves Bichet, elle a de nouveau pris soin de son fils et ils l'ont emmené dans leur maison à Solliès-Pont.

Sa mère est autoritaire et - du moins en apparence - une personne religieuse et militante dans le Secours catholique, elle "battait" Éric (le maltraité et l'humulié, peu ou pas de coups physiques sauf peut-être quelques claques mais de toute façon assez rare cela restait surtout du dénigrement), qui, selon elle, était un « enfant du péché », d'ailleurs il n'a jamais développé une relation étroite avec le nouveau compagnon de sa mère. Quand Éric s'est cassé le bras à l'âge de huit ans, à la place de rentrer à la maison, il a préféré s'enfuir et se cacher, jusqu'à ce qu'il soit retrouvé, tremblant de douleur. Borel a développé une admiration croissante pour les militaires, il a raconté des mensonges au sujet des actes héroïques de son père pendant la guerre d'Indochine et adorait son demi-frère Franck Bichet qui servait dans l'armée. Il affectionnait les armes et a tiré sur des moineaux avec un pistolet à air.

Les années suivantes et ses motifs

Jusqu'à sa mort, Éric Borel allait au lycée professionnel Georges Cisson à Toulon, où il étudiait l'électromécanique et il avait de bons résultats scolaires. Il fut décris comme un élève discipliné et calme. Toutefois, dans sa dernière année à l'école il se produisit un changement radical dans son comportement. Il sèche les cours, sans autorisation et sans explication. Il a régulièrement déclaré qu'il ne pouvait plus supporter son foyer, qu'il en avait assez de faire des travaux ménagers et il a également souvent affirmé son souhait de rejoindre l'armée, comme son père et grand-père. Apparemment, la semaine avant la fusillade, il a aussi dit à un de ses camarades de classe qu'il allait se suicider, mais pas avant de tuer deux ou trois personnes.

Borel avait un ami, Alan Guillemette qui était âgé de 17 ans. Il était plutôt populaire parmi les autres.

Le beau-père d'Éric avait assisté à plusieurs réunions du Front National en 1989, et de nombreux rapports ont affirmé à tort que sa chambre était pleine d'insignes nazies, ce qui stimule les rumeurs selon lesquelles il sympathisait avec les idéologies fascistes. Mais, outre une photo d'Adolf Hitler découpée dans un journal, des graffitis affichant une croix gammée sur sa porte, quelques livres sur la Seconde Guerre mondiale, ainsi que d'un documentaire sur David Koresh et le siège de Waco, aucune preuve n'a été trouvée après sa mort. De plus, une fille de Cuers a raconté qu'Éric lui avait parlé de sa relation avec sa demi-sœur Caroline, qui était censé être sa petite amie enceinte. Toutefois, cette sœur en question n'existait pas, tout comme il n'était pas vrai que son père était décédé d'un cancer peu de temps avant son massacre.

Le crime

Le matin du 24 septembre 1995, le village de Cuers bascule dans l’horreur. Un tireur fou vient d’abattre, plus d’une dizaine d’habitants qui ont simplement croisé son chemin. Il y a des cadavres à chaque coin de rue. Devant le café, la Banque et la place. La folie meurtrière d’Éric Borel, un adolescent de 16 ans, est sans précédent en France. Entre Solliès-Pont et Cuers, il laisse dans son cheminement macabre dix-sept victimes, avant de retourner son arme contre lui. Quelques heures auparavant, l’adolescent a exécuté, à Solliès-Pont, sa mère, son beau-père et son demi-frère de 11 ans.

Victimes

  • Yves Bichet, son beau-père
  • Marie-Jeanne Parenti, sa mère
  • Jean-Yves Bichet, 11 ans, son demi-frère
  • Alan Guillemette, 17 ans, un de ses amis
  • Marius Boudon, 59 ans
  • Andrée Coletta, 65 ans
  • Rodolphe Incorvala, 59 ans
  • Jeanne Laugiero, 68 ans
  • Mohammed Maarad, 41 ans
  • Pierre Marigliano, 68 ans
  • Pascal Mostacchi, 15 ans
  • Denise Otto, 77 ans
  • Mario Pagani, 81 ans
  • André Touret, 62 ans
  • Ginette Vialette, 48 ans



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Éric Borel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eric Borel — Infobox Mass Murderer name = Eric Borel image size = caption = birthname = Eric Borel occupation = Student (Electromechanics) birth = 1979 location = death = September 24 1995 deathplace = Cuers, France cause = Suicide by gunshot penalty = date …   Wikipedia

  • Eugene Borel — Eugène Borel Pour les articles homonymes, voir Borel. Conseiller fédéral suisse Eugène Borel conseiller fé …   Wikipédia en Français

  • Eugène Borel — Pour les articles homonymes, voir Borel. Conseiller fédéral suisse Eugène Borel Mandats …   Wikipédia en Français

  • Amoklauf von Cuers — Der Amoklauf von Cuers ereignete sich am 23. und 24. September 1995 in den beiden französischen Gemeinden Solliès Pont und Cuers, im Département Var. Der 16 jährige Student Eric Borel (* 11. Dezember 1978 in Pau; † 24. September 1995 in Cuers)… …   Deutsch Wikipedia

  • Spree killer — Le spree killer ou « tueur à la chaîne » désigne un assassin qui commet plusieurs meurtres dans un laps de temps très court, généralement quelques heures, sans se soucier de l identité des victimes, tuant toute personne qu il rencontre… …   Wikipédia en Français

  • Spree killer — A spree killer is someone who embarks on a murderous assault on two or more victims in a short time in multiple locations. The U.S. Bureau of Justice Statistics defines a spree killing as killings at two or more locations with almost no time… …   Wikipedia

  • 1995 in France — See also: 1994 in France, other events of 1995, 1996 in France. Events from the year 1995 in France.Events*21 February Ibrahim Ali, a 17 year old Comorian living in France, is murdered by 3 far right National Front activists. *23 April… …   Wikipedia

  • 1979 in France — See also: 1978 in France, other events of 1979, 1980 in France. Events from the year 1979 in France.Events*8 January French tanker Betelgeuse explodes at the Gulf Oil terminal at Bantry in Ireland; 50 are killed. *18 March Cantonales elections… …   Wikipedia

  • Liste Des Affaires Criminelles Françaises — Liste d affaires criminelles françaises Liste des principales affaires criminelles françaises. Année Affaire Résumé 1761 Affaire Calas Suicide de Marc Antoine Calas le 13 octobre 1761. Son père, Jean Calas, maquille la scène en meurtre pour… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'affaires criminelles françaises — Liste des principales affaires criminelles françaises. Année Affaire Résumé 1761 Affaire Calas Suicide de Marc Antoine Calas le 13 octobre 1761. Son père, Jean Calas, maquille la scène en meurtre pour éviter le déshonneur à son fils. 1817 Affaire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.