Ephraim Urbach

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Urbach.

Ephraim Elimelech Urbach (1921-3 juillet 1991), en hébreu : אפרים אלימלך אורבך, est un chercheur sur le judaïsme. Il est principalement connu pour son travail sur la littérature et la pensée rabbinique, Hazal, l'histoire de la halakha et de la aggada et pour ses recherches sur les Tossafot.

Ephraim Urbach est né dans une famille hassidique à Włocławek alors dans l'empire russe, puis dans la deuxième République de Pologne. Il poursuit des études universitaires et obtient le titre de docteur, il enseigne ensuite dans les universités de Breslau et de Rome. Parallèlement, il est ordonné rabbin par le séminaire rabbinique de Breslau.

Il émigre en Palestine mandataire en 1938. Après son aliya, il enseigne le judaïsme au lycée hébraïque Rehaviah puis s'engage dans l'armée britannique où il sert comme aumônier rabbinique durant la Seconde Guerre mondiale. Il prend également par à la Guerre israélo-arabe de 1948-1949.

Après l'indépendance d'Israël, il est nommé directeur de l'école religieuse Maale, puis inspecteur des écoles secondaires au ministère de l'éducation. En 1953, il est associé à l'équipe enseignante de l'université hébraïque de Jérusalem comme maître de conférence sur le Talmud et l'histoire de la halakha, puis en 1956 comme professeur. Il est également membre de l'académie de la langue hébraïque et président de l'académie israélienne des sciences et lettres de 1980 à 1986.

Urbach fait partie de ceux qui s'opposèrent à David Ben Gourion à la suite de l'affaire Lavon. Il s'oppose également à la législation religieuse, à la dispense du service militaire pour les élèves de yeshivot et aux interventions des élèves de yeshiva en archéologie.

Il est le candidat du Likoud et du Mafdal au poste de président de l'État d'Israël lors des élections présidentielles de 1973, mais il perd face à Ephraïm Katzir.

Il est enterré dans le cimetière du mont des Oliviers à Jérusalem.

Récompenses

Références

Références citées

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ephraim Urbach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ephraim Urbach — Ephraim Elimelech Urbach (1912 1991) was a distinguished scholar of Judaism. He is best known for his landmark works on rabbinic thought, The Sages , and for research on the Tosafot. He was awarded the Bialik Prize and, in 1955, the prestigious… …   Wikipedia

  • Ephraim Katzir — 4th President of Israel In office 24 May 1973 – 24 May 1978 Prime Minister Golda Meir Yitzhak Rabi …   Wikipedia

  • Urbach — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Urbach (Bade Wurtemberg), une commune d Allemagne Urbach (Thuringe), une commune d Allemagne Urbach (Rhénanie Palatinat), une commune d Allemagne Urbach… …   Wikipédia en Français

  • URBACH, EPHRAIM ELIMELECH — (1912–1991), Israeli researcher in talmudic and rabbinic literature. Urbach, who studied in the Breslau Rabbinical Seminary and at the universities of Breslau and Rome, served as lecturer at the Breslau Rabbinical Seminary from 1935 to 1938.… …   Encyclopedia of Judaism

  • EPHRAIM BEN ISAAC — (of Regensburg; 1110–1175), tosafist, member of the bet din of Regensburg, and the greatest of the paytanim (liturgical poets) of Germany. Among his teachers were isaac b. asher ha levi and isaac b. mordecai of Regensburg. He was held in great… …   Encyclopedia of Judaism

  • Urbach, Ephraim Elimelech — (1912 91)    Israeli scholar. He studied at the Breslau Rabbinical Seminary and at the universities of Breslau and Rome; he later taught at the Breslau seminary (1935 8). In 1938 he settled in Palestine, where he became a schoolteacher and… …   Dictionary of Jewish Biography

  • AGGADAH or HAGGADAH — (Heb. הַגָּדָה, אַגָּדָה; narrative ), one of the two primary components of rabbinic tradition, the other being halakhah, usually translated as Jewish Law (see: kadushin , The Rabbinic Mind, 59f.). The term aggadah itself is notoriously difficult …   Encyclopedia of Judaism

  • Pensee juive — Pensée juive Religion Religions abrahamiques : Judaïsme Christianisme Islam     …   Wikipédia en Français

  • Pensée juive — Le judaïsme a valorisé la réflexion dès ses débuts et mis l étude au centre du judaïsme, la posant même parfois comme valeur suprême, la mettant à l égal des autres obligations et commandements. Le Rabbin est d abord et avant tout celui qui… …   Wikipédia en Français

  • Académie israélienne des sciences et lettres — 31°46′13.73″N 35°12′56.74″E / 31.7704806, 35.2157611 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.