Classico algérien

Rivalité entre
JS Kabylie et MC Alger
Généralités
Sport Football
Pays Drapeau : Algérie Algérie
Ville Tizi-Ouzou et Alger
Clubs concernés Jeunesse sportive de Kabylie
Mouloudia Club d'Alger
Nom de la rivalité Classico algérien
Localisation des clubs

Le Classico algérien[1],[2] est un terme qui désigne la rencontre de football entre les deux clubs algériens du Mouloudia Club d'Alger (MCA) et de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK). Cette dénomination s'inspire du Clásico espagnol entre le Real Madrid et le FC Barcelone.

Le MC Alger [3] « doyen » du football algérien représente la capitale du pays, Alger, tandis que la JS Kabylie[4] « plus titré » des clubs algériens[5], représente la ville des genêts, Tizi-Ouzou. Ces rencontres sont devenues importantes, suite à l'affaire no 107 [6] de la commission de discipline à propos du match JSK-MCA, ayant occasionné de graves incidents, sur et autour du terrain, durant la saison 1962-1963. En effet, cette affaire constitue le premier cas grave, traitée par la commission de discipline du tout jeune championnat d'Algérie de football, appelé « critérium honneur ». De lourdes santions sont infligées aux deux équipes, des communiqués sont rendus publics à l'attention des clubs de la Ligue d'Alger et au peuple algérien tout entier, afin de rappeler le respect de la pratique de ce sport et également afin d'améliorer l'image du pays à l'étranger.

Depuis cette affaire, les matchs entre les deux clubs sont parsemés d'une certaine rivalité, où chacun des deux clubs ne doit pas perdre face à l'autre[7]. Malgré cet épisode douloureux des premiers temps du football algérien, quelques rencontres restent toutefois des références sportives pour les supporters des deux camps, car ce sont deux clubs des plus titrés en Algérie, que ce soit sur le plan continental, régional ou national[5],[8].

Sommaire

Histoire

Origine de la rivalité

Le MC Alger est connu pour être le doyen du football algérien[9] et la JS Kabylie est connue pour en être la plus titrée[5]. Tout deux ont un palmarès bien garni, et font partie depuis l'indépendance de l'Algérie, du folklore footballistique algérien. Leur domination ne se limite pas aux frontières de l'Algérie, mais aussi en Afrique et dans le monde arabe. La JSK avec ses six trophées africains et le MCA premier club algérien vainqueur d'une coupe africaine, ont souvent joué les premiers rôles lors des compétitions internationales. Il y a aussi le fait que ces deux clubs se disputent souvent la tête du championnat, mais ce n'est pas le seul point, il existe deux autres causes ayant conduit à la naissance de cette rivalité[10].

Tout d'abord, les deux clubs ont une histoire commune depuis les débuts du football algérien. En effet, il faut se rappeler que durant la période coloniale, la JSK, jeune association sportive nouvellement créée, s'est vu refuser des subventions de la part du gouvernement colonial de l'époque, dans la ville de Tizi-Ouzou. Celui-ci préfère plutôt aider l'équipe coloniale de l'Olympique de Tizi-Ouzou qui est une formation plus ancienne, plutôt que d'aider la nouvelle association musulmane sportive[11].

N'ayant pas de matériel sportif, la JS Kabylie reçoit l'aide d'autres clubs, tels que le Widad Rihadi de Belcourt (un des clubs ayant fusionné pour créer le CR Bélouizdad), l'USM Alger et le MC Alger[12]. Ces trois clubs de la ville d'Alger, ont donné des maillots entre autres, afin de permettre à la JSK de se structurer, et également des dons de la population locale[13]. Les canaris qui portent actuellement les couleurs jaune et verte, ont longtemps arboré les couleurs rouge et verte, car leurs premiers maillots leurs sont offert par le MCA, portant ces mêmes couleurs[12].

La JSK connait par ailleurs une montée en puissance durant la période coloniale, qui lui permet d'être promu quatre fois[14]. En 1954, elle joue déjà en première division, à la veille de l'appel du FLN, il ne lui aura fallu que huit ans, depuis l'année de sa création, pour parvenir au même niveau que les autres clubs musulmans d'Alger, pourtant fondés bien avant. Le club rencontre même plusieurs fois l'OTO dans le derby de Tizi-Ouzou, et gagne plusieurs de ces rencontres[15].

Le conflit en Algérie entre le FLN et la France s'intensifie, et comme toutes les associations sportives musulmanes de l'époque, la JSK cesse toutes ses activités[16]. À l'indépendance du pays, le 5 juillet 1962, les activités sportives reprennent, on tente de créer le premier championnat algérien de football qui débute le 7 octobre 1962[17]. À partir du 15 septembre 1962, plusieurs tournois amicaux de football ont lieu durant ce mois de septembre, dont le but était de fêter l'indépendance du pays[18], et de préparer le futur championnat d'Algérie de football, nommé critérium honneur du fait qu'il s'agissait d'un championnat à plusieurs groupes. L'un de ses tournois se tient à Tizi-Ouzou, et voit la JSK battre le MCA, et remporter son tournoi. D'autres tournois se déroulent à Alger, organisés par le NAHD et le CRB, entre autres, mais cette fois-ci on assiste à des victoires du MC Alger contre la JS Kabylie[19]. Les deux clubs, déjà au coude à coude lors des différents tournoi amicaux, se retrouvent dans le même groupe I, de ce premier championnat algérien, en compagnie de huit autres équipes[20].

Et enfin, des incidents surviennent entre les deux clubs, lors de leur première rencontre en championnat de l'histoire[21], lors de la rencontre JSK-MCA comptant pour la septième journée du groupe I du championnat, le 9 décembre 1962[20].

Durant la partie, les Algérois mènent pendant longtemps au score, creusant même l'écart en portant leur avance à trois buts. Mais durant le dernier quart d'heure, les Kabyles réussissent à revenir dans le match, en renversant le score, quatre buts à trois. Le quatrième but est contesté par les joueurs du MCA, et l'arbitre agressé par les joueurs, s'enfuit en ayant arrêté le match au préalable avant son terme, de peur qu'on porte atteinte à sa vie. La rencontre est aussi marquée par les débordements des supporters kabyles avant l'arrêt du match à la soixantième minute de jeue[22]. S'ensuit une convocation des deux entraîneurs, et de lourdes sanctions pour les deux clubs, dont la radiation à vie de deux joueurs algérois, la suspension du stade kabyle pour trois journées, ainsi qu'une forte amende pour la JSK[6]. Le match est annulé et est rejoué plus tard sur terrain neutre à Méneville, rencontre qui se solde par un match nul.

La victoire de la JSK lors du premier match, est transformée en match nul à cause du la commission de discipline qui a décrété qu'il fallait le rejouer, n'arrange pas les choses. Les deux équipes sont au coude à coude dans ce premier championnat, et le match retour entre les deux équipes est attendu, match qui se déroule le 4 mai 1963. La JSK, championne de la phase aller, et première au classement, arrive en confiance sur le terrain du MCA[23]. Elle déroule son football, assiégeant le but mouloudéen, mais son gardien Abderrahmane Boubekeur, avorte toutes les tentatives kabyles. Puis à la quatre-vingt-quatrième minute sur un corner, le MCA ouvre la marque et remporte la partie[23].

Cette rencontre comme la première, connaitra de graves incidents, avec à nouveau l'envahissement du terrain des supporters kabyles, mais cette fois-ci une agression de l'arbitre par les joueurs de la JSK. S'ensuivra une deuxième commission de discipline qui infligera de nouvelles sanctions pour la JSK, notamment la suspension de six mois de deux de ses joueurs, la radiation à vie d'un autre, et une amende pour le mauvais comportement de ses supporters[24]. Ce dernier match de la saison pour le groupe I, ayant donné la victoire du MCA aux dépens de la JSK, lui permet de la rejoindre à la première place du classement. Elle lui prend même la première place, grâce à un meilleur goal average, lui permettant d'accéder au tournoi des premiers de chaque groupe de ce critérium[24]. En effet, les premiers s'affrontent, afin de désigner le vainqueur du premier championnat d'Algérie de football et ce sera l'USMA, le premier champion d'Algérie.

Ce fut un épisode douloureux pour la JSK comme pour le MCA, d'autant plus que si la commission de discipline n'avait pas fait rejouer le premier match entre ces deux clubs, peut-être que le résultat du championnat aurait été tout autre[25]. Il n'en demeure pas moins que depuis cet épisode, qui ébranla le monde du football algérien, ces incidents sont donc à l'origine de la rivalité entre les deux clubs, qui se vouent une haine profonde, par supporters interposés[26].

Affaire no 107

Il s'agit de la première grande affaire disciplinaire dans le football algérien, opposant les deux formations rivales, la JS Kabyle, et le MC Alger. Cette affaire prit une telle ampleur qu'elle suscita l'intérêt de tout le pays, disproportionnée par la publication de la commission et des communiqués de la ligue.

Contexte footballistique

Le 5 juillet 1962, l'indépendance de l'Algérie est proclamée, toutes les associations sportives musulmanes qui avaient cesser leurs activer durant la Guerre d'Algérie, reprennent. Le football qui avait déjà une grande importance en Algérie à cette époque reprend ses droits, avec notamment la création de tounois amicaux[27], ayant pour but de fêter l'indépendance du pays.

Trois de ces tournois[18] sont restés graver dans les mémoires, avec celui de Tizi-Ouzou, organisé par la JS Kabylie, et ceux d'Alger, organisés l'un par le NA Hussein Dey appelé « tournoi El Ittihad », et celui organisé par le CR Belouizdad. Tous ont eu lieu durant le mois de septembre 1962, soit un mois avant le début de premier championnat d'Algérie de football.

En effet, les activités sportives ayant repris, l'année 1962, voit apparaitre le premier championnat de football algérien, par la toute jeune fédération algérienne de football. Il s'agit d'un critérium honneur, ou division d'honneur, regroupant tous les clubs existants, en plusieurs groupes, qui se disputent durant la saison 1962-1963, la première place de leur groupe respectif.

Ensuite, tous les premiers de chaque groupe s'affrontent dans un tournoi, sorte de play-off, dont le vainqueur sera designé Champion d'Algérie du premier Championnat d'Algérie de football en 1962-1963.

La JS Kabylie et le MC Alger se retrouvent alors dans le même Ier groupe (groupe no 1), pour cette première saison du nouveau championnat[19].

Composition du Critérium Honneur, Groupe I

Une division d'honneur appelé « Critérium Honneur », est donc créée en 1962, regroupant tous les clubs en plusieurs groupes. Le premier de ces groupes, est le numéro I, est regroupe dix équipes. À part la JSK (Jeunesse sportive de Kabylie) et le MCA (Mouloudia Club d'Alger), huit autres équipes composent ce groupe dont:

L'USMMC : Union Sportive Musulmane Maison Carrée (future USM El Harrach).
Le RSA: Red Star Algérois.
La JSBM : Jeunesse Sportive Bordj-Menaïl.
Le WOR : Widad Olympique Rouïba.
L'ESAT : Entente Sportive Aïn-Taya.
La JSI : Jeunesse Sportive Isserville .
L'ASD : Association Sportive Dellys.
L'ESMA : Espérance Sportive Musulmane Algéroise.

La première phase est donc une poule de dix équipes, pour chaque groupe, qui s'affrontent en match aller et retour, afin d'en déterminer le vainqueur. La seconde phase de ce premier championnat consiste en un tournoi où seuls les champions de groupes, s'affrontent pour obtenir le titre de champion de la saison 1962-1963.

Le championnat débute donc le 7 octobre 1962, pour la JSK et le MCA comme pour tous les clubs de tous les groupes de ce critérium honneur.

Commission de discipline

Durant la phase aller du championnat, de graves incidents ont eu lieu au cours de la septième journée, qui s'est déroulée le 9 décembre 1962, notamment durant la rencontre ayant opposé la JSK au MCA.

Tout d'abord, avant la rencontre, il faut savoir que les deux équipes étaient les formations les plus en forme du moment. La JSK, pour ne citer qu'elle venait de réaliser six victoires en six matchs acquises contre l'ESAT, le RSA, la JSI, l'ASD, la JSBM et l'USMMC, avec 19 buts marqués pour 4 encaissés[19]. Cette rencontre entre la JSK et le MCA, était déjà en quelque sorte, une rencontre au sommet, de ce groupe I.

Les Kabyles, qui, d'habitude, sont plutôt performants à domicile, sont vite menés au score par les joueurs de la capitale. Le portier de la JS Kabylie, Ali Benhacène, avait déjà d'encaisser trois buts à la soixantième minute, provoquant ainsi la colère des supporters kabyles qui se distinguèrent par l'envahissement du terrain. Peu après, l'arrière latéral de la JSK Ferhat Merad rétablit le score de parité en égalisant sur un pénalty, trois buts partout.

Mais le fait de jeu survenu à la soixante-quinzième minute de de la partie est sans aucun doute le plus important, car c'est celui qui mettra le feu au poudre et sera la cause de tout. En effet, alors que le portier mouloudéen s'apprêtait à dégager son camp, il se fit subtiliser le ballon par l'attaquant de la JSK, Abbas passant en retrait à son coéquipier Zoubir lui permettant, d'un joli tir croisé, d'inscrire le quatrième but de son équipe. L'arbitre de la rencontre n'hésite pas une seule seconde et siffle immédiatement afin d'accorder le but.

Ce quatrième but marqué dans des conditions un peu particulières fut fortement contesté par les joueurs du MCA, contrastant avec la liesse des supporters kabyles dans les tribunes du stade Oukil Ramdane. Certains joueurs mouloudéens s'en prirent même violemment envers l'arbitre de ce match qui arrêta la partie avant son terme et s'enfuira de peur qu'on attente à sa vie.

La confusion de ce but, engendrant les débordements sur et autour du terrain, amenant l'arbitre à interrompre le match, eurent pour conséquence, la convocation des représentants des deux équipes en plus des joueurs visés par la commission de discipline de la défunte Ligue d'Alger[28].

Cette commission examina attentivement les faits qui se sont produits durant la rencontre de football, ayant opposé le MCA à la JSK, qui sont d'une l'envahissement du terrain à la 60e minute par les supporters de la JSK, et d'autre part leurs menaces envers l'arbitre et son agression par les joueurs du MCA, qui a conduit le conseil de discipline à conclure que les deux clubs sont responsables de l'arrêt de la partie, et décide donc que le match sera à rejouer dans un stade neutre et à huis-clos. Les deux joueurs du Mouloudia, Mohamed Belahcène et Ali Berrekia sont aussi radiés à vie du football algérien[29],[6]. De nos jours, dans le championnat d'Algérie de football, le gain du match est donné sur tapis vert à l'équipe la moins fautive.

Conséquences administratives

Les présidents de clubs de la Ligue d'Alger se sont sentis viser par l'allocution nommée Note aux clubs[6]. qui leur a été faite, à la suite du compte rendu de la commission de discipline de la ligue, à propos du match JSK-MCA ayant occasionné des incidents.

Ils décidèrent de ce réunir deux jours plus tard, le 11 décembre 1962 en réunion extraordinaire[30], en présence des représentants du ministre de la jeunesse, des sports et du tourisme algérien de l'époque, afin de se décharger toutes responsabilités vis-à-vis de cette affaire. Les conclusions de cette réunion qui, qui ont été publiées le lendemain dans les cahiers du football d'Alger[30], sont que la situation dépasse les compétences de la Ligue algéroise de football, et que de ce fait, il faut que les pouvoirs publics interviennent avec des renforts policiers pour la sauvegarde du football[31].

Cette réunion sera suivi d'une autre note[22] à l'attention des clubs mais du peuple algérien également, trois jours plus tard le 15 décembre 1962 [22]. Cette note à pour but de sensibiliser les responsables des clubs ainsi que les supporters que la violence dans les stades est inutile avec les phrases suivantes[32] :

« Il est connu qu'un peuple est jugé par sa tenue sur les stades. »

ou encore celle-ci[32] :

« Le public ne doit pas voir dans les compétitions sportives l'occasion de déchaîner sa haine, mais doit (...) surtout manifester un respect pour les arbitres sans lesquels le football ne pourrait exister. »

Cette simple affaire disciplinaire de la défunte Ligue d'Alger (qui fusionnera avec les autres ligues régionales pour devenir l'an prochain Fédération algérienne de football), a pris des proportions incroyables, à travers des communiqués interposés des différents organismes du premier championnat algérien de football.

Ce premier cas qui devait sans doute servir d'exemple, a fait malgré lui, le tour du pays et créer ce début de rivalité entre les deux clubs cités en commission.

Conséquences sportives

Le match ayant opposer la JSK au MCA pour le compte de la septième journée de championnat, le 7 décembre 1962, et qui avait occasionner des incidents[19], a été juger par la commission de discipline, qui a rendu son verdict en sanctionnant fortement les deux équipes.

Équipe du MCA cette saison-là (1962-1963).

Malgré la victoire quatre buts à trois en faveur de la JSK aux dépens du MCA, le match avait été arrêter par l'arbitre à la soixante-quinzième minute suite aux incidents et à son agression par des joueurs.Cette rencontre sera donc annulé par le jugement de la commission de discipline, en raison de l'arrêt de ce match avant son terme, et donc reporter à une date ultérieure, pour être rejouer.

Le 20 janvier 1963[28], le match est rejouer, la commission de discipline a décrété que la rencontre se déroulerait sur terrain neutre, et choisit de le localiser à Thénia (à Méneville plus exactement). La JSK se distingue en portant son deuxième jeu de maillot de couleur blanche, pour ne pas qu'on la confonde avec le MCA, portant les mêmes couleurs de « rouge et vert ».

La partie fut tout aussi spectaculaire et disputée que le match annulé; sur le terrain vide de Méneville, car la partie est rejouée à guichets fermés, les joueurs mouloudéens marquent dès la quinzième minute de jeu par Zidane, attaquant du MCA. Les kabyles tentent de réagir dans cette première mi-temps et marquent même deux buts à la vingt-cinquième minute de jeu par Abbas et à la trente-et-unième minute de jeu par un autre joueur de la JSK, mais tous deux seront refusés par l'arbitre de la rencontre Mr Loubari.

Mais dans cette même 31e minute, le milieu de la JSK Cherrak lance son compère Saïd Kouffi, qui d'un tir fulgurant atteint la barre transversale du portier mouloudéen Boubekeur. La balle qui a donc rebondi revient à hauteur de Abbas qui d'une tête rageuse fait trembler les filets pour inscrire le but de l'égalisation.

La seconde période est tout aussi disputée, mais le score ne changera pas et se solde donc par un match nul. Cette victoire de la JSK, transformée en match nul en raison de la décision de la commission discipline de le rejouer, permet au MCA de revenir en tête du championnat. Les kabyles concèdent donc leur premier nul de la saison, le seul de cette phase aller, et terminent champion de la phase aller du groupe I du championnat[33].

Affaire no 396

Cependant l'Affaire no 107[34] n'a pas été la seule de la saison opposant les deux équipes. La commission de discipline a dû une fois de plus se réunir pour ce qui devient l'Affaire no 396[24], à propos du match retour entre la JSK et le MCA. Il s'agit aussi du dernier match de la phase retour du critérium honneur du championnat d'Algérie de football. Cette rencontre a occasionné des incidents similaires à la septième journée du championnat, avec des débordements de supporters et un agression envers l'arbitre.

Match retour du championnat

En effet, tout a commencé donc lors de cette dernière journée de phase retour du critérium. Ce match qui a lieu le 4 mai 1963, était le dernier de la saison. Cette fois-ci c'est le MCA qui recevait la JSK, au match retour, à Alger. Les kabyles, arrivèrent sur le terrain mouloudéen, en pleine confiance, et en qualité de leader du groupe I, de la phase retour du championnat. En effet, ils venaient d'enchaîner une série de 17 matchs sans défaite (14 victoires pour 3 nuls), mais s'inclinèrent pour la première fois, lors de leur 18e match, face à l'USMMC[23].

Malgré cela, la JSK était toujours leader du groupe I avec trois points d'avance, sur son adversaire du jour le MCA. La rencontre entre les deux équipes va prendre une tournure inattendue, qui va décider du sort de ce championnat. Alors que le match se déroulait à sens unique quasiment, marqué par une nette domination de la JSK sur tous les plans, le gardien du Mouloudia, Abderrahmane Boubekeur, alors assiéger par les attaques du club kabyle, réalise le match parfait en écœurant même ses adversaires du jour[23].

Par la suite, les joueurs du MCA vont prendre l'avantage à six minutes du terme de la rencontre, contre le cours du jeu. En effet, sur un corner tiré par le MCA, l'attaquant Zidane reprend victorieusement de la tête pour marquer le but de son équipe à la quarte-vingt-quatrième minute de jeu, déclenchant la joie des supporters algérois. Ce but accordé sera fortement contester par les joueurs de la JSK qui à leur tour s'en prendront violemment à l'arbitre, et cela devant les commissaires de la Ligue d'Alger de football.

S'ensuivra donc des incidents sur et autour du terrain, amenant pour la deuxième fois de la saison, une convocation des représentants des deux clubs, par la commission de discipline[24].

Commission de Discipline

Ce match retour entre les deux formations en tête du classement du groupe I de la première phase du critérium honneur (Championnat d'Algérie de football 1962-1963), connût des incidents similaires au match aller.

En effet, c'est la deuxième fois de la saison, qu'un événement pareil arrive, pour deux même équipes s'affrontant dans ce championnat, et pour un même motif.

Les commissaires de la Ligue d'Alger dépêchés en temps qu'observateur de ce match à risque ô combien important dans cette dernière journée de championnat, n'ont pas hésiter une seconde en signalant ces faits importants, dans un rapport communiqué à la commission de discipline qui s'est chargée de juger l'affaire immédiatement.

L'équipe de la JSK avant le classico ayant conduit à l'affaire 396.

Cette affaire qui porte le nom de, Affaire no 396, est la deuxième en six mois concernant les deux clubs de ce groupe I. À la suite des événements qui s'y sont produits, la commission de discipline convoque donc une fois de plus les représentants des deux clubs, en plus des joueurs cités de la JSK. Le rendez-vous à lieu le lendemain de la rencontre soit le 5 mai 1963[24].

Le jugement a lieu en présence également de l'arbitre de la rencontre MrKhelifi (grand arbitre international algérien, connu pour sa participation au mondial en temps qu'arbitre international algérien, et pour avoir notamment arbitré des matchs de coupe d'Afrique, des jeux méditerranéens, de coupe du Maghreb et la finale de la coupe d'Algérie 1972 inaugurant le Stade du 5 juillet 1962), et des commissaires de la Ligue suivant la rencontre; seul l'arbitre de touche Mr Licir qui fut convoqué également pour son rapport concernant le match est absent.

Le verdict rendu est très lourd pour la JSK. Deux des trois joueurs de la JSK, en l'occurrence Abbes Tahar et Baidi Hacène, écopent tous deux de six mois de suspension, après avoir nié les faits qui leur étaient reprochés. Quant au troisième joueur, le dénommé Lahrari Moussa sera radié à vie, pour son agression envers l'arbitre. De plus la JSK se voit attribuer une amende de 100 nouveaux francs, pour attitude incorrecte de ses supporters suivant le rapport qui a été fait par les commissaires de la Ligue[35].

Les conséquences sont lourdes pour le club kabyle, mais toutefois restent justes si l'on se réfère au règlement de l'époque. À noter également que le résultat du match sera maintenu et inchangé en raison du terme du match atteint, et donc ne sera pas rejoué contrairement au match aller[24].

Conséquences et résultats sportifs

Ce match retour entre les clubs en tête de ce groupe bien qu'ayant connu des débordements similaires au match aller, est donc validé. Le résultat de cette rencontre, victoire un but à zéro du MCA sur la JSK est valable compte tenu de la totalité du match disputé.

Ceci aura pour conséquences sportives, un changement notable dans le groupe I de ce « critérium honneur », où le MCA rejoint la JSK en tête du championnat.

Le Mouloudia lui prendra même la première classe du classement par un meilleur goal-average, en témoigne le classement de ce groupe à la dernière journée de la première phase du championnat[36]:

Classement Groupe I Division Honneur 1962-1963
Pl.
Club
Points Joués
V
E
D
bp
bc
+/-
1er MC Alger 47 18 13 3 2 50 10 +40
2e JS Kabylie 47 18 13 3 2 50 15 +35
3e USM Maison-Carrée 42 18 10 4 4 48 18 +30
4e Red Star d'Alger 39 18 10 1 7 32 25 +7
5e JS Bordj Menail 37 18 6 7 5 32 24 +8
6e ESM Alger 37 18 9 1 8 24 28 -4
7e WO Rouïba 35 18 7 3 8 27 21 +6
8e AS Dellys 31 18 5 3 10 20 33 -13
9e JS Issers 23 18 1 3 14 10 62 -52
10e ES Aïn-Taya 22 18 2 0 16 17 71 -54
Champion, qualifié pour les « play-off »
Vice-Champion

Ce dernier match de la saison pour le groupe I, ayant donner la victoire du MCA aux dépens de la JSK, aura pour conséquence une égalité parfaite des points entre les deux formations, comme l'indique ce classement.

Cependant le MCA prendra la première place, grâce à un meilleur goal average par rapport à la JSK, lui permettant d'accéder, au tournoi des premiers de chaque groupe de ce critérium.

En effet, les premiers s'affrontent, afin de désigner le vainqueur du premier championnat d'Algérie de football. Le MCA se retrouve ainsi en compagnie des autres vainqueurs de groupes que sont : le NAHD, l'USMA, l'Olympique Musulman Saint-Eugénois, et l'ASO (l'Association sportive Orléanvilloise, futur ASO Chlef)[36].

Équipe de la JSK qui s'e'st classée 2ème de son groupe.

Petit consolation pour le club kabyle, le Mouloudia s'inclinera en finale de ce tournoi face à son rival algérois, l'USMA, qui deviendra le premier « champion d'Algérie » de football[36], depuis l'indépendance du pays (À noter que le premier vainqueur de la Coupe d'Algérie en 1962-1963, sera l'ES Sétif, futur rival de la JSK et du MCA).

Ce fut un épisode douloureux pour la JSK comme pour le MCA. Le tournant de la saison est sans aucun doute le fait que la commission de discipline décida de faire rejouer le premier match entre ces deux clubs qui changea le résultat de la victoire de la JSK, par un match nul entre les deux équipes. Peut-être que le résultat du championnat aurait été tout autre, si ce match n'avait pas été rejoué. De plus, ces incidents du premier championnat explique assez clairement la rivalité qui existe entre les deux clubs les plus titrés et les plus populaires d'Algérie où chaque match est attendu par les supporters et décortiqué par les observateurs.

Les supporters des deux camps qui se vouent une haine profonde, ont depuis cette histoire enrichie cette rivalité par l'ambiance particulière qu'ils génèrent dans les tribunes mais aussi en dehors du stade, caractérisant chaque rencontre « choc » entre ces deux clubs.

Il faut également souligner le rôle que jouent les médias sportifs, en suivant de près l'évolution des clubs, et déchaînent les passions en tentant de faire réagir l'opinion publique sur la moindre parole négative qu'emploierait l'un des dirigeants d'un club envers son rival, avant chaque match entre les deux équipes.

Confrontations sportives

Matchs mémorables

Comme il s'agit de deux formations historiques du football algérien, considérés comme des pionnières; elles sont abonnées le plus souvent à l'élite du championnat, la première division, et y jouent souvent les premiers rôles. La JSK et le MCA, se sont souvent retrouvés ensemble dans la même division du championnat et de ce fait ont disputé un très grand nombre de matchs.

Toutefois, certaines rencontres restent des références sportives pour les supporters des deux camps, donnant de l'ampleur à la rivalité qui caractérise ces équipes, et faisant de ce JSK-MCA, ou MCA-JSK, selon l'équipe qui reçoit, le classique du championnat algérien, celui qu'il ne faut manquer de voir dans la saison.


4 octobre 1951 - Mouloudia Club d'Alger - Jeunesse Sportive de Kabylie (7-0)

La rivalité n'existait pas encore, entre ces deux équipes. Toutefois, il s'agit du premier match officiel entre les deux formations, et il a eu lieu dans le cadre de la Coupe Forconi[37], à Alger. Cette coupe aujourd'hui disparue était un trophée annuel disputé uniquement entre les clubs de la Ligue d'Alger de Football Association, toutes divisions confondues. À noter également qu'une autre coupe existait pour les jeunes catégories cadets : la Coupe Cricamor.

La JSK, évoluant en première division de la Ligue, venait battre le Stade Aïn-Bessem sur le score sans appel de 4 buts à 0. Le tirage au sort lui donne pour prochain adversaire le club du MCA qui évoluait en division d'honneur soit deux divisions au dessus de la JSK. C'est une rencontre un peu particulière, car l'entraîneur de la JSK Abtouche Mansour (prénommé Ali sur ses papiers), retrouve son ancienne équipe du MCA. En effet, dans les débuts du club kabyle, Abtouche Mansour occuper deux postes: il était joueur professionnel avec l'équipe du MCA et officiait comme entraîneur et encadreur bénévole pour la jeune formation de la JSK. Il quitte cette même saison le club algérois, pour se consacrer entièrement au club kabyle.

Cette rencontre est restée dans les mémoires en raison de son score fleuve, 7 buts à 0 en faveur du Mouloudia, score qui reste à ce jour le plus élevé entre les deux clubs. Même s'il y avait deux divisions d'écart, et qui plus est concernant une coupe défunte, de nos jours encore les supporters du Mouloudia aime se rappeler le résultat de ce match, pour faire rappeler à leurs ennemis supporters kabyles, la supériorité et le prestige de leur équipe durant l'époque coloniale.


9 décembre 1962 - Jeunesse Sportive de Kabylie - Mouloudia Club d'Alger (4-3

C'est une date très importante pour les deux clubs, il s'agit de la première rencontre officielle et sportive entre ces deux formations depuis l'indépendance du pays, mais aussi l'une des dates qui sera à l'origine de leur rivalité. En effet, depuis l'indépendance de l'Algérie, on tente de créer le premier championnat d'Algérie de football, à cette effet une division d'honneur est créée et est appelée Critérium Honneur. Ce critérium rassemblait cinq groupes chacun composé de dix clubs, le MCA et la JSK se retrouvent tous deux dans le même groupe, le groupe numéro un. En fonction des résultats de chacun des championnats de groupes, les premiers de chaque groupe disputait un tournoi de play-off afin de désigner le premier champion d'Algérie de football, puis en fonction des classements de chacun des groupes on en déduisait les différentes divisions. Ainsi la division d'honneur serait formée par les premier, deuxième et troisième de chacun des cinq groupes du critérium honneur, la pré-honneur par les quatrièmes, cinquièmes et sixième; la première division par les septième huitième et neuvième, et cætera.

Cette date correspond à la septième journée du championnat du Groupe I, durant la phase aller. Après six journées de championnat, la JSK venait de réaliser un parcours parfait, soit six victoires en six journées avec 19 buts marqués pour seulement 4 encaissés. La JSK reçoit donc le MCA avec beaucoup de confiance, et la rencontre se déroule dans l'antre de la JSK, au Stade Oukil Ramdane, à Tizi-Ouzou. Mais la partie ne se déroule pas du tout comme prévu pour les kabyles, qui rencontrèrent les pires difficultés dans ce match. En effet, le gardien de but de l'équipe kabyle, Ali Belahcene, venait déjà d'encaisser trois buts lorsque enfin, l'arrière latéral Ferhat Merrad, ex joueur de l'OTO, parvient à niveler la marque en inscrivant sur penalty le troisième but de son équipe. Puis à la 75e minute survient un fait de jeu important. Le portier du Mouloudia au moment de dégager son camp se fait subtiliser le ballon par l'attaquant Abbas qui passe en retrait à son coéquipier Zoubir qui lui ne se pose pas de question et trompe d'un beau tir croisé le gardien de but. Le score est à ce moment précis du match de 4 buts à 3, en faveur de la JSK.

Il s'ensuivit une confusion totale aussi bien sur le terrain que dans les tribunes. L'arbitre de la rencontre est assailli par les joueurs du Mouloudia et ne doit son salut qu'à ses jambes. Le match sera donc arrêté et ces graves incidents seront examinés en « Commission de discipline de la Ligue d'Alger ». De graves sanctions seront prises avec: une amende pour la JSK suite à l'envahissement du terrain par ses supporters à la 60e minute de jeu bien avant cet incident; puis la radiation à vie de deux joueurs du MCA. Cette première affaire disciplinaire aura connu un tel chaos que des communiqués seront diffuser dans les médias afin de tenter de discipliner la population mais aussi les joueurs sur la pratique et le respect de ce sport, de peur que ces faits donnent une mauvaise image de ce sport et de la toute jeune nation algérienne à l'étranger. Concernant le match, la Ligue d'Alger de football, à travers un communiqué rappellera donc l'éthique de ce sport et décidera d'annuler le résultat de cette rencontre. La partie sera donc rejouée sur terrain neutre (de nous jours chaque incident grave est sanctionner d'une défaite de l'équipe concerné sur tapis vert 3 buts à 0), à Thenia, faussant quelques peu le résultat de ce championnat.


20 janvier 1963 - Jeunesse Sportive de Kabylie - Mouloudia Club d'Alger (1-1

La phase aller venait de se terminer, il ne manquait plus que ce match qui est en réalité la 7e journée de championnat. En effet, suite aux incidents survenues durant le 9 décembre 1962, à Tizi-Ouzou, la commission de la Ligue d'Alger de Football Association, décide de faire rejouer ce match sur terrain neutre. La rencontre à lieu à Thenia, le 20 janvier 1963 après que tous les matchs de la phase aller furent joués. La JSK, si l'on ne considère pas le résultat du 9 décembre 1962 venait donc de réaliser huit victoires en autant de match et fut sacrée Championne de la phase aller, malgré un match en moins.

La rencontre se joue à huis-clos et les deux équipes s'affrontent lors de ce match tant attendu, pour l'occasion les joueurs de la JSK arborent le maillot extérieur de couleur blanche, afin de ne pas être confondus avec les Mouloudéens qui, rappelons le, portaient les mêmes couleurs rouges et vertes. Dès le premier quart d'heure de jeu, l'attaquant du MCA, Zidane marque le premier but de la rencontre en faveur de son équipe. À la 25e minute de jeu, Abbas l'attaquant kabyle égalise mais l'arbitre de la rencontre Monsieur Loubari, assistés de Messieurs Azzi et Dubourg, refuse le but. Le ballon semblait pourtant être passé derrière la ligne blanche, écriront les journaux sportifs. Le refus sera longuement contesté, mais la JSK continue de jouer et de courir après le score. La malédiction semble s'acharner sur la JSK qui se voit à nouveau un but refusé à la 31e minute de jeu, au grand soulagement du MCA qui parvient tant bien que mal à résister aux assauts de son adversaire. Soudain, le dénommé Cherrak lance astucieusement sont coéquipier Saïd Kouffi, qui place un tir fulgurant que renvoie la barre sur la tête de Abbas bien placé par le plus grand des hasards, lequel d'un tir rageur secoue les filets du Mouloudia. Cette fois Monsieur Loubari accordera ce but enfin, qui semble soulager toute l'équipe, la JSK parvient donc enfin à égaliser.

Le score restera inchangé et se termine donc par un match nul un but partout, la JSK concède ainsi son premier match nul de la saison, et le premier face au MCA. Ce score sera lourd de conséquences pour la suite du championnat, car la saison se terminera avec une égalité parfaite des deux équipes au classement au niveau des points, mais au goal average le MCA devancera son rival la JSK et disputera donc le tournoi de play off pour tenter d'être le 1er champion d'Algérie. Si la rencontre du 9 décembre 1962 n'avait pas été arrêté ou rejouer, peut être que le résultat du premier championnat d'Algérie appelé Critérium Honneur aurait été tout autre. Cette rencontre reste donc une référence très importante aux yeux des supporters des deux clubs car elle explique bien la rivalité naissante entre ces deux formations légendaire du football algérien.


Équipe de la JSK en 1963.
4 mai 1963 - Mouloudia Club d'Alger - Jeunesse Sportive de Kabylie (1-0

Cette date correspond à la dernière journée de championnat du Groupe I. Le stade est envahi de monde, il s'agit du troisième match de la saison entre les deux formations, ce qui est exceptionnelle pour l'époque, étant donné le contexte footballistique qu'il y a eu cette année. La JSK cette fois-ci se déplace donc chez son rival le MCA en qualité de leader du championnat, pour une rencontre décisive. En effet, la classification pour ce critérium se déroulent de la manière suivante: une victoire en championnat vaut trois points, un match nul deux points et une défaite un point. Les deux clubs sont respectivement, 1er pour la JSK avec 46 points au compteur et le MCA 2e du classement provisoire avec 44 points, avant donc cette dernière journée de championnat. Les statistiques sont donc en faveur du club de Tizi-Ouzou à qui il ne suffirait qu'un match nul pour accéder aux barrages ou au tournoi de play off pour tenter d'être championne d'Algérie de football. La partie est arbitrée cette fois-ci par Monsieur Khelifi, qui deviendra plus tard l'un des plus grands arbitres internationales algériens. Ce match se déroulera à sens unique, les mouloudéens pourtant à l'aise chez eux cette saison, ont mis beaucoup de temps à rentrer dans la partie tant ils furent dominer pendant près de quatre-vingt minutes. Mais les joueurs de la JSK dont les percées et les rabattements ont semé la terreur dans le camp adverse manquèrent cruellement de réalisme et n'arrivèrent pas à battre le célèbre gardien Boubekeur, constamment envahi. Puis contre toute attente et contre le cours du jeu survient à la 84e minute de jeu, le tournant du match. Le mouloudéen Zidane ajuste un corner bien frappé, qui fût repris de la tête par l'un de ses coéquipiers et sauva le Mouloudia. Ce but sera contesté fortement et officiellement, mais le match contrairement à celui de la phase aller sera validé, ainsi que le résultat. Hélas, il y eut encore des incidents, suivis de sévères sanctions. La commission de discipline de la ligue d'Alger de football se réunira le lendemain le 5 mai 1963 et infligera de lourdes sanctions pour le club kabyle qui perdit beaucoup cette saison; à savoir six mois de suspension pour deux de ses joueurs, la radiation à vie d'un troisième et une amende pour le mauvais comportement de ses supporters équivalent à cent nouveau francs. Conséquence sportives, grâce à cette victoire, le MCA rejoindra à la 1re place du Groupe I la JSK avec le même nombre de points, soit 47 points. Il lui prendra même la première place du classement grâce à un meilleur goal average, (13), soit un but de mieux que la JSK (12). Le club du djurdjura se consolera en apprenant plus tard la défaite du MCA en finale face à son rival algérois l'USMA, qui deviendra le premier Champion d'Algérie de football de l'histoire du football algérien. Cette rencontre du 4 mai 1963 clos parfaitement la saison, et explique clairement la rivalité qu'il existe à présent entre les deux formations les plus titrés d'Algérie.


30 mai 1999 - Mouloudia Club d'Alger - Jeunesse sportive de Kabylie (1-0

Deuxième édition du championnat à deux groupes, et cette saison, les deux clubs sont dans deux groupes différents[38], la JSK quant à elle parvient a se défaire de tout ses adversaires mais est défaite en finale de la Coupe d'Algérie face à l'USM Alger. Les deux clubs (JSK et MCA) sortent vainqueurs de leur groupe respectif, et donc la « finale » du championnat se jouera dans un classico. Le match est très sérré, le score est de 0-0 à la mi-temps, et il ne change pas au bout de 90 minutes, mais l'attaquant du mouloudia, Rahmouni delivrera ses équipiers dans les derniers instants des prolongations du match en inscrivant le but de la victoire pour son équipe, et par conséquent, il ramène le titre de champion d'Algérie à Alger[39].


4 septembre 2003 - Mouloudia Club d'Alger - Jeunesse sportive de Kabylie (4-1

Alors que le MCA vient de vivre une année en division inférieure, et une promotion en Division 1 gagné lors du dernier match[40], et que la JSK n'a plus gagné de titre de championnat national depuis près de neuf ans, et que son ancien joueur Moussa Saïb parti à l'étranger (AJ Auxerre, FC Valence ..) est revenu à son club formateur, les deux clubs s'affrontent alors qu'ils sont tout les deux dans la course au titre de champion d'automne. Après une première mi-temps plutôt équilibrée, avec un score de 1-1 à la mi-temps, le bateau kabyle prend l'eau en seconde période en encaissant trois buts, dont deux dans les 10 dernières minutes. Le MCA se venge donc sur le même score que lui a fait subir la JSK en 2001, bien que cette année-là, les deux clubs étaient loin des hauteurs du classement. Les Kabyles se consoleront plus tard en chipant leurs premier titre de champion d'Algérie depuis 9 ans, celui-ci sera leur 12e.


12 novembre 2004 - Jeunesse sportive de Kabylie - Mouloudia Club d'Alger (6-1

A peu près une année après l'historique victoire mouloudéene sur les kabyles, les deux clubs se rencontrent à nouveau (entre temps la JSK à gagné 2-1 à Tizi-Ouzou), cette fois-ci au stade du 1er novembre, fief des kabyles. Les deux clubs jouant le haut du tableau, la JSK en sa qualité de champion en titre, et le MCA en sa qualité de club le plus populaire d'Algérie, mais dès le début de la partie, on sens un Mouloudia affaibli[41], qui concèdera trois buts en première mi-temps, même si dès l'entame de la seconde, les algérois se ressaisissent et réduisent le score, ce but aura piqué au vif les joueurs kabyles, et cela à déclenché une réaction d'orgueil chez eux, et ils marquent donc encore trois autres buts, inscrivant ainsi le deuxième score le plus lourd de l'histoire des deux clubs, après le 7-0 du MCA lors de la première confrontation entre les deux équipes.

Liste de confrontations

Les équipes du MC Alger et de la JS Kabylie, sont de très anciennes équipes du football algérien, existantes bien avant l'apparition du premier championnat d'Algérie de football. Elles ont toutes deux jouer dans le championnat colonial, appelée Ligue d'Alger et se sont même affronter à l'occasion de la Coupe Forconi, sorte de coupe d'Algérie durant la période coloniale.

Un grand nombre de matchs entre ces formations ont eu lieu, durant la période coloniale, dans le championnat d'Algérie, en Coupe d'Algérie, en Supercoupe d'Algérie et dans des tournois amicaux. Ici sont exposés uniquement, les rencontres officiels (période coloniale comprise), les tournois amicaux de l'indépendance par exemple, n'en font pas partie. Tous ces matchs sont donnés dans l'ordre chronologique des rencontres.

Liste des rencontres officielles en championnat par saison
Compétition Rencontre Lieu Résultat
Coupe Forconi 1951 (1/8) MC Alger - JS Kabylie Stade Municipal, Alger 7-0
Critérium d'honneur 1962-1963 JS Kabylie - MC Alger Thenia, Boumerdes 1-1
Critérium d'honneur 1962-1963 MC Alger - JS Kabylie Saint Eugène, Alger 1-0
Division d'honneur 1963-1964 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 0-0
Division d'honneur 1963-1964 MC Alger - JS Kabylie Saint Eugène, Alger 2-0
1964-1965 Division différente
Division d'honneur 1965-1966 MC Alger - JS Kabylie Saint Eugène, Alger 1-2
Division d'honneur 1965-1966 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 3-3
1966-1967 Division différente
1967-1968 Division différente
1968-1969 Division différente
Championnat 1969-1970 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 0-0
Championnat 1969-1970 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 3-3
Championnat 1970-1971 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 1-1
Championnat 1970-1971 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 2-0
Coupe 1970-1971 MC Alger - JS Kabylie Stade du 20-août-1955, Alger 2-2[42]
Championnat 1971-1972 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 1-2
Championnat 1971-1972 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 1-1
Championnat 1972-1973 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 1-0
Championnat 1972-1973 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 0-0
Coupe 1972-1973 (1/4) JS Kabylie - MC Alger Boumerdes 1-2
Championnat 1973-1974 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 2-1
Championnat 1973-1974 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 2-3
Championnat 1974-1975 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 1-0
Championnat 1974-1975 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 1-2
Championnat 1975-1976 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 1-0
Championnat 1975-1976 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 2-3
Championnat 1976-1977 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 1-4
Championnat 1976-1977 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 3-3
Championnat 1977-1978 JS Kabylie - MC Alger Oukil Ramdane, Tizi-Ouzou 2-3
Championnat 1977-1978 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 2-0
Championnat 1978-1979 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 1-1
Championnat 1978-1979 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 3-1
Championnat 1979-1980 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 1-1
Championnat 1979-1980 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-1
Championnat 1980-1981 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 2-1
Championnat 1980-1981 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 2-1
Championnat 1981-1982 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 1-2
Championnat 1981-1982 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-1
Championnat 1982-1983 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 2-1
Championnat 1982-1983 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 1-0
Coupe 1982-1983 (1/8) MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 3-2
Championnat 1983-1984 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-0
Championnat 1983-1984 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 2-1
Championnat 1984-1985 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 0-0
Championnat 1984-1985 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-1
1985-1986 Division différente
Championnat 1986-1987 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 0-1
Championnat 1986-1987 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-1
Championnat 1987-1988 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 2-1
Championnat 1987-1988 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 0-0
Championnat 1988-1989 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 0-0
Championnat 1988-1989 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-1
Coupe 1988-1989 (1/16) MC Alger - JS Kabylie Stade de l'Unité Africaine, Mascara 2-2[43]
Championnat 1989-1990 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-0
Championnat 1989-1990 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 1-0
Championnat 1990-1991 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 2-1
Championnat 1990-1991 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 5-1
Championnat 1991-1992 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-0
Championnat 1991-1992 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 1-1
Championnat 1992-1993 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-1
Championnat 1992-1993 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 0-0
Championnat 1993-1994 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 0-0
Championnat 1993-1994 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 2-2
Championnat 1994-1995 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-1
Championnat 1994-1995 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 4-4
Championnat 1995-1996 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 3-0
Championnat 1995-1996 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 0-1
Championnat 1996-1997 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-0
Championnat 1996-1997 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 2-5
Championnat 1997-1998 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 1-1
Championnat 1997-1998 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 3-0
Championnat 1998-1999 (Finale) MC Alger - JS Kabylie Stade Ahmed Zabana, Oran 1-0
Championnat 1999-2000 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 2-1
Championnat 1999-2000 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 1-1
Coupe de la ligue 1999-2000 (1er tour, 1re journée.) JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-1
Championnat 2000-2001 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 0-2
Championnat 2000-2001 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 4-1
Championnat 2001-2002 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 0-0
Championnat 2001-2002 MC Alger - JS Kabylie Rouïba, Alger 1-0
2002-2003 Division différente
Championnat 2003-2004 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 4-1
Championnat 2003-2004 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 2-1
Championnat 2004-2005 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 6-1
Championnat 2004-2005 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 2-1
Championnat 2005-2006 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 2-1
Championnat 2005-2006 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 1-1
Supercoupe 2006 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 2-1
Championnat 2006-2007 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-0
Championnat 2006-2007 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 0-0
Championnat 2007-2008 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger 0-2
Championnat 2007-2008 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-0
Championnat 2008-2009 MC Alger - JS Kabylie Bologhine, Alger 2-1
Championnat 2008-2009 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 1-1
Championnat 2009-2010 MC Alger - JS Kabylie Rouïba, Alger 1-0
Championnat 2009-2010 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 0-0
Championnat 2010-2011 MC Alger - JS Kabylie Rouïba, Alger 1-1
Championnat 2010-2011 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou 0-0
Championnat 2011-2012 JS Kabylie - MC Alger Stade du 1er novembre 1954, Tizi-Ouzou
Championnat 2011-2012 MC Alger - JS Kabylie Stade du 5 juillet 1962, Alger

Statistiques

À l'issue de la saison 2010-2011, les statistiques dans les rencontres officielles sont favorables à la JS Kabylie, qui totalise 28 victoires en 92 matchs (30 %), contre 26 victoires pour le MC Alger (28 %) et 38 matchs nul (41 %). Sur les 85 rencontres de Championnat d'Algérie de football, le MC Alger en gagne 22 (26 %), alors que la JS Kabylie en gagne 28 (33 %). Les deux clubs sont présents ensemble 40 saisons au premier échelon footballistique algérie dans sa formule actuelle, c'est-à-dire en Ligue Professionnelle 1, et aucune saisons au deuxième échelon, c'est-à-dire en Ligue 2 Professionnelle.

Le tableau suivant dresse le bilan des confrontations officielles entre les deux clubs algériens. Dans les rencontres à élimination directe, les tirs au but ne sont pas pris en compte et la rencontre est comptabilisée comme match nul.

Confrontations MC Alger - JS Kabylie en compétition officielle
Compétition Victoires du
MC Alger
Matchs nuls Victoires de la
JS Kabylie
Total Buts pour
MC Alger
Buts pour
JS Kabylie
Championnat d'Algérie 22 35 28 85 93 110
Coupe d'Algérie 2 2 0 4 9 7
Coupe de la ligue 0 1 0 1 1 1
Supercoupe 1 0 0 1 2 1
Coupe Forconi 1 0 0 1 7 0
Total 26 38 28 92 112 119

Dernière mise à jour le 26 avril 2010

Comparaisons des titres

Il est important de comparer le palmarès de ces deux grandes équipes du football algérien. Cela permet de juger de la valeur de ces équipes et de compendre un peu mieux la rivalité qui les caractérises.

Si l'on se réfère au tableau ci dessous, on s'aperçoit que le MCA, plus ancien que son rival possède un palmarès national plus complet. Quant à la JSK, elle compte le plus de trophées. A noter, qu'aucun titre arabe n'a été remporté par l'une des deux formations.

Liste des rencontres officielles en championnat par saison
Équipe Championnat Ligue d'Alger Coupe Supercoupe Coupe de la Ligue Coupe Forconi Compétitions maghrébines Compétitions arabes CL C.C CAF Total des titres
JS Kabylie 14 0 5 1 0 0 0 0 2 1 3 26
MC Alger 7 2 6 2 2 2 2 0 1 0 0 24
Total 21 2 11 3 2 2 2 0 3 1 3 50

En gras, le club qui a le plus de titres dans cette compétition.

Compléments

Bibliographie

  • (fr) Naïm Adnane, « 40 ans de Football, l'histoire exemplaire d'un club algérien » : Tome I (1946-1976) : De la JSK à la JET, Alger, ENAP, 1987, p. 62 à 70  Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (fr) Abderrahmane Zani, « Les associations sportives d'Algérie » : (1867-1952), Alger, ANEP, 2003, p. 52 & 99  Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Liens externes

Liens internes

Notes et références

  1. Liberté, « Revoila le “Classico” » sur algerie360.com, le 10 septembre 2009 à 9:48. Consulté le 11 février 2010
  2. El Moudjahid, « D1 - MAJ : Trois matchs à 14h dont le "classico" » sur dzfoot.com, 23 février 2010. Consulté le 23 février 2010
  3. Abderramane Zani:« les associations sportives d'Algérie », page 52
  4. Abderramane Zani: « Les associations sportives d'Algérie », page 99
  5. a, b et c Palmarès de la JS Kabylie sur http://www.worldfootball.net. Consulté le 5 novembre 2011
  6. a, b, c et d Naïm Adnane : op. cit., page 67
  7. JSK-MCA, le grand classique, La Dépêche de Kabylie, 5 Décembre 2005. Consulté le 5 novembre 2011
  8. Palmarès des clubs algérois en football sur 16alger.com. Consulté le 5 novembre 2011
  9. MCA : L'entraîneur du Doyen sera un Français, Compétition DZ, 21 octobre 2011
  10. Naïm Adnane : op. cit., page 63
  11. Naïm Adnane : op. cit., page 17
  12. a et b Naïm Adnane : op. cit., page 18 et 19
  13. Naïm Adnane : op. cit., page 22
  14. Naïm Adnane : op. cit., page 52
  15. Naïm Adnane : op. cit., page 88
  16. Page de la JS Kabylie sur la-kabylie.com
  17. Naïm Adnane : op. cit., page 60
  18. a et b Naïm Adnane : op. cit., page 61
  19. a, b, c et d Naïm Adnane : op. cit., page 62
  20. a et b Naïm Adnane : op. cit., page 63
  21. Ce n'est pas leur première rencontre officielle, car les deux clubs s'étaient déjà croisés en Coupe Forconi, durant l'époque coloniale
  22. a, b et c Naïm Adnane : op. cit., page 69
  23. a, b, c et d Naïm Adnane : op. cit., page 70
  24. a, b, c, d, e et f Naïm Adnane : op. cit., page 71
  25. Sebbar, « Retrospective MCA 1962/1963 » sur sebbar.kazeo.com
  26. JSK absente du 1er championnat en 63 à cause de la Hogra sur jsknews.net. Consulté le 7 novembre 2011
  27. Naïm Adnane: op. cit., page 60
  28. a et b Naïm Adnane : op. cit., page 66
  29. « Alger Football » de Décembre 1962
  30. a et b Naïm Adnane : op. cit., page 68
  31. « Alger Football » du 11 décembre 1962.
  32. a et b « Alger Football » du 15 décembre 1962.
  33. Naïm Adnane, 40 ans de football, page 66
  34. Naïm Adnane, 40 ans de football, page 67
  35. « Alger Football » de Mai 1963.
  36. a, b et c Naïm Adnane : op. cit., page 72
  37. Naïm Adnane : op. cit., page 54
  38. Hamid Brioua, « Algeria 1998/99 » sur RSSSF.com, 23 septembre 1999
  39. T. Che, « Onze ans après jour pour jour, l’histoire se répète pour le Mouloudia », Le Buteur
  40. 2003, Le peuple du Mouloudia envahit Tiaret, Sebbar
  41. Mohamed Rachid, « JSK 6 - MCA 1, La raclée » sur djazairess.com, El Watan, 13 novembre 2004
  42. Le MC Alger gagne 6-3 aux plus grand nombre de corner acquis
  43. La JS Kabylie gagne 3-1 aux tirs aux buts.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Classico algérien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Classico mouloudéen — Rivalité entre MC Alger et MC Oran Généralités Sport Football Pays Algérie Clubs concernés Mouloudia Club d Alger …   Wikipédia en Français

  • Classico — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Au football El Clásico désigne le match opposant les deux glorieux clubs espagnols : Real Madrid FC Barcelone. Le Classique ou Le Classico (Français) …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse sportive de Kabylie — Pour les articles homonymes, voir JSK. Infobox club sportif Jeunesse Sportive de Kabylie …   Wikipédia en Français

  • Mouloudia Club d'Alger (football) — Pour les articles homonymes, voir MCA. Infobox club sportif Mouloudia Club d Alger …   Wikipédia en Français

  • Derby algérois MCA-USMH — Le derby entre le MC Alger et l USM El Harrach est le match le plus violent du football algérien. Ce derby oppose le Mouloudia d Alger le plus grand de la capitale, le plus titré et le plus populaire au club USM El Harrach représentant du cartier …   Wikipédia en Français

  • Mouloudia d'Alger en coupe de la Ligue — Cette page montre le parcours du MC Alger en Coupe de la Ligue, compétition qu elle l a remportée à deux reprises. Sommaire 1 Parcours en Coupe de la Ligue 1.1 Coupe de la Ligue d Algérie 1991 1992 1.1.1 Premier tour, Phase de poule …   Wikipédia en Français

  • Big Derby — Rivalité entre MC Alger et CR Belouizdad Généralités Sport Football Pays Algérie Clubs concernés Mouloudia Club d Alger …   Wikipédia en Français

  • Derby algérois — Rivalité entre MC Alger et USM Alger Généralités Sport Football Pays Algérie Clubs concernés Mouloudia Club d Alger …   Wikipédia en Français

  • Liste des matchs du Mouloudia d'Alger par adversaire — Cette liste présente les matchs du MC Alger. Sommaire 1 JS Kabylie 2 CR Belouizdad 3 MC Oran 4 USM Alger 5 …   Wikipédia en Français

  • Mouloudia Club d'Alger (handball) — Mouloudia Club d Alger Généralités …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.