Basalte

ÔĽŅ
Basalte
Structure géométrique typique des orgues basaltiques (près du fleuve Skjálfandafljót, Islande)
√Čtagement d'une coul√©e de basalte, depuis la couche sup√©rieure vitrifi√©e jusqu'aux orgues basaltiques

Le basalte est une roche volcanique issue d'un magma refroidi rapidement au contact de l'eau ou de l'air. C'est le constituant principal de la couche sup√©rieure de la cro√Ľte oc√©anique.

Le mot basalte est emprunt√© du latin basaltes, lui-m√™me probablement d√©riv√© d'un terme √©thiopien signifiant ¬ę roche noire ¬Ľ.

Le basalte est une roche m√©lanocrate √† holom√©lanocrate (sombre √† tr√®s sombre). Il a une structure microlithique, et il est compos√© essentiellement de plagioclases (50 %), de pyrox√®nes (25 √† 40 %), d'olivine (10 √† 25 %), et de 2 √† 3 % de magn√©tite. Les basaltes sont issus de la fusion partielle du manteau terrestre de composition p√©ridotitique (lherzolite).

Les plus grands √©panchements basaltiques connus sont les trapps du Deccan en Inde, le plateau de la Columbia aux √Čtats-Unis ou encore les laves triasiques nord-am√©ricaines. La structure basaltique la plus c√©l√®bre est sans doute la chauss√©e des G√©ants en Irlande, o√Ļ l'on peut admirer des orgues basaltiques (formations en forme de colonnes, g√©n√©ralement de coupe hexagonale). Les r√©gions sombres de la Lune (les ¬ę mers ¬Ľ) sont form√©es de basaltes[1].

Le basalte est une roche basique.

Sommaire

Classification des basaltes

Mod√®le basaltique:       plan de saturation de la silice
  • opx:orthopyrox√®ne
  • cpx : clinopyrox√®ne
  • ab : albite
  • Ne : n√©ph√©line
  • Qz : quartz
  • ol : olivine

Les basaltes se classent par leur taux de saturation en silice.

Lorsque le basalte n'atteint pas le plan de saturation de la silice, de la néphéline [SiAlO4]Na est exprimée. C'est le domaine des basanites, et, à l'approche du plan de saturation, celui du basalte alcalin à olivines. Au-delà du plan de saturation, c'est le domaine tholéiitique, avec le basalte tholéiitique, si le quartz n'est pas exprimé, et le quartz tholéiite sinon.

Les néphélinites et mélilitites

Les n√©ph√©linites et m√©lilitites sont des roches holofeldspatho√Įdiques. Elles ne se trouvent que dans les rifts, g√©n√©ralement en fin de vie.

La basanite

La basanite est caractéristique du volcanisme intraplaques ponctuel et de faible volume. En France, on la trouve dans les rifts rhénan, de Limagne et des Causses.

Le basalte alcalin à olivine

Le basalte alcalin à olivine est une roche ubiquiste. On le trouve dans le volcanisme intraplaques océanique et continental lorsque celui-ci est de faible volume.

Le basalte tholéiitique

Le basalte thol√©iitique (ou olivine thol√©iite, ou thol√©iite √† olivine) constitue les fonds oc√©aniques. Les MORB (MORB= basalte de dorsale, de l'anglais Mid Ocean Ridge Basalt) - K2O inf√©rieur √† 0,2 % et TiO2 inf√©rieur √† 2,0 % sont les constituants essentiels de la croute oc√©anique. Il se trouve √©galement dans le volcanisme intraplaques oc√©anique et continental. Il contient un orthopyrox√®ne normatif (non exprim√©).

La tholéiite à quartz

La tholéiite à quartz (ou quartz tholéiite) est beaucoup plus rare.

L'origine des basaltes

Orgues basaltiques, Nord de la Bohème
Au Nord-Ouest de Hov (√ģles F√©ro√©)

En prenant un basalte et en le soumettant exp√©rimentalement √† la temp√©rature et √† la pression que l'on trouve au niveau de la Low Velocity Zone (LVZ), on obtient une √©clogite. La roche m√®re d'un basalte ne peut donc pas √™tre un basalte. Ce serait plut√īt une √©clogite, mais la vitesse de propagation des ondes nous indique que la roche pr√©sente au niveau de la LVZ ne peut en √™tre une. Il est donc n√©cessaire de trouver une autre composition pour la roche m√®re.

Les ophiolites nous permettent d'avoir une id√©e. Le manteau doit √™tre une p√©ridotite. Un mod√®le de p√©ridotite a √©t√© avanc√© : la pyrolite. Le g√©otherme ne croise le solidus de la pyrolite que si elle est hydrat√©e (0,1 %). Il n'y a pas de fusion en dessous de la LVZ car nous arrivons dans une zone de pyrolite s√®che.

Selon la pression √† laquelle se fait la fusion partielle, les min√©raux affect√©s par la fusion ne sont pas les m√™mes. Pour des taux de fusion faibles, le liquide est riche en eau et en alcalins : on obtient des basanites ou des basaltes alcalins √† olivines. Pour des taux de fusion √©lev√©s, le liquide est plus riche en calcium, fer et magn√©sium, et on obtient des olivines thol√©iites.

Au niveau des points chauds, le taux de fusion de la pyrolite va de 5 % en p√©riph√©rie, avec formation de basanite, √† 30 % au centre, avec formation d'olivine thol√©iite. Lorsque le taux de fusion est de 10 %, il y a formation de basalte alcalin √† olivines.

Au niveau des rides m√©dio-oc√©aniques, le taux de fusion est de 30 %, et nous obtenons de l'olivine thol√©iite.

Orgues basaltiques

Notes et références

  1. ‚ÜĎ (en) http://www.nasa.gov/worldbook/moon_worldbook.html | Article de la NASA sur la Lune

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Basalte de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.