Huréaulite

Huréaulite
Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[1]
Huréaulite et Barbosalite - Sapucaia Brésil

Huréaulite et Barbosalite - Sapucaia Brésil
Général
Classe de Strunz 8.CB.10
Formule brute Mn2+5(PO3OH)2(PO4)2•4(H2O)
Identification
Masse formulaire 728.65 uma
Couleur Grise, blanche, rose, rouge, orangé
Classe cristalline et groupe d'espace Prismatique ; C2/c
Système cristallin Monoclinique
Clivage Bon sur {100}
Cassure irrégulière
Habitus En masses compactes, les cristaux sont rares en prisme cours parallèles à (100) ou équant[2].
Échelle de Mohs 3.5
Trait pratiquement blanc
Éclat Vitreux, gras
Propriétés optiques
Indice de réfraction a=1.647, b=1.654, g=1.66
Biréfringence Biaxial (-); 0.0130
Dispersion 2vz ~ 84
Fluorescence ultraviolet aucune
Transparence transparent à translucide
Propriétés chimiques
Solubilité facile dans les acides
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'huréaulite est une espèce minérale formée de phosphate hydraté de manganèse de formule Mn2+5(PO3OH)2(PO4)2•4(H2O). Les cristaux peuvent atteindre 3 cm[3].

Sommaire

Inventeur et étymologie

Découverte par le minéralogiste français François Alluaud en 1826[4], la description en a été faite par Armand Dufrénoy en 1829[5] le nom dérive du gisement topotype.

Topotype

  • Huréaux, Saint-Sylvestre carrière de La Vilate près de Chanteloube, Nord de Limoges, Haute Vienne, France

Cristallochimie

  • Il existe une série complète entre la lithiophilite LiMn2+PO4 et la triphylite, LiFe2+PO4 qui inclut l'huréaulite, la strengite, FePO4·2H2O, la stewartite, Mn2+Fe3+2(OH,PO4)2·8H2O, et la sicklerite, (LiMn2+,Fe3+)PO4[6].
  • L'huréaulite sert de chef de file à un groupe de minéraux isostructuraux qui porte son nom.

Groupe de l'huréaulite

  • huréaulite : Mn2+5(PO3OH)2(PO4)2•4(H2O)
  • Miguelromeroite : Mn2Mn2(AsO3OH)2(PO4)2•4(H2O)
  • Nyholmite : Cd3Zn2(AsO3OH)2(PO4)2•4(H2O)
  • Sainfeldite : Ca5(AsO3OH)2(PO4)2•4(H2O)
  • Villyaellenite : Mn2Ca2(AsO3OH)2(PO4)2•4(H2O)

Cristallographie

  • Groupe d'espace : C2/c
  • Les Paramètres de l'unité cellulaire sont : a = 17,54717,623 Å, b = 9,0669,127 Å, c = 9,3989,490 Å, β = 96,74 °, Z = 4, V = 1 516,03 Å3
  • Densité calculée = 3.20

Gîtologie

Minéral secondaire des pegmatites et des granites dans les triphylites altérées.

Minéraux associés

Barbosalite, cacoxénite, dickinsonite, éosphorite, fairfieldite, hétérosite, Lithiophilite, phosphosidérite, rockbridgeite, roschérite, stewartite, strengite, triphylite, vivianite

Synonymie

  • baldaufite : décrite en 1925 par Müllbauer, et dédiée au minéralogiste et ingénieur des mines allemand Richard Baldauf (1848-1931)[7]
  • palaite (Schaller 1912)[8]
  • pseudopalaite (de Jesus 1933)[9]

Gisements remarquables

  • Brésil
Mine de Sapucaia, Sapucaia do Norte, Galiléia, Minas Gerais, Brésil[10]
  • États-Unis
Foote Lithium Co. Mine (Foote Mine), Kings Mountain District, comté de Cleveland, Caroline du Nord[11]
  • France
Huréaux, Saint-Sylvestre carrière de La Vilate près de Chanteloube, Nord de Limoges, Haute Vienne (Topotype)
  • Madagascar
pegmatite de Marivolanitra, District d'Ambatofinandrahana, Région d'Amoron'i Mania, Province de Fianarantsoa[12]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et Références

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz.
  2. Murdoch, Joseph (1942) Contributions to the Crystallography of Hureaulite. American Mineralogist 27: 228
  3. The Handbook of Mineralogy John W. Anthony, Richard A. Bideaux, Kenneth W. Bladh, and Monte C. Nichols, and published by Mineral Data Publishing Volume IV, 2000.
  4. Alluaud (1826) Ann. sc. Nat.: 8: 334
  5. Dufrénoy (1829) Annales de chimie et de physique, Paris: 41: 338.
  6. Murdoch, Joseph (1943) Crystallography of Hureaulite. American Mineralogist 28: 19-24
  7. Müllbauer (1925) Zeitschrift für Kristallographie, Mineralogie und Petrographie, Leipzig: 61: 334.
  8. Schaller (1912) Journal of the Washington Academy of Science: 2: 143.
  9. de Jesus (1933) [1936] Com. Serv. Geol. Portugal: 19: 65.
  10. Cassedanne, J.P. & Baptista, A. (1999): Famous Mineral Localities: The Sapucaia Pegmatite Minas Gerais, Brazil. Mineralogical Record, 30: 347-360 + 365
  11. Rocks and Minerals, (1985) 60:76-82
  12. Behier, J. (1960): Contribution à la minéralogie de Madagascar. Annales Géologiques de Madagascar XXIX, Tananarive. 78p

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Huréaulite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hureaulite — hu·reau·lite …   English syllables

  • hureaulite — ˈhyu̇(ˌ)rōˌlīt, hyəˈr noun ( s) Etymology: French, from Hureaux, north of Limoges, France + French lite : a mineral H2Mn5(PO4)4.4H2O consisting of a hydrous manganese phosphate having a yellowish, orange red, rose, or grayish color, and occurring …   Useful english dictionary

  • Villyaellenite — Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[1] Général Classe de Strunz 8.CB.10 Formule brute (Mn2+ …   Wikipédia en Français

  • Sainfeldite — Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[1] Sphérules de sainfeldite et picorpharmacolite Vaillagnère France …   Wikipédia en Français

  • List of minerals F-J (complete) — It is currently not possible to have a complete list of minerals . The International Mineralogical Association is the international group that recognises new minerals and new mineral names, however minerals discovered before 1959 did not go… …   Wikipedia

  • Classification of minerals — This list gives an overview of the classification of minerals (non silicates) and includes mostly IMA recognized minerals and its groupings. This list complements the alphabetical list on List of minerals (complete) and List of minerals. Rocks,… …   Wikipedia

  • Armand Dufrénoy — Pour les articles homonymes, voir Dufrénoy. Armand Dufrénoy Pierre Armand Dufrénoy, de son nom complet Ours Pierre Armand Petit Dufrénoy est un géologue et minéralogiste …   Wikipédia en Français

  • Francois Alluaud — François Alluaud François Alluaud (aîné), né à Limoges le 21 septembre 1778 et mort le 18 février 1866, fabricant de porcelaine de Limoges, homme politique de la Haute Vienne, est aussi un archéologue et géologue autodidacte français. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • François Alluaud — (aîné), né à Limoges le 21 septembre 1778 et mort le 18 février 1866, fabricant de porcelaine de Limoges, homme politique de la Haute Vienne, est aussi un archéologue et géologue autodidacte français. Sommaire 1 Biographie 1.1 Les débuts …   Wikipédia en Français

  • François Alluaud Ainé — François Alluaud François Alluaud (aîné), né à Limoges le 21 septembre 1778 et mort le 18 février 1866, fabricant de porcelaine de Limoges, homme politique de la Haute Vienne, est aussi un archéologue et géologue autodidacte français. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.