Barbra Streisand

ÔĽŅ
Barbra Streisand

Barbra Streisand

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Barbra Streisand en 1962

Nom de naissance Barbara Joan Streisand
Surnom Babs
Naissance 24 avril 1942 (1942-04-24) (69 ans)
Brooklyn, New York, √Čtats-Unis
Nationalit√© Drapeau des √Čtats-Unis Am√©ricaine
Profession Chanteuse,
actrice,
réalisatrice,
productrice
Films notables Funny Girl
Hello, Dolly!
Yentl
Site internet Site officiel

Barbra Streisand, de son vrai nom Barbara Joan Streisand, n√©e le 24 avril 1942 √† Brooklyn, New York est une chanteuse, actrice, r√©alisatrice et productrice am√©ricaine.

Elle est la femme de l'acteur américain James Brolin.

Sommaire

Sa vie

N√©e au sein d'une famille juive ashk√©naze, Barbra Streisand grandit aupr√®s de son beau-p√®re, instituteur, jug√© violent, et de sa m√®re, secr√©taire scolaire, absente et peu r√©confortante. Son v√©ritable p√®re est mort quand elle avait un an. Elle sait tr√®s vite qu‚Äôelle veut faire du th√©√Ętre ou du cin√©ma : elle imite les publicit√©s qui passent √† la t√©l√©vision et elle passe ses apr√®s-midis dans les salles obscures, √† avaler tous les films, quels qu‚Äôils soient.

Adolescente, elle abandonne les √©tudes apr√®s sa derni√®re ann√©e de coll√®ge pour chanter dans un nightclub. Elle r√©alise son 1er disque amateur √† 13 ans, participe √† plusieurs pi√®ces de th√©√Ętre entre l'√©t√© 1957 et l'√©t√© 1959 et remporte son 1er concours de radio crochet en 1960, √† l'√©poque o√Ļ elle d√©cide de supprimer le deuxi√®me "a" de son pr√©nom. Elle fait sa rentr√©e √† partir de septembre 1960 au night-club de New York Bonsoir. En 1961, on la sollicite partout. Elle voyage entre les clubs (D√©troit, Saint-Louis, New York et m√™me au Canada) et la radio, puis appara√ģt pour la premi√®re fois √† la t√©l√©vision dans The Jack Paar Tonight Show le 5 avril 1961 sur la chaine NBC.

Engag√©e en 1962 sur I Can Get It For You Wholesale. La pi√®ce est un succ√®s et pour sa premi√®re apparition √† Broadway, Barbra Streisand remporte le New York Drama Critics Award de la meilleure actrice dans un second r√īle et est nomm√©e pour un Tony Award.

Son 1er album, sorti de chez Columbia Records de son premier disque, The Barbra Streisand Album en 1963, remporte trois Grammy Awards (Album de l'Année, Vocaliste Féminine de l'Année et Meilleure Couverture).

Ses qualit√©s de chanteuse s√©duisent la Columbia, qui lui fait signer un contrat en 1962. Elle d√©croche le premier r√īle dans la com√©die musicale Funny Girl (1964), retra√ßant la carri√®re de Fanny Brice, c√©l√®bre com√©dienne √† Broadway du temps des Ziegfeld Follies. Cette pi√®ce devient tr√®s vite un √©norme succ√®s de Broadway. Son interpr√©tation lui apporte sa deuxi√®me nomination aux Tony Awards.

Chanteuse tr√®s populaire maintes fois r√©compens√©e aux Grammys, Barbra Streisand √©cume les sc√®nes et contribue √† plus d'une soixantaine d'albums tout au long de sa carri√®re, comprenant des reprises de succ√®s du broadway des ann√©es 1920-1930, des interpr√©tations de grands standards de jazz ou de musique pop des seventies, des bandes originales de films. Ce n'est alors pas un hasard si sa premi√®re apparition √† l'√©cran est dans la com√©die musicale Funny Girl, adaptation de son succ√®s sur sc√®ne r√©alis√©e en 1968 par William Wyler. Ce r√īle lui rapporte un Oscar (gagn√© ex aequo avec Katharine Hepburn).

L'actrice domine de sa voix les com√©dies musicales Hello, Dolly ! ! (1969), Funny Lady (1975) ou encore Une √©toile est n√©e (1976) dont la chanson phare: Evergreen, lui permet d'obtenir l'Oscar de la meilleure chanson originale. Mais son parcours sur grand √©cran est √©galement rythm√© par des com√©dies "classiques" (La Chouette et le pussycat, 1970; Ma femme est dingue, 1974; Mon beau-p√®re, mes parents et moi, 2003) et des films √† tonalit√© dramatique (Nos plus belles ann√©es, 1973 et sa chanson The Way We Were ; Cingl√©e, 1987).

Barbra Streisand a produit une s√©rie de 4 shows t√©l√©vis√©s novateurs entre 1965 et 1973, sur CBS, et dont elle a enti√®rement control√© l'aspect artistique. Enti√®rement d√©di√©s √† Streisand, les 3 premiers shows sont structur√©s en 3 parties distinctes dont une au moins consistait en une prestation dans les conditions du direct devant un public. "My Name Is Barbra", diffus√© le 28 avril 1965, est couronn√© par 2 Emmy Awards et un √©norme succ√®s d'audience. "Color Me Barbra" (30 mars 1966) dont une partie au Philadelphia's museum of arts, puis "The Belle of 14th Street" rendant hommage au vaudeville am√©ricain (11 octobre 1967) suivent avec le m√™me succ√®s. Pour le 4e show, "Barbra Streisand ...and other musical instruments" (2 novembre 1973), Streisand revient √† un format "one woman show" avec un invit√© de marque : Ray Charles, avec qui elle chante en duo 3 chansons. Le th√®me de ce show : la diversit√© des instruments de musique et des cultures musicales √† travers le monde, et la place de la voix comme instrument √† part enti√®re. A ce titre, elle tient une note de 22 secondes √† la fin de "I Got Rhythm Medley".

Barbra Streisand, passe √† trois reprises √† la r√©alisation : avec la com√©die Yentl en 1983 (adapt√©e d'une nouvelle de Isaac Bashevis Singer) pour laquelle elle remporte le Golden Globe du meilleur film de com√©die et est nomin√©e pour le prix du pire acteur (elle joue un travesti) des Razzie Awards, puis les com√©dies romantiques Le Prince des mar√©es (1991) et Le√ßons de s√©duction (1996). La com√©dienne d√©voile ainsi une facette plus personnelle, prouvant une nouvelle fois son insatiable √©clectisme.

En 2008, personne n'oublie qu'elle est l'artiste f√©minine qui a vendu le plus d'albums aux √Čtats-Unis [1] : la Recording Industry Association of America (RIAA) comptabilisait 71 millions d'albums vendus depuis 1963, dont 50 albums ont √©t√© certifi√©s d'Or, 30 de Platine, 13 multi Platine, et r√©compens√©s par 8 Grammy Awards ; seul Elvis Presley et Michael Jackson ont fait mieux. C'est √©galement la seule artiste √† avoir couvert 5 d√©cennies en ayant au moins un album plac√© n¬į 1 du Top 100 pour chacune d'elles [2]. Au cin√©ma, elle a √©t√© r√©compens√©e par 2 Oscars et 9 Golden Globes.

Elle a re√ßu, le jeudi 28 juin 2007 √† l'√Člys√©e les insignes d'officier de la L√©gion d'honneur. Le pr√©sident de la R√©publique Nicolas Sarkozy √©tant grand fan de la star a prononc√© une allocution au cours de laquelle il lui a rendu hommage et t√©moign√© de l'attachement des Fran√ßais √† cette femme d'exception, amoureuse de la France, qui, apr√®s 47 ans de carri√®re, a donn√©, pour la premi√®re fois √† Paris, un inoubliable concert, le 26 juin, accompagn√©e d'un orchestre de 58 musiciens et de quatre chanteurs de Broadway devant quelque dix mille personnes. D√©mocrate convaincue, tr√®s critique contre la politique de George W. Bush, Streisand a toujours assist√© aux congr√®s du parti dont elle est membre et soutenu ses diff√©rents candidats aux √©lections. En 2008, elle a soutenu Hillary Clinton, pour les primaires √† la nomination d√©mocrate aux pr√©sidentielles.

Filmographie sélective

Barbra Streisand en 1995.

Effet Streisand

En 2003, Streisand attaque en justice un photographe qui avait pris une photographie a√©rienne de sa villa californienne, dans le cadre d'un projet scientifique. L'actrice voulait limiter la diffusion des clich√©s en questions mais obtint l'effet inverse : l'action en justice apporta une publicit√© consid√©rable √† la photographie, qui se retrouva dupliqu√©e des centaines de milliers de fois sur la toile[3]. Ce ph√©nom√®ne Internet fut plus tard nomm√© l'effet Streisand.

Dans la culture populaire

Télévision

Elle participe quelques fois au Judy Garland Show dans les années 1960.

Barbra Streisand a √©t√© caricatur√©e √† plusieurs reprises et de mani√®re peu flatteuse dans la s√©rie d'animation South Park : dans le film, son nom y est cit√© comme un gros mot, et dans les √©pisodes Mecha Streisand, Poisson sanglant, 200 et 201, elle y appara√ģt tout d'abord comme une c√©l√©brit√© v√©reuse et avide de pouvoir puis comme un robot gigantesque semblable √† Godzilla et dont le seul point faible est le nez.

Dans la série Une nounou d'enfer, Fran Fine est fan de Barbra Streisand. Celle-ci fait quelques apparitions dans la série, en personne ou parodiée.

Dans Las Vegas Parano, une jeune artiste catholique en fait plein de caricatures, qu'elle expose sous le nez des deux héros. Barbra Steisand est mise en caricature sous le style de Picasso, ce qui lui donne un physique peu avantageux.

Elle est notamment l'idole de Rachel Berry dans la série Glee et sa chanson Don't Rain on My Parade y est interprétée à l'occasion des Sectionnals de la série en 2010 et Papa, Can You Hear Me? durant le troisième épisode de la saison 2.

Musique

R√©cemment, Duck Sauce (compos√© des DJs A-Trak et Armand Van Helden) a sorti un titre √† son nom ("Barbra Streisand") reprenant en partie la chanson "Gotta Go Home" de Boney M. (cette chanson √©tant, elle-m√™me, une reprise du titre "'Hallo Bimmelbahn" du groupe allemand Nighttrain (1973)) ; le clip de cette chanson, sorti le 29 septembre 2010, a √©t√© r√©alis√© par So me, avec un sosie de Barbra Streisand[4].

Liens externes

Références

  1. ‚ÜĎ (en) ¬ę RIAA Celebrates 50 Years Of Gold Records ¬Ľ , 11 ao√Ľt 2008, RIIA. Consult√© le 4 ao√Ľt 2010
  2. ‚ÜĎ (en) ¬ę Streisand's # 1 Chart victory with Love Is The Answer gives her #1 albums in 5 consecutive decades. ¬Ľ , 7 octobre 2009, revue de presse sur le site officiel de B. Streisand. Consult√© le 4 ao√Ľt 2010
  3. ‚ÜĎ Photo of Streisand home becomes an Internet hit, San Jose Mercury News, mirrored at californiacoastline.org, 2003-06-24. Consult√© le 2007-06-15
  4. ‚ÜĎ (fr) ¬ę Duck Sauce ‚Äď Barbra Streisand (clip officiel) : So Rough ! ¬Ľ , 29 septembre 2010. Consult√© le 19 octobre 2010

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barbra Streisand de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barbra Streisand ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Barbra Streisand Barbra Streisand durante el Governor s Ball en 1995 Emmy Awards Informaci√≥n personal ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Barbra Streisand ‚ÄĒ (2007) Barbra Streisand (1995) ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Barbra Streisand ‚ÄĒ Barbra Streisand, nacida el 24 de abril de 1942) es una carism√°tica Cantante, actriz, productora y directora de cine estadounidense ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Barbra Streisand ‚ÄĒ Infobox musical artist Name = Barbra Streisand Img capt = Streisand at Governors Ball following the 1995 Emmys Img size = Background = solo singer Birth name = Barbara Joan Streisand Born = birth date and age|1942|4|24 Brooklyn, New York, USA… ‚Ķ   Wikipedia

  • Barbra Streisand ‚ÄĒ ‚ě° Streisand * * * ‚Ķ   Universalium

  • Barbra Streisand ‚ÄĒ noun United States singer and actress (born in 1942) ‚ÄĘ Syn: ‚ÜĎStreisand, ‚ÜĎBarbra Joan Streisand ‚ÄĘ Instance Hypernyms: ‚ÜĎsinger, ‚ÜĎvocalist, ‚ÜĎvocalizer, ‚ÜĎvocaliser, ‚ÜĎactress ‚Ķ   Useful english dictionary

  • Barbra Streisand ‚ÄĒ ‚Ķ   –í–ł–ļ–ł–Ņ–Ķ–ī–ł—Ź

  • Barbra Streisand (Lied) ‚ÄĒ ‚ÄěBarbra Streisand‚Äú Duck Sauce Ver√∂ffentlichung 10. September 2010 L√§nge 5:00 Genre(s) House Barbra Streisand ist ein Lied des DJ Duos Duck Sauce aus dem Bereich der House Musik. Es wurde am 10. September 2010 ver√∂ffentlicht un ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Barbra Streisand's Greatest Hits ‚ÄĒ Infobox Album | Name = Barbra Streisand s Greatest Hits Type = compilation Artist = Barbra Streisand Released = January 1970 Recorded = 1963 1968 Genre = Pop Length = 32:21 Label = Columbia Producer = Mike Berniker, Robert Mersey, Ettore Stratta ‚Ķ   Wikipedia

  • Barbra Streisand Tours & Live Performances ‚ÄĒ This article lists the tours, concerts, and other live performances for Barbra Streisand. In 2006, her (20 shows) grossed more than $92 million. Early live performancesBarbra Streisand started her theatre career in Manhattan in 1957 at age 15… ‚Ķ   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.