Aldo Clementi

Aldo Clementi est un compositeur de musique contemporaine italien né le 25 mai 1925 à Catane, mort le 3 mars 2011.

Sommaire

Biographie

Il a étudié le piano, puis la composition à partir de 1941. On compte Alfredo Sangiorgi et Goffredo Petrassi parmi ses professeurs. Il participe aux Cours d'été de Darmstadt de 1955 à 1962. Pendant cette période, sa rencontre avec Bruno Maderna en 1956, et son travail au Studio de Musique électronique de la RAI (Radio Italienne) de Milan font partie de ses influences principales.

"Poesia di Rilke" (1946) fut sa première œuvre jouée (Vienne, 1947). Plus significative, la création en 1956 à la NDR de Hambourg de "Cantata" (1954). En 1959 il remporta le deuxième prix du Concours de l'ISCM avec "Episodi" (1958), puis le Premier prix en 1963 avec "Sette scene da "Collage" (1961).

Il enseigna la théorie musicale à l'Université de Bologne de 1971 à 1992.

Il meurt le 3 mars 2011 à 85 ans[1].

La musique

Après une première période, correspondant à ses années d'études, pendant laquelle il se sentait déjà proche de la Seconde école de Vienne, Clementi se rapproche du Structuralisme dans la deuxième moitié des années 1950, moment pendant lequel il fréquentera les fameux cours d'été de Darmstadt. Sa proximité avec de nombreux peintres et plasticiens comme ceux du groupe Forma 1 est emblématique de son intérêt pour les arts visuels, qui prendra une importance extrême dans les années suivantes. Comme une sorte de correspondance avec l'art informel, dans les années 1960, Clementi compose des œuvres comme Informel, les deux Varianti et les Reticoli, dans lesquels le dense contrepoint, la gamme chromatique (dans la Variante A, il utilise 144 parties réelles) constitue une sorte de continuum multi-strate, dans laquelle chaque voix individuelle est annulée, noyée dans une grande tache sonore dont la texture est en mouvement perpétuel ; c'est pourquoi son langage musical est souvent comparé aux drippings de Jackson Pollock, ou aux mobiles d'Alexander Calder.

Dès les années 1970, le langage de Clementi évoluera en utilisant un matériau de plus en plus diatonique, souvent issu d'œuvres du passé (comme sa fréquente utilisation du thème basé sur les lettres du nom de BACH, ou de mélodies de chorals), en apportant une attention extrême à la verticalité harmonique.

Typique de ses œuvres de maturité, l'utilisation constante du ralenti appliqué aux répétitions cycliques d'un même matériau, comme pour faire une sorte d'agrandissement progressif des artifices contrapuntiques.

Sa musique est régulièrement jouée et radiodiffusée, et fait l'objet de commandes par des institutions importantes (Théâtre de la Scala de Milan, Biennale de Venise, l'Académie Philharmonique Romaine, Académie nationale de Sainte-Cécile de Rome ... Sa musique a été l'élément central du Festival Ultima à Oslo 2009. La musique d'Aldo Clementi est éditée par Suvini Zerboni (Milan).

En 1983, David Fanning a décrit le style de Clementi de canons en décélération comme "participant à la dépression post-sérielle très répandue dans les années 1970", alors qu'en 1988, Paul Griffiths fait référence à la "simplicité Alexandrine de sa réponse à la confusion générale de la musique de l'époque". Clementi lui-même décrit ses œuvres comme "un contrepoint d'une extrême densité, reléguant les parties individuelles à un rôle honteux d'inaudibles et cadavériques micro-organismes".

Œuvres principales

  • Episodes (1958) pour orchestre
  • Ideogrammes n. 1 (1959) pour 16 instruments
  • Triplum (1960) pour flûte, hautbois et clarinette
  • Collage (1961) - œuvre scénique
  • Informel 2 (1962) pour 15 musiciens
  • Collage 2 (1962) pour électronique
  • Informel 3 (1961-63) pour orchestre
  • Intavolatura (1963) pour clavecin
  • Variante A (1964) pour chœur mixte et orchestre
  • Concerto (1970) pour piano et 7 instruments
  • Concerto (1975) pour piano, 24 instruments et carillons
  • Clepsydre (1976) pour orchestre de chambre
  • L'orologio di Arcevla (1979) pour 13 instruments
  • Variations (1979) pour alto solo
  • Capriccio (1979–1980) pour alto et 24 instruments
  • Douze variations (1980) pour guitare
  • Fantasia su roBErto FABbriCiAni (1980-81) pour flûte et bande magnétique
  • Es (1981) - œuvre scénique
  • Paraphrases (1981) pour 18 voix en canon (réalisé avec processeur)
  • Adagio (1983) pour quintette avec piano préparé
  • Ouverture (1984) pour 12 flûtes
  • Concerto (1986) pour piano et 14 instruments
  • Fantasia (1987) pour 4 guitares
  • Tribute (1988) pour quatuor à cordes
  • Berceuse (1989) pour orchestre
  • Romanza (1991) pour piano et orchestre
  • The Plaint (1992) pour voix de femme et 13 instruments
  • Sonate Y. (2002) pour violon solo

Bibliographie

  • Aldo Clementi, Maria Rosa De Luca, Salvatore Enrico Failla, et Graziella Seminara. 2005. Per Aldo Clementi: nell'occasione dei suoi ottant'anni, 25 maggio 2005. Catania: Università degli studi di Catania. (OCLC 122259602)
  • Renzo Cresti, Aldo Clementi: studio monografico e intervista. Milan: Edizioni Suvini Zerboni. 1990. (OCLC 28429364)
  • Simonetta Lux et Daniela Tortora, Collage 1961: un'azione dell'arte di Achille Perilli e Aldo Clementi. Luxflux proto type arte contemporanea, Documenti 1. Rome: Gangemi. 2005. (ISBN 8849207794)
  • Gianluigi Mattietti, Geometrie di musica: il periodo diatonico di Aldo Clementi. Lucca: Libreria musicale italiana. 2001. (ISBN 8870962946)
  • David Osmond-Smith, Aux creux néant musicien: œuvres récentes d'Aldo Clementi. Contact, no. 23:5–9. 1981.
  • David Osmond-Smith, « Clementi, Aldo » The New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2ème edition, edité par Stanley Sadie et John Tyrrell. Londres : Macmillan Publishers. 2001.
  • Graziella Seminara et Maria Rosa De Luca (eds.). Canoni, figure, carillons: itinerari della musica di Aldo Clementi: atti dell'incontro di studi, Facoltà di lettere e filosofia, Catania, 30–31 maggio 2005. Milan : Suvini Zerboni. 2008. (ISBN 9788890069153)

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aldo Clementi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aldo Clementi — Nacimiento 25 de mayo de 1925 Catania   …   Wikipedia Español

  • Aldo Clementi — (* 25. Mai 1925 in Catania; † 3. März 2011) war ein italienischer Komponist. Er schrieb Bühnen , Orchester und Chorwerke, Elektronische Musik, Vokal und Kammermusik. Clementi studierte von 1938 bis 1946 Klavier bei Giovanna Ferro und beendete… …   Deutsch Wikipedia

  • Aldo Clementi — (born May 25, 1925 in Catania, Italy) is an Italian composer.He studied the piano, graduating in 1946. His studies in composition began in 1941, and his teachers included Alfredo Sangiorgi and Goffredo Petrassi. After receiving his diploma in… …   Wikipedia

  • Clementi — can refer to: People Aldo Clementi (1925–2011), Italian composer Anna Clementi, singer (soprano; daughter of Aldo) Cecil Clementi (1875–1947), a British colonial administrator and the Governor of Hong Kong from 1925 to 1930 Enrico Clementi (born… …   Wikipedia

  • Clémenti — Clementi ist der Familienname folgender Personen: Aldo Clementi (* 1925), italienischer Komponist, Vater von Anna Anna Clementi (* 20. Jahrhundert), italienische Sängerin (Sopran), Tochter von Aldo Giuseppe C. Clementi (1812–1873), italienischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Clementi — ist der Familienname folgender Personen: Aldo Clementi (1925–2011), italienischer Komponist, Vater von Anna Anna Clementi (* 20. Jahrhundert), italienische Sängerin (Sopran), Tochter von Aldo Giuseppe C. Clementi (1812–1873), italienischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Clementi — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Clementi est un nom de famille notamment porté par : Aldo Clementi (1925 2011), compositeur italien. Muzio Clementi (1752 1832),… …   Wikipédia en Français

  • Clementi — Clemẹnti,   1) Aldo, italienischer Komponist, * Catania 25. 5. 1925; studierte u. a. bei G. Petrassi und B. Maderna, wandte sich nach neobarocken Anfängen der seriellen Musik zu, bezieht ab etwa 1960 beeinflusst von der informellen Kunst auch… …   Universal-Lexikon

  • Anna Clementi — Anna Clementi, Wien 2009 …   Deutsch Wikipedia

  • Passacaglia — A passacaglia is a short, usually slow, and often grave musical work in any metre. The musical form originated in early seventeenth century Spain.Origins and featuresThe term passacaglia ( es. pasacalle; French: passacaille; Italian: passacaglia …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.