Ad Tuendam Fidem

Le Motu proprio "Ad tuendam fidem" [1] a été signé par le pape Jean-Paul II en date du 18 mai 1998, et rendu public le 30 juin 1998 (pour les 30 ans du Credo du pape Paul VI). C'est un texte assez court (7 pages). Il a été accompagné par une "note doctrinale" (12 pages) datée de ce même 30 juin 1998, signée par le cardinal Ratzinger (actuel pape Benoît XVI).

Ce motu proprio précise la position catholique sur "les vérités tranchées de manière définitive et devant être tenues par tous", et modifie deux canons de chacun des deux codes de l'Eglise : le Code de droit canonique de 1983 pour l'Eglise latine, et le Code des canons des Églises orientales.

Ce document est très important car il précise que certaines vérités sont tranchées de manière définitive ; elles sont : - ou bien du domaine de la Foi, et sont alors "de fide credenda", elles doivent être crues "de Foi" ("premier alinéa", canon 750 § 1) ; - ou bien simplement connexes à la Foi, mais lui sont liées nécessairement, par une nécessité logique : elles sont alors "de fide tenenda", elles doivent être "tenues" pour vraies ("second alinéa", canon 750, § 2), elles sont définitivement tranchées, elles relèvent même de l'infaillibilité (voir Note doctrinale § 8).

Sommaire

Le contexte

Depuis le Concile de Trente notamment, l'Eglise demandait à ceux qui accédaient à une charge ecclésiastique de prononcer une "profession de Foi", dite "profession de Foi tridentine", qui a été placée en tête du Code de 1917 sous le nom de "profession de foi catholique" (voir canons 1406 à 1408 du Code de 1917 ; voir aussi Sacrorum Antistitum). Cette exigence s'est perdue à l'occasion du Concile Vatican II, et n'a pas été reprise dans le Code de 1983. Dans un contexte de très forte contestation des enseignements pontificaux, de doute et d'incertitude, le 9 janvier 1989, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi publie deux nouvelles formules de Profession de Foi et de Serment de fidélité, approuvée par un rescrit pontifical le 19 septembre 1989. Le Serment de fidélité distingue trois catégories de vérités auxquelles les fidèles doivent donner leur assentiment. Il était devenu nécessaire d'une part de préciser les choses du point de vue théologique, et d'autre part d'harmoniser les deux Codes avec cette distinction de trois catégories.

Le Motu proprio

Il commence par ce paragraphe, derrière lequel on pourrait peut-être déceler une certaine ironie à l'égard des théologiens : « Pour défendre la foi de l'Église catholique contre les erreurs formulées par certains fidèles, surtout ceux qui s'adonnent aux disciplines de la théologie, il m'a semblé absolument nécessaire, à moi dont la fonction première est de confirmer mes frères dans la foi (cf. Lc 22, 32), que, dans les textes en vigueur du Code de Droit canonique et du Code des Canons des Églises orientales, soient ajoutées des normes qui imposent expressément le devoir d'adhérer aux vérités proposées de façon définitive par le Magistère de l'Église, mentionnant aussi les sanctions canoniques concernant cette matière. »

Après avoir exposé l'existence de trois "alinéas" dans le Serment de fidélité, correspondant à trois catégories d'enseignement, il constate que le deuxième alinéa n'a pas de traduction juridique dans les Codes. C'est pourquoi il prévoit pour le canon 750 la création d'un § 2 ainsi rédigé : "§ 2. On doit aussi adopter fermement et faire sien tous les points, et chacun d'eux, de la doctrine concernant la foi ou les mœurs que le Magistère de l'Église propose comme définitifs, c'est-à-dire qui sont exigés pour conserver saintement et exposer fidèlement le dépôt de la foi ; celui qui repousse ces points qui doivent être tenus pour définitifs s'oppose donc à la doctrine de l'Église catholique." Il prévoit aussi une sanction au canon 1371 : "sera puni d'une juste peine (…) qui enseigne une doctrine condamnée (…) ou qui rejette avec opiniâtreté un enseignement dont il s'agit au can. 750 § 2 ou au canon 752…".
Pour ce qui est du Code oriental ou CCEO, le canon 598 reprend textuellement le canon 750 latin ; par contre, le canon 1436 prévoit dans son § 1 que "Celui qui nie une vérité qui doit être crue de foi divine et catholique (…) sera puni, en tant qu'hérétique ou apostat, d'une excommunication majeure" ; celui qui nie une vérité du second alinéa "sera puni d'une peine adéquate".
Une telle formulation traduit le souci du législateur d'appliquer le droit avec une extrême souplesse. L'inconvénient est que beaucoup de délits étant susceptibles d'être "punis par une juste peine", les fidèles ne savent pas trop à quoi on s'expose en commettant tel délit ; les punitions risquent aussi de devenir très arbitraires ; on perd la notion de gravité relative de ces délits, et les évêques eux-mêmes risquent de s'y perdre, d'autant plus qu'ils ne sont pas tous des experts en droit canonique.

La Note doctrinale

La Note du Cardinal Ratzinger précise (au n° 11) un certain nombre de vérités qui relèvent de ce second alinéa : la doctrine sur l'invalidité des ordinations anglicanes (Lettre apostolique Apostolicae Curae), la doctrine sur l'invalidité des ordinations de femmes (Ordinatio Sacerdotalis).

Un rejet de ces enseignements est sanctionné par une "juste peine" pour le code latin (canon 1371 modifié).

Annexes

Bibliographie

  • Jean-Paul II, La défense de la foi, Edition Pierre Téqui, Paris, 1998, 60 pages. Avec une présentation par Georges Daix, le texte de la Profession de foi et du Serment de fidélité, et la Note doctrinale.

Notes et références

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ad Tuendam Fidem de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ad Tuendam Fidem — is an apostolic letter of Pope John Paul II issued motu proprio on July 15, 1998.The apostolic letter made modifications to the Oriental and Latin codes of canon law defining penalties for public dissent by public ministers of the Church.In an… …   Wikipedia

  • Ordinatio Sacerdotalis — est une lettre apostolique de Jean Paul II adressée aux évêques de l Église catholique romaine (22 mai 1994) qui déclare que le sacerdoce catholique romain ne peut être conféré aux femmes. L Église n a pas autorité de le faire. Reprenant les… …   Wikipédia en Français

  • Ordination des femmes dans l'Église catholique — L ordination de femmes, dans l Église catholique romaine est exclue par le droit canon : « Seul un homme baptisé reçoit validement l ordination sacrée » [1]. Depuis la fin du XXe siècle, cela a été un sujet de controverse, qui …   Wikipédia en Français

  • Évêque — Pour les articles homonymes, voir Évêque (homonymie). Un évêque au Moyen Âge, dalle représentant l évêque de Laon Le mot évêque est issu du gallo roma …   Wikipédia en Français

  • Papal infallibility — is the dogma in Catholic theology that, by action of the Holy Spirit, the Pope is preserved from even the possibility of error [ infallibility means more than exemption from actual error; it means exemption from the possibility of error, P. J.… …   Wikipedia

  • Pope Benedict XVI — Benedict XVI Benedict XVI during a general audience in 2010 …   Wikipedia

  • Oath Against Modernism — The Oath against Modernism was issued by the Roman Catholic Pope, Saint Pius X, on September 1, 1910, and mandated that all clergy, pastors, confessors, preachers, religious superiors, and professors in philosophical theological seminaries should …   Wikipedia

  • Catholic Theological Society of America — The Catholic Theological Society of America is a professional association mostly in the United States and Canada. It is a Catholic organization that was founded in 1946 to promote studies and research in theology within the Catholic tradition. It …   Wikipedia

  • Motu proprio — This article is part of a series on the Law of the Catholic Church Codes of Canon Law 1983 Code of Canon Law Code of Canons of the Eastern Churches 1917 Code of Canon Law Concord …   Wikipedia

  • Works of Pope Benedict XVI — These are the works written by Joseph Cardinal Ratzinger, elected Pope Benedict XVI: As Joseph Cardinal Ratzinger (original titles) * JESUS VON NAZARETH, Erster Teil, Von der Taufe im Jordan bis zur Verklärung , Freiburg im Breisgau 2007, ISBN 3… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.