Académie israélienne des sciences et lettres

31°46′13.73″N 35°12′56.74″E / 31.7704806, 35.2157611

IsraelAc.svg

L'Académie israélienne des sciences et lettres, basée à Jérusalem, fut créée en 1961 par l'État d'Israël afin d'encourager les contacts entre chercheurs en sciences et lettres en Israël, d'entretenir le gouvernement des projets de recherche d'importance nationale, et de promouvoir l'excellence académique. Elle compte 102 des plus éminents chercheurs d'Israël. Le siège de l'Académie est situé à proximité immédiate de la résidence du Président d'Israël[1].

En sciences, l'Académie finance des projets sur la géologie, la flore et la faune d'Israël, et facilite la participation des scientifiques israéliens aux projets internationaux de recherche, comme par exemple la physique des hautes énergies au CERN ou les radiations synchrotron à l'ESRF[2]. En lettres, l'Académie finance les études sur le Tanakh et le Talmud, l'histoire juive, la philosophie juive, l'art juif et l'hébreu, ainsi que de la littérature hébraïque et de la poésie épique juive et hébraïque[2].

L'Académie est en charge du fond de financement des bourses d'enseignement Einstein pour l'encouragement des relations entre la communauté académique israélienne et les scientifiques du monde entier, du Fond pour la science d'Israël (au budget annuel de 53 millions USD) et d'autres fonds de recherche s'appuyant sur l'Adler Fund for Space Research, la Wolf Foundation et le Fulks Fund for Medical Research. L'Académie dirige également le Centre académique d'Israël au Caire, qui aide les chercheurs israéliens pour leurs recherches sur l'Égypte et la culture égyptienne, et vise à améliorer la coopération avec les chercheurs égyptiens.

L'Académie possède un statut d'observateur à la Fondation européenne de la science, et conduit des programmes d'échange avec la Royal Society, la British Academy, l'Académie suédoise et le Conseil national de la Recherche de Singapour.

Sommaire

Membres

L'Académie israélienne des sciences et lettres compte parmi ses membres :

  • Shraga Abramson (sciences talmudiques)
  • Shaul Adler (parasitologie)
  • Shmuel Agmon (mathématiques)
  • Yakir Aharonov (en) (physique)
  • Shlomo Alexander (physique)
  • Noga Alon (en) (mathématiques)
  • Ruth Arnon (en) (immunologie)
  • David Asheri (études classiques)
  • Robert Aumann (mathématiques), prix Nobel d'économie en 2005
  • David Ayalon (histoire du peuple musulman)
  • Aharon Barak (droit)
  • Yehuda Bauer (études sur l'Holocauste)
  • Haim Beinart (études juives)
  • Malachi Beit-Arie (paléographie)
  • Jacob Bekenstein (physique)
  • Zvi Ben-Avraham (géophysique)
  • Zeev Ben-Hayyim (études hébraïques)
  • Joseph Bernstein (de) (mathématiques)
  • Yehudith Birk (biochimie agricole)
  • Joshua Blau (langue et littérature arabe)
  • Howard Cedar (en) (biochimie, biologie cellulaire moléculaire et génétique moléculaire)
  • Ilan Chet (en) (biotechnologie agricole)
  • Aaron Ciechanover (biochimie), prix Nobel de chimie en 2004
  • Nili Cohen (droit)
  • Solly Cohen (physique expérimentale)
  • Michael Confino (histoire russe et de l'Europe de l'est)
  • Hillel Daleski (littérature anglaise)
  • Amos De-Shalit (physique)
  • Israël Dostrovsky (chimie physique)
  • Itzhak Englard (droit)
  • Michael Feldman (biologie cellulaire moléculaire)
  • Ezra Fleisher (littérature hébraïque)
  • Yohanan Friedmann (en) (études islamiques)
  • Daniel Friedmann (en) (droit)
  • Mordechai Akiva Friedman (sciences talmudiques)
  • Dov Frohman (en) (physique appliquée)
  • Hillel Furstenberg (mathématiques)
  • Tedeschi Gaido (justice civile)
  • David Ginsburg (chimie)
  • Gideaon Goldenberg (linguistique et langues sémitiques)
  • Amiram Grinvald (neurobiologie)
  • Yoram Groner (biologie moléculaire)
  • Abraham Grossman (études juives)
  • Georg Haas (zoologie)
  • Don Handelman (anthropologie, sociologie)
  • Menahem Haran (études bibliques)
  • Haim Harari (en) (sciences naturelles)
  • Ehud Hrushovski (en) (mathématiques)
  • Elhanan Helpman (en) (économie)
  • Avram Hershko (biochimie, médecine), prix Nobel de chimie en 2005
  • Yoseph Imry (en) (physique)
  • Benjamin Isaac (histoire)
  • Joshua Jortner (en) (chimie)
  • Yosef Kaplan (études juives, histoire)
  • Benjamin Kedar (histoire)
  • Abraham Kogan (aéronautique)
  • Eitan Kohlberg (études asiatiques et africaines)
  • Asher Koriat (psychologie)
  • Raphael Levine (en) (chimie)
  • Alexander Levitzki (en) (chimie biologique)
  • Jacob Licht (études bibliques)
  • Schneior Lifson (chimie physique)
  • Joram Lindenstrauss (en) (mathématiques)
  • Hans Lindner (physiologie)
  • Zvi Lipkin (en) (physique)
  • Raphael Mechoulam (en) (chimie)
  • Shlomo Morag (langue hébraïque)
  • Yosef Naveh (épigraphie, paléographie)
  • David Navon (psychologie)
  • Henry Neufeld (cardiologie)
  • Ruth Nevo (littérature anglaise)
  • Franz Ollendorf (électronique, recherche électrique)
  • Haim Pekeris (mathématiques appliquées)
  • Ilya Piatetsky-Shapiro (mathématiques)
  • Yehuda Picard (géologie)
  • Michael O. Rabin (mathématiques)
  • Haiim B. Rosén (linguistique)
  • Nathan Rosenstreich (philosophie)
  • Ariel Rubinstein (en) (économie)
  • Leo Sachs (en) (biologie)
  • Jefim Schirmann (littérature hébraïque)
  • Moshe Segal (études bibliques)
  • Michael Sela (en) (immunologie)
  • Uri Seligson (hématologie)
  • Shaul Shaked (études iraniennes, études religieuses)
  • Adi Shamir (mathématiques appliquées)
  • Nathan Sharon (biologie moléculaire)
  • Dan Shechtman (ingénierie des matériaux)
  • Saharon Shelah (mathématiques)
  • Ariel Shisha-Halevy (linguistique)
  • Chone Shmeruk (littérature yiddish)
  • Shmuel Shtrikman (physique appliquée)
  • Yechezkel Stein (médecine)
  • Izchak Steinberg (chimie physique)
  • Zehev Tadmor (ingénierie chimique des polymères)
  • Igal Talmi (en) (physique des particules)
  • Yoram Tsafrir (archéologie)
  • Haim Werthheimer (physiologie pathologique)
  • Meir Wilchek (en) (biophysique)
  • Itamar Wilner (chimie)
  • Menahem E. Yaari (de) (économie)
  • Ada Yonath (biologie structurelle), prix Nobel de chimie en 2009
  • Moshe Zakai (en) (ingénierie électrique)
  • Jacob Ziv (ingénierie électrique)
Membres décédés

Présidence de l'Académie

Président de - à
Martin Buber 1960 – 1962
Aharon Katzir (en) 1962 – 1968
Gershom Scholem 1968 – 1974
Aryeh Dvoretzky 1974 – 1980
Ephraim Urbach 1980 – 1986
Joshua Jortner (en) 1986 – 1995
Jacob Ziv 1995 – 2004
Menahem E. Yaari (de) 2004 – 2010
Ruth Arnon (en) 2010 –

Notes et références

  1. (en)"About the Israel Academy of Sciences and Humanities" International Stem Cell Forum, consulté le 16 août 2005.
  2. a et b (en) "Israel Academy of Sciences and Humanities" Ministère israélien des Affaires étrangères, 24 mai 1999.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Académie israélienne des sciences et lettres de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Académie des sciences —  Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant d un même sujet en fonction du pays ou de la juridiction. National Academy of Sciences des États Unis d Amérique à Washington, D.C …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en France — L histoire des Juifs en France, ou plus exactement sur le territoire de ce qu est aujourd hui la France, semble remonter au Ier siècle de l’ère commune et se poursuit jusqu’à nos jours, ce qui en fait l’une des plus anciennes communautés… …   Wikipédia en Français

  • Histoire Des Juifs En France — Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Torah · …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs de France — Histoire des Juifs en France Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Torah · …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en France depuis la Révolution — Histoire des Juifs en France Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Torah · …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en France des origines à la Révolution — Histoire des Juifs en France Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Torah · …   Wikipédia en Français

  • Histoire des juifs en France — Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Torah · …   Wikipédia en Français

  • Joshua Prawer — (en hébreu : יהושע פרַ‏אוֶ‏ור), né le 22 novembre 1917 et mort le 30 avril 1990, était un historien israélien expert des Croisades et du Royaume de Jérusalem. Son travail décrivait parfois la société croisée comme une prémisse à l expansion… …   Wikipédia en Français

  • Yuval Ne'eman — (en hébreu : יובל נאמן), né le 14 mai 1925 et décédé le 26 avril 2006, était un physicien théoricien, scientifique militaire et politicien israélien. Il fut membre du gouvernement israélien dans les années 1980 et au début des années 1990[1] …   Wikipédia en Français

  • Avraham Grossman — (né en 1936) est un historien israélien spécialiste du judaïsme au Moyen Âge. Il est membre de l Académie israélienne des Sciences et a obtenu le prix d Israël en 2003. Il est né en 1936 dans la moshava Mishmar Hayarden d une famille établie… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.