2009 en Nouvelle-Calédonie

ÔĽŅ
2009 en Nouvelle-Calédonie

Ann√©es :
2006 2007 2008  2009  2010 2011 2012

D√©cennies :
1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030
Si√®cles :
XXe si√®cle  XXIe si√®cle  XXIIe si√®cle
Mill√©naires :
IIe mill√©naire  IIIe mill√©naire  IVe mill√©naire


Chronologies g√©ographiques :
Afrique ‚ÄĘ Am√©rique (Canada, √Čtats-Unis) ‚ÄĘ Asie ‚ÄĘ Europe (France, Italie, Suisse) ‚ÄĘ Oc√©anie


Chronologies th√©matiques :
A√©ronautique ‚ÄĘ Architecture ‚ÄĘ Astronautique ‚ÄĘ Astronomie ‚ÄĘ Automobile ‚ÄĘ Bande dessin√©e ‚ÄĘ Chemins de fer ‚ÄĘ Cin√©ma ‚ÄĘ Disney ‚ÄĘ Droit ‚ÄĘ √Čchecs ‚ÄĘ √Čconomie ‚ÄĘ √Člections ‚ÄĘ Football ‚ÄĘ Informatique ‚ÄĘ Jeu ‚ÄĘ Jeu vid√©o ‚ÄĘ Litt√©rature ‚ÄĘ Musique ‚ÄĘ Musique classique ‚ÄĘ Parcs de loisirs ‚ÄĘ Photographie ‚ÄĘ Sant√© et m√©decine ‚ÄĘ Science ‚ÄĘ Sociologie ‚ÄĘ Sport ‚ÄĘ T√©l√©vision ‚ÄĘ Th√©√Ętre


Calendriers :
Romain ‚ÄĘ Chinois ‚ÄĘ Gr√©gorien ‚ÄĘ H√©bra√Įque ‚ÄĘ Hindou ‚ÄĘ Musulman ‚ÄĘ Persan ‚ÄĘ R√©publicain

Cette page concerne l'année 2009 du calendrier grégorien.

Histoire de la Nouvelle-Calédonie

1960 - 1961 - 1962 - 1963 - 1964 - 1965 - 1966 - 1967 - 1968 - 1969

1970 - 1971 - 1972 - 1973 - 1974 - 1975 - 1976 - 1977 - 1978 - 1979

1980 - 1981 - 1982 - 1983 - 1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988 - 1989

1990 - 1991 - 1992 - 1993 - 1994 - 1995 - 1996 - 1997 - 1998 - 1999

2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009

Sommaire

√Čv√©nements

Janvier 2009

  • Lundi 5 janvier 2009 : Diffusion dans l'√©mission Capital sur M6 (le 4 janvier en France m√©tropolitaine, les programmes de la cha√ģne, propos√©e sur le bouquet Canalsat Cal√©donie, √©tant d√©cal√©s d'un jour sur le Territoire) d'un reportage sur un √©ventuel ¬ę Eldorado cal√©donien ¬Ľ, faisant √©tat de la bonne sant√© √©conomique locale (fort taux de croissance et faible taux de ch√īmage). L'√©mission aurait entra√ģn√© une hausse des requ√™tes aupr√®s de l'agence de l'emploi n√©o-cal√©donienne venant de M√©tropole[1].
  • Mardi 20 janvier 2009 : La Soci√©t√© Le Nickel ‚ÄĒ op√©rateur historique du nickel cal√©donien et filiale d'Eramet ‚ÄĒ, obtient l'autorisation d'explorer un immense gisement de nickel, dans le cadre d'un partenariat avec la Province Sud o√Ļ se trouve la capitale Noum√©a. Une convention d'exploitation a √©t√© sign√©e et 84 millions d'euros vont √™tre investis en vue de la valorisation des deux gisements de la pointe m√©ridionale. D'ici 10 ou 12 ans d'√©tudes, la d√©cision de construire une nouvelle usine de traitement du nickel pourra √™tre prise avec une capacit√© de 60 000 tonnes annuelles.

Février 2009

  • Vendredi 13 f√©vrier 2009 : Manifestation pour la d√©fense de l'¬ę emploi local ¬Ľ organis√© par un collectif ¬ę Citoyen de pays ¬Ľ r√©cemment constitu√©. La marche r√©unit un millier de personnes √† Noum√©a, afin de protester notamment contre le remaniement de l'avant-projet de loi de pays sur le sujet (ramenant, entre autres, la p√©nalit√© pour l'employeur en cas d'irr√©gularit√© de 625 √† 400 fois le taux horaire, ou encore le fait que le premier chapitre explique comment embaucher une personne venant de l'ext√©rieur de l'archipel)[3].

Mars 2009

  • Vendredi 6 mars 2009 : Selon la direction des Affaires sanitaires et sociales, l'√©pid√©mie de dengue, transmise par le moustique Aedes aegypti, prend de l'ampleur, passant de 481 cas en janvier √† 1541 cas en f√©vrier et se montant √† quelque 100 cas par jour d√©but mars, et ce chiffre peut √™tre multipli√© par trois si l'on veut tenir compte des malades ne consultant pas de m√©decins. Maladie tropicale la plus r√©pandue apr√®s le paludisme, la dengue engendre une forte fi√®vre, des douleurs articulaires, des maux de t√™te et peut provoquer des h√©morragies mortelles. En 2003, l'√©pid√©mie a fait 17 morts[4].
  • Mardi 10 mars 2009 : Tenue d'une conf√©rence sociale sur les salaires en Nouvelle-Cal√©donie r√©unissant l'ensemble des partenaires sociaux de l'archipel, o√Ļ, malgr√© la bonne sant√© √©conomique, les probl√®mes de vie ch√®re et l'in√©galit√© de la r√©partition des richesses, occupent le d√©bat politique local. Selon le pr√©sident du gouvernement territorial Harold Martin (55 ans, Avenir ensemble, droite non-ind√©pendantiste) : ¬ę Le contexte n'est ici pas le m√™me qu'aux Antilles et pour une fois on a peut-√™tre de l'avance parce que depuis 2006 nous avons pris √©norm√©ment de mesures ¬Ľ, faisant entre autres allusion √† toute une gamme d'√©co-produits, initi√©s sous sa pr√©sidence. Parmi les principaux th√®mes du d√©bat : une √©tude des minima conventionnels, le rel√®vement du salaire minimum et la mise en place de n√©gociations annuelles obligatoires dans les entreprises.
  • Mardi 24 mars 2009 : Le prochain recensement de juillet devrait comporter une question sur l'appartenance ethnique ce qui ne soul√®ve pas de pol√©mique sur le territoire, et est consid√©r√© par l'Union cal√©donienne (ind√©pendantiste) comme ¬ę un outil essentiel pour mesurer le rattrapage des populations kanakes ¬Ľ. Neuf communaut√©s diff√©rentes, y compris une intitul√©e ¬ę autre ¬Ľ, pourront √™tre coch√©es par les habitants, avec possibilit√© pour les personnes m√©tisses d'en choisir plusieurs. Depuis plusieurs dizaines d'ann√©es, le recensement en Nouvelle-Cal√©donie incluait usuellement une question demandant aux habitants √† quelle communaut√© ils consid√®rent appartenir : europ√©enne, m√©lan√©sienne, tahitienne, vietnamienne, indon√©sienne‚Ķ sauf celui de juillet 2003, apr√®s que l'ancien pr√©sident de la R√©publique Jacques Chirac, pris √† partie sur la question, avait vivement condamn√© cette disposition. Le retrait en h√Ęte de cette question avait alors soulev√© la pol√©mique dans les rangs ind√©pendantistes[5].

Avril 2009

  • Jeudi 1er avril 2009 : Importante fuite d'acide sulfurique √† l'usine de Goro √† l'extr√©mit√© sud de la Grande Terre. Une quantit√© estim√©e √† l'origine entre 1000 et 5000 litres par l'industriel, mais en r√©alit√© bien sup√©rieure, jusqu'√† 18 000 litres, s'est d√©vers√©e sur le site et dans un ruisseau voisin, le creek de la baie Nord[6], provoquant la mort de plus de 3 000 poissons dans une zone connue pour son fort taux d'end√©misme[7]. Cet incident remet en question l'excellence environnementale de l'entreprise et pousse la Province Sud, qui parle de ¬ę grave dysfonctionnement ¬Ľ, √† interdire d√®s le surlendemain la production d'acide tant que Vale Inco Nouvelle-Cal√©donie (g√©rante de l'usine) n'aura pas remis ses installations en conformit√© dans un d√©lai de quatre jours, √©valu√© clairement les causes de l'incident et √©tabli un bilan de ses cons√©quences √† court et long terme sur l'environnement[8].
  • Mercredi 14 avril 2009 : Selon un rapport d'experts r√©alis√© √† la demande de l'Union des syndicats des ouvriers et employ√©s de Nouvelle-Cal√©donie (Usoenc, premier syndicat du pays en nombre d'adh√©rents), la vie est ch√®re en Nouvelle-Cal√©donie en raison d'un syst√®me fiscal et √©conomique jug√© opaque, injuste et inflationniste, qui n'a pas √©t√© r√©form√© en profondeur depuis 1982. Sur les dix derni√®res ann√©es, la croissance s'est situ√©e √† environ 5 √† 6% par an, gr√Ęce √† ses richesses en nickel et √† des investissements structurants. Alors que ¬ę le partage de la valeur ajout√©e s'est fait au profit du capital ¬Ľ et que ¬ę la part salariale est rest√©e stable ¬Ľ, le taux de marge d'exploitation du commerce est pass√© de 48,6% en 1998 √† 61,1% en 2007, largement au-dessus des chiffres m√©tropolitains.

Mai 2009

  • Jeudi 28 mai 2009 : Des heurts se sont produits ce matin entre les forces de l'ordre et des militants du syndicat USTKE (Union syndicale des travailleurs kanaks et des exploit√©s, ind√©pendantistes), qui ont envahi l'a√©rodrome domestique de Noum√©a et ont tent√© de p√©n√©trer dans l'a√©rogare. Un conflit oppose l'USTKE et la direction d'Air Cal√©donie (Aircal) √† propos de la non-reconduction du contrat d'une employ√©e, accus√©e d'avoir commis une faute lourde. Un arrangement a √©t√© trouv√© avec la direction du travail pour le reclassement de cette employ√©e, mais l'USTKE s'oppose √† la direction d'Aircal, au sujet de la prise en charge des jours de gr√®ve. Ils ont √©t√© repouss√©s par des tirs de grenades lacrymog√®nes des gendarmes mobiles et de la police. Un cocktail Molotov a √©t√© lanc√© lors des heurts contre les forces de l'ordre. Un petit groupe a ensuite d√©coup√© le grillage de la piste d'atterrissage situ√©e en bord de plage et l'a investie. Plusieurs d'entre eux sont alors mont√©s √† bord de deux ATR de la compagnie Aircal. Les √©quipements √©lectroniques des avions ont √©t√© manipul√©s par les √©meutiers, clouant pour 3 jours au sol les avions pour v√©rifications. Une trentaine de manifestants, dont G√©rard Jodar, pr√©sident de l'USTKE, ont √©t√© interpell√©s et plac√©s en garde √† vue. Selon Yves Dassonville, haut-commissaire de la R√©publique en Nouvelle-Cal√©donie : ¬ę Un engin explosif a √©t√© trouv√© √† bord d'un des avions. Tout ceci n'est pas tol√©rable. Est-ce qu'on est encore dans du syndicalisme ? Non, on est dans du banditisme, et je ne laisserai pas faire ¬Ľ[9].
  • Samedi 30 mai 2009 : Le pr√©sident de l'USTKE, G√©rard Jodar, est plac√© en d√©tention provisoire √† Noum√©a, apr√®s des d√©gradations √† l'a√©roport domestique jeudi lors d'une action du syndicat ind√©pendantiste. Six autres adh√©rents du syndicat ont √©galement √©t√© incarc√©r√©s et seront jug√©s mardi en comparution imm√©diate. Ils sont poursuivis pour entrave √† la circulation d'un a√©ronef et d√©gradation de biens publics[10]. Fin juin, il est condamn√© √† un an de prison ferme pour entrave √† la circulation d'un a√©ronef.

Juin 2009

  • Vendredi 5 juin 2009 : Nouveau gouvernement de onze membres √©lus avec une majorit√© loyaliste (29 voix sur 54) par les repr√©sentants au Congr√®s. Philippe Gom√®s (Cal√©donie ensemble), t√™te de la liste commune des partis loyalistes, a √©t√© √©lu √† l'unanimit√© pr√©sident de la nouvelle formation gouvernementale par quatre formations : le Rassemblement-UMP, Cal√©donie ensemble, l'Avenir ensemble et le LMD (Le mouvement de la diversit√©). Le camp ind√©pendantiste, divis√© en deux listes, a obtenu trois membres c√īt√© FLNKS (Front de lib√©ration nationale kanak et socialiste, tendance Union cal√©donienne), et un du c√īt√© de l'UNI (Union nationale pour l'ind√©pendance). Philippe Gom√®s entend √™tre ¬ę le capitaine d'une √©quipe plurielle ¬Ľ, en r√©alisant la ¬ę double synth√®se dans la liste ¬Ľ qu'il repr√©sente ¬ę et avec la sensibilit√© ind√©pendantiste ¬Ľ. Sa priorit√© est donn√©e ¬ę aux transferts de comp√©tences ¬Ľ et √† ¬ę la sortie de l‚ÄôAccord de Noum√©a ¬Ľ qui pr√©voit un r√©f√©rendum d'autod√©termination au plus tard en 2018[11].
  • Lundi 29 juin 2009 : Les quatre premiers cas de grippe H1N1 ont √©t√© confirm√©s et trois autres cas sont suspect√©s. Tous les patients, √Ęg√©s de moins de 30 ans, revenaient d'un s√©jour en Australie, et ont √©t√© plac√©s en isolement.

Juillet 2009

  • Mardi 28 juillet 2009 : La secr√©taire d'√Čtat √† l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, en visite √† Noum√©a, r√©affirme la volont√© de l'√Čtat d'accompagner l'√©mancipation de la Nouvelle-Cal√©donie, qui doit progressivement exercer de nouvelles comp√©tences. Le Parlement vient d'adopter un texte, qui apporte des garanties financi√®res sur le transfert √† la Nouvelle-Cal√©donie de plusieurs comp√©tences, dont celle de l'enseignement secondaire. Selon la ministre : ¬ę Ces dispositions, exceptionnelles au regard de la situation financi√®re de notre pays, confirment la position singuli√®re et avantageuse de la Nouvelle-Cal√©donie par rapport aux autres collectivit√©s territoriales ¬Ľ. Elle souhaite que le Congr√®s de la Nouvelle-Cal√©donie vote √† l'unanimit√© en faveur de ces transferts de comp√©tences fin novembre, comme le pr√©voit le calendrier de l'accord de Noum√©a (1998) et qu'ils soient ¬ę effectifs avant 2014 ¬Ľ, date √† partir de laquelle un r√©f√©rendum d'autod√©termination peut √™tre organis√© en Nouvelle-Cal√©donie[14].
  • Vendredi 31 juillet 2009 : En marge du troisi√®me sommet France-Oc√©anie, des affrontements ont oppos√© √† Noum√©a policiers et membres du syndicat USTKE. Les manifestants ont bloqu√© plusieurs entreprises dans les zones industrielles de Ducos et de Numbo, √† la p√©riph√©rie de Noum√©a et dress√© des barrages, parfois enflamm√©s, sur les routes. Ils protestent contre l'incarc√©ration fin juin du pr√©sident, G√©rard Jodar et de 5 adh√©rents apr√®s un coup de force √† l'a√©rodrome local[15]. 4 policiers et 2 pompiers sont l√©g√®rement bless√©s par des projectiles au cours des heurts.

Ao√Ľt 2009

  • Lundi 3 ao√Ľt 2009 : De violents affrontements ont oppos√© √† Kon√© (chef-lieu de la Province Nord) des gr√©vistes du syndicat ind√©pendantiste USTKE et les forces de l'ordre, faisant 27 bless√©s parmi celles-ci. Les syndicalistes avaient dress√© un barrage filtrant √† proximit√© de l'antenne administrative locale et ont r√©sist√© aux forces de l'ordre qui tentaient de les disperser avec des tirs de grenades lacrymog√®nes. Le syndicat USTKE, soutenu par l'extr√™me-gauche, multiplie depuis une semaine les manifestations et les blocages d'entreprises pour protester contre l'incarc√©ration fin juin de son pr√©sident, G√©rard Jodar, et de cinq adh√©rents apr√®s un coup de force √† l'a√©rodrome local[16].
  • Mardi 4 ao√Ľt 2009 :
    • Les militants du syndicat ind√©pendantiste USTKE, dont certains ¬ę arm√©s et cagoul√©s ¬Ľ, poursuivent leurs actions de blocage d'entreprises et d'administrations. Les forces de l'ordre sont √† nouveau intervenues pour lib√©rer les acc√®s √† plusieurs entreprises de la zone industrielle de Ducos, interpellant onze personnes. Exasp√©r√©s, des chefs d'entreprise ont √† leur tour bloqu√© des acc√®s √† Ducos afin que toutes les soci√©t√©s soient log√©es √† la m√™me enseigne et qu'un mouvement de solidarit√© se cr√©e. Selon Nicole Moreau, pr√©sidente de la CGPME, ¬ę plusieurs PME ont d√©j√† √©t√© oblig√©es de fermer leurs portes. On va vers l'asphyxie totale de l'√©conomie ¬Ľ. √Ä Poindimi√© (c√īte est, Province Nord) des manifestants ont √©galement bloqu√© l'entr√©e des locaux de la subdivision administrative[17].
    • Olivier Besancenot, porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA, extr√™me gauche), apporte son ¬ę total soutien ¬Ľ au syndicat ind√©pendantiste USTKE appelant √† ¬ę la lib√©ration imm√©diate de G√©rard Jodar et des dirigeants syndicaux emprisonn√©s ¬Ľ et √† ¬ę l'arr√™t des violences polici√®res injustifi√©es √† l‚Äôoccasion des rassemblements citoyens ¬Ľ : ¬ę Ce nouveau conflit se d√©roule dans un climat social d√©grad√© par l'amplification des in√©galit√©s sociales et du ch√īmage galopant pour les jeunes kanaks et wallisiens [‚Ķ] Le haut-commissaire de la R√©publique ne cesse de jeter de l'huile sur le feu et pratique l'escalade de la r√©pression polici√®re, alimentant ainsi un climat de violence et une r√©pression accrue [‚Ķ] L'intervention de la gendarmerie, et surtout du GIPN √† chaque conflit social, l'arrestation de syndicalistes, jug√©s et condamn√©s, la stigmatisation de l'USTKE renforcent le statut colonial de Kanaky ! ¬Ľ[18].
  • Mercredi 5 ao√Ľt 2009 :
    • De nouveau affrontements ont oppos√© manifestants et forces de l'ordre. 2 gendarmes et 4 manifestants ont √©t√© bless√©s et 13 autres personnes ont √©t√© arr√™t√©es. Les troubles les plus importants ont √©t√© constat√©s √† la tribu de Saint-Louis, dans la p√©riph√©rie de Noum√©a o√Ļ les gendarmes d√©p√™ch√©s sur place ont essuy√© des tirs, et l'un d'eux a √©t√© bless√© √† la cuisse par un tir de chevrotine[19].
    • La secr√©taire d'√Čtat √† l'Outre-Mer, Marie-Luce Penchard d√©nonce ¬ę une d√©marche d'affrontement syst√©matique ¬Ľ de l'USTKE, mais ¬ę pense qu'on va trouver une solution ¬Ľ au conflit entre le syndicat et la compagnie a√©rienne locale Aircal.
  • Mardi 11 ao√Ľt 2009 : Pr√®s de 25 000 personnes ont particip√© √† une marche, √† l'appel d'un ¬ę collectif citoyen ¬Ľ contre la violence en Nouvelle-Cal√©donie, √† la suite des violents incidents de ces derniers jours, autour d'un conflit social non abouti et pour d√©fendre ¬ę la construction d‚Äôun destin commun ¬Ľ. 5 000 polos portant le slogan ¬ę Si ya pas toi ya pas moi ¬Ľ ont √©t√© distribu√©s. Beaucoup de commerces, d'entreprises et d'administrations ont lib√©r√© leur personnel pour aller marcher. Les trois chambres consulaires et le gouvernement local ont apport√© leur soutien au mouvement. Parmi les personnalit√©s pr√©sentes, le d√©put√© UMP Ga√ęl Yanno, le maire de Noum√©a Jean L√®ques, le pr√©sident du Congr√®s Harold Martin et Nidoish Naisseline du mouvement Lib√©ration Kanak Socialiste.
  • Samedi 22 ao√Ľt 2009 : Une ¬ę marche sur Noum√©a ¬Ľ organis√©e par le ¬ę Collectif pour la d√©fense des droits et des libert√©s et pour la lib√©ration des syndicalistes ¬Ľ, a r√©uni 800 personnes selon la police. Elle a lieu 3 jours avant le proc√®s en appel de G√©rard Jodar, pr√©sident du syndicat ind√©pendantiste USTKE, et de 6 autres personnes, actuellement emprisonn√©s et condamn√©s √† un an de prison apr√®s un coup de force sur l'a√©roport de Noum√©a. Le Collectif affirme que la marche, pr√©vue de longue date, n'est pas une r√©ponse √† la manifestation du 11 ao√Ľt qui avait rassembl√© plus de 20 000 personnes, en majorit√© d‚Äôorigine europ√©enne, √† Noum√©a[20].
  • Lundi 24 ao√Ľt 2009 : Deux nouveaux d√©c√®s, un homme et une femme, portent depuis ce week-end √† 5 le nombre de personnes d√©c√©d√©es de la grippe H1N1 en Nouvelle-Cal√©donie[21]. Au total plus de 20 000 cas sont recens√©s sur le territoire o√Ļ ¬ę l'√©pid√©mie s'est tr√®s rapidement propag√©e en d√©pit des avertissements ¬Ľ[22].
  • Lundi 31 ao√Ľt 2009 : Deux nouveaux d√©c√®s, une femme de 36 ans et un b√©b√©, portent depuis dimanche √† 7 le nombre de personnes d√©c√©d√©es de la grippe H1N1 en Nouvelle-Cal√©donie.

Septembre 2009

  • Vendredi 11 septembre 2009 : Deux nouveaux d√©c√®s, une femme de 86 ans (morte le 10 ao√Ľt) et un enfant de 1 an (mort mardi), portent √† 9 le nombre de personnes d√©c√©d√©es de la grippe H1N1 en Nouvelle-Cal√©donie.

Octobre 2009

  • Dimanche 11 octobre 2009 : Un s√©isme d'une magnitude de 5,8 s'est produit au large de la Nouvelle-Cal√©donie, la premi√®re secousse s'est produite √† environ 380 kilom√®tres √† l'est de Noum√©a √† une profondeur de 35 kilom√®tres.

Novembre 2009

  • Jeudi 19 novembre 2009 : √Ä nouveau, 2 d√©tenus arrivent √† s'√©chapper de la prison de Nouvelle-Cal√©donie, portant √† 16 le nombre d'√©vasions depuis le d√©but de l'ann√©e de cet √©tablissement v√©tuste et surpeupl√© et sans miradors et dont les b√Ętiments sont issus des d√©buts de la colonisation au XIXe si√®cle. La prison abrite pr√®s de 400 d√©tenus pour 192 places[26].

Décembre 2009

  • Mardi 1er d√©cembre 2009 : Le Congr√®s adopte le transfert de comp√©tences de l'enseignement secondaire public et de l'enseignement priv√© √† l'unanimit√©. La Nouvelle-Cal√©donie assurera √† compter du 1er janvier 2012, outre la possibilit√© d'adapter les programmes nationaux, le pilotage du syst√®me √©ducatif du secondaire et du priv√© : r√©partition des moyens humains et financiers mis √† sa disposition, organisation des structures de concertation et d‚Äôexpertise n√©cessaires, d√©finition de l‚Äôoffre de formation, des orientations p√©dagogiques, des conditions de scolarisation, de la carte scolaire, de l‚Äôorientation et l‚Äôaffectation des √©l√®ves, de l‚Äôaccompagnement p√©dagogique des ma√ģtres du 1er degr√©, de la construction, de la r√©novation et de l‚Äôentretien des lyc√©es et enfin de l‚Äôorganisation de la sant√© scolaire. Ce transfert a √©t√© d√©cid√© apr√®s obtention de certaines garanties notamment financi√®res de l'√Čtat, qui conserve la gestion des dipl√īmes nationaux, la d√©finition des programmes, adaptables localement par le Territoire ou, d√©j√† depuis 1989, par les Provinces, et la qualification des enseignants[27].
  • Dimanche 6 d√©cembre 2009 : √Člections provinciales partielles dans les √éles Loyaut√©, suite √† l'annulation du scrutin du 10 mai par d√©cision du Conseil d'√Čtat dat√©e du 16 octobre 2009. Six listes s'affrontaient, dont cinq ind√©pendantistes et une d'union non-ind√©pendantiste. L'Union cal√©donienne (UC) du pr√©sident sortant N√©ko Hnepeune arrive une nouvelle fois en t√™te avec 33 % des suffrages (-0,71 points) et 6 si√®ges (=) sur 14. Le Parti travailliste (extr√™me-gauche) li√© √† l'USTKE fait une perc√©e avec 23,44 % des voix (+3,38 points) et 4 si√®ges (+2). Le LKS (Lib√©ration kanak socialiste) se maintient voire progresse avec 14,05 % (+1,12 points) et 2 si√®ges (=), tandis que l'Union pour le Renouveau (UPR) issue d'une scission de la liste UNI de mai rafle les deux derniers si√®ges. Le Palika, pour la premi√®re fois depuis la cr√©ation de cette collectivit√© en 1989, n'a plus un seul √©lu √† l'Assembl√©e provinciale. Les non-ind√©pendantistes de la liste ¬ę Les √éles pour tous ¬Ľ, men√©e par le s√©nateur UMP et pr√©sident du LMD (Le Mouvement de la diversit√©) Simon Loueckhote, malgr√© leur unit√©, √©chouent √† retrouver une repr√©sentation dans les √éles qu'ils avaient perdu en mai 2009. N√©ko Hnepeune est r√©√©lu sans difficult√© pr√©sident de la province et forme une majorit√© compos√©e de l'UC, du LKS et de l'UPR (10 √©lus sur 14). La composition du Congr√®s ne modifie pas le rapport de force entre opposants et partisans de l'ind√©pendance, qui reste respectivement √† 31 si√®ges contre 23, mais fait perdre deux membres au groupe UNI (Union nationale pour l'ind√©pendance, domin√© par le Palika, 6 si√®ges d√©sormais) et en gagner un √† celui du FLNKS (domin√© par l'UC, 12 si√®ges d√©sormais) et un √©galement au Parti travailliste (4 si√®ges).

Notes et références

  1. ‚ÜĎ F. THERIAUX, ¬ę L‚Äôeldorado cal√©donien sur M6 (Capital) ¬Ľ, Cal√©dosph√®re, 08/01/2009
  2. ‚ÜĎ Un tremblement de terre frappe les Iles Loyaut√©, Xinhuanet.com. Consult√© le 12/03/09
  3. ‚ÜĎ C. COCHIN, ¬ę L'emploi local en marche ¬Ľ, Les Nouvelles Cal√©doniennes, 14/02/2009
  4. ‚ÜĎ Le Monde.fr, L'√©pid√©mie de dengue s'emballe
  5. ‚ÜĎ Le Monde.fr, Le recensement pr√©voit une question sur l'appartenance ethnique
  6. ‚ÜĎ C. COCHIN, S. RIBOT, ¬ę Pollution chimique √† l‚Äôusine Vale Inco ¬Ľ, Les Nouvelles Cal√©doniennes, 03/04/2009
  7. ‚ÜĎ Y. MAINGUET, ¬ę Plus de 3 000 poissons morts √† Goro ¬Ľ, Les Nouvelles Cal√©doniennes, 07/04/2009
  8. ‚ÜĎ C. COCHIN, ¬ę La province contraint Vale Inco √† l‚Äôarr√™t ¬Ľ, Les Nouvelles Cal√©doniennes, 04/04/2009
  9. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, √Čchauffour√©es √† l'a√©roport
  10. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, Un syndicaliste en d√©tention
  11. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, Nouveau gouvernement.
  12. ‚ÜĎ R√©sultats officiels des √©lections europ√©ennes de 2009 en Nouvelle-Cal√©donie, site du minist√®re de l'int√©rieur
  13. ‚ÜĎ √Člections europ√©ennes de 2009 en France - r√©sultats dans la circonscription Outre-mer sur le site du minist√®re de l'Int√©rieur
  14. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, L'√Čtat accompagne la Nouvelle-Cal√©donie .
  15. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, Noum√©a : manifestation du syndicat USTKE .
  16. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, Violents heurts.
  17. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, Poursuite des affrontements .
  18. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, Le NPA soutient l'USTKE .
  19. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, 6 bless√©s lors des affrontements .
  20. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, Manifestation en Nouvelle-Cal√©donie
  21. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, Noum√©a/grippe A: 2 nouveaux d√©c√®s .
  22. ‚ÜĎ Le Monde.fr, L'√©pid√©mie de grippe A s'est propag√©e tr√®s rapidement.
  23. ‚ÜĎ ¬ę LA QUATRI√ąME COMMISSION EXAMINE LES CAS DE LA NOUVELLE-CAL√ČDONIE, DES √éLES VIERGES AM√ČRICAINES ET DU SAHARA OCCIDENTAL ¬Ľ, Assembl√©e g√©n√©rale des Nations Unies CPSD/423, D√©partement de l‚Äôinformation ‚ÄĘ Service des informations et des accr√©ditations ‚ÄĘ New York, Quatri√®me Commission, Soixante-quatri√®me session, 3e s√©ance
  24. ‚ÜĎ H. LEPOT, Y. MAINGUET, ¬ę La Cal√©donie √† l‚ÄôONU ¬Ľ, Les Nouvelles Cal√©doniennes, 07/10/2009
  25. ‚ÜĎ Communiqu√© du Conseil d'√Čtat
  26. ‚ÜĎ Le Figaro.fr, Prison : 2 √©vasions.
  27. ‚ÜĎ H. LEPOT, ¬ę Les transferts vot√©s √† l‚Äôunanimit√© au Congr√®s ¬Ľ, Les Nouvelles Cal√©doniennes, 01/12/2009

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 2009 en Nouvelle-Calédonie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nouvelle-Cal√©donie ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Cal√©donie (homonymie). Nouvelle Cal√©donie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Nouvelle-Caledonie ‚ÄĒ Nouvelle Cal√©donie Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Cal√©donie (homonymie). Nouvelle Cal√©donie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Nouvelle-cal√©donie ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Cal√©donie (homonymie). Nouvelle Cal√©donie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Nouvelle Cal√©donie ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Cal√©donie (homonymie). Nouvelle Cal√©donie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Nouvelle-Cal√©donie 1re (t√©l√©vision) ‚ÄĒ Cr√©ation 19 octobre 1965 Propri√©taire France T√©l√©visions Langue Fran√ßais ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Transport en Nouvelle-Cal√©donie ‚ÄĒ Les r√©seaux de transport en Nouvelle Cal√©donie sont soumis √† un certain nombre de contraintes g√©ographiques : l insularit√©, le climat, l √©loignement de la M√©tropole (distante d environ 17 000 kilom√®tres), l aspect relativement √©tendu de ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čducation en Nouvelle-Cal√©donie ‚ÄĒ Le syst√®me √©ducatif de Nouvelle Cal√©donie est le m√™me que dans le reste de la France, avec quelques adaptations li√©es au statut et √† la formation des enseignants du primaire, de comp√©tence locale, au contenu p√©dagogique pouvant √™tre enrichi par… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Parti travailliste (Nouvelle-Cal√©donie) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Parti travailliste. Parti travailliste Logo officiel ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Culture en Nouvelle-Cal√©donie ‚ÄĒ La Nouvelle Cal√©donie a d√©velopp√©, au travers des nombreuses communaut√©s qui composent sa population, une grande mixit√© et diversit√© culturelles. Sommaire 1 Culture ou cultures de Nouvelle Cal√©donie ? 2 Pratiques culturelles 2.1 Langues ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Tourisme en Nouvelle-Cal√©donie ‚ÄĒ Plage de sable fin et blanc, eau turquoise, v√©g√©tation luxuriante : symbole des paysages n√©o cal√©doniens √† fort potentiel touristique La Nouvelle Cal√©donie a connu pendant longtemps, et encore aujourd hui sous certains aspects, une activit√©… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.