Gaiwan

Thé vert en infusion dans un gaiwan(sans le couvercle)

Un gaiwan (蓋碗 "bol couvert") est une tasse chinoise à couvercle servant pour les infusions et la consommation de thé. Le terme zhōng est aussi couramment utilisé.

Sommaire

Zhōng ou gaiwan ?

Son nom serait une déformation d'un verbe 盅 chōng, « verser de l'eau, faire du thé, rincer », en référence à l'usage spécifique de cette tasse. Il semble que le terme précis pour désigner l'objet soit 蓋碗/盖碗 gàiwǎn, soit « bol », 碗, « à couvercle », 蓋/盖, et que le terme 盅 (zhōng) désigne un autre type de tasse, plus haute, munie d'une anse et d'un couvercle, sans soucoupe, surtout utilisée à Canton. L'importance de Canton dans le commerce du thé explique la confusion qui a mené 盅 zhōng à remplacer 蓋碗/盖碗 gàiwǎn.

Histoire

Depuis la dynastie chinoise Ming, le thé était généralement consommé dans la vaisselle où il était préparé. Comme décrit par le maître de thé Lu Yu, ce bol spécial doit être assez large pour l’infusion du thé, suffisamment compact pour être tenu confortablement dans une main pour être consommé. Le terme pour cette pièce de vaisselle était simplement chawan (litt. « bol à thé »). Ce fut pendant la dynastie Ming que les innovations dans le rituel du thé et dans sa préparation qu’est né cette vaisselle maintenant incontournable, le gaiwan.

Fonction

Un gaiwan en porcelaine

Le gaiwan est considéré par beaucoup de connaisseurs comme étant la meilleure méthode pour infuser des thés avec de délicats arômes et odeurs, tel que les thés verts et thés blanc. L’utilité du gaiwan fait qu’il est souvent utilisé dans la préparation du oolong à cause de son habileté particulière pour infuser plusieurs fois ; toutefois le gaiwan est utilisable pour tout type de thé. Le gaiwan est important dans la dégustation des thés, il permet de voir le thé pendant qu’on le boit, et il n’altère pas les saveurs et l’odeur du thé. Le gaiwan est composé d’un saucier, d’un bol et d’un couvercle. Le couvercle permet au thé d’être infusé dans le bol avant d'être versé dans un autre récipient, ou bien d’y être directement bu — en utilisant le couvercle pour bloquer les feuilles lorsque l’on boit. Dans ce dernier cas, le thé choisi ne doit pas infuser trop vite, puisque l'on boit dans un intervalle de temps.

Le gaiwan en lui-même peut être fait de multiple matériaux, de la porcelaine au verre. Les gaiwan d'argile de Yixing ou de jade sont très prisé par les collectionneurs.

Mode d'emploi

Voir aussi le site de Maître Tseng.

  • mettre quelques feuilles dans le récipient;
  • verser un peu d'eau froide (1/4 du total) pour réhydrater les feuilles doucement et éviter qu'elles ne soient brûlées par la chaleur;
  • compléter avec de l'eau chaude;
  • vider immédiatement en gardant les feuilles grâce au couvercle : le thé est rincé,
  • en profiter pour ouvrir et sentir l'arôme des feuilles;
  • reremplir de la même façon (eau froide puis chaude);
  • laisser infuser, éventuellement en remuant avec le couvercle,
  • boire à petites gorgées en retenant les feuilles avec le couvercle, ou bien verser dans des tasses.

L'on sent et l'infusion et le couvercle, sur lequel les parfums du thé se sont déposés et concentrés tandis que la vapeur condensée est retombée dans la tasse. Selon le thé, les feuilles peuvent encore être infusées deux à trois fois, en jouant sur le temps d'infusion, qui est généralement plus court. La tasse se doit d'être blanche, de sorte que l'on puisse admirer la teinte de l'infusion.

Il serait hors de question d'infuser dans une théière un thé fragile, qui cuirait ; le thé vert ainsi cuit possède une amertume, un goût d'herbe désagréables et son âcreté, lorsqu'il est mal préparé, est aux antipodes des saveurs qu'il recèle.

Voir aussi

  Thé  v · d · m 
thé blanc | thé vert | thé jaune | thé bleu (oolong) | thé noir (rouge) | thé noir (post-fermenté)
thé aromatisé | Earl Grey | thé à la menthe | thé glacé | thé au beurre
Cérémonies et méthodes Autour du thé
Généralités | Japon | Chine | Inde | Mongolie | Maghreb | Samovar Maisons de thé | Théière | Salon de thé | Boîte à thé | Raku
  • Portail de l’alimentation et de la gastronomie Portail de l’alimentation et de la gastronomie
  • Portail du monde chinois Portail du monde chinois
Ce document provient de « Gaiwan ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • — I 椀 wǎn (1) 一种圆形凹心盛食品的器具, 在形式上通常接近半球形, 一般比盘子深, 比茶杯大和重 [bowl] 芙蓉玉碗, 莲子金杯。 北周·庾信《春赋》 (2) 又如: 饭碗; 瓷碗; 搪瓷碗; 摆碗筷; 碗泥(烧制瓷器的粘土); 碗窑(烧制瓷器的窑) (3) 像碗的东西 [sth.resembling a bowl]。 如: 橡碗子, 轴碗儿; 碗脱(方言。 窝头) II wǎn (1) 用来计量用碗装的饮食 [bowl] 滑出出, 水冷冷, 两碗来素匾食。… …   Advanced Chinese dictionary

  • — wăn ㄨㄢˇ 亦作“ ”。 1.一種口大底小的食器。 一般是圓形的。 北周 庾信 《春賦》: “芙蓉玉碗, 蓮子金杯。” 宋 梅堯臣 《縉叔以詩遺酒次其韻》: “君多賜壺能以遺, 向口滿碗傾玻璃。” 丁玲 《母親》四: “他玩的一些小玩具, 木頭的小碗, 小罐, 磁的小菩薩, 奶媽替他做的香袋子, 他從不會把它們失落。” 2.形狀像碗的東西。 如橡碗子、軸碗兒等。 李準 《李雙雙小傳》三: “ 喜旺 話音還沒落地, 忽然房檐下挂的有線廣播小喇叭碗響起來了。” 3.量詞。 宋 趙彥衛… …   Big Chineese Encyclopedy

  • — 拼音: wan3 解释: 1. 盛饮食的器皿。 如: “瓷碗”、 “饭碗”。 西游记·第一回: “跳过桥头, 一个个抢盆夺碗, 占灶争床。 ” 2. 量词: (1) 计算碗装物的单位。 如: “一碗茶”、 “两碗饭”。 (2) 计算灯笼的单位。 水浒传·第二十二回: “正劝不开, 只见两三碗灯笼, 飞也似来。 ” …   Taiwan national language dictionary

  • — 拼音:wan3 1. 盛飲食的器皿。 如: “瓷碗”、 “飯碗”。 西遊記·第一回: “跳過橋頭, 一個個搶盆奪碗, 佔灶爭床。” 2. 量詞: (1) 計算碗裝物的單位。 如: “一碗茶”、 “兩碗飯”。 (2) 計算燈籠的單位。 水滸傳·第二十二回: “正勸不開, 只見兩三碗燈籠, 飛也似來。” …   Taiwan traditional national language dictionary

  • — wǎn (1)  ㄨㄢˇ (2) 盛(ch唍g )饮食的器皿, 上面口大而圆: 饭~。 茶~。 盖~。 ~橱。 (3) 像碗的东西: 轴~儿。 (4) 郑码: GWRY, U: 7897, GBK: CDEB (5) 笔画数: 13, 部首: 石, 笔顺编号: 1325144535455 …   International standard chinese characters dictionary

  • — 【완】 =椀 石부 8획 (총13획) [n] bowl (small) …   Hanja (Korean Hanzi) dictionary

  • — 완 주발 13 strokes 돌석+갓머리+저녁석+병부절 …   Korean dictionary

  • 碗盞 — (碗盞, 碗盏) 泛指飲食器皿。 元 無名氏 《爭報恩》第三摺: “我問他討粥錢, 一個錢不曾與我, 粥又吃了, 連碗盞都打破了。” 《儒林外史》第三回: “老太太聽了, 把細磁碗盞和銀鑲的杯盤逐件看了一遍。” 茅盾 《無題》: “我--我不過恐怕老鼠偷東西打碎了碗盞。” 丁玲 《法網》: “ 阿翠 一邊收着碗盞, 一邊含着微笑。” …   Big Chineese Encyclopedy

  • 碗盏 — (碗盞, 碗盏) 泛指飲食器皿。 元 無名氏 《爭報恩》第三摺: “我問他討粥錢, 一個錢不曾與我, 粥又吃了, 連碗盞都打破了。” 《儒林外史》第三回: “老太太聽了, 把細磁碗盞和銀鑲的杯盤逐件看了一遍。” 茅盾 《無題》: “我--我不過恐怕老鼠偷東西打碎了碗盞。” 丁玲 《法網》: “ 阿翠 一邊收着碗盞, 一邊含着微笑。” …   Big Chineese Encyclopedy

  • 碗裏拿蒸餅 — (碗裏拿蒸餅, 碗里拿蒸饼) 形容很容易;有把握。 元 無名氏 《硃砂擔》第一摺: “他覷我似罏畔弄冬凌, 他覷我似碗裏拿蒸餅。”亦作“ ”。 元 尚仲賢 《氣英布》第二摺: “則教你 楚 江山覷不得火上弄冰凌, 漢 乾坤也做不得碗內拿蒸餅。” …   Big Chineese Encyclopedy

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.